Café Royal – Doppio Espresso

Je vous ai déjà parlé de la marque Café Royal, à plusieurs reprises. Ne vous y trompez pas, je ne reçois rien de la part de la marque, ni échantillons, ni réductions, et encore moins des sous.^^ Ceci dit, si une personne compétente dans ce domaine lit ce message, je ne suis pas contre le fait de recevoir des cadeaux, sous quelque forme que ce soit. :-p (eh qui sait !)

Trêve de plaisanterie, il se trouve que j’apprécie beaucoup les dosettes Café Royal, et que je les inclus toujours dans mes commandes, avec une autre marque qui ne me déçoit jamais : Café Borbone.

Ceci étant dit, passons à la découverte d’un nouveau café, que je n’avais encore jamais goûté : le Doppio Espresso, vendu en boîte de 10, dans un carton noir, orné des couleurs du drapeau italien. Le prix moyen ? 3,09 €.

Le Doppio Espresso (double expresso) se boit en version espresso, ou ristretto (très très court). La marque l’annonce avec une intensité de 11/10.

Oh la belle boîte ! @caferoyal_france #DoppioEspresso #Italia 💙

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Surprise à l’ouverture de la boîte, l’intérerieur est orné d’un chouette dessin de monuments typiques de Rome : le Colisée, le monument à Vittorio Emmanuele II et l’arc de Constantin.

Le café est délicieux… bien corsé, avec une pointe d’acidité juste bien dosée, et une petite note de noisette qui reste en bouche…

C’est un bon espresso, qui devrait plaire au plus grand nombre. Il n’est pas trop acide, et ne vous fera pas grimacer… Si vous appréciez les bons cafés, corsés mais pas non-plus trop forts, alors goûtez-le… et n’oubliez pas de venir m’en donner des nouvelles !

Ciao.

Albi – Le Tournesol

Le Tournesol est un restaurant 100 % végétarien, situé en plein cœur d’Albi, dans une petite rue tranquille.

11 Rue de l’Ort en Salvy, 81000 Albi

05 63 38 38 14

L’établissement est ouvert midi et soir, du lundi au samedi.

Il est donc fermé le dimanche.

Bien que la salle soit assez grande, la terrasse est elle plutôt riquiqui, donc je vous conseillerais de réserver si vous souhaitez être sûrs de manger dehors !
Nous sommes arrivés à 13 h 20 un vendredi, donc nous avons facilement trouvé une table !

On nous a rapidement apporté les menus et nous avons choisi :

-une salade de cabécou

-un gratin de polenta avec lentilles et boulgour

un chili sin carne aux galettes de maïs <– ça c’est moi 😉

J’ai été un peu déçue que l’accueil ne soit pas plus chaleureux. Je suis probablement un peu nunuche, mais lorsque je vais au resto, je suis contente, et j’aime sentir que les personnes qui vont nous servir sont un minimum contentes d’être là également…

Là, c’était poli sans plus. On nous a remis les menus sans prendre le temps de nous expliquer un peu les choses. Peut-être était-ce parce-qu’il était déjà 13 h 20 et que l’établissement ferme à 14 h 00 ?

Dans ce genre de resto, je m’attends à ce que l’on m’indique quels plats sont végétaLiens… Ce ne fut pas le cas. Mais bon, nous avons cherché par nous-mêmes et demandé des précisions au moment de la commande.

#chili sin carne (#vegetarien ) mangé à #albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Désolée, la photo de mon plat est floue… mais bon, on voit l’essentiel ! L’assiette était bien remplie, avec un délicieux chili bien relevé, du boulgour, et deux galettes de maïs super moelleuses. 
Les plats sont arrivés rapidement.
Les salades étaient un peu chiches, tandis que les plats (polenta et chili) étaient à l’inverse fort copieux. Les hommes ont donc mangé du pain complet en bonus !

