On part en Italie ? [Thé + Musique]

Ciao amici! Je vous retrouve aujourd’hui pour faire d’une pierre deux coups. J’aimerais vous parler d’un thé noir aromatisé, et du dernier album de l’un de mes chanteurs préféré : Zucchero. Le thé et le chanteur se retrouvent par mon truchement, autour d’un thème commun : l’Italie. Pour Zucchero je pense qu’il n’est pas utile de préciser pourquoi. Tout le monde sait bien que le plus célèbre des rockeur italien est… ben italien justement !

Originaire de la belle région d’Emilie-Romagne, il entame son nouvel album avec un titre dynamique et entraînant : Partigiano Reggiano ! Les italianophones apprécieront le jeu de mot entre partigiano (partisan) et parmiggiano (parmesan).  Dès ce premier morceau, on constate, si l’on en doutait, que Zucchero n’a rien perdu de sa superbe et de son style. Il revient nous enchanter, et on en redemande !

J’ai écouté ce titre deux fois et il m’est resté en tête toute la journée. C’est vraiment un morceau plein d’énergie, à écouter en boucle pour avoir la patate !

***

Le parallèle s’impose pour moi. Quand j’ai écouté le dernier album de Renaud je me suis interrogée, pour savoir s’il avait toujours la niaque… Là, pour Zucchero, la question ne s’est même pas posée. C’était toujours le même chanteur, celui qui m’enchante depuis que je le connais, depuis que j’ai piqué son album Greatest Hits dans les années 90 à ma mère, pour ne jamais lui rendre !

 

D’ailleurs on peut en redemander, car il y en a encore ! Buone Ragioni est tout aussi dansant, percutant, enthousiasmant !

Il y a de tout sur cet album. On retrouve le Zucchero entrainant, celui qui nous faisait nous déhancher sur Baila Morena. Mais il n’éclipse pas le Zucchero touchant, avec Street of Surrenders… titre écrit après les attentats parisiens de novembre.

L’album est majoritairement en italien, avec quelques titres en anglais. Albums noir ont dit certains… peut-être parce-qu’ils se sont trop focalisés sur le titre ? Je ne suis pas d’accord. Pour moi c’est un album plein de peps, un album qui mêle avec brio différents styles. C’est du 100 % pur sucre, et cela fait du bien.

On retrouve le Zucchero que l’on aime, et pour autant, cela n’a pas un goût de déjà vu. Ne serait-ce pas la définition d’un album réussi ? J’ai eu l’impression d’écouter un album de Zucchero que je connaissais déjà, et en même temps, je découvrais de nouvelles mélodies, de nouvelles paroles. C’était vraiment très plaisant, comme de revoir un vieux pote perdu de vue depuis des années, pour constater qu’il n’avait pas changé !

***

***

Et le thé dans tout cela ?

Il s’agit d’un thé noir de chez MB L’Autre Thé. La marque n’a pas souhaité répondre positivement à ma proposition de partenariat, mais qu’à cela ne tienne, je ne suis pas rancunière… J’ai goûté leur thé Noël à Florence grâce à une amie qui m’a fait la surprise de m’en envoyer une petite pochette. Merci Karine !

Noël à Florence est donc un mélange de thés chinois et de Ceylan, aromatisé au citron meringué et au caramel toffee. Il contient des morceaux de fruits, des pétales de rose, et des fleurs de soucis !

image

Je trouve cela amusant de l’avoir appelé Noël à Florence, car en effet les italiens sont globalement assez friands de citron, et de produits citronnés. On trouve notamment pas mal de sorbets et glaces au citron dans les magasins… D’ailleurs Paolo Conte ne chantait-il pas « Un Gelato al Limon » ?

On peut facilement trouver des « torte al limon » dans les magasins italiens. Ce sont des gâteaux industriels à base de crème de citron très sucrée. J’avoue que c’est plutôt sympa… De toutes façons j’adore le citron. Ce fruit a sur moi l’effet des crevettes sur mon chat.^^

Mais je m’éloigne du sujet.

Ce thé donc, se prépare avec une eau à 90°C environ, et il faut lui laisser le temps d’infuser, pendant 4 minutes environ.

A sec il a un parfum très prometteur, celui des gâteaux italiens au citron… En bouche, il tient ses promesses… Je retrouve le goût de citron sucré, de citron de pâtisserie. Cela me rappelle la tarte au citron meringuée.

Au départ, le caramel se fait discret, pour mieux s’imposer en fin de gorgée, tout en délicatesse…

Ce thé plaira aux gourmands et gourmandes. Il est à bien présent, sans jamais écœurer. Il a un petit côté « dessert », très adapté aux fins de repas, ou à la pause goûter. Moi qui ne suis pas toujours grande amatrice de thés noirs, je ne le trouve pas trop puissant, et apprécie qu’il ne laisse aucune sensation râpeuse en bouche.

***

image

Le sachet de 100 grammes coûte 6,50 €. C’est un prix correct, d’autant qu’il suffit d’une petite cuillère de thé pour préparer une tasse, et encore, sans la remplir totalement on obtient une boisson suffisamment riche en saveurs.

Pour craquer, c’est par ici : http://www.lautrethe.com/noel-a-florence.htm

Publicités

4 réflexions sur “On part en Italie ? [Thé + Musique]

  1. caramel aie en thé en plus no way !!! mais la chanson est top 😉 ça faisait un bail qu’on ne l’entendait plus ça fait du bien ça change de ce qu’on peut entendre tous les jours sur les ondes

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s