[Lecture] Un Couple qui se forme…

En ce moment j’ai envie de livres courts, que je peux terminer en une seule fois, ou deux au grand maximum. J’ai envie de me plonger dans des histoires, brèves mais intenses, et d’éviter de voir le même livre traîner à côté de mon lit pendant des semaines, comme pour me rappeler que je manque de temps !!

Alors j’ai choisi dans ma pile à lire un tout petit roman, intitulé Un Couple, et écrit par Emmanuèle Bernheim.

J’avais déjà lu un roman de sa plume, Sa Femme. Et je l’avais beaucoup apprécié. Alors je savais que je ne prenais pas un gros risque en entamant Un Couple ! Ce roman a été publié en 1988. Je possède un exemplaire édité par Folio, qui tient en 100 pages tout pile, et est imprimé en gros caractères (regardez les photos).

Ce roman ressemble beaucoup à celui dont je vous parlais plus haut, Sa Femme. On retrouve le style si caractéristique de l’auteur, fait de phrases courtes et simples, qui nous décrivent la rencontre et l’évolution de la relation entre un homme et une femme.

Ici il s’agit d’Hélène et Loïc. Ils se rencontrent dans un dîner, puis se revoient chez l’une, puis chez l’autre. L’auteure nous détaille ce que chacun pense, les questionnements, les hésitations, les faits et gestes.

« Dès qu’elle arriva, Loïc déboucha une bouteille de champagne. Il portait un costume et une cravate. A chacun de ses mouvements, le tissu de sa veste se tendait sur son dos. »

Par exemple, lorsqu’il est chez Hélène, Loïc cherche des indices qui pourraient lui permettre de découvrir si elle vit seule, ou s’il y a un autre homme. Il regarde dans la salle de bain, s’il y a une deuxième brosse à dents, dans le salon, s’il aperçoit une paire de chaussures masculine…

IMG_1431

 

Le fait que les phrases soient à la fois simples et concises, et que l’action se déroule sur une très courte période de temps, donne un rythme au roman. On a du mal à se sortir de l’histoire et à refermer le livre. Idéalement, je pense que c’est un roman à lire d’une seule traite. En une heure vous aurez facilement tout lu.

Nous ne sommes pas du tout dans un roman à l’eau de rose, ou tout est magique, avec des paillettes et des cœurs qui battent à tout rompre. La rencontre entre les deux protagonistes est toute simple, et la construction de leur relation est à son image. Il n’est pas vraiment question de romantisme. Au contraire, c’est très factuel, très terre à terre.

D’ailleurs, je n’ai pas ressenti d’amour entre Loïc et Hélène, et je pense qu’il est question d’autre chose dans cette relation. Ce n’est pas une histoire de coup de foudre, d’attachement, mais simplement d’un homme et d’une femme qui se mettent ensemble.

« Elle était chaude. Chaude est molle. Ses lèvres étaient molles, sa langue était molle. Même ses dents paraissaient molles. »

J’ai trouvé que ce roman avait beaucoup de similitudes avec l’autre roman de l’auteure que j’avais lu précédemment. Dans les deux cas, il s’agit d’une histoire de rencontre amoureuse, et les protagonistes ont des façons d’agir un peu identiques. Mais cela ne m’a pas gênée.

Je ne dirais pas que j’ai eu le coup de cœur pour ce livre, car ce serait un peu excessif. Mais il m’a bien plu, pour son côté réaliste, et pour la façon d’écrire de l’auteure, pour son style bien à elle.

Je vous conseille la lecture de ce roman. Vu le peu de pages qu’il comporte, vous ne risquez pas grand chose en cas de déception !

Publicités

9 réflexions sur “[Lecture] Un Couple qui se forme…

  1. il a l’air sympa ce livre 🙂 contrairement à toi j’aime les livres consistants avec beaucoup de pages, et encore mieux, les sagas 🙂 bon par contre je mets très longtemps à lire mes livres car je n’avance pas vite en ce moment mais tant pis 🙂 bisou !

    J'aime

    • Moi c’est par période. En vacances quand j’ai beaucoup de temps pour lire, je lis des pavés. Mais sinon j’aime bien les livres de 300-400 pages max, car j’aime changer d’ambiance. Ou alors je lis plusieurs livres en même temps. 🙂

      J'aime

  2. Boubinette dit :

    Je suis… entre les deux ! (au niveau « épaisseur » des romans !) Je ne suis en général pas hyper attirée par les livres tout fins.. ni par les parpaings ! 🙂 PPff ces derniers temps, je galère un peu ; j’avais commencé à un bouquin là, que j’ai arrêté au bout de 100 pages (perte de temps!!) : il ne me bottait pas.. c’était long…pfff. Je vais en entamer un autre ; de Françoise Bourdin, normalement ça devrait être mieux !! (?) bisous !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s