Yves Rocher et moi…

La marque Yves Rocher et moi, c’est une longue histoire d’amour et de désamour. J’ai découvert cette marque tout enfant, à travers les échantillons que me donnait ma grand-mère. Elle avait notamment des mini rouges à lèvres qu’elle n’utilisait pas, et dont je me servais pour me déguiser ou  pour jouer à l’esthéticienne avec mes copines.

Par la suite, j’ai claqué mon premier argent de poche dans les produits pour le bain de la marque bretonne, notamment dans leurs gammes à la fraise, à la vanille, à la noix de coco. Vous vous rappelez des petits flacons translucides avec les gros bouchons verts ? Les packagings ont changé depuis mais j’ai encore bien en tête les anciens !

Et puis j’ai grandi. J’ai analysé les compositions, et j’ai réalisé que le breton ne proposait pas toujours des produits aussi naturels qu’il voulait nous le laisser croire. Je l’ai un peu boudé…

J’ai boudé… boudé… jusqu’à ce que j’entende qu’Yves avait fait des efforts et proposait désormais des produits au rapport qualité-prix tout à fait correct… On trouvait désormais des gels douches sans sodium laureth sulfate (c’est ce qui donne la belle mousse, mais s’avère irritant), des après-shampoings sans silicones, et pleins d’autres belles choses…

Comme je n’ai aucune honte à changer d’avis, je me suis rendue en boutique et ai pu constater par moi-même…

Aujourd’hui, je vous propose une petite liste des mes favoris chez Yves Rocher ! Ce sont des produits qui m’ont réconciliée avec la marque !

 

Nutrition – Lait Relipidant – Peaux très sèches

Beaucoup de produit pour le corps, laits, crèmes, beurres, sont formulés à partir d’huiles minérales, peu coûteuses mais également peu nourrissantes. Je pense notamment à l’huile de paraffine. Elle est étrangère à la peau, forme un film qui apporte une sensation d’hydratation, mais au final elle ne soigne pas réellement la peau. Regardez un peu la composition de vos produits, et traquez le « paraffinum liquidum »… il est partout. Je préfère utiliser des produits formulés à bases d’huiles végétales, et de beurres comme le karité, le cacao. Ceux-là sont normalement plus hydratants, plus nourrissants et globalement de meilleure qualité.

IMG_1416.JPG

Dans le lait relipidant Yves Rocher, il y a malheureusement un dérivé de pétrole (dimethicone) qui n’est à proprement parler pas une huile minérale, mais reste bien peu naturel. Mais on trouve aussi des huiles végétales en bonne quantité (huile de macadamia), de la glycérine hydratante,  de l’avoine, et de la cire de candellila. Alors certes, ce n’est pas merveilleux, car on aurait pu avoir une composition plus naturelle encore, exempte d’huile de palme (regardez la mention « huile végétale » sans plus de précision… il y a de fortes chances que ce soit de l’huile de palme). Mais bon, on aurait pu aussi, avoir nettement pire.

Ce lait m’a été offert en boutique, et je l’utilise car la composition est correcte. Je ne pense pas le racheter une fois terminé car il n’est pas 100 % clean pour moi. Mais je suis agréablement surprise de voir qu’Yves Rocher a fait un effort sur la composition…

IMG_1409.JPG

Ce lait vaut 9 € les 200 ml, et fait partie des produits points verts, qui ne peuvent pas bénéficier de réductions.

Réparation – Huile Réparatrice Cheveux

Ce produit je l’ai eu en cadeau lors d’une commande internet, et je compte le racheter une fois terminé. En effet, il a une composition absolument nickel !

