Conseils pour la recherche d’emploi…

Comme beaucoup de monde, j’ai passé plusieurs d’entretiens d’embauche dans ma courte existence, et je pense que j’en passerai encore, même si je suis actuellement en poste. Avec le recul, je me dis qu’il était bien normal au départ, que l’on ne me rappelle pas… !

J’aimerais par ce billet, donner quelques modestes conseils, issus de ma propre expérience « de l’autre côté du miroir ». En effet, depuis que je travaille dans une PME, il m’a été donné l’opportunité de suivre de plus ou moins loin, certains recrutements, et de comprendre quelques petites choses sur le processus d’embauche…

 

*Être visible

Tout d’abord, j’ai pu constater que lorsque l’on souhaite faire paraître une annonce, rares sont les supports gratuits pour les entreprises. A part des sites comme Indeed ou le Pôle Emploi, la plupart des plateformes dédiées au recrutement sont payantes, ou inconnues au bataillon ! Il reste le Bon Coin ou des sites comme Vivastreet, plus généralistes, mais dès que l’on se tourne vers des sites spécialisés, il faut payer…

Les recruteurs peuvent donc être tentés de rechercher des CV dans des CVthèques, comme celle de Pôle Emploi (que je ne trouve pas pratique du tout, mais que j’utilise faute de mieux), ou d’utiliser des sites tels Viadeo ou Linkedin pour trouver des profils à moindre coût… D’où l’intérêt d’être visible sur ces sites, ou mieux, d’avoir candidaté spontanément, pour être déjà dans les fichiers de l’entreprise…

 

*Soigner sa candidature

Une fois le contact établi et l’annonce trouvée, il faut soigner la candidature, et ne surtout pas HORREUR STUPEUR MALHEUR, envoyer une lettre type. Le CV doit être adapté, et porter un titre en rapport avec le poste proposé. C’est un poste d’Assistante Commerciale ? Alors n’envoyez pas votre CV d’Assistante de Direction. Mettez en valeur les activités commerciales que vous avez pu avoir, sans mentir, ni inventer bien-entendu !

Si jamais votre profil n’est pas en adéquation avec certains points clefs du poste, n’hésitez pas à en parler dans votre lettre, et à expliquer comment cela pourrait être résolu. Le poste requiert de parler l’anglais et l’italien, mais vous ne parlez que l’anglais ? Et si vous envoyiez tout de même votre candidature en précisant que vous êtes tout à fait disposé à suivre une formation si besoin ? On ne sait jamais, si le recruteur ne reçoit pas de candidature d’italianophone, et que votre CV est globalement intéressant pour lui, il pourrait vous rappeler !

La lettre de motivation doit être rédigée pour ce poste précisément, et ne pas contenir de phrases types, comme « votre firme, mondialement reconnue… » surtout si vous vous adressez à une PME qui agit au niveau régional… C’est du vécu, et franchement cela ne sert pas la cause du  candidat…

Évitez les sigles qui ne sont pas forcément connus de tous, et mettez-vous à la place du recruteur qui ne sait pas nécessairement en quoi consistent toutes les formations que vous avez pu suivre et leur contenu… Sans faire un CV de trente pages, détaillez un peu les points clefs, quitte à supprimer certaines infos qui auront peu d’intérêt (inutile de préciser que vous avez le brevet des collèges si vous avez par ailleurs un Doctorat !!)

Évitez aussi les formules floues… Si vous alignez difficilement deux mots en anglais, un « niveau scolaire » vous desservira plus qu’il ne vous mettra en valeur. Soit le poste demande un bon niveau d’anglais, et vous ne l’avez pas, c’est ballot… soit ce n’est pas demandé, alors ne mettez tout simplement pas l’information…

 

*Soignez la forme

Si vous n’êtes pas fortiche en orthographe (et même si vous l’êtes d’ailleurs), faites relire vos documents, pour éliminer toute faute d’orthographe qui pourrait vous décrédibiliser. Un « envoyé de mon smartphone dernier cri » en bas de message ne fait pas figure d’excuse pour adresser une candidature pleine de faute de frappe…

Dans le même genre, si vous candidatez par voie électronique, assurez-vous d’envoyer des documents dans un format standard… .docx ou .pdf par exemple… Ce serait dommage que le recruteur ne parvienne pas à ouvrir votre fichier, et le jette à la corbeille sans en avoir pris connaissance…

 

*Ne négligez pas votre image… sur le net notamment !

