Balade comtoise [Chazoy, Etrabonne et Pagney]

Bonjour à Tous ! Aujourd’hui je vous emmène en balade en Franche-Comté.

J’avais envie de partager avec vous quelques photos de beaux endroits que j’ai pu découvrir en partant en vide-greniers cet été ! Et l’on commence sans plus tarder, par un bref aperçu du château de Chazoy.

Celui-ci abrite un parc et un musée (Musée du Trésor des Séquanes). On peut y découvrir des monnaies de différents pays, dont certaines sont vieilles de plus de 2500 ans,  et participer à différentes activités. Il est possible notamment de chercher de la monnaie, grâce à un détecteur de métaux…

Villages

Le château en lui-même date du XVI ème siècle, tandis que la tour ronde remonte elle, au XIIème siècle !

Villages

Villages

Ensuite nous avons repris la route pour Etrabonne. Là encore, un château nous attendait (enfin, façon de parler bien-sûr). Ses origines remontent au XIIème siècle, mais après un incendie en 1363, le bâtiment féodal a été reconstruit au XVIIème siècle.

Villages

Villages

La tour circulaire était beaucoup plus haute fut un temps, mais elle reste relativement bien conservée malgré tout. Il semblerait que ce château se visite, mais sur rendez-vous uniquement.

Villages

Nous avons ensuite « visité » un troisième et dernier vide-grenier, à Pagney. Puis, nous sommes rentrés !

Villages

Villages

Villages

Voilà, ce fut court, mais j’espère néanmoins que la balade express vous aura plu ! @bientôt !

Villages Visages [cinéma]

J’avais gagné une invitation pour deux, pour assister à la projection du documentaire Villages Visages au ciné. Je ne savais pas à quoi m’attendre, et j’avais décidé de me laisser surprendre, d’aller le voir sans en savoir plus…

View this post on Instagram

Je vous conseille de courir voir #VisagesVillages au ciné !

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Difficile de résumer ce documentaire, de lui donner un thème… Je vais essayer de vous décrire cet ovni, et surtout, de vous donner envie d’aller le voir à votre tour !

En fait, nous suivons Agnès Varda, photographe et réalisatrice française, que vous connaissez probablement. Mais si, c’est cette dame à la coupe au bol, qui a le haut du crâne blanc, et les pointes de cheveux teintes en roux ! Demandez à Google images si besoin ! Nous suivons donc Agnès Varda, et JR, Artiste contemporain qui s’est spécialisé dans le collage photo.

Ensemble, ils sillonnent la France, et rencontrent des gens, qu’ils prennent en photo, et affichent en XXL un peu partout ; sur les murs d’une usine, sur des maisons en ruine, sur des fermes…

Visages Villages est une sorte de road movie, qui nous emmène dans la France rurale (non, ce n’est pas un gros mot !). Là, nous découvrons un agriculteur, qui nous fait grimper dans la cabine de son tracteur ultra moderne pour évoquer son quotidien, avant de rejoindre une usine où Agnès Varda et JR photographient le personnel, tous services confondus, pour les placarder en énorme sur un mur du site. Puis nous rencontrons des dockers du Havre, leurs épouses, avant de repartir vers une autre direction…

Réalisé sans effet spéciaux, ce film nous offre de magnifiques images, accompagnées des réflexions des deux artistes.

Visages Villages est un documentaire rempli de poésie et de tendresse, sur la vie et sur l’art. Il n’a pas la prétention de passer un message en particulier. Chacun y verra ce qu’il veut y voir. Personnellement, j’ai trouvé qu’il invitait à oser rencontrer, à s’intéresser aux autres, et à leur adresser la parole pour commencer !

Le thème de la vieillesse est aussi très présent, et même celui de la mort.  Mais jamais ce n’est trop sérieux, trop intellectuel.

Certains critiques ont accueilli le film négativement, et ont écrit que ce n’était pas un chef-d’oeuvre. Admettons, mais en avait-il la prétention ? Je ne pense pas. Toutefois, il serait stupide de ne pas le voir sous ce seul prétexte, car cela reste un très joli film, qui nous a permis de ressortir de la salle le sourire aux lèvres… Je pense que les rencontres qu’il nous a permis de faire me suivrons pendant quelques temps encore après le visionnage.