[Livres] Les livres qui m’ont le moins emballée…

De toute ma vie de lectrice, de nombreux livres m’ont marquée. Je m’efforce ici de vous les présenter et de vous donner envie de les lire à votre tour. Je ne vais donc pas vous refaire une liste. Par contre, je ne vous ai pas vraiment parlé de livres qui ne m’ont pas du tout emballée… et pourtant, cela peut être intéressant non ?

Alors c’est parti !

 

La Vie Sexuelle de Catherine M. – Catherine MILLET

C’est un livre que j’avais acheté il y a bien une dizaine d’années, pensant qu’il s’agirait d’un roman de chick-litt. Je l’avais commandé en anglais, car je cherchais une lecture facile d’accès, qui me permettrait de lire sans avoir recours à un dictionnaire. En réalité, ce livre parle de sexe, mais nous décrit des pratiques assez extrêmes. Ce sont des partouzes géantes, que l’auteure détaille avec minutie, et qui m’ont bien vite dégoûtées. J’assume, sans dire que ce livre m’a choquée, je n’ai vu aucun intérêt à poursuivre ma lecture au delà des trente premières pages, et je l’ai vite remisé…

 

Nouvelles sous Ecstasy – Frédéric BEIGBEDER

J’aime habituellement beaucoup Frédéric Beigbeder, même si son personnage a de quoi agacer. Mais Nouvelles sous Ecstasy m’a laissée de marbre. Je n’ai pas réussi à trouver un intérêt à ce livre, et bien qu’il soit très fin, je n’ai pas tourné plus d’une vingtaine de pages avant de le ranger à côté de la Vie Sexuelle de Catherine M. !

Afterburn Aftershock – Sylvia DAY

Je n’avais jamais entendu parler de Sylvia Day. C’est dans une boîte d’échange de livres installée sur mon lieu de vacances que j’ai trouvé Afterburn Aftershock. La paire d’escarpins dorés sur la couverture m’a laissé imaginer qu’il s’agirait d’un bouquin de chick-litt (eh oui encore une fois) alors je l’ai pris. Il faut dire aussi que c’était le seul livre en italien dans la petite boîte, et que tout le reste était en allemand, une langue que je ne maîtrise pas. En fait c’est un livre érotique, dans la lignée des 50 Nuances de Grey… Et je n’ai pas accroché. L’auteure a la fâcheuse manie de répéter toujours la même chose. L’héroïne par exemple a la chair de poule dès que son amant pose la main sur elle, et elle se met sur la pointe des pieds dès qu’il l’embrasse pour bien sentir son gros attirail. Cela devient plus risible qu’excitant. Les seuls passages qui m’ont mis l’eau à la bouche étaient ceux (nombreux) où la jeune femme mange dans le resto italien de ses parents, et nous parle de pasta.

IMG_1116

***

Ce sont ici les trois livres pour lesquels j’ai le moins accroché. Mais je pense qu’il y en a d’autres que j’oublie. Ceci dit je suis globalement bon public, et il est rare que j’abandonne un livre en cours. La preuve, j’ai tenu à terminer Afterburn Aftershock… et pourtant je peux vous dire qu’il était épais !

Il y a un quatrième livre qui me vient à l’esprit, mais qui reste un peu au dessus des trois précédents. Je vais quand-même vous en parler…

***

Passeport à l’Irannienne – Nahal Tajadod

Je m’attendais à un livre rigolo, qui me ferait voyager et m’apprendrait des choses sur l’Iran. Je ne sais pas pourquoi mais ce pays m’intrigue et j’ai lu plusieurs ouvrages à son sujet (Les Pintades à Téhéran de Delphine Minoui, les mémoires de Farah Pahlavi, et d’autres dont les titres m’échappent). Et bien là, j’ai été déçue. L’auteure nous décrit ses aventures pour faire renouveler son visa. Cela pourrait être très amusant, mais au lieu de cela, c’est répétitif, et plus stressant qu’autre chose. Je n’ai pas réussi à accrocher à la narratrice, qui m’est restée plutôt antipathique. Je n’ai pas appris grand chose, à part sur le tarof, cette coutume qui veut que l’on refuse de se faire payer pour un service, et que la personne en face insiste plusieurs fois, avant que l’on puisse finalement accepter. Et encore, une ou deux scènes autour de cette pratique aurait pu suffire, mais cela revient trois fois, quatre fois, probablement même plus… J’ai quand-même terminé ma lecture mais j’ai été bien soulagée ensuite de changer de livre !

