Mulino delle Orti – Piacenza [Italie]

L’été 2016, nous avons découvert la ville italienne de Piacenza, en Emilie-Romagne. Chef-lieu de la province du même nom, Piacenza est à la « frontière » avec la Lombardie, tout près de Milan, et bénéficie donc de l’activité économique de ville lombarde.

Nous étions logés à Piacenza même, à quelques centaines de mètres du centre ville.

Mulino delle Orti

Mulino delle Orti à Piacenza, est un « affitacamere » c’est à dire un établissement proposant des chambres à la location. Ce n’est ni vraiment un hôtel, ni vraiment un B&B. C’est entre les deux et je ne trouve pas vraiment d’équivalent en France.

La nuit en chambre matrimoniale, sans petit-déjeuner, nous a coûté 43 € au mois d’août. Notez cependant que dans les terres, ce n’est pas une période haute du tourisme italien. Donc il est normal de trouver à se loger pour peu cher en août, tant que vous évitez les gros points touristiques et les côtes !

L’établissement est doté d’un parking, gratuit.

J’avais comme d’habitude réservé en contactant le responsable par e-mail, directement. Et aucun pré-paiement ne m’avait été réclamé.

Mulino delle Orti

La cour, où il est possible de laisser la voiture

Nous sommes arrivés au Mulino à midi pile. Les cloches sonnaient ! Sachant que la famille Celio gère aussi le restaurant au rez de chaussée, nous avons débarqué en plein rush ! Malgré tout, nous n’avons attendu que 5 minutes avant d’être accueillis par le fils, qui nous a fait entrer la voiture dans la cour, et accompagnés à notre chambre.

Mulino delle Orti

L’escalier qui mène aux chambres

Mulino delle Orti

Il y avait… 5 lits ! Un grand, et 4 petits ! Mais le top, a été de trouver un petit frigo dans lequel nous avons pu ranger nos pains de glace pour la glacière ! Les routards apprécieront ce genre de bonne surprise !

Mulino delle Orti

La chambre, très sobre, est également vaste, avec une petite télé écran plat, un bureau.

Et la salle de bain, grande également comprend une cabine de douche, un bidet, un lavabo et un sèche-cheveux (quand on voyage léger sans sèche-cheveux, c’est juste énorme !). Il n’y a pas de produits d’accueil, mais les linges sont fournis.

J’ai demandé le code du wifi et pu profiter d’une connexion impeccable ! Ce soir là, j’en ai profité pour envoyer toutes mes photos d’Iphone sur mon compte Flickr, chose que je n’avais pas pu faire avec le réseau mollasson des autres hôtels !

Mulino delle Orti

La chambre est également climatisée. Mais il faisait assez doux le jour de notre passage, donc nous n’avons pas eu à utiliser la clim.

Nous avons fort bien dormi dans un lit large, au matelas super confortable.

Sans boules Quies on entend les voitures qui passent le long de l’hôtel et cela peut potentiellement déranger. On entend aussi l’activité dans les couloirs (le resto est au rez de chaussée et nous étions au troisième étage donc pas de souci de ce côté là), les autres clients etc. Mais ce n’est vraiment pas un gros dérangement !

Par précaution je dors toujours avec des bouchons d’oreilles en vacances, et du coup j’ai dormi comme un bébé !

Mulino delle Orti

L’hôtel est bien situé, car on trouve un arrêt de bus juste en face. Il suffit d’acheter des billets dans le bus ou au bureau de tabac (moins cher, et il y a un tabac à quelques pas de l’arrêt) et on peut rejoindre le centre ville via les lignes 2 et 3. C’est ce que nous avons fait, pour 1,20 € chacun. Nous sommes ensuite revenus à pieds, et c’était largement faisable !

Ce n’est qu’une fois rentrés en France, en visitant à nouveau le site web, que j’ai constaté qu’il était possible d’emprunter gratuitement des vélos ! Cela aurait pu être sympa de le faire.

Mulino delle Orti

Nous étions presque déçus de n’avoir réservé qu’une nuit dans cet établissement. Tout était parfait, avec une chambre très grande, propre, et bien équipée. Rien à redire ni sur les prestations ni sur le prix !

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet endroit, et pourquoi pas… réserver à votre tour, alors le site officiel se trouve ici !

