Buddy – bon buffet à volonté à Rome

En nous baladant à proximité du Largo Torre Argentina, à Rome, nous avons remarqué un resto qui proposait de quoi manger vegan (mais pas que : il y a aussi des plats omnivores).
Comme nous avions prévu de retourner dans le coin le lendemain, nous y sommes allés pour le déjeuner.

Buddy se retrouve Corso Vittorio Emanuele II, 107A, à ROME.

Pour réserver, voici leur numéro de téléphone : +39 06 8772 8433

J’ai opté pour le buffet à volonté (15 €) et l’homme a pris une assiette de pasta alla carbonara (10 €) et du tiramisù (5 €).

Pendant que nous attendions que l’homme soit servi, nous avons vu cette petite Fiat 500 passer dans la rue… (oui, nous y étions au moment de Noël !!).

IMG_0952

Le buffet à volonté était constitué ce jour là de : boulettes de viande à la sauce tomate, calamars, riz cantonais sans viande, artichauts, aubergines grillées, courgettes grillées, petits pois, pommes de terre sautées, focaccie en tranches, mozzarella,…
Pour la partie sucrée, j’ai fait honneur au carpaccio d’ananas frais. On trouvait aussi des viennoiseries, tartes diverses et variées et des petits morceaux de gâteaux crémeux façon tiramisù.
Le tout était à volonté, dessert inclus.

We are ready for lunch 🍴 #buddyroma

A post shared by Buddy Italian Restaurant Cafe (@buddyroma) on

J’aurais juste aimé que des petites pancartes indiquent le contenu des plats. Parfois je n’étais pas bien sûre de ce qui se trouvait dans tel ou tel plat. Mais bon, cela restait jouable pour les végétariens (moins pour un vegan car la présence de lait est parfois compliquée à deviner).

Nous nous sommes régalés et avons conclu le repas par un bon espresso.

Crea la tua insalata 🌱 #buddyroma #healthyfood #green #spring

A post shared by Buddy Italian Restaurant Cafe (@buddyroma) on

Le service était assurée par une jeune femme super enthousiaste, qui virevoltait entre les tables. Elle était réellement super souriante et sa joie de vivre faisait plaisir à voir !!

Nous avons bien mangé et trouvé le rapport qualité-prix excellent. Les produits étaient bons ; les légumes grillés un peu trop huileux à mon goût mais il faut dire qu’ils sont souvent cuisinés ainsi en Italie. L’aubergine est une éponge à huile. C’est bien connu ! On ne peut pas s’en plaindre car ce n’est pas la faute du resto !

Last but not least : les WC étaient propres et spacieux. Je dirais que c’était les plus propres que nous avons pu « tester » à Rome. Et ça, c’est plutôt important quand on est touriste et que les plus gros soucis au quotidien sont de se nourrir sans se ruiner et de vider sa vessie !!

En tout cas l’adresse est à noter pour manger vegan mais pas que à Rome. C’est une belle idée pour régaler des vegans/végétariens et des omnivores dans un même resto !

100% Bio, le buffet vegan de Rome à ne pas louper !

Il y a à Rome, un resto que je ne saurais que trop vous conseiller ! Il s’appelle 100% Bio et se trouve Piazza di Porta San Paolo, 6, à proximité de la Pyramide de Cestius.

IMG_0032

 

Le fonctionnement

Il fonctionne essentiellement sous forme de buffet. On se sert soi-même, et l’on pèse son assiette, pour obtenir un petit ticket. On peut ainsi se resservir, et payer ensuite en faisait l’addition de tous les tickets.

100 % bio est un resto 100 % vegan. Mais l’homme Nivore s’est régalé malgré tout, car il a pu garnir son assiette de plats divers et variés.

 

Le prix

Le prix est de 2,60 €/100 grammes, sachant que l’on paye à chaque fois le poids de l’assiette… donc cela va assez vite mine de rien, surtout lorsque l’on a marché toute la matinée, et que l’on a très faim.

