Infuz – Body Tonic

Ma période collection de belles boîtes de thé est passée. J’ai longtemps stocké des dizaines de thés différents, ne sachant pas résister devant une belle boîte métallique. Mais finalement, j’ai réussi à réduire ma collection et à m’en tenir à un maximum de 5 thés en stock dans ma cuisine !

Ce n’est donc pas la super jolie boîte au couvercle couleur bleu canard qui a justifié mon achat. Non non, puisque je vous le dis ! Mais… c’est clairement elle qui a attiré mon regard vers le rayon… C’était chez Stockomani, et la boîte de 100 grammes de thé m’a coûté 2.99 €au lieu des 5.90 € qu’elle vaut habituellement.

Infuz est une marque française, qui propose des « infusions haut de gamme ». Ce n’est pas moi qui le dit ; c’est noté sur le site officiel. Ce sont 12 mélanges à la présentation soignée, qui nous promettent monts et merveilles.

Je suis un peu sceptique, car ces préparations ne sont pas bio. Or, je ne suis pas une adepte du bio, sauf pour certains produits qui sont reconnus comme étant particulièrement riches en pesticides. Le thé en fait partie…

J’aimerais bien savoir également d’où viennent les ingrédients. Parce-que « made in France » je veux bien mais je doute que le thé pousse ici… 🙂

Body Tonic est « un délicieux mélange de plantes et d’algues marines », et moi les thés aux algues, ça me plait. J’en ai déjà goûté plusieurs, et le petit goût herbacé me convient tout à fait.

Ce mélange contient 51 % de thé vert, de la menthe (15 %), de la citronnelle, des algues (10 %), du citron, de l’arôme de menthe, et de l’arôme de yuzu.

Il est bien précisé « made in France » et c’est également traduit en français pour plus de visibilité. Je me suis demandé si les algues contenues dans le thé provenaient éventuellement de Bretagne, mais ce n’est stipulé nulle part.

Dans la boîte, le thé est en petits morceaux. Je hume bien la menthe, et cela me plait à chaque fois que j’ouvre cette petite boîte. Dans la tasse, c’est aussi la menthe qui domine, sans être aussi puissante que dans un thé à la menthe classique. Le mélange avec les notes d’agrumes (citron, citronnelle et yuzu) donne un résultat très sympathique. Ce thé n’embaume pas particulièrement autour de la tasse. Il a un goût assez délicat, assez subtile, qui convient bien pour le petit déjeuner notamment.

C’est une belle découverte, sans être pour autant un coup de cœur.

Pour plus d’infos, c’est par ici : INFUZ

Publicités

Chez ma Cousine (Besançon)

 

Le dimanche aprem, j’ai mes petites adresses où traîner, et prendre un bon thé. Mais en juillet, certaines ferment sans forcément prévenir… c’est ainsi que je me suis retrouvée, le bec dans l’eau… je n’allais pas rentrer bredouille et ai décidé de me balader un peu au centre. Et mes pas m’ont portée devant cette adresse, qui m’intriguait depuis des mois, mais dont je n’avais encore jamais poussé la porte.

Chez ma Cousine

Ce café se trouve au 49 rue des Granges, juste avant la librairie L’Intranquille. Il s’agit d’un coffee shop associatif, qui propose aussi ponctuellement des soirées jeux, des échanges en anglais, des concerts. On peut y boire aussi bien chaud que froid et manger de la petite restauration, puisqu’il n’y a pas de cuisine sur place.

Milk-shakes, cheesecake, crêpes, gaufres, tartes salées, pizze, bon café, thé à la tasse ou en théière, salades à composer sur mesure… Le choix est vaste, et les prix corrects (compte 3.50 € pour une théière de 2 tasses par exemple).

Si tout n’est pas fait maison, la Chantilly elle, l’est et rencontre un vif succès sur les boissons chaudes notamment !

L’arrangement de la salle est vraiment cosy, avec un sol et des tables en bois, des canapés, de gros fauteuils, quelques chaises. Une petite salle au fond offre encore plus de tranquillité. Il y a des jeux à disposition, essentiellement de rapidité (Dooble par exemple).

Ici le café glacé s’appelle café grec, et je vous le valide totalement. Préparé au mixeur, il est servi avec une belle dose de mousse !

Chez ma Cousine est une belle adresse, où passer un moment entre amis, en couple ou même seul. On s’y sent bien.

 

 

Sweet chili

Il y a dans mes tisanes favorites, tout en haut de la liste, la Choco Chili de chez Yogi Tea.

Depuis que Karine m’en a envoyé pour me faire découvrir, je suis devenue amoureuse de cette infusion réconfortante et gourmande.

Mais je ne veux pas la consommer trop régulièrement pour ne pas perdre la magie.

