Greenberg, quand Ben Stiller te donne le cafard…

Mon avis sur Greenberg sera bref, mais il sera.

En effet, même si je n’ai pas adoré ce film, j’avais envie de vous le présenter car il est assez original, et pourra trouver son public…

Il s’agit d’une comédie dramatique américaine, d’1 h 45. Les rôles principaux reviennent à Ben Stiller et Greta Gerwig.

***

L’action se déroule à Los Angeles. Florence est une jeune femme d’une vingtaine d’années, qui rêve de devenir chanteuse, mais travaille comme Assistante personnelle chez les Greenberg, pour faire bouillir la marmite.

Son job n’est pas passionnant, mais Florence ne se plaint pas, et lorsque ses patrons partent en vacances à l’étranger, elle continue de venir s’occuper du chien. C’est ainsi qu’elle croise Roger, le frère de Philip Greenberg.

Roger a la quarantaine, et est dépressif.

Paumé, il n’a pas vraiment trouvé de sens à sa vie et attend que le temps passe.

***

La suite, vous la devinez…

Nos deux protagonistes vont unir leurs solitudes et tenter de trouver un sens commun à leur vie.

greenberg-2

Sauf que… je m’attendais à un joli petit film à la Little Miss Sunshine/500 days of Summer ou encore Juno. Je pensais tomber sur une comédie pleine de tendresse, avec des personnages proches de nous, simples et crédibles, avec leurs blessures et leurs faiblesses.

Mais en réalité… Greenberg a manqué de rythme et de fond. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, que j’ai trouvé ennuyants à mourir. J’avais envie de les secouer et de les pincer pour les faire sourire un minimum… OK ils sont dépressifs, donc il ne fallait pas s’attendre à mourir de rire devant ce film, mais bon, un minimum de joie de vivre aurait été requis, ne serait-ce que pour finir sur une note un peu plus positive…

Là j’ai franchement trouvé le temps long… Du coup, je ne recommande pas spécialement ce film, à moins que le thème vous attire tout particulièrement et/ou que vous soyez des fans absolus de Ben Stiller. Dans tous les cas, je vous aurai mis en garde…

Publicités

Une réflexion sur “Greenberg, quand Ben Stiller te donne le cafard…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s