La Vie Très Privée de Monsieur Sim

Ciao tout le monde ! Aujourd’hui je vais vous présenter un roman que j’ai lu un peu par hasard, car j’ai remporté un exemplaire à un jeu concours. Il s’agit d’un ouvrage de Jonathan Coe.

41hY2NhqUOL._SX302_BO1,204,203,200_

***

Maxwell Sim est un looser. Sa femme l’a quitté et est partie avec leur fille.

Il n’a plus vraiment de raison de se lever le matin, pas vraiment de passion. Et puis un jour, il reçoit une proposition aussi loufoque qu’inattendue : traverser l’Angleterre au volant d’une Toyota Prius, pour le compte d’une entreprise qui vend des brosses à dents.

Mission acceptée, et voilà notre bonhomme qui sillonne les routes, et converse avec Emma, son GPS ! Au cours de son périple, il en profite pour revoir différentes connaissances qu’ils n’a pas croisées depuis des années.

Ces rencontres lui permettront d’exhumer des souvenirs jusque là enfouis, et de mieux se comprendre lui-même…

***

Ce roman m’a plu, même s’il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. J’ai aimé l’humour typiquement anglais, et le côté road movie version roman. C’est à l’intérieur de sa propre vie que le personnage voyage.

En se remémorant des passages clés de son passé, et en repensant à des événements lointains, il relie les points, démêle les fils de son existence.

Ce n’est pas ennuyeux non, mais il m’a manqué un petit je ne sais quoi pour m’attacher véritablement aux personnages.

Maxwell est un homme solitaire, qui observe beaucoup les autres. S’il lui arrive de partir dans de longs monologues qui peuvent littéralement tuer son voisin de siège dans l’avion, il est plus fréquent qu’il se retrouve bloqué, à ne pas savoir quoi faire ni quoi dire pour se faire comprendre de ses pairs.

Ah comme il est plus facile pour lui de faire la route avec Emma, la voix de son GPS, que de parler avec son ex femme !

J’ai trouvé que l’auteur avait un certain talent, pour nous proposer une histoire sur ce thème, sans nous faire sombrer dans l’ennui le plus profond. D’habitude, dès qu’il y a un peu trop d’introspection, je me mets à bailler. Là pas du tout. Mais même si les découvertes que le narrateur fait sont fort intéressantes, il m’a manqué un petit quelque chose, pour réellement m’attacher à ce personnage, et m’impliquer pleinement dans l’histoire.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “La Vie Très Privée de Monsieur Sim

Répondre à topobiblioteca Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s