 

Le choix

Au menu le jour de notre passage : légumes râpés au vinaigre, poireaux, champignons et seïtan, tempeh, pois chiches, quinoa,…

Il y a des crudités, des féculents, des plats de légumes, des substitut de viande (seitan, tempeh), … Chacun y trouvera son bonheur.

Et pour les gourmands de sucré, des patisseries sont proposées en sus, mais nous n’en avons pas pris.

IMG_0031

Nous n’avons pas trouvé de pain pour tartiner houmous et tartinade de curcuma. Pourtant d’autres tables en avaient donc je pense que nous n’avons pas bien cherché ! Dans les commentaires de Tripadvisor, certains voyageurs mentionnent un sachet proposé à 1,50 €.

IMG_0030

Après une grosse journée de marche, nous avons pris pour 1,30 kg de buffet à deux. Cela nous semblait énorme, mais il faut rappeler que l’on paye le poids de l’assiette en elle-même, et elle n’est pas super légère. J’aurais bien aimé peser l’assiette vide pour voir, mais je n’ai pas osé… :-p

100% Bio Roma

Dans tous les cas, nous nous sommes régalés. Les plats étaient originaux pour certains (champignons et seitan notamment), plus simples pour d’autres (carottes et betteraves râpées), mais toujours succulents.

Au final, la note faisait un peu mal aux fesses (2,60 € / 100 grammes, soit 26 € le kilo si vraiment vous êtes aussi nuls que moi en maths). Mais vu la qualité et la quantité, il n’y avait rien à redire. On aurait juste pu demander un peu plus d’explication de la part des serveurs, qui ont paru un peu déconcerté d’avoir à accueillir des touristes, et n’ont pas cherché à nous renseigner (bien que nous parlions italien). Certes nous nous sommes débrouillés, mais personne ne nous a jamais demandé si tout se passait bien, ni ne nous a proposé de pain par exemple.

100% Bio Roma
Les noms des plats étaient notés et le fait de savoir que tout était 100 % vegan simplifiait bien le choix !
Dernier détail, l’eau proposée à table est l’eau du robinet, filtrée et éventuellement gazéifiée si vous en faites la demande. Comme cela, on consomme une « boisson » locale.

A bientôt pour de nouvelles aventures italiennes !

 

 

Un petit café pour démarrer la journée ?

Hello fidèles lecteurs et curieux de passage ! Ce matin nous avons rendez-vous pour une dégustation de café ! Je vous sers une tasse d’un arabica de la marque italienne Caffè Vergnano !

*

Caffè Vergnano est donc une marque italienne, originaire  plus précisément de la ville de Chieri (cela se lit « kièri » et pas « chièri » bien-entendu), dans la province de Turin. Elle fut fondée en 1882 par Monsieur Vergnano, Domenico de son prénom.

La marque a su évoluer avec son temps, puisqu’elle propose aujourd’hui entre autres, des dosettes compatibles avec les machines de la marque Suisse, vous savez, celle qui a pris George Clooney pour égérie ?

Lors de ma dernière commande Maxi Coffee, j’ai voulu goûter les dosettes de cette marque, qui m’étaient jusque là inconnues.

La gamme #café @caffevergnano1882

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

Deux gammes, et un prix correct…

Il y a deux gammes : la classique qui propose des capsules biodégradables, suremballées d’un sachet en plastique ; et la compostable, dont les capsules sont biodégradables, et compostables (pour peu que l’on prenne la peine de les mettre au compost). Oui parce-que les capsules biodégradables c’est bien, mais si on les met à la poubelle classique, ça ne sert pas à grand chose.

Lors de ma dernière commande, j’avais choisi un paquet classique, de dix dosettes d’Arabica (le paquet noir et doré). Vendu 3,20 € le lot de 10, on arrive à 32 centimes la dosette. Ce n’est pas donné-donné et si l’on compare à la marque de référence, la fameuse marque suisse, le gain n’est pas très élevé.

Je pense que la marque ne se positionne pas forcément sur ce créneau du café pas cher. Et personnellement, quand j’achète mon café, la priorité ne va pas à l’économie à tout prix. Je recherche avant tout un bon café. Je ne dis pas par là que je suis prête à payer 50 centimes par capsule, mais lorsque l’on reste dans les 20 à 35 centimes la capsule, cela me convient.

