Des miss heureuses

Les élections de miss, qu’elles soient nationales ou internationales (mêmes parfois régionales), ont toujours été l’occasion de faire apparaître des scandales plus ou moins retentissants. On se souvient parfois de certains d’entre eux, comme lorsque notre Miss France 2001, Elodie Gossuin avait été « accusée » d’être un homme au concours de Miss Univers, ou encore les nombreuses fois où des miss régionales ont été éliminées du concours Miss France pour avoir pris la pose plus ou moins dévêtues. On se rappelle de Valérie Bègues et du scandale du lait concentré (la miss avait posé pour la marque Pardon, en train de lécher du lait en poudre, entre autres).

Cette année encore, des rumeurs courent autour de la fraîchement élue Miss Univers 2017, qui se trouve être notre Miss France 2016. La belle Iris serait selon certains « observateurs » malveillants… lesbienne. Nul besoin de perdre du temps à méditer sur ces rumeurs, qui quand bien même elles s’avéreraient vraies, ne remettraient nullement en question la légitimité du titre décroché par la reine de beauté.

Les scandales et critiques entourant les élections de miss ont toujours existé et existeront probablement toujours. Mais dernièrement, ils ont pris une nouvelle forme, celle de la critique sur le poids des candidates. En anglais le phénomène porte un nom : body shaming, et englobe tout ce qui consiste à attaquer une personne au sujet de son poids, qu’il soit jugé excessif, ou au contraire, insuffisant. (Traiter une personne de « sac d’os » est tout aussi péjoratif que de l’accuser d’être une « grosse vache »).

*

En réalité ce n’est pas une grosse nouveauté, puisqu’en 1997 déjà, Miss Univers avait été publiquement humiliée par le propriétaire d’alors de ce concours : Donald Trump. Son nom vous dit quelque chose ?

Le milliardaire avait jugé bon de surnommer Alicia Machado « Miss Piggy » (miss cochonne) en référence à son léger embonpoint. Un poil rancunière (qui ne le serait pas à sa place ?), la miss avait ressorti les vieux dossiers pendant la campagne présidentielle…

*

Plus récemment, lors du concours Miss Grand International 2016, c’est Miss Islande qui a claqué la porte, après s’être vu reproché d’avoir grossi depuis son élection. La miss avait pourtant de sérieux atouts, et était loin d’être en surpoids. La photo s’impose…

*

La belle blonde aurait reçu de « précieux » conseils de la part de l’organisation du concours, qu’elle a rapporté à un journal islandais : «Ne mange plus de petit-déjeuner, ne mange qu’une salade au déjeuner et ne boit plus que de l’eau jusqu’au soir de la finale».

On notera au passage que ces conseils sont totalement stupides, puisque quiconque ne mange que de la salade verte (16 kcal les 100 grammes rappelons-le) sans sauce finit fatalement par mourir à un âge prématuré, et que mourir même en étant Miss n’est pas quelque chose de positif.

Ces conseils justement, la jeune femme les a mis au placard, et a répondu à ceux qui les proféraient, par une lettre que vous pourrez voir ci-dessous, publiée sur son compte Instagram.

Elle y explique que puisque les membres de l’organisation du concours la jugent trop grosse, et lui trouve des épaules trop volumineuses, elle décide de quitter la compétition. Le concours ne mérite ni son visage, ni son corps, ni sa personnalité, ni son cœur ! Et toc !

View this post on Instagram

My goodbye letter✉️🖋

A post shared by ARNA YR (@arnayr) on

« J’espère sincèrement que votre organisation ouvrira les yeux, car nous sommes en 2016 et puisque vous êtes responsables d’un concours de beauté international, il serait bon d’être en mesure de voir la beauté internationale ! »

Du coup Arna Jonsdottir est repartie de Las Vegas sans couronne, et sans même avoir concouru. Et c’est Miss Indonésie (très jolie également) qui a remporté la couronne bizarroïde.

*

Au concours de Miss Univers, c’est Miss Canada, qui a été malmenée à cause de son poids, car la belle avait eu la mauvaise idée de s’empâter un peu depuis son élection.

Sur les réseaux sociaux, des internautes comme vous et moi s’en donnaient à cœur joie… Des détracteurs se sont même « amusés » à retoucher des photos de la candidate, pour la rendre plus grosse et se moquer de son image !

