Pois chiche bien marketé

Avant, les pois chiches se trouvaient au rayon épicerie du monde, dans des boîtes sans ouverture faciles pour lesquelles il fallait retrouver son ouvre-boîte rouillé au fond des placards. On les cherchait dans les rayonnages du supermarché, quand on prévoyait de préparer un couscous, donc tous les 36 du mois.

Bon, il y avait bien quelques boîtes de marques de distributeur au rayon des conserves « classiques » mais seuls les habitués les voyaient, à côté des stars du rayon, que sont les haricots verts, et autres lentilles.

Mais cette époque est résolue. En 2018, le végétarisme est devenu TENDANCE. On ne devient pas forcément tous végétariens, faut pas déconner. Mais on opte pour le flexitarisme, un végétarisme « moins extrême » peut-on lire régulièrement (no comment), qui se résume par le fait de manger moins de produits carnés…

Je ne suis pas convaincue par la nécessité d’inventer un terme pour définir ce régime omnivore, mais je crois qu’une autre tendance de notre époque est aussi d’inventer des mots. Alors pourquoi pas !

pois.pngSi le fait de diversifier son alimentation, et d’introduire plus de protéines végétales me semble être une excellente idée (merci de relire cette phrase lentement, avant de laisser un commentaire désagréable), pour nous, pour la planète, pour les animaux, j’ai plus de mal à cautionner l’apparition de certains produits étiquetés « végétariens » et donc, vendus plus chers.

Alors que la grosse boîte de pois chiches coûte à peine 76 centimes (captures d’écran issues du site Leclerc Drive), soit 1,43 € le kilos, on peut acheter la même chose, c’est à dire des pois chiches dans de l’eau salée pour… 7 € le kilo chez Bonduelle.

7 € le kilo. Vous avez bien lu.

Chacun achète bien ce qu’il veut, et les marques seraient bien bêtes de se priver d’en profiter, puisqu’il y a visiblement des acheteurs pour ces pois chiches tendance. Mais que l’on ne vienne pas me dire que le végétarisme est cher. Merci 🙂

 

N.B. : J’aurais pu faire le même article sur les haricots rouges. Mais j’avais envie de pois chiches aujourd’hui.

Publicités

8 réflexions sur “Pois chiche bien marketé

    • En vrac et secs du coup ? J’en ai aussi comme ça, mais cela demande de s’organiser pour les réhydrater suffisamment à l’avance. Du coup je préfère les grosses conserves de 500 g. Après, je mets le reste dans une boîte et ça se garde au frigo sans aucun souci. 🙂

      Aimé par 1 personne

      • oui il faut s’organiser c’est sur 🙂 mais de toute façon, le 0 déchet demande une grosse organisation en terme de courses et d’anticipation dans cela ne me gène pas 🙂 bisou

        J'aime

  1. Annick H. dit :

    J’ai la chance d’habiter au Texas où la cuisine Tex-Mex est reine. On trouve tous les haricots que l’on veut et bien sur les « garbanzo beans » alias pois chiches. Quand je les achète en vrac, je les cuis dans mon crock-pot pendant la nuit, j’utilise ce qu’il me faut le jour même et je congèle le reste pour une, ou deux autres fois. Ils sont tellement meilleurs que ceux en boite!

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou! Les pois-chiches, c’est bien bon! Je prends le temps de les redécouvrir et j’aime! Il faut d’ailleurs que je teste la recette de pois-chiches soufflés aux épices 😀 Pour les légumineuses en conserves, je prends la marque distributeur étant donné que c’est le même produit donc, bon, pourquoi payer aussi cher des simples pois-chiches?
    Vive les protéines végétales!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s