Ce café est présenté comme « équilibré ». Il est issu de cafés provenant d’Amérique Centrale et du sud et d’Afrique.

C’est le descriptif, parlant d’un mélange « aromatique et complexe » aux « saveurs d’agrumes et de fleurs » qui m’a convaincue de le tester.

Ce sera la dégustation #café du jour… Le suspens est à son comble… 😜

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

Assez parlé, on déchire l’emballage avec les doigts, et on insère la capsule dans la machine. Cela ne coince pas, et le café coule aussi vite à vue d’œil qu’avec une capsule d’origine.

Mon café embaume la cuisine, mais il y a très peu de mousse. C’est surprenant, mais qu’importe.

 

C'est l'heure du #café ! #coffeeTime

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

Ce café Arabica est plaisant… il a une acidité bien présente, qui me plait,bien que je ne sois pas toujours adepte des cafés acides. Ici, la force de ce café est suffisante, pour contrebalancer le côté acide. Autrement dit, c’est un café suffisamment puissant, pour tolérer une acidité bien marquée. Dans un café plus léger, j’aurais grimacé.

Je ne parlerais pas de coup de cœur pour cet arabica. Mais la dégustation était néanmoins plaisante. Tout dépend des goûts de chacun. Pour ma part, je préfère les cafés un poil plus corsés, et un peu plus ronds en bouche.

Et vous ? Vous l’aimez comment votre cawa ?

 

Café – Sommes-nous compatibles ? épisode 1

J’aime bien savourer un café chaque jour en fin de matinée, histoire de faire une pause et de m’accorder un moment de détente, bref mais intense ! Un café, cela ne fait pas de mal, et au contraire, cela donne parfois le petit coup de fouet nécessaire pour clore la matinée en beauté !

Ma pause café, j’y tiens, et j’aime la passer avec un bon café… tant qu’à faire. Alors je goûte différentes dosettes… Voici, condensées dans un même article, mes dernières découvertes en date…

A chaque fois, vous trouverez le nom de la marque, le nom du café, sa catégorie (espresso, ristretto, lungo, …), son prix (c’est le prix que j’ai payé soit en ligne, soit en magasin), et les promesses que j’ai pu relever sur internet et/ou sur l’emballage.

*

J’aime particulièrement la marque Café Royal, et ai constaté avec plaisir qu’on la trouvait facilement en grandes surfaces, à des prix souvent moins élevés que sur le net, où j’avais l’habitude de la commander jusqu’à présent… Du coup, vous pourrez le voir, j’ai goûté de nombreux cafés de cette marque suisse !

 

***

Single Origin de Café Royal : La marque propose différentes gammes, notamment les Single Origin, qui sont des cafés provenant d’un seul pays (et pas des blend). A ce jour, la gamme compte trois références : India, Colombia, Etiopia. On la reconnait par rapport à la gamme Classic, par les emballages ornés d’un animal argenté…

***

 

Café Royal – Single Origin – Colombia

Présentation officielle sur le site Maxi Coffee : Le café So Columbia est un expresso noble issu à 100% de grains de café arabica de Colombie. Un café très équilibré à l’amertume fruitée et légèrement acidulée. 

3,09 € les 10 capsules.

C'est l'heure du #café Non ? #coffeetime #coffeetime☕️

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La boîte est ornée d’un aigle en relief, argenté. C’est chouette, et on a du mal à la jeter à la poubelle…

Mais ce qui compte c’est le café, non ? Et bien il est sympa… pas inoubliable, mais néanmoins plaisant… En version courte, on obtient un espresso équilibré, comme promis, ni trop fort, ni insipide, juste bien, et plutôt rond en bouche. L’amertume est présente de façon discrète.

En conclusion… Colombia est un bon espresso… ce n’est pas mon chouchou (un peu trop léger à mon goût. Je préfère les cafés plus corsés), mais il plaira à mon sens au plus grand nombre.

