[Lecture] La Voie Marion, un bon roman d’hiver…

Bonjour à tous et merci pour votre fidélité (pour les habitués) et votre curiosité (pour les lecteurs de passage).

Aujourd’hui je vais vous présenter un court roman (à peine 120 pages) que j’ai dévoré en une seule soirée. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais vous expliquer rapidement comment a débuté mon « histoire » avec l’auteur, Jean-Philippe Mégnin.

En fait j’ai acheté un jour un autre roman très court, intitulé La Patiente. Je l’ai trouvé dans les rayonnages d’Emmaüs et le résumé au dos m’a donné envie. Ce roman, je l’ai emmené en vacances avec moi, et je l’ai lu d’une traite, tellement l’histoire m’a tenue en haleine.

Quelques mois plus tard, revenue dans ma belle Franche-Comté, j’ai eu la chance de croiser Jean-Philippe Mégnin sur un salon du livre (lui aussi est franc comtois). J’ai voulu dire à mon copain de façon discrète « Regarde, c’est l’auteur du livre que j’ai tellement aimé cet été en Italie !!!! » mais je ne sais pas vraiment être discrète, pas tout le temps du moins.

Du coup Jean-Philippe Mégnin m’a « captée » comme on dit, et j’ai été un peu obligée de lui expliquer les raisons de mes gesticulations. J’en ai profité pour acheter son premier roman La Voie Marion et lui demander une dédicace. 🙂

image

« Il n’y a pas plus solitaire que la lecture, et pourtant quand on a aimé un livre, on meurt d’envie de le faire lire… »

Cette citation extraite de La Voie Marion est tout à fait pertinente. J’adore prêter mes livres, surtout ceux que j’ai adorés. Pas vous ?

IMG_1420.JPG

La Voie Marion est un roman à lire en une seule fois. En effet, il est tellement court et prenant, qu’il serait dommage de devoir interrompre sa lecture, au risque de briser le charme. Prévoyez d’entamer ce livre un jour où vous avez 1 h 30 à 2 h 00 devant vous, et la certitude de ne pas être dérangés. Idéalement, je vous conseillerais de le lire en hiver, au coin d’un feu si vous en avez la possibilité. C’est encore meilleur !

Ce roman nous emmène à Chamonix, ou Marion, jeune femme indépendante de vingt-cinq ans, a ouvert sa petite librairie. Passionnée par les livres, elle a réussi à réaliser le projet qui lui tenait à cœur et mène une existence tout à fait paisible et épanouie. Un jour, Pierre pousse la porte de sa boutique. Ils échangent quelques mots de façon un peu gauche ; il achète un livre… Le petit manège se répète, jusqu’à ce que Pierre ose inviter Marion à le suivre en montagne, là où il exerce son métier, sa passion, de guide.

Petit à petit, sur fond de paysages enneigés, l’amour entre Marion et Pierre grandit. Mais… cette histoire d’amour intègre une troisième « personne » ; la montagne.

Et le ciel si bleu pourrait bien s’assombrir…

Après avoir vécu de si beaux moments, Marion ne sera peut-être pas prête à accepter que la belle histoire se fane…

J’aime bien l’hiver. Je crois que quand on aime la nature on aime l’hiver. Du moins le vrai, celui d’ici, dans les montagnes ; parce que la grisaille et la pluie lancinante qui durent des semaines, merci bien… Non, ici, hiver ça veut dire les Aiguilles tout emmitouflées, les mélèzes tout givrés, les lumières des magasins dans les rues toutes blanches le soir, le vrai pays du Père Noël…

J’ai beaucoup aimé ce livre. L’auteur a une écriture fine et simple. On tourne les pages rapidement, pris par la jolie histoire qui se tisse entre les personnages. Les descriptifs des paysages apportent beaucoup de beauté au roman, sans être ennuyeux, loin de là. Tout est savamment dosé. Le rythme est bon. Même si le roman est court, on a bien le temps de s’attacher aux personnages et d’entrer dans leur histoire.

Il y a un parallèle évident entre la montagne et l’alternance des saisons, et l’évolution du couple Marion-Pierre. Au départ c’est la folle ascension, les sentiments qui grandissent, et ne semblent pas connaître de limites. Et puis petit à petit, la neige fond, la passion redescend. Cela semble assez classique, mais Marion ne peut accepter de perdre un aussi bel amour.

Je garderai un bon souvenir de cette lecture, et espère réussir à vous donner envie de découvrir ce livre à votre tour (à moins que cela ne soit déjà fait ?). Merci pour vos lectures et réactions ! 🙂