Regardons notre nombril !

Petit billet rapide aujourd’hui, pour partager une réflexion avec vous.

Je vois de plus en plus de billets de blogs sur le thème du bonheur, de l’accomplissement personnel, et souvent je relève des conseils vraiment utiles dans ces billets.

L’un des conseils qui revient souvent, est d’éviter de se comparer aux autres, pour se concentrer plutôt sur nos améliorations, vis à vis de nous-mêmes, nos progrès autrement dit.

Cela me semble être un conseil absolument judicieux, et totalement d’actualité. Pourquoi ? Parce-que nous n’avons jamais été autant exposées aux autres, et à leur vie que ces dernières années. Avec les réseaux sociaux, les blogs, chacun peut publier des informations sur le moindre de ses faits et gestes.

On peut savoir ce que mange untel à chaque repas, combien de temps a duré le footing d’untelle, et à quelle vitesse elle a couru. On peut savoir que le bambin de Trucmuche a eu les félicitations de la Maîtresse, et que celui de Machine a non-seulement fini sa purée de brocoli mais en a même redemandé… Bref, on sait tout… ou du moins on en a l’impression.

Parce-que rares sont les gens qui publient des choses négatives, des échecs. Non ?

Certains postent des photos sans filtres. Regardez le hashtag #nofilter sur Instagram par exemple. Mais si en effet il n’y a pas de retouche, cela ne veut pas dire qu’ils ont pris la photo sur le vif, et l’ont postée sur un coup de tête. La photo a été jugée, et postée sciemment. Quand les stars postent leur tronche au saut du lit, qui pourrait être assez crédule pour imaginer qu’elles ne l’ont pas regardée avant, et qu’elles l’auraient postée si elles avaient les yeux tous collés, la mèche folle et un peu de bave au coin de la bouche ?

Nous nous voyons nous-mêmes dans les bons moments, mais aussi dans les mauvais. Nous voyons les autres essentiellement dans leurs bons moments, surtout sur internet.

La comparaison n’est pas juste.

C’est pour cela qu’elle risque de faire plus de mal que de bien…

Qu’en dites-vous ? Je vous laisse le clavier pour échanger sur le sujet (ou complètement sur autre chose si cela vous botte) dans les commentaires ! @bientôt ! 🙂

9 réflexions sur “Regardons notre nombril !

  1. C’est sûr pour le #nofilter, perso je n’en suis pas encore à pouvoir poster une photo de moi en mode ultra endormie, le cheveux gras et les cernes. Enfin aussi tout dépend de la lumière, c’est fou comme ça peut changer une photo..

    Big up à ton article! ❤

    J'aime

  2. tu as tellement raison 🙂 mais c’est difficile parfois surtout que nous sommes inonder d’images de personnes qui se veulent « parfaite » sur les réseaux sociaux ! cela me fout des complexes à chaque fois que je vais sur instagram … rrr ! bisou 🙂

    J'aime

      • tu l’as désinstallé ? pourtant j’ai souvent l’impression que tu es ma « contact » la plus active !lol ! j’y vais encore car je suis quelques blogueuses écol et zero déchet que j’apprécie 🙂 et deux/trois copines… c’est comme fb, cela m’agace de plus en plus ! enfin, c’est de ma faute, je devrais tout arrêter … bisou 🙂

        J'aime

  3. Les réseaux sociaux sont des miroirs de solitudes et de faux semblants. Combien de personnes malheureuses mettent en exergue les 10 secondes de bonheur de leur journée ? Des pros du paraitre qui publient 15 fois par jour les magnifiques moments et les sublimes personnes qui émerveillent leur quotidien. Si ça leur fait du bien : tant mieux. Perso, ça ne m’intéresse pas de lire « j’ai sorti le chien », ou « mon voisin est trop con » et encore moins « fallait pas voter Machin ». Idem pour les photos retouchées, je vis dans le monde réel et tant pis pour celles et ceux qui pensent qu’on ne publie jamais sans photoshop. Je trouve ça sympa de mettre un filtre, de rajouter un emoticon, de faire un montage rigolo.
    Voilà mon « avis » sur la question. Et je ris en me disant que j’ai des contacts qui sont des gens super beaux, chanceux, aux vies exceptionnelles ! Whaouh ! Whaouh ! Whaouh !

    J'aime

  4. Totalement d’accord ! Je trouve que non seulement on se compare tout le temps aux autres, mais en plus, certaines personnes semblent avoir besoin de rabaisser les autres s’ils ne sont/font pas comme eux, comme si elles recherchaient l’approbation générale, comme si tout le monde devait être/faire pareil qu’elles pour les rassurer sur leurs propres choix. La sagesse populaire a raison là-dessus : « bien faire et laisser dire ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s