#CafeRoyal #Colombia

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

*

Café Royal – Single Origin – India

Ce sont les dosettes violettes de la marque suisse, et elles vous coûterons le même prix que les autres capsules de la gamme Single Origin :

3,09 € la boîte de 10 dosettes.

C’est un café présenté comme « équilibré », 100 % robusta.

« Un café au corps particulièrement souple et à l’arôme épicé, reconnaissable entre tous, des grains d’arabica moussonnés. »

Je l’ai trouvé relativement léger, et vraiment acide. Mais l’ensemble m’a plu, notamment grâce aux notes d’agrumes qui viennent chatouiller les papilles… Attention toutefois, le côté très acide ne conviendra pas à tout le monde.

 *

Quittons la gamme Single Origin et goûtons une édition limitée, toujours de chez Café Royal !

Café Royal – Limited Edition – Dark Roast
3,09 € les 10 dosettes
Celui-ci a une boîte vraiment sublime, ornée d’un lion bleu-blanc-rouge (non, pas cocorico !). C’est pour la boîte que je l’ai choisi, j’avoue… nunuche que je suis.
Il appartient aux éditions limitées, au même titre que le café Agent’s Choice Espresso.
Ce café est relativement acide (citron, bergamote) et a une bonne persistance. Il est plutôt corsé. C’est un mix arabica-robusta, aux origines diverses (blend). Pas mauvais, mais pas délicieux non-plus… J’ai fini la boîte, l’ai jetée à regret (elle est VRAIMENT belle) mais n’en ai pas racheté pour autant ! Sympa, sans plus…
*
Café Royal – Lungo Classico
Il appartient à la gamme classique, et coûte par conséquent moins cher que Dark Roast ou Colombia, 2,49 € la boîte de 10 dosettes.
Les capsules sont violettes, et renferment un arabica équilibré, nullement acide, qui se révèle un poil trop léger à mon goût (force annoncée à 6/10 pourtant). Le goût reste peu en bouche, et se fait malheureusement trop vite oublier…
*
 
Café Royal – Espresso Forte
Là encore, nous restons dans la gamme classique, avec des dosettes vendues par 10 au prix de 2,49 € la boîte.
Espresso Forte est présenté comme un café corsé, puissance 8/10.
En effet, il est pas mal corsé, doté d’une bonne amertume. Moi qui n’aime pas les cafés trop acides, j’apprécie ce café, pour son côté équilibré. Pas mal du tout…
*
Café Royal – FLAVOUR – Caramel
Celui-ci, c’est le café délice, celui qui ne plaira probablement pas aux vrais amateurs de café, car il sent plus le caramel que le café…
S’agissant d’un café aromatisé (gamme FLAVOUR), il est vendu un peu plus cher que les dosettes Café Royal classiques, au prix de 3,09 € les 10 dosettes.
C’est un café doux, force 2/5 selon le barème de la marque. Il diffuse ses arômes gourmands tout autour de la machine et réveille le gourmand qui sommeille en nous, pour lui en mettre plein les narines, mais aussi plein les papilles !
Le caramel n’est vraiment pas farouche, et c’est lui qui reste en bouche une fois la tasse avalée… Le café (blend 100 % arabica) se ferait presque oublier…
C’est bon, pour une pause gourmande, délicatement caféinée !
*

Et si nous goûtions d’autres marques ?

Café Moreno – Espresso

Chez Aldi, la marque Moreno se décline en 4 dosettes :

Ristretto

Espresso <– c’est celui-ci que j’ai testé, à 2,49 € la boîte de 10 capsules.

Lungo

Decaffeinato

On teste les dosettes de chez #Aldi ☕️ #coffee

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Et pour tout vous dire… je n’y reviendrai pas…

Nous avons goûté ce café un samedi midi, avec mon homme Nivor, et on s’est regardés après la première gorgée… « Euh, tu as bien mis une capsule ? ». Ouh la, nous sommes tombés d’accord pour dire que ce café était un vrai jus de chaussette… Pourtant, l’homme apprécie les cafés longs et il est rare qu’il trouve un café pas assez corsé, mais là, force était de constater que nous étions plus près de l’infusion que du café… Dommage !