Heliantus Annus (Sunflower Seed Oil), Ethylexyl Cocoate, Brassica Camprestris (Raspeed Oil), Ricinus Comunis (Castor Seed Oil), Simmondsia Chinensis (Jojoba Seed Oil), Borago Officinalis Seed Oil, Orbignya Oliefera Seed Oil, Macadamia Ternifolia Seed Oil, Parfum, Tocopherol, Oleth-10

En tout premier, on trouve de l’huile de tournesol, qui même si elle fait penser à la cuisine plus qu’à la salle de bain, reste une huile végétale, et hydrate correctement ! On trouve aussi de l’huile de ricin, connue pour prendre soin des cheveux. Regardez, il n’y a quasiment que des huiles végétales dans ce produit ! Jojoba, borago IMG_1410.JPG(pour la bourrache), macadamia… Ce produit est d’excellente qualité. Certes il ne met pas en avant des ingrédients à la mode et coûteux comme l’huile d’argan, et contient des huiles assez peu chères. Mais il a le mérite de les contenir en bonne qualité, et de ne pas les mélanger avec des ingrédients de qualité contestable (silicones par exemple). D’ailleurs l’effet est bien là sur les cheveux. Je ne dirais pas qu’il les répare (comment voulez-vous réparer un cheveux qui est cassé, usé, plein de brèches ?) mais il les hydrate, et les renforce. C’est une huile que je conseillerais d’utiliser en prévention, pour garder de jolis cheveux ! Car la beauté des cheveux se prépare à la repousse, pas une fois que le mal est déjà fait malheureusement…

Cette huile coûte 6,95 €. C’est un produit point vert, qui ne peut pas bénéficier de réductions.

 

Réparation – Après-Shampooing Nutri-Soyeux

J’ai découvert cet après-shampoing sur un site de consommateurs. Des copines le présentaient en disant qu’il était de très bonne qualité et leur avait donné de bons résultats… J’ai regardé d’un peu plus près, et en effet, cet après-shampoing ne contient pas de silicones. A la place, il est bourré d’ingrédients hydratants, tels l’huile d’amande douce, les protéines de blé, l’avoine. Seul point améliorable… il contient un conservateur potentiellement dangereux pour la santé : le phenoxyethanol. Sans lui je dirais que IMG_1412.JPGcet après-shampoing est tip top, mais là je ne peux pas.

Dommage car cela reste un produit qui apporte une vraie douceur aux cheveux abîmés, les lisse, les rend plus faciles à démêler. C’est bien simple, à chaque fois que je l’utilise, j’ai envie de toucher mes cheveux toutes les deux minutes tant ils sont doux et soyeux.

Cet après-shampoing coûte seulement 3,50 €.

 

 

 

Je pense que c’est assez clair à travers l’analyse rapide de ces trois produits : Yves Rocher a fait des efforts sur les compositions. Ce n’est pas encore 100 % propre, mais cela ne devrait pas tarder… Et vous, qu’en dites-vous ? Quels produits avez-vous adoptés ? Quels produits boudez-vous ? Accordez-vous une attention particulière à la composition des cosmétiques que vous utilisez ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

28 réflexions sur “Yves Rocher et moi…

  1. La revue de Claire dit :

    Moi, j’accorde une grande importance à la composition. C’est grâce à Pauline du blog les cheveux de Mini que j’ai pris attention à la composition.

    J'aime

  2. teddypop dit :

    J’ai utilisé le lait relipidant. Je crois qu’il n’est pas fait pour moi. Je n’aime pas du tout l’odeur. C’est mon copain qui en a hérité!!!

    J'aime

  3. Laurent dit :

    C’est vrai qu’Yves Rocher c’est un peu comme Lush… Tu crois acheter des produits écolos et finalement pas tant que ça… le marketing joue beaucoup. Je suis conscient qu’YR, ça reste toujours mieux que beaucoup de marques mais perso c’est pas suffisant pour moi. Je ne supporte plus les gels douche, gels nettoyants pour le visage etc de la marque YR… qui m’irritent pas mal. Du coup je me tourne vers le bio, avec des produits composés à 100% d’ingrédients d’origine végétale… C’est là qu’on se rend compte de ce qu’on peut trouver dans les produits qu’on s’applique sur le corps, c’est parfois hallucinant !