La jolie brune de 23 ans aurait pu se mettre au sport intensif et se nourrir uniquement de céleris qu’elle aurait ensuite vomi au dessus des toilettes. Mais, elle a choisi une autre réaction… qui à mon sens est beaucoup plus sage et saine…

Elle a continué à poster des photos d’elle sur son compte Instagram, accompagnées d’une réponse posée et argumentée…

« I am secure and that’s what makes me beautiful. »

Comprenez, « je suis sûre de moi et c’est ce qui me rend belle. » Et elle a bien raison, car elle est en effet superbe ! D’ailleurs, la candidate a fini dans le top 9 de miss Univers, sur plus de 80 prétendantes… Et toc !

« When you call me lazy, fat, and mediocre, what are you saying to the women of the world? »

Quand vous me traitez de grosse, de fainéante, de fille médiocre, quel message envoyez-vous aux femmes du monde entier ?

La jeune femme a continué en expliquant que pour elle le concours de Miss Univers était une opportunité pour les femmes, d’exprimer la diversité, et d’atteindre un objectif d’accomplissement personnel. Rappelons au passage que le slogan du concours est tout de même « confidently beautiful« … 

Elle a raconté que quelques temps en arrière, lorsqu’elle était très mince, elle n’était pas heureuse. Ce n’était pas sa vraie nature d’être aussi mince, et cela lui demandait beaucoup de privations ; des privations auxquelles elle a mis fin volontairement.

Loin d’être du genre à passer ses journées au fond du canap avec un pot d’un kilo de pâte à tartiner et une petite cuillère, Siera Bearchell est une grande sportive. Cela se voit, à son corps tonique, et musclé, un corps qu’elle a décidé d’accepter, et d’aimer !

 

Sur une autre image, Sierra Barshell raconte qu’on lui a demandé « Mais qu’est-ce qui t’arrive ? Tu as grossi, pourquoi ? Cela te fait perdre des points dans la compétition ! ». La Miss explique qu’elle a effectivement grossi et qu’elle est moins mince que lorsqu’elle avait 16 ou 20 ans. Mais elle est aussi plus confiante. (ci-dessous, une photo de Miss Canada, lorsqu’elle était plus mince).

View this post on Instagram

Sweet 16.

A post shared by Siera Bearchell | Miss Canada (@sierabearchell) on

Pour elle, il est important de s’aimer tel que l’on est, au lieu d’essayer de suivre à tout prix les standards imposés par la société. Elle continue en expliquant que le fait de s’accepter et de s’aimer lui a permis de devenir beaucoup plus heureuse, et que c’est cela qu’elle souhaite défendre en participant au concours.

Belle leçon de confiance en soi, non ?

Alors on pourrait répondre que les concours de miss sont de toute façon fondamentalement misogynes, et qu’ils n’ont pour but que de mettre en concurrence sur des critères physiques. On pourrait dire que la meilleure façon de lutter serait de ne pas participer à ces concours…

Mais finalement, est-ce que ce ne serait pas accepter un état de fait, de ne pas se présenter à des concours de beauté lorsque l’on sort des critères habituels ? Ces concours devraient refléter la beauté dans toute sa diversité, non ? Alors pourquoi ne pas proposer de représenter ces diverses beautés ?

Rester cantonnées aux concours pour femmes « rondes » dès que l’on a l’audace de ne plus rentrer dans un 36 fillette, c’est accepter le message que pour être parfaite, il faut avoir telles mensurations !

Est-ce que les choses ne bougent pas un peu plus quand on remet en cause les diktats, en osant montrer un corps qui ne se conforme pas aux normes imposées ?

Montrer des formes différentes de beauté, et prouver que l’on peut être heureuse sans avoir des abdos saillants, c’est peut-être aussi une façon de faire évoluer les choses ?

Ce qui m’a semblé intéressant dans la réaction de Miss Canada, a été le fait qu’elle ne nie pas avoir grossi, mais explique honnêtement les raisons de la fin de ses restrictions, et les assume pleinement.

Finalement, le bon message serait que l’on peut être belle sans forcément coller aux normes imposées. Il n’y a pas deux options : être un mannequin ou être ronde. Ou plutôt si… il y a deux options, mais elles sont les suivantes : être heureuse ou se rendre malheureuse.