 

*

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Bellarom, chez Lidl

Lidl propose sa gamme de dosettes, vendues sous la marque Bellarom.

On a le choix entre différentes variétés :

*Ristretto

*3 espresso : Viola, Palermo et Classico

*2 cafés longs : Modena et Merano

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Je vous parle ici de Parlermo, l’espresso des capsules vertes… La capsule est sur-emballée dans un sachet plastique, ce qui ne me plait pas des masses… mais le café en lui-même est totalement à mon goût. Ni trop fort, ni pas assez, il est juste parfait pour une pause en milieu de matinée, ou une fin de repas.

C’est un espresso équilibré, rond, sans amertume ou très peu, qui développe quelques notes délicatement terreuses.

#Bellarom Palermo #espresso #coffeetime

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Voilà pour ce premier épisode dans la cafetière… J’espère que le sujet vous aura plu. Et vous, vous buvez quoi ? Dites-moi tout en commentaire ! 🙂

Manger des polpette à Roma…

Lors d’un court séjour à Rome au moment de Noël (décembre 2016) nous avions dû trouver à nous nourrir, sainement et pas trop cher… En débarquant le premier soir, nous avions prévu de nous rendre dans un resto un peu éloigné de notre B&B, mais retardés par les bouchons, nous sommes arrivés totalement exténués, et n’avions qu’une envie, manger rapidos, pour pouvoir rejoindre notre lit !

C’est ainsi que nous avons trouvé un peu par hasard, le resto dont je vais vous parler, juste à côté de notre hébergement.

16 cibi tondi (c’est le nom du resto) signifie « 16 nourritures rondes » grosso modo. Et si on y réfléchit, on comprend qu’il s’agit d’un resto qui place la polpetta à l’honneur. Polpetta cos’è? Et bien les polpette sont des boulettes, des falafels si vous préférez, et ici, on les décline version viande, poisson, et végétarien.

Pourquoi 16 ? Parce-qu’en italien cela se lit « seidici » et que cela peut s’entendre « se dici » (si tu dis)… Il y a un jeu de mot avec « se dici cibi tondi » –> si tu dis boulette… Vous me suivez ?

Voici la salle du haut, celle par laquelle on entre dans le resto… Au sous-sol, une autre salle est dédiée aux soirées, et accueille parfois des groupes musicaux…

Roma
Pour en revenir aux polpette, je n’ai pas creusé la question, mais a priori ce sont des boulettes végétariennes et non végétaliennes (potentiellement avec du lait/des œufs).

On peut choisir les boulettes au bœuf, à l’agneau et romarin, au poulet au curry, mais aussi au saumon, aux poivrons, ou encore aux pois chiches.

On peut opter pour 5 ou 10 polpette, soit identiques (prix dégressif), soit de différentes sortes.

Roma

Voici ci-dessus, les boulettes de viande dévorées par l’homme Nivore.
J’ai pris 5 boulettes de pois chiches et 5 de poivrons (4,50 € x 2), avec une salade composée (5 €) que j’ai demandée sans thon. Aucune salade n’était végétarienne de base, et rien ne pouvait « remplacer » la viande ou le poisson. Mais avec mes boulettes j’ai eu largement assez ! A noter, le midi il est possible de prendre une salade buffet, à composer soi-même avec les ingrédients mis à disposition. Cela coûte 5 €.

Roma

L’homme a commandé 5 boulettes de bœuf, 5 de poulet au curry (5 € x 2), des tempuras de légumes (4,50 €) et des patates sautées (3,50 €).

Roma
Nous nous sommes laissés guider par la serveuse qui nous a conseillé de prendre toutes ces choses, car les boulettes étaient petites. Mais au final, nous avons eu largement !

En boisson, nous aurions pu choisir des bières artisanales. Mais une bouteille d’eau pétillante chacun nous a suffi (0,80 € la bouteille) !

