Un bon DVD et un gros navet…

Hello fidèles lecteurs et curieux de passage ! Aujourd’hui je vous propose une petite chronique filmesque, avec deux DVD au programme : une bonne surprise, et un gros navet bien de saison !

Ces deux films ne sont pas des grosses nouveautés, puisque je les ai trouvés en vide-grenier. Il s’agit de 20 ans d’Écart (2013) et Duplicity (2009).

Commençons par le premier, qui appartient au genre comédie romantique, et met en scène la lumineuse Virginie Efira et l’excellent Pierre Niney.

***

20446783

Je m’attendais à une comédie légère, au scénario vu et revu. J’ai été agréablement surprise par la qualité d’interprétation des deux acteurs principaux. Franchement, ce film est plus profond que ce que je pensais, et il est réellement intéressant !

Le Réalisateur, David Moreau, réussit l’exploit de proposer 1 h 30 de divertissement, sans jamais tomber dans les clichés. Bravo !

Dans 20 ans d’Écart, nous suivons les aventures d’une jolie working girl quarantenaire, qui voit sa carrière bridée, par son âge justement. Quand sur un malentendu, son supérieur croit qu’elle sort avec un étudiant d’une vingtaine d’années, son image se retrouve dépoussiérée, et son horizon professionnel, élargi !… Elle décide donc de profiter du quiproquo et de laisser croire à tout le monde qu’elle sort effectivement avec Baltazar… La suite, vous la devinez, la réalité va rejoindre la fiction… Mais finalement, ce que l’on ne sait pas, c’est comment va se terminer ce film, et là j’avoue que la conclusion m’a bien plu. J’ai accroché à l’histoire, et ai été totalement convaincue par les personnages, aussi bien par celui d’Alice, que par celui de Baltazar. J’ai trouvé que les deux jouaient très bien.

***

19049751.jpg

Duplicity m’a en revanche beaucoup moins convaincue. Après une heure d’effort pour suivre l’histoire et garder les yeux ouverts, j’ai baissé les bras, et appuyé sur « STOP ». Mon homme n’a pas bronché car lui non-plus n’accrochait pas du tout.

Pourtant l’histoire était tout aussi prometteuse que le casting (Julia Roberts et Clive Owen, excusez du peu !). Les deux acteurs incarnent des agents secrets, l’un au service du MI6 (Secrets Britaniques), l’autre  de la CIA.

Ils quittent leurs fonctions gouvernementales, après être tombés fous l’un de l’autre, et se mettent à travailler pour des industriels. Leur but ? Se faire un max de pognon pour pouvoir ensuite s’installer tranquillement en amoureux…

Avouez que cela donne envie.

Oui mais, la réalisation est cahotique, avec des flashbacks que l’on peine à remettre dans l’ordre. On commence par la fin, pour revenir 5 ans en arrière, puis 2 ans en arrière, puis… puis on m’a perdue !

Certains aspects sont tellement peu développés, que l’histoire nous apparaît vraiment brouillonne. OK les détails de l’espionnage industriel ne sont pas les points clefs de l’histoire, et ce qui compte c’est la romance entre nos deux agents. Mais bon, franchement, on a l’impression que le Réalisateur avait la flemme de s’embêter à imaginer une histoire par moment, et qu’il a bâclé le truc en se disant qu’on n’y verrait que du feu !

Sauf que les deux acteurs ont beau déborder de charisme, on a vraiment du mal à rester attentifs devant ce film tant il ne se passe rien…

Résultat ? On est paumés, et on s’ennuie. J’ai probablement plus regardé le minuteur du lecteur DVD, que le film en lui-même… Alors merci, mais non-merci !

Publicités

7 ans Après… Guillaume Musso

Je venais de terminer un roman particulièrement longuet que j’avais trouvé plat et assez peu intéressant… J’avais peur de me lancer dans une autre lecture qui ne m’apporterait pas son pesant de divertissement… alors je me suis tournée vers une valeur sûre, un livre qui je le savais, serait facile à suivre et probablement divertissant : un Musso !

