Io Veg, manger végétarien à Modena

Lors d’un passage d’un jour à Modena, nous avons découvert le restaurant Io Veg, situé au 632 rue des Giardini. Heureusement je l’avais repéré sur le net avant notre venue, et nous avons pu trouver un plan détaillé pour nous y rendre en bus, car il est un peu excentré, le long d’un boulevard (plusieurs bus y emmènent, notamment le 11 qui passe au centre ville).

Modena - #Italia

L’accueil est sympathique, et nous sommes les premiers clients en ce vendredi midi, mais la salle se remplit petit à petit et de nombreux clients prennent aussi à emporter. Nous sommes impressionnés par le nombre de personnes qui poussent la porte pour venir acheter des plats à emporter ! Cela n’arrête pas !

Io Veg - Modena

Le choix est vaste : Sandwiches, kebabs, lasagnes, soupes, crumble de seitan, … Tout est VEGAN (100 % végétal, sans aucun produit d’origine animale). 

Sur la carte, tout nous tentait mais nous avons opté pour une salade sur mesure, suivie d’un plat. Comme nous étions les premiers, nous n’avons pas pu regarder les assiettes des autres clients pour avoir une idée des quantités et du contenu des assiettes.

La salade verte est à 3 € et ensuite on ajoute des ingrédients : légumes de saison, graines, tomates séchées, (0,50 € chacun) tofu ou tempeh (1 €).

En presque 15 ans de végétarisme je n’avais jamais testé le tempeh. Cela m’intriguait donc j’en ai commandé, avec des tomates séchées. Mon homme a juste pris une salade avec graines et légumes de saison. J’ignore pourquoi mais nous avons eu une salade avec tomates fraîches, tomates séchées et tempeh, plus des graines pour l’homme. Et elle nous a été facturée… 6 €… De base ce n’est pas logique car l’une étant aux graines et pas l’autre, il y aurait dû y avoir 0,50 € d’écart…!

Modena

M’enfin… l’homme a bien aimé le tempeh qu’il n’avait pas commandé et a conclu que le hasard avait bien fair les choses finalement. Pour le prix, nous avons réalisé l’erreur une fois sortis et ne sommes pas revenus discuter… Par contre tout l’aprem nous avons blagué sur la salade à 6 €. Chez H&M j’ai acheté une robe à 3 €… à peine une demie salade !

Revenons à table !

Pour le plat,j’ai hésité entre le crumble de tempeh au citron et les lupins sautés avec légumes au vinaigre balsamique, mais ai opté finalement pour le Plat du chef à 10 €. Je ne savais pas du tout de quoi il s’agirait mais j’aimais l’idée avoir une assiette avec différentes saveurs ! Et en effet, j’ai eu :

-du chou-fleur en beschamel vegan

-des mafaldine sauce tomate en gratin

-des fusilli aux petits pois

-des lentilles

-des légumes grillés

-du farro (variété spéciale d’épeautre ancien)

-du concombre

C’était assez simple mais bien cuisiné et je me suis régalée. Tellement régalée que j’ai tout bonnement oublié de faire une photo… il vous faudra imaginer… !

L’homme a pris les Lasagne della casa à 8 € (aux légumes et béchamel vegan). Il a eu une belle portion très prometteuse. J’ai goûté et trouvé son plat délicieux, bien crémeux (crème de soja), avec des lasagnes al dente, fondantes et fermes à la fois. Lui a été moins emballé. Il a salé car il trouvait l’ensemble un peu fade.

Nous avons eu deux petits pains, un simple et un aux graines de lin. J’ai l’habitude d’avoir du pain complet ou aux farines spéciales dans les restos vegan. Ils sont plus riches en protéines et globalement plus sains (plus de fibres etc). Mais ici il s’agissait de pains blancs. Ils étaient très bons cependant.

Nous avons ensuite pris un thé (thé vert chaud), un café espresso et une tranche de torta  di mela pour l’homme. Il s’agissait d’une généreuse part de gateau à la pomme. Il contenait aussi de la poudre d’amande, de noisettes et des épices. Bien-entendu j’ai goûté. Nous avons trouvé le gateau absolument délicieux !

Le thé était un sachet de machine servi dans une petite théière… ni exceptionnel, ni ignoble… Correct ! Mais il est vrai que dans un resto vegan on serait en droit d’attendre du thé en vrac et d’avoir le choix entre plusieurs arômes…

Globalement nous avons bien mangé. Mais nous ne serions pas forcément revenus chez Io Veg. La note de 39 € fait un peu mal, notamment car les salades ne valaient à mon sens pas 6 € chacune !

