Blanche-Neige revisitée…

T’as les boules hein, Neige ? Voilà le genre de réplique que l’on peut entendre dans cette Xième version du conte de Blanche-Neige. Le ton est donné !

C’est sur un vide grenier que j’ai trouvé ce DVD de la nouvelle Blanche-Neige. Je n’en avais jusque-là jamais entendu parler, mais je suis très bon public pour les films de princesses… J’avais adoré Il était une Fois, film de Disney qui faisait atterrir une princesse de conte de fée dans le New-York actuel. Je m’attendais à peu près à la même chose, avec ce film français.

image

Dans la Nouvelle Blanche-Neige, Claire Keim et Lou de Laage se partagent l’affiche. La première incarne Gabrielle, sublime épouse d’un riche industriel, Stéphane Leroy, qui a récemment sombré dans le coma… La seconde n’est autre que la fille de  Leroy. Elle est en pensionnat depuis son plus jeune âge, car elle a perdu sa mère…

Gabrielle n’a qu’un objectif dans la vie : palper des sous (et peut-être aussi être la plus belle, mais l’accent n’est pas vraiment mis sur ce point contrairement au dessin-animé)… Quand Blanche (la jeune fille) rêve de devenir la nouvelle égérie de Cacharel, pour rencontrer le photographe Adrien Neige, et pourquoi pas, retrouver son père en faisant la une des magazines…

 

***

La nouvelle Blanche-Neige est un conte moderne. Maître Miroir, l’avocat, apparaît sur une télé écran plat. Blanche rêve sur sa tablette tactile. Les sept nains sont en réalité des mômes de la DASS.

Ce que je n’avais pas vu sur la jaquette, c’est que ce film est en réalité un film musical. Dès le début, les acteurs chantent et dansent sur des grands classiques. Les scènes musicales sont très fréquentes, et peuvent dérouter. Je sais que mon homme n’aurait pas tenu plus de cinq minutes !!

Pour ma part, j’ai trouvé que ce film était assez sympa, pour m’occuper pendant le repassage ! On sait comment cela se terminera, et il faut faire preuve de bonne volonté pour accepter certaines scènes peu crédibles. Mais bon, c’est un conte, et nous sommes sensés le regarder avec notre âme d’enfant ! Les images sont jolies, et le côté nostalgique fait le reste… J’ai donc tenu les 85 minutes que durait le DVD. Une fois le disque éjecté, je suis passée à autre chose assez rapidement.

J’ai parfois souri, notamment quand Claire Keim apparaît après son « relookage » en vieille femme toute moche. C’était très réussi, et la scène revisitée de la pomme m’a amusée. Mais sinon, je dois dire que j’ai trouvé ce film assez moyen.

Je ne suis pas convaincue qu’il convienne à un jeune public, en raison de scènes très légèrement olé olé. On ne voit rien de véritablement choquant, mais le Chasseur qui doit tuer Blanche-Neige (dans le film il est le fidèle chauffeur de M. Leroy) le fait pour les faveurs sexuelles de Gabrielle, par exemple.

Je ne saurais ni vous conseiller ni vous déconseiller ce film. Il m’a laissé une impression mitigée. Je dirais que c’est un bon film pour s’occuper l’esprit pendant le repassage. Mais il ne mérite pas forcément que l’on s’installe sur le canapé pour le regarder en mangeant du pop corn.

Ce billet aura donc l’intérêt de vous dire que le DVD existe… C’est déjà ça, non ? 😀

Et vous, l’avez-vous déjà vu ? Connaissez-vous d’autres adaptations de classiques de ce type ? Si vous souhaitez m’en conseiller, je suis toute ouïe !!

@ bientôt

Publicités

4 réflexions sur “Blanche-Neige revisitée…

  1. FL Boubi dit :

    Alors là, je n’avais jamais entendu parler de ce film !! mais vraiment jamais !! A priori, je ne suis pas tentée… mais bon..je suis ouverte à tout lol 😉 bisous!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s