Le Métro de Brescia

La ville de Brescia est assez peu connue des français. Pourtant elle est la seconde ville de Lombardie en terme de population, derrière Milan. Capitale de la province du même nom (il y a 12 provinces en Lombardie), elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle se trouve à proximité du lac de Garde, plus grand lac italien (et non, ce n’est pas le lac Majeur !), entre Bergame et Vérone.

Je vous l’accorde, Bergame est peut-être plus jolie à visiter, avec sa ville haute truffée d’églises et son château. Mais Brescia n’en reste pas moins agréable !

Aujourd’hui, je vous parle de son métro !

Brescia compte environ 196 000 habitants, et le nombre d’automobilistes est proportionnel. Depuis le début des années 2000, la nécessité de mettre en place un réseau de métro s’est fait ressentir.

Plusieurs fois retardée, la mise en service a finalement eu lieu en mars 2013. C’est donc tout récent, et cela se sent.

Le métro de Brescia s’étend sur 13,7 km, et est entièrement automatique. Il dessert 17 stations, toutes identiques, à la déco épurée et minimaliste. Traversant Brescia du nord au sud, il passe par le centre ville.

Cela m’a surpris que toutes les stations soient identiques. À un moment donné, nous nous sommes trompés de trajet et avons repris le métro dans le sens inverse, pour revenir sur nos pas. J’étais toute perdue de retrouver une station similaire à celle que je venais de quitter !

Les stations sont impressionnantes, car tout à été fait pour les rendre le plus agréable possible. Point de tourniquets pour accéder au métro. Il y a des machines pour composer, comme dans les gares, et l’accès se fait librement, sans barrières ni portiques. Je n’ai pas fait trop attention aux autres voyageurs, pour vous dire s’ils validaient bien leurs tickets, et je n’ai pas vu de contrôleurs. Mais personnellement j’ai bien pris mon ticket journée !

La lumière naturelle éclaire les stations, et les matériaux choisis pour l’aménagement sont qualitatifs : pierre naturelle, métal, verre…

J’ai été bluffée par la propreté de ce métro, par l’absence de saletés et de tags. Et j’ai trouvé les prix vraiment valables ! 1.40 € le ticket classique (valable non pas 60 mais 90 minutes), et seulement 3 € le ticket 24 h ! Il existe aussi un ticket hebdo, vendu au prix de 12 €.

A noter, le ticket 24 h n’est pas journalier. Il permet de voyager pendant 24 h consécutives. Si vous l’achetez le lundi à 15 h 00, il sera valable jusqu’au mardi à 14 h 59 ! Intéressant, non ?

Le métro de Brescia ne dessert pas l’aéroport, mais il permet de rallier la gare (stazione FS), ce qui est fort intéressant.

J’ai voulu vous en parler, car ce métro est vraiment pratique, économique et agréable (oui oui carrément !). N’hésitez pas à l’emprunter si vous séjournez là-bas !

Horaires

Publicités

Adresses et astuces dans le nord de l’Italie

Tous les ans, nous partons en vacances en Italie mon homme et moi, au mois d’août. Nous avons l’habitude d’organiser nos congés seuls, en contactant directement les hébergements. J’ai pu constater que cela nous permettait d’obtenir des tarifs moins élevés qu’en ayant recours à des intermédiaires, et généralement nous pouvons payer sur place, ce qui n’est pas négligeable…

Je vais donc m’atteler à vous donner mes petites astuces pour organiser vos vacances au pays de la polenta (y’a pas que les pizze et la pasta dans la vie !).

Tout d’abord, je parle avant tout pour le nord du pays, car je n’ai jamais organisé de voyage dans le sud. J’aimerais énormément me rendre à Rome et Naples, que j’ai visitées il y a de longues années. Mais c’est un peu compliqué car cela fait beaucoup de kilomètres à avaler pour notre voiture !

Sans titre.png

 

Dans un premier temps, je vous conseillerais de choisir vos villes, sans vous focaliser sur les plus connues. 

Rome, Venise, Florence, Milan, ce sont des villes qui parlent à tout le monde, et valent le coup d’œil, mais ce sont LES PLUS CONNUES et donc les plus chères en terme d’hébergement… A voir selon votre budget, et la période de l’année où vous souhaitez organiser votre virée…

***

Venise

Dans le cas de Venise, j’y suis allée quatre fois, et je peux vous dire que le mois de mars est sans doute le meilleur pour découvrir la cité lacustre. Certes le beau temps n’est pas assuré, mais la ville est bien plus belle en mars, qu’en plein été, avec la chaleur qui fait baisser le niveau de l’eau, et les odeurs d’algues qui finissent par monter au cerveau !! Je ne dis pas que Venise n’est pas belle en août, mais elle est plus romantique en mars, à mon sens… (et vos photos seront plus belles car vous n’aurez pas un soleil éclatant qui vous fait plisser les yeux).