Il fallait ajouter l’eau pétillante en carafe (en Italie on paye son eau en bouteille. Le concept de la carafe d’eau gratis n’est pas entré dans les mœurs et parfois on se voit facturer de l’eau filtrée au robinet sans que cela ne choque personne).

Nous avons pu assaisonner la salade avec du vinaigre balsamique. Mais il ne s’agissait pas de « vrai » vinaigre de Modène. Ne rêvons pas, le vrai vinaigre 12 ans d’âge coûte la peau des fesses et n’est à ma connaissance, jamais laissé à disposition sur la table des restos !

Un passage aux toilettes, où j’ai eu la surprise de trouver des serviettes en papier pour les mains, pas très écolos, et hop, nous sommes repartis !

Io Veg est une adresse pratique et sympa pour manger vegan à Modène. L’avantage est que ce resto offre un large choix de plats et de sandwichs, et qu’il est ouvert en août. Il y a des points d’amélioration, mais rien de rédhibitoire.

Pour plus d’infos, visitez leur page Facebook !

Salaaaade !!! Oui mais de chou !

Voici une petite recette fraîche, parfaite pour la saison, facile à réaliser, et économique !

Et hop au frigo pour ce soir ! #food #salade #veganfood

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Il s’agit d’une salade de chou. Pour la réaliser, il vous faudra du chou blanc, que vous couperez en lanières fines. On prévoit un saladier avec couvercle, et on dispose les lanières de chou à l’intérieur, avant d’arroser de :

-jus de citron,

-sauce soja,

-vinaigre de riz.

On peut aussi ajouter :

-de la citronnelle émincée,

-de l’huile : sésame, noisette, ou encore pépins de raisin…

Selon vos goûts, vous pouvez customiser cette salade de chou, en y incorporant :

-des dés de carottes,

-des tomates fraîches,

-des noix,

-du piment,

-de la pomme coupée très fine…

Ensuite, il faut placer le tout au frigo avant de déguster ! Cette salade est encore meilleure le lendemain !

Bon app !

Naturone – resto Vegan à Piacenza

Tous les restos végétariens que j’avais trouvé sur le net étaient fermés pour congés le jour de notre visite. J’avais eu du mal à dénicher Naturone et j’avais peur que cela soit mauvais signe.

Première précision, ce resto s’appelle « Naturone » et cela se lit « natouroné » et non « nature one » comme mon homme le pensait, à l’anglaise. Il se trouve en Italie, dans le ville de Piacenza (Emilie-Romagne).

J’avais donc envoyé un message Facebook la veille pour vérifier qu’il existait toujours. On m’avait répondu rapidement en me précisant que oui il serait bien ouvert !

Naturone Piacenza (1)

Naturone est en fait un magasin bio qui propose des plats à déguster sur place ou à emporter.

On peut y faire son shopping et acheter de la pâte de sésame, des flocons d’avoine, de la sauce soja, du tofu, du seitan…

La boutique se trouve Via Dante Alighieri, en bordure du centre ville de Piacenza. Le stationnement dans la rue adjacente est limité à 30 minutes. Mais nous avons trouvé un parking a priori gratuit à cinquante mètres et coup de bol, il restait une place !

Couscous végétarien, polpette aux aubergines, farro aux légumes, tofu fumé pané, haricots verts, le choix est vaste et l’on peut prendre un peu de tout pour un prix fort correct.

IMG_6706

Les prix justement, ne sont pas notés mais il y en a pour 12 à 17 € le kilos environ, selon les plats ; 25 € pour le gâteau servi ce jour là. Nous avons mangé à deux pour 14 € et vu que nous marchions toute la journée, je peux vous dire que nous avions pris une belle grosse assiette chacun !

Les vendeuses étaient super sympathiques et ont fait leur maximum pour nous détailler les plats.

IMG_6704

Nous nous sommes régalés. J’ai adoré la polpetta et mon homme a savouré son tofu fumé. Nous avons tellement aimé que Monsieur a proposé d’y retourner le soir même !

Vu que l’endroit ferme à 19 h 30, nous avons opté pour l’offre à emporter. À noter, l’établissement fait 5 % de remise si vous apportez vos contenants !

IMG_6703

L’homme a pris du gâteau vegan, une sorte de tiramisù. J’ai goûté et ai trouvé cela exquis. Lui a ajouté du sucre… Mais bon, j’ai apprécié qu’à la base le gâteau ne soit pas sucré car on pouvait sucrer à sa convenance. Pour moi le cacao aurait suffit !