***

 

Et enfin, ma toute dernière déception a été Change of Heart de Jodi Picoult.

C’est un roman que j’ai trouvé sur un vide-grenier. Il y avait une jeune femme qui vendait quelques romans en anglais, et  c’est assez rare pour que j’ai eu envie de lui en acheter, bien que je ne connaisse pas les auteurs. Ce livre me semblait pas mal. Sur la couverture on peut lire « Votre fille a besoin d’un nouveau cœur. Le seul cœur disponible provient d’un meurtrier. QUE FERIEZ-VOUS ? ».

Le problème c’est que ce livre est selon moi incroyablement long à se lancer… On a d’abord une protagoniste qui n’a pas de chance. Son premier mari est mort dans un accident de la route. Elle a trouvé un nouvel homme, et vit avec lui, la fille issue de son premier mariage, et bientôt, leur deuxième petite fille… Mais son nouvel époux et sa première fille se font sauvagement assassiner. Ajoutez à cela que l’enfant qu’elle portait à l’époque se révèle malade du cœur, et doit des années après, recevoir une greffe. Cela fait pas mal de choses à supporter pour une seule femme, mais admettons.

IMG_1114L’assassin du second mari et de la petite fille, Shay Bourne se trouve en prison, où il attend d’être exécuté. Et il formule le vœux de donner son cœur à la petite fille.

Cela pause plusieurs soucis, tout d’abord éthiques, mais aussi pratiques, puisqu’en cas d’exécution par injection létale, le cœur ne sera pas en état d’être greffé…

Ajoutez à cela que des phénomènes étranges se produisent… Des oisillons ressuscitent. Des malades qui ont été au contact de Shay Bourne vont soudain beaucoup mieux… Tout cela est troublant…

Tout au long des quatre-cent pages nous suivons les démarches de différentes personnes pour rendre la greffe possible. On alterne les narrateurs, mais sans jamais se perdre puisqu’il y a un changement de chapitre à chaque changement de narrateur.

Il y a d’un côté l’avocate de Shay Bourne, une jeune femme qui vit seule avec son lapin, et a des soucis avec son poids et sa mère. Elle est assez attachante et amusante. Elle apporte un petit côté « Bridget Jones » au roman. De l’autre, on a un Pasteur, qui se trouve avoir été l’un des jurés au procès qui a condamné Shay Bourne a mort (cela fait plus de dix ans).

Ce livre aurait pu totalement me botter, mais en fait pendant les 3/4 de ma lecture j’ai regretté que l’on traîne en longueur. Ce n’est qu’à la toute fin du roman que j’ai été surprise par des retournements de situation dignes de ce nom, et que j’ai apprécié que l’on me fasse m’interroger sur la peine de mort. Avant cela, on nous ressasse les mêmes choses, une fois, deux fois, trois fois. C’est très long à se mettre en place. Dommage car ce roman avait un véritable potentiel. Mais pour moi, c’est un peu raté…

 

***

Voilà pour ma liste de livres pas vraiment « recommandables ». Les avez-vous déjà lus ?

Et vous, quels livres vous ont laissé une mauvaise impression, un mauvais souvenir ?

Avez-vous du mal à abandonner une lecture en cours ? Êtes-vous comme moi, à essayer au maximum de terminer tous les livres que vous entamez ?

@bientôt et au plaisir de vous lire !

 

Publicités

15 réflexions sur “[Livres] Les livres qui m’ont le moins emballée…

  1. Hormis « 50 nuances de Grey », il y a pas mal de livres de littérature française bizarre, dont le sujet n’est pas forcément intéressant de prime abord. Parmi elles, il y en a toujours un ou deux pour lequel on donne une deuxième chance.
    J’ai entendu du bien du livre de Catherine Millet et pourquoi pas « Nouvelles sous ecstasy », les autres, bof.
    Bisous à toi!
    https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2016/02/08/divers-beaute/

    J'aime

  2. Jon Muller dit :

    Là tout de suite à chaud, je dirai Colorado Kid et coeurs perdus en Atlantide de Stephen King qui pourtant est mon auteur préféré mais là pas possible… Je me suis ennuyé au possible sur ces deux romans.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s