 

#salade de #cabebou #Albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Oui l’assiette est bien remplie, mais à part une tranche de pain toastée et un peu de fromage de chèvre, elle contient surtout de la salade, qui ne nourrit pas son homme.^^

 

#polenta #vegetarien #Albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La polenta était bien plus consistante !
Nous avons enchaîné sur les desserts et le thé pour moi. La tarte au citron meringuée a convaincu, tout comme le gâteau au chocolat servi avec de la crème anglaise. On pouvait choisir une part complète ou une demie.
En thé, j’ai eu un sachet Lipton… Mouof. Un bon thé en vrac m’aurait fait plus plaisir, mais on ne va pas chipoter.
Nous avons assez bien mangé, avec le seul bémol de constater que selon le plat choisi, la consistance varie beaucoup. On aurait pu attendre un peu plus de choses dans la salade, au moins une seconde tartine de cabecou !
Autre petit point d’amélioration, le menu n’indiquait pas les plats vegan, et il fallait donc se renseigner à la commande. C’est moins pratique pour faire son choix.

Le service était correct, selon les personnes qui se sont occupées de nous et qui n’étaient pas forcément aussi sympas les unes et les autres !

L’addition ?

Je vous la fais de mémoire, donc il se peut que je me trompe légèrement…
Nous avons payé 10,80 € par plat, puis 6 € et des brouettes par dessert (la moitié pour une demie part), et 3,50 € le thé.

Bilan mitigé pour cette adresse, qui reste une référence, car les resto VG ne courent pas (encore) les rues à Albi. Et vous, vous connaissiez ? 🙂

 

Resto #vegetarien à #Albi

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Si vous avez des noms de restos qui proposent des plats végétariens dans votre ville, n’hésitez pas à me les présenter en commentaires. On ne sait jamais où un week-end peut nous mener ! 🙂

 

Velicious, un resto vegan à Strasbourg

Vélicious est un restaurant 100 % vegan, situé rue Geiler à Strasbourg. Ce n’est pas en plein centre mais nous avons pu nous y rendre en tram, en marchant ensuite quelques minutes.

Quand je vous dis que ce resto est 100 % vegan, je parle bien-sûr des assiettes, mais pas que ! Dans les WC il y a une note qui précise que le savon à dispo est certifié vegan (sans ingrédient d’origine animale et non-testé sur les animaux).

Les plats sont 100 % végétaux, et élaborés à base de légumes bio et d’ingrédients provenant autant que possible de fournisseurs locaux.

#velicious resto #vegan à Strasbourg

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Nous avons apprécié la carte, concise mais néanmoins variée (oui c’est possible). Peu de choix, c’est le signe que oui l’on aura du fait maison, du moins plus certainement que dans un resto qui propose aussi bien des sushis que des pizze et de la choucroute !

Nous avions 3 entrées au choix :

*salade de la cheffe (que vous voyez un peu plus haut, avec une sauce maison, à base de moutarde, délicieuse, pas du tout piquante).

*velouté cru de saison,

*gazpacho frais (vous le voyez sur la photo juste en dessous… avec son cœur de vinaigre balsamique).

Soupe vegan et froide de chez #velicious : au melon ! #gazpacho #rawFood #veganfood

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Puis, 6 plats, dont un plat pour les enfants à base de croque vegane, salade de saison, compote et en bonus, un kit de coloriage !

Les plats étaient les suivants :

*Vegan bowl,

*Salade aux trois quinoas,

*Spaghetti de légumes façon thaï,

*Wrap estival au seitan,

*Planchette rustique.

Spaghetti de légumes chez #velicious avec sauce cacahuète maison et cacahuètes sauvages #veganfood

A post shared by Ana (@chiarastory) on

J’ai opté pour la salade au tofu mariné et une assiette de spaghetti de légumes sauce cacahuètes (vous la voyez juste au dessus de ce paragraphe). L’homme a craqué d’emblée pour un gazpacho au melon. Il a enchaîné avec du quinoa, comme s’il n’en mangeait déjà pas assez à la maison !

Nous avons vu passer les autres plats sur les tables voisines ! Le wrap au seitan semblait fameux, et l’assiette rustique au faux-mage et à la charcut vegan auraient pu nous plaire aussi !

Les entrées n’ont pas tardé à arriver, avec du pain fabriqué à base de farines anciennes. Nous nous sommes régalés.

Le service était au petit soin. A chaque fois, on nous a demandé si tout se passait bien, si nous souhaitions plus de pain, ou encore un peu d’eau en carafe. Nous n’avions pas à chercher les serveurs, puisqu’ils venaient d’eux-mêmes !