La soupe de courgette à la menthe était délicieuse. Comme je l’ai prise à emporter, je l’ai mise au freezer avant de la manger. C’était exquis !

IMG_6702

Seul petit point d’amélioration, les repas sur place sont servis dans des assiettes en plastique avec des couverts jetables. Ce n’est pas super écolo même si je comprends le côté pratique.

Owemba, le Café Royal bio venu d’Afrique

Chez Café Royal, le choix de ne manque pas, entre la gamme classique, les éditions limitées, et les cafés bio. C’est dans cette dernière gamme, que j’ai commandé Owemba, un café qui vient d’Ouganda, et est proposé comme ayant des « arômes fruités de baies rouges », avec également de « fines nuances de cacao ». Chouette programme pour ce breuvage d’intensité 3/10 (toujours selon Café Royal), certifié bio et commerce équitable (label bio suisse + label Max Havelaar).

Un peu de culture…

Comme j’aime bien profiter de mon blog pour m’instruire, j’ai regardé sur une carte où se situait précisément l’Ouganda. Mais oui je l’ai su, mais bon, j’oublie ! Ce pays d’Afrique de l’est, dont la superficie est plus ou moins identique à celle du Royaume-Uni, est voisin du Kenya, de la Tanzanie, du Rwanda, du Soudan du Sud, et de la République Démocratique du Congo. Sa capitale est Kampala. Il abrite une bonne partie du lac Victoria.

La population vit essentiellement de l’agriculture.

Alors, vous vous coucherez moins bêtes ? :-p

*

Revenons-en au café…

Pour ne pas s’y tromper, la boîte habituellement noire, est ici beige, imitation papier craft. C’est ainsi que l’on reconnaît la gamme bio.

Elle est ornée d’un chouette lion façon emblème. A l’intérieur, on découvre 10 dosettes en plastique violet. C’est bio, mais ne vous y trompez pas, elles ne sont pas compostables !

Le prix publique est de 3,09 €, mais chez CapsulesCafe, j’ai pu avoir mon petit paquet de 10 à 2,60 € seulement, en promo.

#café #bio

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Comme d’hab, les capsules Café Royal fonctionnent à merveille avec la Nespresso Citiz. Et je peux déguster un café qui pour moi a plutôt des arômes de cacao que de fruits rouges… Je lui trouve un côté rond en bouche, presque réconfortant.

Il embaume autour de la tasse_ce qui me plait toujours énormément_ et présente une acidité bien dosée, qui m’inspire la bergamote.

J’aime l’acidité, à condition qu’elle soit modérée, et aille de paire avec un café suffisamment corsé. Rien de pire qu’un jus de chaussette qui picote ! Malgré sa force (3/10) ce café est suffisamment fort, pour supporter l’acidité. Et pourtant, j’ai opté pour une tasse moyenne, façon double-espresso. Donc le jus n’était pas ultra concentré !

Ce café est tout à fait à mon goût, corsé juste ce qu’il faut, légèrement acide sans piquer la langue ni faire grimacer. J’ai plaisir à le boire en milieu de matinée, pour me redonner un coup de boost avant de me remettre dans mes dossiers !

 

La Faim des Haricots, le buffet végétarien de Toulouse

Quand je me rends dans une ville inconnue, j’ai un petit rituel, qui consiste à y tester au moins un resto végétarien ! De passage à Toulouse, j’avais donc préparé ma venue en consultant les sites d’avis, comme Tripadvisor, et les réseaux sociaux. Un nom revenait souvent : la Faim des Haricots.

Le site internet ne paye pas de mine. On ne peut même pas trouver un mail, pour envoyer un message et demander des informations…

http://lafaimdesharicots.fr/

Mais une fois sur place, nos amis toulousains nous ont dit avoir déjà testé ce restaurant, et apprécié !

*

#lafaimdesharicots resto veggie à #toulouse ! #vegetarien

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Donc nous y sommes allés, un samedi midi. La Faim des Haricots se trouve au cœur de la ville :

3 Rue du Puits Vert, 31000 Toulouse

Il est niché dans une petite rue étroite. A priori, le stationnement à proximité est compliqué. Je dis a priori, car nous étions à pieds, et n’avons donc pas eu à chercher de solution de stationnement. Mais à vue de nez, je dirais que c’est plutôt un endroit accessible à pieds !

