Phoenix, et ma tasse renaît !

IMG_0936 (2)

Phoenix est un thé de la maison de thé française Théodor (fondée en 2002). Je n’avais encore jamais rien bu de chez Théodor, et ai donc été ravie quand ma copine Roxou (son blog est par ici) m’a gentiment envoyé un sachet de thé de chez eux.

Phoenix est un mélange de thé noir et de maté vert, aux arômes de cacao et de piment.

Roxou m’a expliqué qu’elle n’était généralement pas très amatrice de thés chocolatés, bien qu’elle apprécie en revanche grandement le chocolat à croquer. C’est amusant car pour moi c’est tout l’inverse ! Je ne suis pas une adoratrice de chocolat à manger, mais en thés et tisanes je fond littéralement !

Pour en revenir à Phoenix, il appartient à la gamme des « Mauvaises Herbes » !

 

A quel prix ?

Vous pouvez l’acheter en boîte métallique, pour 22,50 € les 100 grammes, ou opter pour les jolis sachets parisiens, à 11,50 et 22,95 € pour respectivement 125 et 250 grammes (ce n’est pas le sachet que vous verrez sur ma photo, car je dispose d’un sachet spécial que Roxou a reçu dans une Tea Box).

IMG_0940 (2)

Voici la composition complète de ce thé :

Thé noir (origine : Chine / Sri-lanka) et maté (origine : Brésil) – arômes : Chocolat, Marzipan – Morceaux de cacao, racine de réglisse – Baies roses et piment.

IMG_0938 (2)

 

Comme vous pouvez le constater, c’est un joli thé, qui contient des petites baies roses vraiment mignonnes. Le seul hic, c’est que le thé et le maté sont très fins, et qu’ils ont tendance à passer à travers les trous de ma tisanière. Donc il y a du dépôt dans la tasse. Mais bon, ce n’est pas dramatique. Le problème peut être contourné en utilisant un filtre en papier, ou un filtre métallique un peu plus serré.

Pour la préparation, il n’y a rien de bien sorcier. Je chauffe mon eau à 85-90°C environ, puis je laisse infuser 4 à 5 minutes. L’eau se teinte en brun, et un agréable parfum cacaoté vient charmer mes narines… C’est plutôt prometteur…

 

IMG_0942 (2)

Si nous passions à la dégustation ?

Je ne suis pas une grande amatrice de thé noir, auquel je préfère le thé vert. Je n’adore pas non-plus le maté, que je trouve un peu trop amer à mon goût. Rien n’était donc gagné pour Théodor… Et pourtant… Phoenix m’a bien plu.

Allez savoir par quel miracle, ce thé n’est ni trop fort, ni trop amer à mon goût. En fait je n’ai même pas noté la moindre amertume. Au contraire, il est assez léger en bouche, et ne laisse pas de voile râpeux après la dégustation (ce que je reproche généralement aux thés noirs). On sent bien le goût cacaoté, sans que cela n’envahisse la bouche. Et le tout est relevé par une discrète note pimentée, très originale. C’est vraiment tout en finesse, en subtilité, comme un léger picotement sur le bout de la langue !

Après quelques gorgées, la pâte d’amande « apparaît », comme une touche de douceur par dessus le cacao.

Je n’ai pas reconnu la réglisse, mais qu’importe, puisque ce thé m’a de toute façon beaucoup plu.

Je le trouve facile à boire quelque soit le moment de la journée. Comme le cacao est bien là sans non-plus exploser en bouche, adouci par une pâte d’amande discrète, ce n’est pas un thé que je réserve spécifiquement pour un goûter gourmand. Il est tout à fait indiqué à mon sens même pour le petit-déjeuner ou pour l’après-repas, puisque pas du tout écœurant !

C’est un thé qui évolue au fur et à mesure des gorgées, pour dévoiler toutes ses saveurs, petit à petit, comme on déroule une histoire.

J’ai été absolument ravie de pouvoir découvrir ce thé original, et ai toujours autant de plaisir à m’en préparer une tasse après quelques mois que je le connais. Je ne m’en lasse pas, au contraire, je crois même que je l’apprécie de plus en plus !

Et vous, avez-vous eu l’occasion de le goûter ? Peut-être connaissez-vous d’autres thés à base de cacao ? 

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Phoenix, et ma tasse renaît !

  1. Boubinette dit :

    Hum je ne le connaissais pas, mais il me tenterait bien je pense !! Pour la petite anecdote : tu sais que j’ai un chat qui s’appelle Théodor en partie en référence à cette marque de thé ? (lol), si, si c’est vrai ! :o) // Pour ma part, quand il y a du maté ou vraiment du thé hyper fin, je me dois d’utiliser un filtre papier, car je déteste quand des petits morceaux tombent dans le thé je dois dire… :-/ // Je serais hyper tentée par le fait de découvrir une Thé Box ! tiens c’est une chouette idée… mais avant, il faut que je vide encore des stocks ! ouh la la, j’en ai encore trop ! :o( ce n’est pas bien, il y a 2-3 ans, je m’étais laissée tenter par plein de thés différents, en grandes boîtes, et il y en a que je termine encore à ce jour… 😦 c’était du gâchis, je m’en veux ! bisous !

    J'aime

  2. Je suis contente que tu es appréciée ce thé 🙂 il y a quelques années j’utilisais des boules à thé, et j’avais le même soucis que toi, avec des « poissons » dans ma tasse ! donc j’ai abandonné les boules et les gros filtres pour n’utiliser plus que des filtres en métal serrés !

    J'aime

    • Chez moi j’utilise le filtre métallique de ma théière. J’en avais un deuxième, mais je n’arrive plus à mettre la main dessus. Je commence à penser que j’ai dû le jeter à la poubelle sans faire attention… Quelle nunuche ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s