Puis nous avons fait honneur à nos plats… Succulents également.

Les spaghetti m’ont beaucoup plus. Le quinoa de Monsieur était préparé avec menthe et pois chiches. C’est une recette que nous réalisons assez fréquemment, donc l’homme n’a pas été surpris par le mélange. Mais il a néanmoins aimé son plat (que vous voyez juste en dessous) !

Plat de #quinoa et #avocat chez #velicious à #Strasbourg, pour l'homme nivore 🙂

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Les pâtisseries sont bien visibles dès l’entrée et leurs prix n’ont rien d’excessif. Mais nous ne leur avons pas fait honneur car nous étions repus.

Ce resto est une belle adresse à noter, que l’on soit végéta(r/l)ien ou juste curieux.

On y mange bien pour pas très cher. En prime le service est impeccable. A mon sens, les végétariens se régaleront dans tous les cas. Pour les omnis, mieux vaudrait je pense goûter aux plats à base de similis (le wrap de seitan ou l’assiette rustique) pour découvrir les produits vegans les plus susceptibles de surprendre !

Café Royal – Le café à l’amande

Jamais deux sans trois dit-on ? Et bien là encore cela se vérifie puisque après vous avoir parlé des capsules de café à la vanille et de celles au caramel, je m’apprête à vous présenter le Café Royal goût amande

Ne vous y trompez pas. Ce n’est pas parce-que la marque a choisi Robbie Williams pour véhiculer son image chic et rock à la fois, qu’elle est anglaise. Non non, Café Royal est suisse.

#cawa #café

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Je change de fournisseur !

Ce n’est pas chez Maxi Coffee que je me suis fournie cette fois, mais chez Capsule Café, un site qui propose comme son nom l’indique… des capsules, mais aussi du café en grain, des accessoires, du thé etc…  https://www.capsulecafe.com/https://www.capsulecafe.com/

La livraison était gratuite et j’avais trouvé un code promo m’offrant -5 € sur ma commande. La fidélité c’est bien beau, mais pas toujours payant !^^

La paquet de 10 capsules m’a coûté 3,09 €. On peut le dire, ce café n’est pas donné-donné, mais s’agissant d’un café aromatisé, on est dans la moyenne. Il n’y a pas de café à l’amande chez Nespresso, et les aromatisés (à la vanille par exemple) sont proposés à 42 centimes la capsule, pour vous donner un ordre d’idée…

On déguste ?

Ce café est léger, et je vous le dirai tout de suite… il l’est même trop à mon goût. Un peu plus de caractère serait le bienvenu, car en version longue, dans ma tasse fétiche, il est vraiment trop aqueux…

Alors vous pourrez me dire que je n’ai qu’à le préparer en version espresso, mais pour moi non, un café aromatisé se boit en version longue. Je ne parle pas de le faire couler dans un mug, mais dans une tasse un poil plus grande qu’une tasse à espresso

Et puis sur l’emballage, il est bien noté que ces capsules sont prévues pour être bues en café long, ou même en macchiato/cappucino, dans une énorme tasse. Force annoncée par la marque : 4/10 (force ressentie par mes papilles : … 1,5…?).

@caferoyal_uk #almond

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Le parfum et le goût d’amande sont bien au rendez-vous. Cela sent bon dans la cuisine et ma tasse parfume agréablement le bureau… mais cela ne suffit pas à me convaincre. Sur une base un poil plus corsée, j’aurais été satisfaite. En l’état, je boude !

J’ai testé avec une larmichette de lait de soja (sur la photo juste au dessus, voyez le résultat), et le résultat est plus sympa… En faisant chauffer mon soja au micro-onde, puis couler le café par dessus, une chouette mousse se forme… mais là encore, ce n’est pas transcendant…

Du coup, j’avais été séduite par les déclinaisons vanille et caramel, mais l’amande m’aura nettement moins enthousiasmée. Tant pis !

Celeri mon amour

Hello you ! C’est samedi et chez nous, le samedi est synonyme de courses. Alors si toi-aussi tu prévois de te rendre en magasin, prépare-toi à ajouter quelques ingrédients sur ta liste, à commencer par… un céleri !