Le tout était bon, surtout les polpette. Mais les tempuras étaient super huileuses (normal pour des beignets) donc l’homme n’a pas pu les finir.

Roma

Nous avons trouvé la note un poil salée : 35 € ! Pour du fast food c’est un peu (beaucoup) cher… Mais bon, le service était sympa et les produits bons. Donc il est difficile de critiquer. Cela reste une petite adresse à noter, pour manger rapidement, et assez sainement !

Le Nam, Lyon

Nous sommes récemment passés à Lyon pour une journée, avec mon homme et ses neveux. A 13 et 15 ans, un ado ça peut manger énormément, alors je me voyais mal proposer un sandwich tiré du sac, d’autant qu’en janvier nous nous serions caillé les fesses s’il avait fallu manger dehors !

Comme le but de la visite était avant tout de faire du shopping, nous avions déjà prévu de dépenser suffisamment. L’idée de se ruiner en resto n’était définitivement pas envisageable.

Nous avions donc regardé sur le net, quelles adresses pourraient correspondre à notre projet de manger vite et bien, sans craquer 20 € par estomac.

C’est ainsi que nous avons atterri chez Nam, dans le quartier Guillotière ; un quartier que je connais bien puisque nous y avons vécu deux ans avec l’homme Nivor.^^

 

NAM SANDWICH

12 Place Raspail,

69007 Lyon

Vive le #tofu et la #sriracha !

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Nam est un fast food asiatique ; vietnamien précisément, qui propose une spécialité toute simple : le banh-mi. C’est un sandwich de pain blanc, composé d’une demie baguette et d’une garniture.

#NamSandwich à #lyon c'est bon ! #food

A post shared by Ana (@chiarastory) on

J’ai eu beau réclamer plusieurs fois les photos prise par la nièce, je n’ai pas pu les obtenir, alors tant pis. Vous vous contenterez de ma photo toute pourrite !^^

 

Trois options !

La carte est simple. Vous avez le choix entre :

*un banh-mi,

*une salade,

*une omelette.

Commençons par présenter la star absolue : le banh-mi, est comme je l’ai noté plus haut, un sandwich de pain blanc, dans lequel vous pouvez choisir de mettre une viande (poulet à la citronnelle, porc laqué ou tofu aux 5 épices), et une sauce (mayo, sauce aux cacahuètes,…). La base est la même pour tous : concombre, carotte, navet, coriandre.

Les enfants et l’homme-nivor ont choisi un banh-mi chacun, et j’ai pris une salade. Celle-ci m’a été servie dans une boîte cartonnée et j’ai eu le choix entre baguettes et fourchette. Baguettes !!

Qui dit salade ne dit pas nécessairement laitue. Ici il s’agit d’une salade à base de nouilles de riz, donc votre estomac ne criera pas famine trente minutes plus tard !

La sauce prévue avec la salade est une sauce hoisin, au poisson. Le serveur m’a précisé cela et m’a proposé une sauce végétarienne sans aucun supplément. J’ai trouvé l’attention excellente !

 

C’est good !

Les gamins ont adoré leurs sandwichs. L’homme aussi ! Ceux qui ont goûté le porc, ont annoncé qu’ils testeraient le poulet la prochaine fois, et inversement. Il y aura donc une prochaine fois apparemment ! (Moi je ne suis pas contre… loin de là !)

Ma salade était succulente ! Des nouilles de riz avec de la menthe, de la salade verte, et des cacahuètes en morceaux, c’est TOUT CE QUE J’AIME ! J’avais pris du tofu aux épices (sans supplément), que j’ai trouvé délicieux ! En plus j’ai été servie copieusement en tofu, ce qui est rare je trouve au resto !

L’homme et son neveu ont joué les gourmands et pris chacun un menu, avec une boisson et un dessert. Ils n’ont pas regretté leurs gâteaux : fondant au chocolat et banana bread !

*

Nam est une excellente adresse pour manger sain et en bonne quantité, sans se ruiner. Le personnel est au petit soin. On nous a demandé si tout s’était bien passé et quand j’ai fait tomber mes baguettes par terre, on m’en a rapporté de nouvelles ! Classe !

