Les expressions d’entreprise qui hérissent le poil

Aujourd’hui, intro bâclée : petite compil’ d’expression de bizness qui ont le don de m’agacer, et pas que moi je suppose…

Vous êtes prêts ? On commence fort avec :

« Qui va bien » 

Exemple : « Tiens, tu n’as qu’à ajouter un petit tableau qui va bien ! »

Pourquoi c’est chiant ? Parce-qu’on l’a trop entendue cette expression, et qu’elle ne veut rien dire bordeyl !

Variante : « sexy » . Non un site web n’est pas « sexy », un tableur Excel encore moins. C’est tout.

*

« Tu me reviens ? »

Exemple : « Bon, tu regardes avec Jean-Claude ce qu’on peut faire, et tu me reviens ? »

Pourquoi c’est chiant ? Parce-que c’est incorrect en terme de langage. On pourrait dire « Tu me redis » ou « Tu me tiens au courant ». Ce serait tellement plus approprié. Au lieu de ça, on emploie un « Tu me reviens » qui te met Patrick Fiori dans la tête. C’est vraiment insupportable.

Variante : Faire un retour.

Non. Cela fait penser à un reflux œsophagien. C’est encore pire.

 

Je suis charrette.

Exemple : « Ah ouais non mais là je suis charrette. »

Pourquoi c’est naz ? Parce-qu’à la base le terme désigne une réelle situation de j’ai trop trop mais trop de trucs à faire, et qu’à force tout le monde l’emploie pour dire qu’il a un léger surplus de travail. Du coup, on n’a plus d’expression pour les vraies situations super critiques. Et puis même, on l’a entendue un tel nombre de fois que là, ce n’est plus possible.

Brainstorming.

Exemple : « Je vous laisse brainstormer là-dessus ! »

Ouais, parce-que les mots anglais peuvent aussi devenir des verbes. Et c’est encore plus moche.

Pourquoi c’est irritant ? Parce-que c’est un terme utilisé depuis bien trop longtemps, et que d’autres mots bien plus français peuvent servir à traduire la même idée. Essayez « réfléchir » par exemple. Simple, efficace, et moins énervant !

Conf Call

Exemple : « J’ai une conf call à 16 heures. »

Pourquoi on n’aime pas : parce-que ça veut juste dire que tu vas parler à plusieurs interlocuteurs en même temps au téléphone ou sur Skype. Une « conférence téléphonique » ou un « rendez-vous Skype » sonne tellement mieux à l’oreille.

 

« BR » / « cdt »

Ceux-ci se rencontrent dans les e-mails, juste avant la signature. Abréviations respectives de « Best Regards » et « cordialement », ils sont parfois intégrés dans la signature. Autrement dit, la personne ne les a pas écrits pour vous. Ils se sont ajoutés tous seuls, avec le pavé de signature. Non-seulement on abrège la formule de politesse, mais en prime, on l’incorpore automatiquement, ce qui au final veut dire que l’expéditeur ne s’est pas pris le chou à conclure son mail poliment… Discutable, non ?

Je suis sûre que l’on pourrait en lister encore des dizaines et des dizaines… Alors allez-y et laissez-moi les vôtres en commentaires, que l’on rie un peu ! :-p

7 réflexions sur “Les expressions d’entreprise qui hérissent le poil

  1. Elisabeth dit :

    Bien vu ce que tu dis, c’est insupportable. Ce que je déteste c’est « Au jour d’aujourd’hui » … gros pléonasme mais bref rien qu’à voir les tournures de phrases et l’orthographe de certains, on n’a pas envie de rire. Beau dimanche!

    J'aime

  2. Karine dit :

    Je n’ai entendu aucune de ces expressions à mon boulot 🙂 Mais il y a une phrase que je ne supporte pas : « on discute, on en parle » … parce que, vu celui qui la prononce, ça veut dire en gros « on va passer 3h à parler pour ne rien dire » …

    J'aime

  3. Elle dit :

    Je suis plus friande des abréviations ASAP, FLP (faire le point) ML (message laissé) CT (conversation télephonique). Quant aux expressions je les aime aussi dans la vie comme au travail pour peu qu’on les consomme ac modération. J’ai eu un collègue qui utilisait beaucoup « de par de vers vous » : à chq fois je me marrais. J’affectionne « autant pour moi » que je trouve empruntée et que je ne comprends toujours pas mais qui me fait sourire à tous les coups 😊. Chaque métier a son jargon et c’est rigolo de mélanger les genres. Ça donne une ambiance anticonformiste.😨

    J'aime

    • FLP je ne l’avais jamais croisé.^^ ML non-plus d’ailleurs. 🙂 Pour le « Autant pour moi » ça s’écrit « Au temps pour moi » et cela vient d’une expression militaire (Google te renseignera plus en détails si besoin). 🙂 En gros je crois que c’était quand un militaire se plantait dans ses pas, il demandait aux autres de se réaligner sur un même rythme, sur un même TEMPS –> au temps pour moi. Je ne sais pas si c’est super clair.^^ Chez nous c’est un peu le langage de Jean-Claude Vandamme au boulot. Je travaille dans un groupe international. On parle franco-italiano-anglais. Des fois c’est marrant. Et souvent quand je sors du bureau j’ai du mal à retrouver tous mes mots en français. :p

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s