Je ne suis pas en train de dire que les Guillaume Musso sont des livres fascinants, mais j’ai rarement été déçue par ces romans, auxquels je reproche simplement de se ressembler les uns les autres.

J’ai donc choisi 7 ans Après.

Sebastian élève seul sa fille âgée de quinze ans, tandis que son ex-femme, Nikki, a la garde de leur fils Jérémy. Les deux anciens époux ne s’entendent pas très bien. C’est le moins que l’on puisse dire… Mais ils seront forcés de collaborer lorsque Jérémy sera porté disparu…

Ce livre m’a semblé différent des autres romans de Guillaume Musso que j’avais pu lire jusque là… moins sentimental, plus casse-cou !

Avec 7 ans Après, l’auteur à succès nous emmène en cavale avec Sebastian et Nikki, au départ de New-York, jusqu’à… je ne vous le dirai pas (!!), en passant par Paris.

C’est d’ailleurs bien tombé, car j’ai lu ce roman lors d’un week-end à Paris, et forcément lorsque les protagonistes faisaient un petit dîner croisière en bateau mouche et passaient sous le pont Alexandre III que j’avais vu la veille, cela m’a parlé !

L’histoire est sympa, avec une vraie fin que je n’avais pas devinée, et qui était à mon sens très très compliquée à anticiper, voire impossible. Mais j’ai regretté un gros paquet de choses un peu tirées par les cheveux… Par exemple, ce couple d’américains qui se repère sans problème dans la capitale française et parvient à semer la fliquette… Justement, j’y étais à Paris, et j’avais préparé mon voyage MOI. J’avais un plan, et pas de flics aux trousses, et pourtant plusieurs fois je me suis perdue… Eux non ! Coup de bol et adrénaline dirons-nous…

Bon, l’histoire est sympathique, un peu énorme à croire, mais si on veut bien fermer les yeux sur certains détails et se laisser guider, on passe un agréable moment… Alors pourquoi pas ?!

 

Qu’est-ce que c’est qu’ce Blitz ?

Mon acteur préféré est Jason Statham. J’ai déjà vu pas mal de ses films, comme Arnaque, Crimes et Botanique, la série des Transporteurs, Hypertension, (…). Je n’avais pas encore vu Blitz

Alors quand je l’ai trouvé sur un vide-grenier, je l’ai acheté !

Et en fait… en le visionnant je me suis rappelée l’avoir déjà vu des années en arrière. 😀

 

***

Dans ce film tiré d’un roman policier, nous suivons un tueur en série qui a décidé de s’en prendre aux policiers, ainsi que l’un de ces policiers, Brant.

Brant (Jason Statham) fera tout son possible, quitte à utiliser des méthodes un petit peu « limites » pour pincer le psychopathe qui s’en prend à ses collègues…

***

J’ai beaucoup aimé ce film. Nous suivons à la fois le psychopathe et les enquêteurs, et avons donc une vision complète de la situation.

Ce n’est pas compliqué à comprendre, comme peuvent l’être certains films policiers. Il n’y a pas énormément de personnages. Mais l’histoire reste intéressantes, avec quelques bons rebondissements, et des scènes fortes.

Le tueur est bien flippant, bien cinglé comme je les aime…

Nous avons regardé ce film en mangeant, et ce n’était pas forcément une excellente idée car il y avait des scènes très sanglantes… notamment un massacre à la hache sur lequel j’ai fermé les yeux !! On n’est pas chez Tarantino, avec des gros plans sur les morceaux de cervelles, mais parfois on s’en rapproche !

En conclusion Blitz est un bon film policier, avec des acteurs convaincants, et une fin à la hauteur. Je vous le conseille si vous ne l’avez pas encore vu… et même si vous l’avez déjà vu d’ailleurs !