Tout le monde est ressorti aussi ravi que rassasié.

Côté tarifs, comptez 5,50 € pour le sandwich seul, 8,90 € pour la formule (+ boisson + dessert) ; 8,50 € pour l’omelette seule ou la salade seule, 11,90 € pour le menu. Pour 0,90 € vous pouvez prendre un supplément piment ou charcuterie viet.

C’est sûr, on reviendra !

Pour encore plus d’infos, c’est par ici ! 

 

 

 

V Bar – Manger Vegan à Parme

V Bar - Parma

Bon, on enchaîne les billets restos en ce moment… Mais rassurez-vous, les chroniques de livres reviennent bientôt ! 🙂
Aujourd’hui je vous propose de découvrir une bonne adresse pour manger végétarien (et même végétalien si vous le souhaitez) à Parme (et là tu cliques sur Parme et tu peux lire mon article sur la ville).
Il s’agit d’un resto que nous avons testé l’été dernier, à l’occasion de nos vacances italiennes !
*
Le V bar est un établissement ouvert de 6 h 00 à minuit (sur place il est noté 7 h 00) et propose à boire et à manger pour le petit-dèj, le midi, le soir et les petites faims tout au long de la journée.
Notez l’adresse :
Borgo del Parmigianino, 5/b, 43121 Parma PR, Italie

*

On y sert des croissants (« brioches » en italien), du gâteau fait maison (un gâteau à la menthe le jour de notre visite), de la salade de fruits, diverses boissons chaudes ou froides.

Pour le midi et le soir, le choix est intéressant :

 

*Plats de riz complet avec légumes
*Salades composées
*Pizze à la farine de farro

Je vous donne quelques prix indicatifs pour les boissons :

Espresso 1,10 €
Marocchino 1,50 €
Cappucino 1,50 €
Cappuccino soja / riz etc 1,70 €
Café cannelle 1,50 €
Jus d’orange 2,50 €
Salade de fruits frais 4,50 €
Beaucoup de choix de thés 3 €
Mais aussi : Vins, Jus, Smoothies de fruits et légumes

 

*

Nous avons mangé dans ce restaurant un midi, en semaine. Nous sommes arrivés à 13 h passées et avons opté pour une pizza avec une pâte à la farine de farro (une céréale complète très à la mode en Italie ces dernière années !).
J’ai pris une pizza aux légumes et à la sauce tomate (de base proposée sans mozza). C’était donc 100 % vegan !
Mon homme a choisi une Margherita (tomate-mozza).
Nos pizze étaient petites, mais ultra savoureuses avec une pâte riche en goût, et des légumes délicieux. Sur la mienne il y avait des courgettes, du poivon et de l’aubergine.
Celle de Monsieur était à la mozzarella. J’en ai goûté un petit morceau et l’ai trouvée succulente.
Certes, si vous voulez manger une pizza typique italienne, énorme, avec de la mozza de bufflone qui dégouline et fait des fils, vous ne la trouverez pas ici. Mais de base, la pizza n’est pas originaire de Parme, donc vous faites fausse route quoi qu’il en soit. 😉
Ensuite nous avons pris un cerealbon pour moi (café aux céréales et figues) et un café glacé (shakerato) pour lui.
Nous avons été ravis de notre repas. Les quantités étaient correctes, sachant que nous aurions pu « ajuster » avec entrée et/ou dessert. Le service était efficace (un peu froid mais je pense que c’était une sorte de timidité car nous parlions français entre nous). Les plats nous ont totalement charmés.
Pour environ 20 € pour deux, nous avons mangé de bien bonnes choses !
Dernier point, mais qui a son importance… Les WC sont propres et bien décorés !

 

Et vrai dernier point (promis) le V bar propose Quelques produits de petite épicerie vegan : gomasio, galettes de riz, farine sans gluten, sauces,… Les prix sont un peu élevés mais c’est le principe du dépannage !

Pour plus d’infos, vous pouvez vous référer à la page Facebook du V BarV Bar !