Notre époque est formidable. Tout le monde ou presque a un compte Facebook et/ou un Twitter, un blog, un compte FlickR, etc… C’est génial pour rester en contact avec ses amis. Mais c’est aussi un outil précieux pour le recruteur qui va pouvoir vous googliser, et voir en quelques clics ce que vous faites sur le net… Pensez notamment qu’un Facebook rempli de hoax que vous auriez relayés sans aucun esprit critique, ou de publications bardées de fautes ne jouera pas forcément en votre faveur… même si c’est un profil sensé être utilisé en perso…

*N’hésitez pas à relancer, à appeler !

Lorsque l’entreprise choisit de poster une annonce d’emploi, elle n’arrête pas de tourner pour autant. La personne qui s’occupe du recrutement est peut-être débordée car elle n’est pas nécessairement DRH… Dans une PME, cela peut être la Secrétaire qui s’occupe de diffuser les annonces, et de mettre les CV de côté pour que le patron les regarde quand il aura 5 minutes… Et si vous appeliez pour prendre des nouvelles du recrutement ? Vous pourriez demander si votre CV a bien été réceptionné ? Et pourquoi ne pas essayer de fixer un entretien au passage ? Je ne dis pas qu’il faut appeler trois fois par jour, mais une fois pour montrer votre intérêt, cela ne peut que jouer en votre faveur…

Préférez la relance par téléphone, qui permet d’avoir une réponse en directe, d’établir un premier contact, et de lever éventuellement des barrages. On vous répond que votre CV n’a pas été retenu ? C’est l’occasion de demander pourquoi, pour savoir, et pourquoi pas, pour argumenter (sans trop insister pour autant bien-entendu !).

 

*Se renseigner sur l’entreprise

Vous avez décroché un entretien d’embauche ?

C’est très bien. Prenez cela comme un rendez-vous qui va permettre au recruteur et à vous-même de confronter vos attentes. Vous êtes là pour vous vendre, mais aussi pour acheter. Même si l’on a coutume de voir le candidat dans la position faible, (ne dit-on pas un « demandeur » d’emploi) vous avez aussi des attentes vis à vis de l’entreprise.

Alors commencez par préparer votre entretien, en vous renseignant sur l’entreprise. Visitez son site internet, ses pages de réseaux sociaux, regardez ce qu’elle fait. Si vous ne trouvez rien, ce n’est pas grave. Vous aurez l’occasion de vous renseigner lors de l’entretien, et n’hésitez pas à le faire !

Préparer quelques questions est une excellente idée, pour montrer que vous êtes intéressé par l’entreprise et par le poste ! Vous pourrez demander des détails sur l’activité de l’entreprise, mais aussi sur le poste lui-même. Est-ce une création de poste ? Un remplacement ? Évitez de vous renseigner tout de suite sur le nombre de congés et sur les horaires des pauses, et privilégiez les questions sur les taches qui pourront vous être confiées, sur l’organisation d’une journée type, etc…

 

Voilà quelques pistes pour mettre toutes les chances de votre côté… Je suis sûre que j’oublie énormément de choses (je n’ai pas du tout parlé de la tenue, de la politesse, etc, mais il fallait faire des choix car je ne souhaitais pas pondre un article de quatorze pages !!). Alors n’hésitez pas à commenter ce post pour enrichir tout cela ! Je suis certaine que vous avez des choses à dire sur ce sujet !

Je conclurais par quelques conseils en vrac, inspirés de faits réels !!