Le Carnaval est à voir, absolument, mais si vous avez l’occasion de visiter Venise hors carnaval, cela vaut également vraiment le coup, pour mieux profiter des vieilles pierres, et ne pas être dans la foule en permanence…

Attention, on trouve énormément d’hôtels à Venise même, à tous les prix. Il est possible de se loger pour 100 € la nuit à deux, mais vous pourrez tout aussi bien trouver un hôtel charmant, que vous retrouver dans un établissement à la limite de la salubrité… Mon conseil serait de viser une ville proche de Venise, et de prendre le train pour rejoindre la Sérénissime. Belles économies en vue !

IMG_3703

En Italie les trains sont vraiment peu chers, et vous pourrez par exemple dormir à Preganziol, et voyager ensuite pour moins de 3 €/personne… intéressant, d’autant que le parking à l’entrée de Venise n’est pas donné-donné pour stationner votre voiture, alors qu’à Preganziol il est possible de trouver des places gratuites… Je parle de Preganziol car j’y avait trouvé une adresse, mais il y a pas mal d’autres villages alentours tout aussi intéressants en terme d’hébergements.

—> Trenitalia, la « SNCF » italienne : http://www.trenitalia.com/

11870681_10153564919852287_7671718707302386173_n

Le Frecce (littéralement « les flèches ») sont des équivalents de nos TGV. Les trains régionaux sont moins rapides (et parfois plus sales) mais ils sont également moins chers. C’est un choix à faire. Prévoyez les bouchons d’oreilles !

A Venise, sachez qu’il y a en effet des gondoles, mais que le prix de la balade est super élevé… En fait je ne connais même-pas le montant, mais tous les guides donnent la même info : c’est cher. Et d’ailleurs les gens qui font un tour en gondole sont finalement assez peu nombreux… Pour beaucoup moins cher (environ 2 €) vous pouvez traverser le grand canal dans une gondole collective, appelée Traghetto. Elle est manœuvrée par deux gondoliers, et l’on y monte avec d’autres inconnus, juste pour quelques minutes de navigation, le temps de la traversée ! Cela vous permettra de répondre « oui ! » aux gens qui vous demanderons si vous avez fait de la gondole à Venise, na !

 

Milan

1176256_10151783292192287_922588382_n

La gare de Milano Centrale

Duomo pano.jpg

Le Duomo

Milano.jpg

Les alentours de la gare Centrale

Milan est une ville intéressante, et il faut voir au moins une fois son Duomo et se balader dans la Galerie Vittorio Emmanuel II (juste à côté). En août les milanais sont à la plage, et la ville est laissée aux touristes. Il est parfois même facile de s’y garer en pleine ville, mais bon, prenez le train, car encore une fois, c’est peu coûteux et bien pratique !

Milan n’est à mon sens pas la plus belle ville de la Lombardie, mais c’est un point à visiter malgré tout. Vous serez surpris par le nombre d’espaces verts, et par les parcs clôturés où les chiens milanais peuvent courir en toute liberté !

Milan c’est la ville du shopping, avec des enseignes pour tous les budgets, de Kiko à Prada !

La capitale lombarde ne doit pas faire oublier d’autres villes, au moins aussi jolies (même plus jolies à mon sens). Ainsi Bergamo est vraiment sublime, avec sa ville haute qui est un véritable joyaux… Non je n’exagère pas !

(Où manger végétarien à Milan ? Il y a beaucoup de choix, mais je n’ai testé que cette adresse… végétarienne, pas vegan : http://www.mamaburger.it/).

Pour en revenir à Bergamo, garez-vous dans la ville basse, et prenez le funiculaire, c’est typique !

1233378_10151804707377287_1770644429_n

 

A Bergame, la spécialité est la polenta, un plat bien consistant (région montagnarde oblige) élaboré à base de semoule de maïs. A l’origine la polenta se mangeait avec des petits oiseaux (polenta e osei en bergamasque), mais les bergamasques ont été trop gourmands et désormais on consomme la polenta avec d’autres accompagnements… On peut acheter des gâteaux ornés d’oiseaux (qui ne sont pas à base de maïs), mais la polenta con osei salée elle, se mange désormais avec des champignons par exemple. Moi je la prépare avec des champignons à la crème de soja, ou des poivrons à la crème également.

Pour bien préparer la polenta, je vous confesse que j’achète de la semoule toute prête (en France on trouve de la Tipiak, mais j’en rapporte d’Italie, moins chère et plus dépaysante). Je la fais cuire dans un grand volume d’eau, avant de la verser dans un moule et de laisser refroidir. Une fois solide et froide, je démoule, coupe des tranches, et je la poêle avec un filet d’huile d’olive (à mon avis, les bergamasques opteraient plutôt pour du beurre, mais c’est à vérifier). Puis je sers avec un accompagnement à la sauce soja…

***

Bergamo

Brescia, seconde ville lombarde, est également sublime, et injustement méconnue…

Baladez-vous simplement dans les rues, levez le nez, et appuyez sur le déclencheur de l’appareil photo… Si vous avez faim, je vous conseille ce resto, qui propose des pâtes et plats tous simples à prix correct. Une bonne assiette de spaghetti sauce tomate avec un filet d’huile d’olive, c’est vegan et c’est bon ! https://www.facebook.com/I-Macc-De-Le-Ure-224313990968609/ Les gérants sont adorables, ce qui ne gâche rien !