C’est pourquoi j’ai acheté cette fois-ci une autre infusion de la marque : Sweet Chili. Pour les anglophobes, ce serait « piment doux ».

Sur la boîte bleu canard, on voit un dessin de femme sud-américaine, entourée de cannelle, de clous de girofle et de piment. Quand j’ai pris la boîte dans le magasin, j’ai cru qu’il s’agissait de Frida Kahlo. En fait pas du tout, mais je m’égare !

La boîte ne contient que 17 sachets, ce qui rend le prix (3,15 € en magasin bio) un peu élevé… Cela nous fait la tasse à 18 centimes. On reste en dessous du prix d’une tasse Nespresso, mais quand-même…

Assez parlé sous, voyons ce que contient un sachet ! En guest star, on retrouve le réglisse (35 %) suivi par les écorces de cacao (14 %), la menthe en épi, le fenouil, l’anis, le gingembre, la menthe poivrée, l’ortie, la cannelle, le piment (le voici ! Il y en a 1 %), la cardamome, les clous de girofle et enfin le poivre noir.

Tous ces ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Et alors ? Cela donne quoi dans la tasse ? Et bien franchement c’est délicieux. Je sens nettement plus le réglisse que le cacao ou les autres ingrédients. C’est vraiment la saveur qui prédomine, et comme j’adore cela et bien je suis ravie. Ensuite, je repère le fenouil avec son goût anisé si caractéristique. Aucune pointe de cannelle ne vient chatouiller mes papilles… Je ne repère pas spécialement la menthe ou le gingembre, pas non plus le piment… Disons que cela forme un ensemble, un mélange harmonieux et original, qui me plait totalement !

Alors si vous aimez le réglisse, laissez-vous tenter et goûtez Sweet Chili ! 😉 On trouve les infusions Yogi Tea en magasins bio et sur internet.

 

 

Le matcha by Lipton

Le thé matcha est un thé vert japonais, qui a la particularité de se présenter sous forme de poudre très fine. Les feuilles de thé ont été broyées entre deux meules de pierre. Le matcha se boit après que l’on ait mélangé la poudre et l’eau avec une sorte de petit fouet en bambou, le chasen.

Ce thé a un goût bien différent des thés infusés, et il présente également des bienfaits phénoménaux. Le matcha contient plus de cent fois plus d’antioxydant que les thés infusés !

Au Japon, quelque semaine avant la récolte des feuilles de thé qui serviront à préparer le matcha, on recouvre les arbustes, pour leur cacher la lumière, et donner un goût bien spécifique à ses feuilles.

Le vrai matcha coûte relativement cher, ce qui est justifié par le temps nécessaire à sa préparation. Mais bon… pour une consommation de tout les jours, cela peut constituer un frein. C’est le cas pour moi.
Je me suis donc laissée tenter par les sachets Lipton au matcha. La marque ne propose pas du 100 % matcha vous vous en doutez, mais du thé vert classique, mélangé à du matcha… On peut essayer après tout !

Bon, je n’irai pas par 4 chemins, cet achat était un ratage total. Ce thé est un simple thé vert, qui malgré la présente de matcha dans ses ingrédients, n’a aucun goût particulier… Je n’avais pas de grandes attentes, mais j’ai été déçue malgré tout.
Je vais terminer les vingt sachets et tourner la page !

Le thé des étoiles…

Cette année Palais des Thés nous propose de passer Noël la tête dans les étoiles, avec une composition à base de fève tonka et de marron, déclinée en trois versions, sur une base de thé vert, de thé noir, de thé blanc, en rooibos et infusion.

La fève tonka est une graine produite par un arbre tropical au nom de dinosaure : Dipteryx odorata (en fait elle peut provenir de différents arbres, mais je ne vais pas vous donner tous les noms latins, parce-que ce serait à mon sens aussi inintéressant qu’inutile). La fève est utilisée notamment dans les cosmétiques et en parfumerie, sous l’appellation « coumarin »
J’ai craqué pour la version thé vert, et dégusté ce délicieux thé composé de 62 % de thé vert chinois, de fèves de cacao, de caroube et de chicorée. Le marron est présent sous forme d’arôme (2 %), la fève tonka est bien là et bien réelle (1 %) et on termine avec des pétales de rose, qui apportent du goût et de la couleur au mélange !

View this post on Instagram

#teatime #thé @palaisdesthes

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La version thé vert est vendue à partir de 9,50 €, pour un sachet de 100 grammes de thés en vrac. Il est également possible de choisir les sachets emballés individuellement, ou les jolies boîtes métalliques.