    J'aime

  4. Après on peut pas non plus tout enlever il y a des produits qui ne sont pas naturels mais qu’on ne peut pas enlever car ils sont importants dans la composition d’un soin, peut être qu’un jour on trouvera leur équivalent plus naturelle et à un prix abordable et qu’on pourra alors les remplacer. Yves rocher à eu des hauts et des bas ça c’est sûr aujourd’hui ils remontent la pente et les produits de 2016 promettent beaucoup de choses.
    Article intéressant 🙂

    J'aime

    • Je ne suis pas bien d’accord. Il existe des produits tout à fait satisfaisants, avec des compos 100 % propres, pour nous et pour la nature. Après, tout dépend ce que l’on entend par « importants » mais on sait faire des produits qui lavent/moussent/désinfectent (…) sans polluer ni abimer la peau. 🙂

      J'aime

      • Oui ça vas être des produits bio à 100% qui coûtent chère et j’ai de très mauvaises expériences avec ce genre de soins qui se périme au bout d’une semaine et par manque de produits « non naturel » qui permet d’empecher le produit de développer des bactéries dès la première ouverture ! En plus j’ai tester un soin bio qui avait un ingrédient certe naturel mais extrêmement agressif pour la peau, je ne l’ai pas vue sur le coup car ce n’est pas signalé, mais je l’ai vue dans les secondes qui ont suivis mon application… Et c’etais pas jolie à voir donc parfois ce qui est dit naturel n’est pas si génial et la cosmétologie c’est quelque chose de compliqué on ne peut pas simplement mettre deux huile végétal et du beurre de karité pour faire une crème nourrissante il faut d’autre produits ! Mais bon c’est pas nouveau ça fait des années que les esthéticiennes s’acharnent à essayer de vous expliquer tout ça, après comme je l’ai dit c’est pas parfait mais y a pire et puis ils ne revendiquent pas être bio à 100% ils font des geste pour la planète eux ils ne mentent pas comme certaine marque « bio »… Chacun son avis j’ai un avis d’esthéticienne vous de consommatrice on voit pas les choses pareil… Je respect bien sûr votre avis ! Comme je l’ai dit tout à l’heure j’ai aussi eu des moments au j’étais insatisfaite des produits ça m’arrive encore des fois mais à comparer avec d’autre marques je ne pense pas qu’Yves rocher soit une marque qui arnaque…

        J'aime

      • Nous n’avons pas la même façon de voir les choses en effet. 🙂 Par exemple  » on ne peut pas simplement mettre deux huile végétal et du beurre de karité pour faire une crème nourrissante il faut d’autre produits ! » je ne suis pas d’accord. Pour moi du beurre de karité suffit pour nourrir la peau. Je ne vois pas ce qu’il faudrait ajouter… Après, je peux me tromper. Ce n’est que mon avis, et mon expérience. 🙂

        J'aime

      • Alors enfaite je ne parle pas de produits qui vont avoir un principe actif comme nourrissant hydratant ou autre je veux parler enfaite d’emulsifiant d’adjuvants… Des produits qui vont protéger le produit final qui vont permettre d’assembler plusieurs huile ou beurre ou par exemple un produit lipophile et un produit hydrophile (en temps normal ces deux produit ne ce serait pas mélangé) et ainsi de proposer un produit qui pourra additionner plusieurs type de produits bienfaisants pour la peau. Je pense que oui on ne parle peut être pas des même choses 🙂 Après je respect votre avis évidemment !

        J'aime

  5. Je fais aussi attention (un peu) à la composition, et du coup, la plupart du temps, j’achète chez Lush, mais aussi de temps en temps chez Yves Rocher, ou même L’Occitane. J’achète plutôt des produits de douche, des shampoings, crèmes hydratantes.

    J'aime

  6. Yves Rocher j’apprécie certain produits mais depuis qu’une crème pour la peau reçu en cadeau ma chauffée la peau au point de l’avoir rouge pendant 15 min en ne l’ayant appliquée qu’une minute, je regarde leur composition. Certains produits sont vraiment bien, leur maquillage aussi, mais j’utilise plus facilement le maquillage et les produits pour la peau de chez Couleur caramel et Phyts deux marques utilisant des produits naturels que commercialise mon esthéticienne.

