Okja

Okja est un film tout récent, puisqu’il date de 2017. C’est une oeuvre sud-coréenne/américaine d’un peu moins de 2 heures. Ne la cherchez pas au cinéma, car il s’agit d’une exclusivité Netflix, que vous ne pourrez voir légalement qu’en vous abonnant à la plateforme !

téléchargement

C’est l’histoire de vingt-six super cochons, qui sont élevés chacun dans un coin de planète différent, de façon indépendante, afin d’étudier les différents développements des spécimens. Au bout d’une période de dix ans, la multinationale propriétaire des-dits cochons, élira le plus beau cochon. 

Parmi les cochons, il y a Okja, élevée en Corée par le grand-père de Mija. Okja et Mira ont noué une véritable relation d’amitié, et passent leur journées ensemble, à profiter de la nature et à se câliner.

Mais… le monde est cruel, et Lucy Mirando, à la tête de la Mirando corporation l’est aussi. Elle se moque pas mal du lien qui unit Okja et la petite Mija ! Aussi fait-elle rapatrier Okja à New-York dans le but de promouvoir les super cochons, et leur viande…

*

A l’heure où même Aoste se met à sortir une gamme veggie, les scénaristes d’Okja vont à l’envers du courant, en imaginant un futur où les scientifiques miseraient sur des animaux génétiquement modifiés, pour produire des saucisses pour le plus grand nombre. Pourquoi pas ?

Le scénario est intéressant, est plutôt bien servi par un casting soigné (on retrouve la reine blanche de Narnia, Tilda Swinton dans le rôle de Lucy Mirando, mais aussi Lily Collins de To the Bones). Les effets spéciaux sont de qualité et bien dosés. Je n’ai eu aucun mal à croire à l’existence de ce cochon géant, aux allures de Falco de l’Histoire Sans Fin.

Okja est un film original, à cochon (à cheval) sur différents genres : Fantastique, Aventure, SF… peut-être même un peu Drame.

039567.jpg

J’ai souvent lu sur les réseaux sociaux, que ce film donnait envie de devenir végétarien. Je trouvais cela étrange… et je trouve cela encore plus étrange après avoir visionné le film.

Parce-que finalement, ce n’est qu’une histoire de petite fille qui s’attache à un animal destiné à la boucherie. Okja aurait pu être une vache, un vieux cheval, ou même un cochon standard… Je veux dire, on peut tout aussi bien devenir végétarien après avoir regardé Babe à ce compte là… Non ?

Bref, un film réussi, à voir si vous en avez l’occasion. Vous m’en direz des nouvelles !

Publicités

Une réflexion sur “Okja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s