*

Longtemps, j’ai cru que je n’aimais pas le céleri. Qu’il s’agisse de la partie souterraine, appelée céleri-rave, ou des tiges aériennes, céleri-branche, j’étais catégorique : c’était non-merci. Il faut dire que comme beaucoup, j’ai été profondément dégoûtée par le céleri rémoulade de la cantine, préparé avec trop de sauce, et servi trop froid dans des ramequins tristes à mourir.

Pour me réconcilier avec ce légume, il a fallu le pimper un petit peu…

Le #céleri c'est sexy ! #veganfood #vegetarien #miam

A post shared by Ana (@chiarastory) on

C’est chez Basilic Instant, la cantine végétarienne de ma ville, que j’ai goûté du céleri au curcuma… J’en ai pris dans mon assiette sans trop savoir de quoi il s’agissait. Et j’ai a-do-ré.

Du coup, j’en ai préparé chez moi…

Pour réaliser un saladier de céleri au curcuma, prévoyez… un céleri-rave, mais aussi :

*une bonne dose de curcuma (frais c’est le top, mais en poudre cela fait aussi l’affaire)

*de l’huile de sésame

*du tahin (en option)

*un peu de jus de citron

et c’est tout… par pitié, pas de sel, de poivre ou que sais-je ! A la rigueur, vous pouvez ajouter des graines de sésame…

Je n’indique pas les quantités, car je fais toujours approximativement, et je goutte.

Dans un premier temps, il faut éplucher le céleri, et le râper. La bête n’est pas des plus dociles, et je vous l’accorde, on commence ici par la partie la plus laborieuse, que je délègue autant que possible à l’homme.

Pour râper le céleri, si vous avez un robot, mettez-le à contribution ! Sinon, bon courage, et faites attention à vos doigts !

Ensuite, il suffit de verser un peu d’huile de sésame, un trait de jus de citron, et de saupoudrer un belle dose de curcuma dans un saladier, avant d’ajouter le céleri râpé par dessus, et de remuer à mains nues.

N’hésitez pas à ajouter du tahin (purée de sésame vendue en magasin bio), ou éventuellement de la sauce soja nature.

Le céleri doit devenir tout jaune, au contact du curcuma.

Vous pouvez manger de suite, mais l’idéal reste de placer le saladier au frigo, et de patienter… Nous mangeons généralement notre plat le lendemain et le consommons pendant 3-4 jours sans aucun souci. Chaque jour il est encore meilleur !

C’est une crudité délicieuse, facile à préparer, peu coûteuse, et même si elle contient du gras (huile de sésame et tahin) ce sont de bonnes graisses, qui consommées en quantités raisonnables, ne vous ferons que du bien ! 🙂 A titre indicatif, je prévois environ trois cuillères à soupe d’huile et deux cuillères à soupe de tahin pour un céleri entier.

Bon app !

Gros crush pour Caffè Borbone

 

Ciao a Tutti!

En regardant les stats ce matin, j’ai cru comprendre que vous aviez eu un beau soleil ce week-end, qui vous a éloigné des écrans d’ordi. Tant mieux ! Moi-aussi j’ai bien profité, avant de revenir au bureau en ce lundi de Pentecôte. Alors, qui travaille de votre côté ?

Un petit café pour se motiver ?

*

La marque Caffè Borbone est relativement récente, puisque sa création ne remonte qu’à 1997. Tout ce qui est postérieur à ma naissance me semble récent, pas vous ? Mais bon, nous ne sommes pas là pour philosopher sur le temps qui passe, mais bien pour parler café.

Caffè Borbone propose du café sous différentes formes, et notamment en dosettes compatibles avec les machines Nespresso. La gamme s’appelle Re-spresso, un mot composé de « re » (le roi) et « sspresso » comme un Roi-expresso… forcément ça rend moins bien en français.

Dans la gamme des capsules, le choix est varié : bleu, vert, rouge, jaune, noir… Le mieux serait de tous les goûter pour se faire une idée… à l’exception du vert qui correspond au déca (je ne bois pas énormément de café, donc ne fuis pas la caféine).

J’ai commencé par commander deux grosses boîtes de miscela nera (capsules noires donc) tout simplement car il fallait faire un choix et que le descriptif me tentait.