*Si votre adresse de courriel est petite_blonde_du_39@caramail.com mieux vaudrait peut-être en créer une nouvelle pour vos candidatures, type nom.prénom@gmail.com !

*Évitez la photo selfie sur le CV. Le duck face et l’avant bras en premier plan font rarement professionnels…

*Si votre passion est la collection de timbres et que vous candidatez comme Commercial Sédentaire, il n’y a peut-être pas un énorme intérêt à mentionner ce loisir dans la rubrique divers du CV…

*Vous décrire comme « ponctuel et organisé » dans votre CV ne fait jamais de mal, mais le mieux reste d’arriver à l’heure au rendez-vous pour le prouver. Pour cela, regardez où se situe l’entreprise avant de vous rendre sur place, et prenez toujours le numéro de téléphone du standard avec vous, au cas où vous vous perdiez… qui sait !

 

Publicités

20 réflexions sur “Conseils pour la recherche d’emploi…

  1. Boubinette dit :

    De très bons conseils je trouve 🙂 je vote « pour » une partie 2 un de ces 4 si tu as d’autres idées, ou d’autres points à développer ! :p (je suis en recherche d’emploi depuis peu effectivement, donc toutes les pistes sont un peu les bienvenues ^^ même si je fais déjà quasiment tout ce que tu as évoqué ; ayant eu l’occasion par le passé également de sélectionner des CV et même de faire passer des entretiens ^^) Je trouve toujours cela chouette d’avoir des conseils/points de vue d’autres personnes. bisous !

    J'aime

  2. Ayant passé moi-même beaucoup d’entretiens et aussi envoyé pas mal de CV et Lettre de Motivations, je suis d’accord avec tous les conseils que tu as donnés ! 🙂 D’ailleurs, c’est exactement ce que je faisais ! 😉

    J'aime

      • Au niveau des CV et Lettre de Motivations, je pense que tu as tout dit. Par contre, je peux donner un petit conseil, lors d’un entretien, et que je pense, que pas beaucoup de monde sont au courant…

        Ce conseil, c’est d’avoir toujours au moins une ou deux questions minimums à poser au(x) recruteur(s), lors de l’entretien ! Car, j’ai remarqué que quand les recruteurs posent la question « Avez-vous des questions à nous poser ? » et que la personne répond « Non », les recruteurs pensent que la personne n’est pas vraiment intéressée par le poste ou par l’entreprise !

        Donc, avoir toujours une question ou deux sous le coude (que se soit sur l’entreprise, le poste ou demande d’information spécifique), vous mettra encore plus en valeur, et montre une certaine motivation à avoir le poste.

        PS : Aussi, lors d’un entretien, toujours venir avec un double de son CV, un stylo et si vous avez un porte-document (comme moi), prenez le ! Car 1 entretien sur 3, vous allez en avoir besoin, croyez-moi ! En plus, selon les entreprises, c’est tout simplement un test, de savoir si vous vous êtes préparer à toutes les éventualités de l’entretien, comme répondre a un questionnaire écrit avant, sans vous donner de stylos, et sans vous donner de table, ni de chaise pour le remplir (et oui, on m’a déjà fait le coup !) !

        Voilà pour mon ajout perso ! 😉

        J'aime

      • Je crois l’avoir mis aussi qu’il faut se renseigner sur l’entreprise, et préparer des questions. C’est clair que cela montre l’intérêt que l’on porte à l’entreprise et au poste. Cela prouve aussi que tu t’es projeté dans ce poste, et que tu as des interrogations. 🙂 Je ne préparais jamais de questions avant, mais depuis que j’organise des entretiens, j’apprécie vraiment quand un candidat a de vraies questions, et qu’il ne me répond pas « tout est très clair. Vous avez tout dit. ». ah ah ah^^

        Aimé par 1 personne

  3. Merci de toutes ces infos, je n’ai fais qu’un entretien mais il est vrai qu’il vaux mieux être un minimum préparé, j’étais très angoissée il faut aussi penser à relâcher la pression et se dire qu’on va y aller en étant soi quel que soit le résultat.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s