Et à mon sens, il ne devrait plus y en avoir qu’une, la première !

 

 

Et il m’est impossible de conclure ce billet sans ajouter une petite image de notre Miss France, qui finit sur la plus haute marche du podium, et le mérite, car avouez… elle est radieuse !

A vos comms !

Publicités

Concours – Remporte tes thés Chakaï Club !

J’aime beaucoup la boutique en ligne Chakaï Club, pour son large choix en thés et autres infusions. C’est une boutique qui ravit tous les amateurs de thés, qu’ils soient plutôt natures ou aromatisés. Et pour ceux qui préfèrent les infusions, il y a de quoi trouver son bonheur également, entre autres avec Tentation Chocolat, l’infusion Choco-Caramel qui réchauffe les tasses et les cœurs !

Je vous ai déjà parlé de certains thés et de certaines infusions proposées chez Chakaï Club, et je sais que vous êtes plusieurs à avoir craqué et découvert ces produits à votre tour…

Aujourd’hui, pour fêter dignement le premier anniversaire de ce blog, Chakaï Club me fait l’immense honneur de s’associer à Anaverbaniablog, pour vous faire gagner une sélection de 4 thés (20 grammes de chaque), et 4 sachets mousselines de leur création !

*

Voici le détail du lot mis en jeu :

4 sachets de 20 grammes de thé en vrac :
*Noël princier, un thé noir champagne cerise coquelicot en guise de réconfort pour affronter le froid et rester dans l’esprit de Noël 😉
*Cool morning : un thé vert canneberge gingembre, très fruité et plein de peps 🙂
*Coup de boost : un maté vert au caramel, pour se donner de l’énergie.
*Rooibos macaron poire : un rooibos très gourmand, l’un des chouchous dans la boutique !

dsc09760

Et ce n’est pas tout ! Alexandra, la Co-Fondatrice du site, glissera également dans l’enveloppe, quatre sachets mousselines de ses créations :

*Le Secret du Bonheur : sa première création exclusive ;un oolong aux arômes naturels de poire, d’amande et de citron.

*Flocons de Bonheur : une version du thé de Noël, inspirée d’une confiture. Sur une base de thé noir de Chine, des écorces d’orange et des morceaux d’ananas auxquels s’ajoutent des arômes naturels d’orange, de mandarine, macaron, épices et vanille. Un doux mélange à savourer tout près de la cheminée, avec une tranche de pain d’épices…

*Coup de Cœur : Un thé vert aromatisé framboise, litchi et vanille (arômes naturels).

*Vive le Vent : Un thé blanc de Chine, qui évoque les Treize Desserts de Noël avec… des flocons de neige en sucre, des écorces de citron concassé, de l’arôme naturel goût amande, des morceaux d’amande, de l’arôme naturel de mandarine, du citron et du raisin.

J’aimerais bien être à votre place bande de veinards ! 😉

Pour tenter votre chance et peut-être remporter ce joli lot, voici la marche à suivre :

-Me laisser un commentaire sous ce billet, en indiquant que vous souhaitez participer.

-Vous assurer de laisser également un mail valide pour que je puisse vous contacter en cas de gain (mail dans le corps du commentaire, ou dans le champ prévu dans le formulaire de contact).

Ce n’est pas obligatoire mais cela vous apporte des chances en plus :

*Partager l’url du concours sur :

-Twitter +1 chance

-Facebook +1 chance

-Google+ +1 chance

-Instagram : +1 chance

dsc09756

Attention, les partages doivent se faire en public, et je vous demande de bien vouloir m’indiquer le lien direct du partage dans le commentaire, pour qu’il puisse être pris en compte.

Vous pouvez aussi liker la page Facebook de Chakaï Club, pour remercier la marque de vous gâter, et ne rien louper de son actu!

Le concours est désormais lancé, et vous avez jusqu’au lundi 6 février 2017 minuit (heure de Paris) pour participer. Le tirage au sort sera fait rapidement, et le nom du ou de la gagnante sera annoncé ici même. Je contacterai également cette personne par mail, et il/elle aura jusqu’au 13 février 2017 minuit pour me répondre et me donner une adresse en France métropolitaine, pour l’envoi du lot. L’envoi sera fait par Chakaï Club, en lettre simple.

