Lennon de David Foenkinos

Je ne sais pas pourquoi j’ai mis si longtemps avant d’ouvrir un livre de David Foenkinos… mais une chose est sûre, je rattrape mon retard ! En effet, j’ai adoré En Cas de Bonheur, et depuis cette découverte, j’achète tous les livres de cet auteur, et essaie de me retenir pour ne pas les lire tous à la suite… Il faut faire durer le plaisir…

Dernièrement, j’ai ouvert Lennon, la biographie du Beatle, comme on déballe un bonbon…

C’est une biographie écrite à la première personne que nous propose David Foenkinos, comme si Lennon se racontait au lecteur. On entre dans le vif du sujet dès les toutes premières lignes, et on se laisse porter par le style si particulier de l’auteur… c’est simple à lire, pas du tout tarabiscoté, et pourtant chaque phrase ou presque pourrait mériter d’être surlignée tant elle est belle et sonne vrai…

« Je suis si célèbre que ma vie appartient à tous. Tout le monde a un avis sur ce que j’ai vécu. »

Les Beattles ce n’est pas vraiment ma génération, et même si comme tout le monde, je connais certains refrains, j’avoue manquer cruellement de culture sur le sujet. Pourtant, j’ai totalement accroché à cette bio.

Je l’ai lue comme un roman, et s’en est un… J’ai découvert que Lennon avait eu une vie bien moins sage que ce que je pouvais croire jusque là, une vie marquée par la drogue, le sexe, et la musique évidemment.

David Foenkinos retrace la vie de John Lennon, depuis son enfance compliquée puisqu’il n’était pas désiré par ses parents, jusqu’à son assassinat. On découvre comment le groupe s’est formé, comment il a évolué. On prend conscience de la folie qu’ont pu engendrer le succès rapide et l’hystérie des fans.

Enfin, Lennon par la plume de Foenkinos, nous parle de son seul vrai et grand amour, Yoko Ono…

« Ma rencontre avec Yoko a été l’effacement de ma vie avant elle. »

Toujours à propos de Yoho Ono : « Elle n’était pas une femme, mais un monde. »

C’est une belle biographie, très bien écrite, très facile à lire, et qui nous apprend des choses. Certes, les passionnés sauront déjà tout cela, mais pour le lecteur lambda qui n’a pas connu la folie Beatles, c’est un bon début pour creuser ensuite le sujet avec d’autres ouvrages, ou une bonne lecture divertissante !

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Lennon de David Foenkinos

  1. Il faudrait que j’essaie cet auteur, j’ai La tête de l’emploi dans ma PAL,mais j’ai du mal à m’y mettre surtout que ce n’est apparemment pas son meilleur. J’aime bien les citations que tu as mises. Je me dis qu’il faudrait que je l’ouvre, au moins pour voir son écriture !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s