Malgré le temps plutôt gris, le petit resto était rempli ! Il faut dire que l’endroit est exigu. Je ne saurais vous dire quelle est la capacité, car nous étions dans la salle du haut, et qu’il semble y avoir des places au sous-sol… En tout cas, dès qu’une table se libérait, elle était de suite nettoyée et de nouveaux convives prenaient place !

A noter, il y avait des personnes qui venaient avec des poussettes, et avaient du mal à les caser dans le restaurant, à cause du manque de place justement. Mais pour les plus malchanceux, qui ne trouvent pas de table, il reste l’option d’emporter les plats !

A noter : Le resto n’accepte pas les réservations le samedi.

*

Un buffet, deux buffets… le tout à volonté !

Voici les tarifs :

  • 1 buffet : 11,90 €
  • 2 buffets : 12,90 €
  • 3 buffets : 13,90 €
  • 4 buffets : 14,90 €
  • 5 buffets : 15,90 €

Ce resto fonctionne avec un système de buffet. L’on a des crudités, des tartes salées, un plat du jour, et des desserts. En hiver il y a même de la soupe. On choisit combien de choix l’on veut « débloquer » ; par exemple, les crudités et les desserts, ou les tartes salées, et le plat du jour, et l’on se sert à volonté au sein des catégories choisies.

Si je prends crudités + desserts, cela fait 2 buffets, et je paye 12,90 €, pour me servir et resservir à volonté dans ces deux buffets.

#lafaimdesharicots #toulouse #veganfood

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

Une possibilité de manger végétaLien ?

Les tartes salées contiennent toutes du lait, donc j’ai dû me résigner à ne pas en prendre, mais malgré tout, je me suis régalée avec le buffet de crudités ! J’ai pu savourer des pois chiches en salade, du houmous, des croûtons grillés, des nouilles chinoises, des haricots à l’huile de sésame, des carottes râpées toutes simples mais délicieuses, du quinoa, une salade de chou et de pomme, du gazpacho bien relevé !

Tartes de chez #lafaimdesharicots #toulouse #vegetarien (avec du lait)

A post shared by Ana (@chiarastory) on

L’homme avait opté pour les tartes, et a adoré la tarte forestière aux champignons ! Le gourmand avait choisi de finir son repas par un passage au buffet des desserts, et a goûté différentes douceurs, comme le gâteau au chocolat et sa crème anglaise, mais aussi la salade de fruits…

#dessert chez La Faim des Haricots à #toulouse (resto #vegetarien ) et assiette de mon mec 😜

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Le buffet est bien agencé, avec des petites étiquettes qui listent les ingrédients et indiquent ce qui est végétalien, ce qui contient du lait, etc… On ne peut pas se tromper !

Il propose aussi des formules le midi, incluant des buffets, une boisson, et même le café. Pour ma part, j’ai pu terminer le repas avec un thé, comme j’en ai l’habitude !

Nous avons tous apprécié notre repas, et été ravis du rapport qualité-prix que l’on qualifie sans hésitation d’excellent. Les plats sont simples, sans chichis. Mais ils ont tous un petit quelque chose qui les rend délicieux. Une salade de chou à la pomme, c’est tout bête à préparer, mais il faut y penser…

Le service est très correct, souriant, efficace. Et finalement, en voyant l’affluence, nous avons vite compris pourquoi le resto ne s’embêtait pas à avoir un site internet à jour, et une page Facebook !

Nous avons très bien mangé, sans nous ruiner. Le seul inconvénient de ce resto est donc… de se trouver si loin de chez nous. 🙂

 

Café Royal – Doppio Espresso

Je vous ai déjà parlé de la marque Café Royal, à plusieurs reprises. Ne vous y trompez pas, je ne reçois rien de la part de la marque, ni échantillons, ni réductions, et encore moins des sous.^^ Ceci dit, si une personne compétente dans ce domaine lit ce message, je ne suis pas contre le fait de recevoir des cadeaux, sous quelque forme que ce soit. :-p (eh qui sait !)

Trêve de plaisanterie, il se trouve que j’apprécie beaucoup les dosettes Café Royal, et que je les inclus toujours dans mes commandes, avec une autre marque qui ne me déçoit jamais : Café Borbone.

Ceci étant dit, passons à la découverte d’un nouveau café, que je n’avais encore jamais goûté : le Doppio Espresso, vendu en boîte de 10, dans un carton noir, orné des couleurs du drapeau italien. Le prix moyen ? 3,09 €.

Le Doppio Espresso (double expresso) se boit en version espresso, ou ristretto (très très court). La marque l’annonce avec une intensité de 11/10.