 

Plus d’infos ? C’est par ici !

Publicités

Découverte de Domodossola [Italie]

IMG_2138

Il y a quelques années, mon homme et moi avions profité d’un week-end prolongé pour nous rendre en Italie. Nous n’avions rien réservé, rien programmé. Nous emportions un listing des hôtels à proximité du lac Majeur, pour aviser une fois sur place, et la toile de tente, en cas de gros plan loose !

Finalement, peu de temps après avoir passé la frontière, nous avons arrêté notre petite 206 de l’époque dans une jolie petite ville : Domodossola, et trouvé un « affitacamera », soit un équivalent de chambre d’hôtes à moins de 40 € la nuit.

Petite astuce au passage, si vous recherchez un hébergement bon marché en Italie, plutôt que de saisir « albergo » sur internet (albergo signifie « hôtel »), préférez les termes « affitacamera » ou « residence » qui sont nos équivalents de chambres d’hôtes ou de B&B. Certains sont vraiment peu chers et offrent néanmoins un bon rapport qualité-prix. Vérifiez juste ce que comprend le prix, car on trouve encore en Italie des chambres avec sanitaires en commun ! Evitez les résidences tenues par des religieuses si vous comptez partager une chambre sans être mariés, et pensez à demander si le parking est gratuit, car parfois on peut dénicher une chambre à 35 €, mais il y a 10 €/jour de parking en sus !

Pour en revenir à Domodossola, l’endroit nous a tellement plu, que nous y sommes retournés presque chaque année, soit pendant les « grandes vacances » soit à l’occasion d’un week-end.

***

DSCF0057

Domodossola est une ville d’un peu moins de 20 00 habitants, située juste après la frontière suisse, dans la région Piémont. Elle est la capitale de la Province Verbano-Cusio-Ossola.

La ville est entourée par les Alpes et assez peu connue même des italiens des autres régions. Son nom en revanche est connu, car dans le système italien, lorsque l’on épelle un nom (fare lo spelling), il est courant de donner des noms de villes. Par exemple si je vous épelle mon prénom : Anaelle je dirai A de Arezzo, N de Napoli etc… et pour le D, on donne « Domodossola » !

***

IMG_2111

Comme vous pouvez le voir sur mes images, la ville a conservé un certain cachet…

C’est une ville commerçante, avec des boutiques ouvertes même le dimanche, et un marché hebdomadaire qui se tient chaque samedi. Sur le marché, on trouve de tout, aussi bien de l’alimentaire que des fringues ou des chaussures. En plein été, il ne faut pas craindre la foule !

***

La Piazza del Mercato constitue le cœur de Domodossola, et on y trouve une librairie, ainsi que de nombreux restos, dont un resto végétarien où l’on peut manger vegan (Sali e Pistacchi) et un glacier, qui propose des glaces vegan.

***

IMG_2115

J’aime la douceur de vivre omniprésente à Domodossola, la tranquillité, la foule sur la place du Marché pendant les douces soirées d’été. J’aime les petites boutiques, les commerçants qui lancent des « Ciao Bella! ».

***

IMG_2135

La ville en elle-même est très agréable et il est toujours plaisant de s’y promener sans but précis, ou de s’asseoir en terrasse pour boire un caffè. Sinon on peut monter jusqu’au Sacro Monte (parking gratuit, mais la montée se fait aussi à pieds pour les musclés du cuissot !) pour profiter du sublime panorama sur la ville.

A Domodossola, toutes les commodités sont réunies pour un séjour réussi : bureau de Poste, gare avec (c’est tout nouveau) un guichet pour acheter ses billets tout seul comme un grand, et même gare routière. On trouve aussi de nombreux restaurants, et en été, des projections de films récents sont organisées, en plein air !

***

DSCF0246

Depuis la Gare de Domodossola, on peut rejoindre Milan en liaison directe, ce qui est plutôt intéressant, vous en conviendrez !

DSCF0026DSCF0018

Images ci-dessus : aperçus du Sacro Monte

Voilà pour cette petite présentation de Domodossola.

Je vous dis à bientôt pour de prochains billets ! En attendant, je vous invite à laisser vos impressions en commentaires car c’est toujours un immense plaisir de vous lire !! 🙂

DSCF0155

Ci-dessus, Tour médiévale du XIVème siècle, visible à Domodossola.