    J'aime

  7. pareil yves rocher fait partie de ma vie depuis mon enfance 😉 par contre je suis pour la beauté au naturel (comprendre j ai trop la flemme de passer du temps a prendre soin de moi -pas bien- ) cela dit j achete donc les rares produits dont j ai besoin chez eux 😉 je prends l eau micellaire, le lait démaquillant (parce qu il sent bon) la creme de teint peau parfaite et je coirs qu on a fait le tour de mon placard beauté ^^

    J'aime

  8. Selon moi Yves Rocher c’est une belle arnaque. Comment peut on d’un coté se revendiquer naturel, bio et tout le tralala tout en faisant tester ses produits sur les animaux ? Ca me parait assez contradictoire. En gros le naturel c’est bien beau mais encore faut il que ça ai un sens.

    J'aime

      • Voici la réponse complète de la marque :

        Chère Mademoiselle M…,

        Votre demande concernant notre position sur les tests des produits cosmétiques sur animaux a retenu toute notre attention et nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre Marque. Nous souhaitons vous apporter les précisions suivantes et ainsi vous rassurer.

        Depuis plus de 50 ans, Yves Rocher, Créateur de la Cosmétique Végétale®, est engagé en faveur de la Nature et du Développement Durable.

        La Marque s’est engagée très tôt dans la lutte contre les tests sur animaux. Dès 1989, Yves Rocher a décidé de manière pionnière dans l’industrie cosmétique d’arrêter les tests sur animaux pour ses produits finis, et de les remplacer par des méthodes alternatives.

        Fidèles à notre engagement, nous vous confirmons également que :
        – Nous ne testons pas et ne sommes jamais promoteurs de tests sur animaux, ni sur nos produits finis ni sur les ingrédients qu’ils contiennent.
        – Notre char te interne sur les composants de nos produits est très stricte : nous refusons toute matière première animale (à l’exception du miel et de la cire d’abeille). Nous nous interdisons, par exemple, de recourir à un pigment couramment utilisé dans l’industrie cosmétique pour les fards à paupières, le carmin de cochenille (petit insecte qui produit de l’acide carminique pour se protéger de ses prédateurs, duquel est issu une teinture colorée rouge, le carmin).
        – Enfin, nous encourageons le développement des programmes de recherche sur les méthodes alternatives aux tests sur animaux et ce afin de les promouvoir et de les généraliser. Nos travaux portent par exemple sur de nouveaux modèles d’évaluation de l’allergie in vitro pour les ingrédients naturels.

        En étant pionner dans cette démarche, Yves Rocher a ainsi entraîné dans son sillage de nombreux acteurs de la vie économique.

        En effet, Yves Rocher propose certains de ses produits en Chine. Nous vous confirmons que nous ne faisons aucun test sur animaux sur ces produits et que nous n’en faisons faire aucun.
        En revanche, les autorités chinoises peuvent décider, de façon totalement unilatérale, de tester elles-mêmes des produits cosmétiques avant leur commercialisation sur leur territoire.
        Cependant et plutôt que de se détourner du problème, la Marque a fait le choix d’utiliser son implantation locale pour entretenir un contact avec les plus hautes autorités chinoises concernées. Son objectif est de les sensibiliser au sujet de la souffrance animale et de les convaincre de la fiabilité aujourd’hui des méthodes alternatives sur le marché.

        Nous souhaitons avoir répondu à vos interrogations et nous tenons à votre entière disposition pour toute autre question.

        Caroline Cantian,
        Service Clients

        J'aime

  9. J’ai aussi eu le lait hydratant en cadeau. Je m’en sert pas souvent, mais jusque là je n’ai pas eu à m’en plaindre. Il sent bon, ne colle pas et ne me gratte pas. Pour ce qui est du rachat je ne pense pas, … Je n’en ai pas l’utilité. Mais il reste cool.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s