Ce thé me ravit car il a beaucoup de goût. Il a un côté gourmand, presque caramélisé, probablement apporté par l’arôme de marron. Je dois dire que ne connaissant pas le goût de la fève tonka, je suis bien incapable de vous renseigner sur sa présence en bouche… Mais je peux vous assurer que ce thé ne manque pas d’arôme et qu’il parfume agréablement autour de la tasse ! Il n’est pas du tout écœurant, et j’ai plaisir à le boire dès le petit déjeuner, et tout au long de la journée.

Attention à ne pas trop tarder si vous voulez vous envoler dans le cosmos grâce à ce thé ! Il s’agit d’une édition limitée proposée uniquement pendant les fêtes.

 

Twinings

J’ai assez critiqué le thé en sachet, écrivant qu’il ne s’agissait pas de thé, mais de résidus de feuilles de thé mélangés à d’autres résidus de branches ou que sais-je, réduits en poudre et mélangés à des arômes… Je maintiens. Le thé en sachet tel qu’on le trouve dans les supermarchés, est quand-même rarement de bonne qualité. Ceci dit, il m’arrive d’en consommer, par pure fainéantise. Parce-qu’au bureau, il est compliqué d’apporter un filtre et du thé en vrac, pour préparer un vrai thé. Souvent je prépare ma tasse entre deux coups de fil et jeter un sachet tout prêt  dans l’eau frémissante est plus simple.

Résultat de recherche d'images pour "twinings miel"

Mes justifications étant faites, je vais vous parler d’un thé en sachet Twinings, qui m’a agréablement surprise. Je l’ai trouvé chez Carrefour Express, et payé un peu moins de 3 € la boîte de 20 sachets.

Ce thé est fabriqué en Pologne (bon, je doute que les feuilles de thé poussent là-bas, of course), et les sachets sont emballés individuellement dans des enveloppes en papier imprimé. Ce n’est pas vraiment un produit écolo, et rien n’est dit sur le processus de fabrication des sachets (blanchis ou non).

Ce produit contient du thé vert, des arômes à hauteur de 16 % (citron 10 % et miel 4 %), ainsi que du vrai citron (1 %) et du miel (1 %). Vous noterez donc qu’il n’est pas vegan.

Et si je vous parle de ce thé, c’est parce-qu’il m’a beaucoup plu… Lorsque l’on déballe un sachet, le doux parfum du miel monte aux narines… Et cela s’intensifie quand on verse l’eau frémissante dans la tasse… A chaque fois que je m’en sers une tasse, ma collègue le remarque par un « hummm il sent bon ton thé ! ». Rassurez-vous je lui en propose bien volontiers !

Le thé est délicieux, et se prête totalement à un moment cocooning sous un plaid bien doux avec un bon roman ! Autrement dit… il est de saison !

Le citron n’apporte aucune acidité. C’est le miel qui domine, sans pour autant donner une boisson sucrée (pas du tout).

Même après la dégustation, quand la tasse est vide, cela continue d’embaumer dans tout le bureau !

Alors si vous aimez les thés bien réconfortants, celui-ci devrait vous botter !

Rooibois caramel, Alter Eco

Le thé rouge n’est en réalité pas vraiment du thé, au sens ou il provient d’une plante africaine le rooibos, qui n’est pas un théier. Malgré tout, l’appellation « thé rouge » est très utilisée, en raison de la couleur du breuvage.
D’ailleurs, en afrikaans, « rooibos » signifie « buisson rougeâtre ».

Chez Alter Eco, une PME spécialisée dans les produits issus du commerce équitable, on trouve du rooibos aromatisé au caramel, disponible en sachets non-blanchis. « Non-blanchis », ze what ?

Oui, la plupart de nos sachets de thés sont bien blancs, et pour obtenir cette couleur le papier a été traité avec des produits issus de la chimie, comme l’épichlorhydrine (essayez de vous souvenir du nom et de son orthographe. C’est plutôt classe à ressortir à la machine à café), un agent cancérigène, particulièrement dangereux lorsqu’il est chauffé…

Bon, ici point de saleté utilisée pour blanchir les sachets, et c’est une excellente nouvelle !

Les sachets justement ne contiennent que du rooibos et de l’arôme bio et naturel de caramel.

View this post on Instagram

À tester… #teatime

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Et bien… le résultat est tout à fait satisfaisant, si vous aimez le rooibos ! Car cette plante a un goût assez particulier, qui n’emballe pas tout le monde ! C’est mielleux, avec une petite note légèrement piquante.

Et cela se marie très bien à l’arôme de caramel… qui se fait gourmand au goût et à l’odeur ! Quel délice de se préparer une tasse de rooibos caramel pour s’accorder une pause réconfortante au bureau !

Je valide, et vous conseille cette boisson, pour changer du thé !

Vous trouverez les petites boîtes au rayon bio de votre grande surface, ou sur différents sites internet !