La Vie Rêvée de Virginia Fly – Angela Huth

C’est la couverture montrant de jolis souliers rouges, qui a attiré mon attention sur ce livre. Ensuite, j’ai lu le résumé, et j’ai été encore plus intriguée.

Home-made résumé

Virginia Fly est une jeune femme de trente et un ans, toujours vierge, qui vit avec ses parents dans la banlieue londonienne. Elle travaille comme professeur.

Souvent, Virginia part dans des pensées érotiques, et imagine un homme, qui caresse son corps…

Dans ses fantasmes, c’est Charlie, son correspondant américain, qui prend toute la place. Et justement, après plus de dix ans d’échanges couchés sur le papier, Charlie a prévu de venir rencontrer Virginia…

*

Dès les toutes premières lignes, j’ai été charmée par l’écriture particulièrement fine d’Angela Huth. En quelques mots, elle fait apparaître des personnages que l’on a l’impression de déjà connaître de longue date, tant elle parvient à nous les rendre réels.

En détaillant une tenue, ou en mettant l’accent sur une mimique, un tic gestuel, elle leur donne ce petit je ne sais quoi, cette étincelle de vie qui fait que l’on vit l’histoire de l’intérieur.

*

C’est léger comme une aile de papillon, tout en douceur, en sensibilité.

Ce roman a été écrit en 1972, et pourtant il est intemporel…

Il n’y a pas de drame dans le quotidien de Virginia, mais pas de raison de se réjouir non-plus. La jeune anglaise aimerait juste rencontrer un homme qui ferait chavirer son cœur, et l’épouserait. Rien de plus. Mais cela semble déjà être trop demander… Elle a bien un soupirant, l’attachant Professeur, bien plus âgé qu’elle, qui l’accompagne à des concerts, sans jamais avoir le moindre geste déplacé. Mais Virginia aspire à autre chose.

*

La Vie Rêvée de Virginia Fly est un très joli roman, délicat et délicieux.

Ses quelques 224 pages peuvent se lire en une seule fois, tant on les tourne sans voir le temps passer…

 

Publicités