Oh la belle boîte ! @caferoyal_france #DoppioEspresso #Italia 💙

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Surprise à l’ouverture de la boîte, l’intérerieur est orné d’un chouette dessin de monuments typiques de Rome : le Colisée, le monument à Vittorio Emmanuele II et l’arc de Constantin.

Le café est délicieux… bien corsé, avec une pointe d’acidité juste bien dosée, et une petite note de noisette qui reste en bouche…

C’est un bon espresso, qui devrait plaire au plus grand nombre. Il n’est pas trop acide, et ne vous fera pas grimacer… Si vous appréciez les bons cafés, corsés mais pas non-plus trop forts, alors goûtez-le… et n’oubliez pas de venir m’en donner des nouvelles !

Ciao.

Albi – Le Tournesol

Le Tournesol est un restaurant 100 % végétarien, situé en plein cœur d’Albi, dans une petite rue tranquille.

11 Rue de l’Ort en Salvy, 81000 Albi

05 63 38 38 14

L’établissement est ouvert midi et soir, du lundi au samedi.

Il est donc fermé le dimanche.

Bien que la salle soit assez grande, la terrasse est elle plutôt riquiqui, donc je vous conseillerais de réserver si vous souhaitez être sûrs de manger dehors !
Nous sommes arrivés à 13 h 20 un vendredi, donc nous avons facilement trouvé une table !

On nous a rapidement apporté les menus et nous avons choisi :

-une salade de cabécou

-un gratin de polenta avec lentilles et boulgour

un chili sin carne aux galettes de maïs <– ça c’est moi 😉

J’ai été un peu déçue que l’accueil ne soit pas plus chaleureux. Je suis probablement un peu nunuche, mais lorsque je vais au resto, je suis contente, et j’aime sentir que les personnes qui vont nous servir sont un minimum contentes d’être là également…

Là, c’était poli sans plus. On nous a remis les menus sans prendre le temps de nous expliquer un peu les choses. Peut-être était-ce parce-qu’il était déjà 13 h 20 et que l’établissement ferme à 14 h 00 ?

Dans ce genre de resto, je m’attends à ce que l’on m’indique quels plats sont végétaLiens… Ce ne fut pas le cas. Mais bon, nous avons cherché par nous-mêmes et demandé des précisions au moment de la commande.

#chili sin carne (#vegetarien ) mangé à #albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Désolée, la photo de mon plat est floue… mais bon, on voit l’essentiel ! L’assiette était bien remplie, avec un délicieux chili bien relevé, du boulgour, et deux galettes de maïs super moelleuses. 
Les plats sont arrivés rapidement.
Les salades étaient un peu chiches, tandis que les plats (polenta et chili) étaient à l’inverse fort copieux. Les hommes ont donc mangé du pain complet en bonus !

 

#salade de #cabebou #Albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Oui l’assiette est bien remplie, mais à part une tranche de pain toastée et un peu de fromage de chèvre, elle contient surtout de la salade, qui ne nourrit pas son homme.^^

 

#polenta #vegetarien #Albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La polenta était bien plus consistante !
Nous avons enchaîné sur les desserts et le thé pour moi. La tarte au citron meringuée a convaincu, tout comme le gâteau au chocolat servi avec de la crème anglaise. On pouvait choisir une part complète ou une demie.
En thé, j’ai eu un sachet Lipton… Mouof. Un bon thé en vrac m’aurait fait plus plaisir, mais on ne va pas chipoter.
Nous avons assez bien mangé, avec le seul bémol de constater que selon le plat choisi, la consistance varie beaucoup. On aurait pu attendre un peu plus de choses dans la salade, au moins une seconde tartine de cabecou !
Autre petit point d’amélioration, le menu n’indiquait pas les plats vegan, et il fallait donc se renseigner à la commande. C’est moins pratique pour faire son choix.

Le service était correct, selon les personnes qui se sont occupées de nous et qui n’étaient pas forcément aussi sympas les unes et les autres !

L’addition ?

Je vous la fais de mémoire, donc il se peut que je me trompe légèrement…
Nous avons payé 10,80 € par plat, puis 6 € et des brouettes par dessert (la moitié pour une demie part), et 3,50 € le thé.

Bilan mitigé pour cette adresse, qui reste une référence, car les resto VG ne courent pas (encore) les rues à Albi. Et vous, vous connaissiez ? 🙂

 

Resto #vegetarien à #Albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Si vous avez des noms de restos qui proposent des plats végétariens dans votre ville, n’hésitez pas à me les présenter en commentaires. On ne sait jamais où un week-end peut nous mener ! 🙂