 

Première dégustation de @caffeborbone … Suspens… #espresso #caffe #coffee #café

A post shared by Ana (@chiarastory) on

C’est sur le site https://www.capsulecafe.com/ que j’ai passé commandé, car la livraison était offerte, et que j’ai pu trouver un code m’offrant 5 € de remise. En plus, le colis m’a été livré le lendemain matin, pour une commande validée un mercredi à 15 h 00. Plus rapide, tu meurs !

Les 50 capsules emballées individuellement et vendues dans un carton assez bien pensé, avec système d’ouverture latérale, coûtent 10,50 €. Si vous êtes une grosse brêle en calcul, je vous aide, cela représente un coût unitaire de 21 centimes. Correct.

Ce café est présenté comme offrant « Le juste équilibre entre Arabica et Robusta pour l’arôme et l’onctuosité dans la tasse . » Sur la petite enveloppe plastique, on peut lire « made in Naples/Italy« .

J’ai trouvé que ce café coulait moins vite que la plupart des autres capsules compatibles. Mais cela n’a pas posé de problème particulier avec la machine, notamment aucune vibration ultra bruyante, comme j’ai déjà pu en avoir avec certaines marques. Ce n’est pas gravissime, mais au bureau quand cela fait vibrer tout le plan de travail alors qu’un collègue est au téléphone, cela peut devenir enquiquinant. Rien de tout cela avec les dosettes Caffè Borbone.

Une fois dans la tasse, le café embaume et se présente avec une belle mousse.

En bouche, c’est un délice. Il est juste bien corsé comme j’aime, sans développer une acidité excessive. Je le trouve équilibré, racé, persistant… en un mot comme en 100 : parfait. Attention, j’aime les cafés forts, donc sachez que celui-ci l’est !

C’est bien simple, une fois la première tasse avalée, j’ai eu envie de m’en faire couler une deuxième. Mais j’ai tenu bon…

Non, ce billet n’est nullement sponsorisé par Caffè Borbone. Mais j’ai eu le coup de cœur pour les capsules Noires de la marque ! Et vous, vous connaissez Caffè Borbone ? Quelles marques vous enchantent les papilles ?

 

Velours Noir, le café sensuel

Velours Noir est une marque de Carte Noire, qui propose des dosettes compatibles Nespresso, des dosettes filtres souples, et du café moulu. Dans la gamme des dosettes Nespresso, elle offre deux intensités : le n° 7 Classic, le n° 10 Intense.

J’ai opté pour l’espresso n° 7 Classic, vendu par boîte cartonnée de 10 capsules. Les dosettes sont emballées individuellement dans un sachet aluminimum qui n’est pas des plus faciles à ouvrir. Enfin… rectification, il y a une ouverture facile, indiquée par un petit « open« , mais il faut prendre le temps de la chercher et d’ouvrir l’enveloppe en suivant la découpe. Cela m’a pris quelques essais, car je n’avais pas repéré le petit signe « open » les premières fois !

Velours Noir n’y va pas avec le dos de la cuillère pour présenter ses cafés. On peut lire sur la boîte cartonnée : « Velours noir est un café sensuel qui vous procure des sensations de velours ». Tout un programme.

Pas mal cet #espresso Velours Noir aux notes d'agrumes… #dosette #café

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Je regrette un peu que l’on ne me précise rien du tout sur l’origine des cafés contenus dans la dosette, ni sur les arômes… Cet espresso sera t-il fruité ? épicé ? On aura la surprise…

Et elle est plutôt bonne la surprise, car une fois dans ma tasse, ce café se révèle plaisant. Il développe de fortes notes acides, qui ne plairont pas à tout le monde. Pour moi, cela évoque le citron, qui pétille sur la langue, quelques secondes encore après avoir bu la dernière gorgée.

C’est un espresso ni trop léger, ni trop corsé, équilibré juste ce qu’il faut.

2,59 € les 10 capsules…

le prix est correct, très correct même…

Bon, par contre je me demande quand-même pourquoi le thème de la sensualité et même de la sexualité revient autant quand on parle de café. Regardez un peu les pubs, qui jouent sur la séduction, et tout ce qui s’y rapporte, pour nous vendre du café… Enfin, c’est un autre débat !