Pas de photo de Brescia sous la main pour vous faire partager la beauté de la ville, mais Google images vous renseignera si vous lui demandez gentiment ! :-p

 

***

Le Lac Majeur

Et puis en Lombardie toujours, il y a la région des lacs, avec mon Lac de Coeur, le Lac Majeur… à voir, même si les hébergements proches du lac coûtent les yeux de la tête pendant la belle saison…

11891983_10153570099782287_213790766840157730_n

Astuce ? S’éloigner du lac et accepter de conduire sur les routes en lacets… malades en transports ? Je n’ai pas de solution malheureusement… Attention si vous réservez un hébergement proche du lac… Cela peut être en hauteur, avec une route sinueuse et des passages très très étroits, qui vous feront redouter de croiser d’autres véhicules. Au final, on est effectivement tout près du lac, mais on vide son plein à vitesse grand V et on serre les fesses à chaque fois qu’il faut prendre la voiture ! Oui, c’est du vécu !

Si vous êtes prêts à conduire 45 minutes pour vous rendre au lac, alors je vous conseille de loger à Domodossola, charmante ville au pied des montagnes. On trouve différentes solutions bon marché (comptez 35-40 €/nuit). Domodossola est une ville dynamique, où les magasins sont ouverts même le dimanche. Il y a un grand marché le samedi (fringues, alimentaire, etc), pleins de restos (dont un resto vegan sur la place principale : Sali e Pistacchi), et de beaux coins pour se balader.

11896036_10153571980967287_8433435909151595853_n

Villadossola est une ville plus petite, mais intéressante également. On peut y dormir pour 40-50 €/nuit.

J’avais à l’époque testé cet hôtel, qui offrait un bon rapport qualité-prix : http://www.hotelemiliana.com/enter.html

Si vous passez à proximité du lac Majeur, visitez les îles Borromées. Elles sont au nombre de 3 : Bella, Madre, dei Pescatori, et méritent leur surnom de « perles du lac Majeur » tant elles resplendissent. Jardins, oiseaux exotiques, grottes décorées de galets, leur beauté est à couper le souffle… On embarque depuis Pallanza par exemple, et on ne regrette pas les quelques 45 € que coûte le billet de bateau et d’entrée sur les îles… sincèrement.

Attention, le stationnement en Italie du nord est souvent soit payant, soit limité dans le temps, soit les deux… Donc prévoyez cela dans votre budget si vous comptez utiliser votre voiture…

Depuis Domodossola, vous pouvez voyager en train, ou prendre les cars. La gare routière se trouve en face de la gare ferroviaire. Et il y a aussi un point d’information touristique à proximité, ainsi que LE bureau de Poste…

Italie

Ci-dessus, le lac de Mergozzo, à proximité du Lac Majeur…

 

Le Lac d’Iseo

Un autre lac ? Iseo, à proximité de Bergame… Assez peu connu, car riquiqui… il n’y a pas de visite à faire dessus à ma connaissance, mais on trouve pleins de petites plages bien tranquilles, pour profiter de l’eau bleue bleue bleue. On peut y manger de bonnes glaces, et trouver des WC publics propres et gratuits ! On se stationne à Iseo même (payant) et on prend le bateau.

 

D’autres villes intéressantes dans le nord ?

Cremona avec son dôme. Il s’agit de la ville d’Antonio Giacomo Stradivari… Stradivarius oui oui.

Novara, à proximité de Milan, possède une basilique avec une coupole haute de 121 mètres. On peut y manger très bien pour pas cher, au resto Long Jin qui offre un choix époustouflant pour les vegans. Je garde un souvenir émus de leurs algues servies en entrée, et du curry de tofu.

Enfin, Turin est à la base une ville industrielle, peu connue pour le tourisme. Et pourtant… elle reste une jolie ville, à visiter au moins une fois… A proximité, il vous faut voir la Basilique de Superga et grimper pour admirer Turin d’en haut. Certes cela fait mal aux cuisses, mais cela vaut le coup de s’accrocher pour profiter du panorama unique !

10991419_10153092448992287_2965490770583960516_n

Beat était une superbe adresse pour s’envoyer un burger végétarien, à quelques pas de la Mole, mais apparemment l’établissement aurait fermé. Je ne suis plus que tristesse…

Plus à l’est, Trévise vaut le coup d’œil. C’est une ville moyenne, avec des canaux qui lui donnent quelques airs vénitiens. Attention, qui dit ville moyenne en été, dit… boutiques fermées en début d’aprem. Ne prévoyez donc pas une virée shopping à n’importe quelle heure car vous trouveriez les rideaux baissés !

***

Je vous en ai déjà dit pas mal pour un premier article, mais si le sujet vous fait réagir positivement, alors je peux continuer à partager avec vous mes astuces et conseils pour visiter l’Italie. Dites-moi si vous désirez que je vous précise comment je trouve les hébergements, et de quelle façon je réserve pour profiter des meilleurs tarifs ! 🙂 @ bientôt. Ciao !

 

Ci-dessous, photos personnelles prises sur les îles Borromées, et à Mergozzo…

 

Italia9.jpg