La Fille du Patron [film]

Lorsque j’ai commencé à visionner ce film français sorti en 2014, je me suis dit que cela risquait de ne pas me plaire des masses…

Un groupe de collègues qui bosse à l’usine, et se retrouve en dehors pour jouer au rugby, cela ne fait pas rêver. Ajoutez là-dessus, le barbecue avec assiettes en plastique et gamins qui braillent, les femmes qui se posent des faux ongles pointus, et leurs mecs qui parlent rugby et motos… On risquait de plonger et de faire un plat, en plein au milieu d’une piscine de clichés.

téléchargement.jpg

Mais finalement, le Réalisateur Olivier Loustau parvient à filmer la différence sociale, sans tomber dans le piège du misérabilisme ; un mot en -isme trop souvent confondu avec un autre : réalisme…

*

De quoi parle la Fille du Patron ?

Je vous l’ai dit, ce sont des gens qui travaillent dans une usine de fabrication textile. Il y a essentiellement des hommes, qui occupent des postes d’ouvriers. Certaines de leurs épouses sont également employées, sur des postes d’Assistantes.

Tout n’est pas rose à l’usine, mais globalement cela se passe assez bien, car il y a les collègues, qui sont aussi des copains. Et surtout, il y a le rugby qui motive les troupes.

Et puis un jour, Alix, vingt-cinq ans, débarque au milieu de l’usine. Elle est la fille du patron, mais ça elle évite de le crier sur tous les toits. Elle est là en tant qu’ergothérapeute, et choisit de suivre Vital, chef d’atelier, pour étudier son poste et proposer des améliorations…

*

C’est Olivier Loustau lui-même, qui incarne Vital. Lui-même, car il est aussi le Réalisateur du film. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il gère sur les deux tableaux ! Son film tient la route, et sait captiver notre attention avec une belle intrigue qui ne suit pas les sentiers habituels.

Le personnage de Vital est relativement complexe et attachant. C’est un homme qui s’ennuie, dans sa vie en général et dans son couple en particulier, et qui se croise la route d’une jeune femme avec qui il entrevoit la possibilité d’un futur plus rose… Alix est bien plus jeune, mais elle est aussi issue d’un autre milieu social, et tout cela ne va pas forcément faciliter les choses…

Christa Theret, l’héroïne de LOL, lui donne la réplique, impeccable dans le rôle d’Alix.

Ce film réussit à brosser un chouette portrait de gens comme vous et moi, qui vivent une histoire somme toute classique, faite de différences sociales, de crise de couple, et d’ennuis au boulot. Dit comme cela, ça ne vend pas de rêve, et pourtant, assaisonné avec ce qu’il faut d’amour et de passion, cela devient délicieux.

Olivier Loustau parvient à proposer un film brillant, sans forcer le trait, sans exagérer. Le résultat vaut réellement le coup d’œil !

 

Publicités

4 réflexions sur “La Fille du Patron [film]

  1. Le sujet que tu décris me fait penser un peu à « Mademoiselle Chambon » (à choisir, voir le film, plus touchant que le livre d’Éric Holder).
    Il faudra que je voie « La fille du patron » même si j’ai du mal avec l’actrice depuis LOL.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s