La gagnante est MARINEDEKERLEVIC ! Bravo à toi ! J’attends ton mail avec ton adresse postale (en France métropolitaine) pour que Chakaï Club puisse t’envoyer ton lot ! 

Pour l’anniversaire du blog, vous êtes vernies !

Hi everyone!

Aujourd’hui est un jour particulier, puisque nous fêtons la première année du blog. Cela fait un an que j’ai le plaisir de vous raconter des bêtises, et de lire vos commentaires ! Un an de bons moments passés ensemble, ça se fête !

J’ai contacté différentes marques que j’ai pu vous présenter sur ce blog, et certaines m’ont fait l’immense plaisir de répondre positivement à la suggestion de vous gâter !

Aujourd’hui, on joue avec Nailmatic, la marque de vernis 100 % made in France, qui vous propose de remporter un vernis à ongles, à choisir sur leur site : ICI

 

Les conditions sont simples :

*Laissez un commentaire sous ce billet, en m’indiquant que vous participez.

*Dites-moi quelle couleur vous choisissez au cas où le hasard vous désigne comme gagnant(e) de ce concours : toutes les références sont visibles ici, donc indiquez bien le nom du vernis, et pas juste « rouge » ou « bleu » hein. 😉

*Laissez-moi un mail valide, pour pouvoir vous contacter en cas de gain (inutile de noter le mail dans le commentaire, renseignez juste bien le champ e-mail).

Le concours débute à la publication de ce billet, et vous avez jusqu’au 10 février 2017 à minuit pour participer.

Le tirage au sort sera effectué peu de temps après, et le/la gagnant(e) aura jusqu’au 17 février minuit pour répondre au mail l’informant de sa victoire. Au delà, sans réponse de sa part, le lot sera remis en jeu.

***Concours ouvert à la France métropolitaine uniquement (envoi du lot à une adresse de France métro, par Nailmatic directement).***

View this post on Instagram

#vernis #nailmatic #npa

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Enfin, pour avoir plus de chances d’être victorieux/se, voici comment gagner des participations supplémentaires :

Partagez le lien du concours sur les réseaux sociaux : (copiez le lien URL de ce billet)

+1 pour Facebook

+1 pour Twitter

+1 pour Google+

+1 pour Instagram

+2 pour un partage sur votre blog

Pensez à bien partager en public (sinon je ne peux pas vérifier) et à me laisser les liens de partage dans votre commentaire !

Voilà, c’est facile, mais pour gagner, il faut participer. 🙂

GOOOOO !!!

***

C’est LA JOLIE BIBLIOTHEQUE qui remporte ce concours !

J’attends une adresse postale par mail pour pouvoir transmettre à Nailmatic, qui t’enverra ton lot. 🙂

[Concours] Les Morts ont Tous la Même Peau – Boris Vian

Salut à toutes et tous !

Aujourd’hui, pour fêter le premier anniversaire de ce blog, je vous propose une chronique littéraire, et en prime, un petit concours, qui vous permettra de gagner un exemplaire du livre en question… Le roman n’est pas tout neuf. C’est mon exemplaire que je mets en jeu. On fait avec les moyens du bord !

De Boris Vian, je n’avais lu que L’écume des Jours. C’était un roman que j’avais trouvé dans une étagère chez mes parents, et qui m’avait intrigué alors que je devais avoir 13/14 ans maximum. Ma curiosité avait été un beau défaut, car j’avais adoré ce roman.

C’est d’ailleurs l’un des seuls livres que j’ai pu lire plusieurs fois !

Depuis, je n’avais plus rien lu de Boris Vian. Alors quand des années plus tard, j’ai croisé ce court roman Les Morts Ont tous la Même Peau chez Emmaüs, je me suis laissée tenter…

Le résumé au dos m’attirait…

View this post on Instagram

#lecture#livre #roman

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Ce roman est paru en 1947, juste après J’Irai Cracher sur vos Tombes. Vian l’a écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan.

C’est un livre policier, dont je vous livre ici le résumé :

Nous sommes aux États-Unis, où Dan est videur dans une boîte de nuit. Il passe ses nuits à raccompagner des gens passablement défoncés à leur voiture.

Mais ce qui compte vraiment dans la vie de Dan, c’est sa femme Sheila et leur enfant. Tous deux sont blancs de peau. Dan lui, est noir, sinon de peau, d’origine. C’est son secret, et il pourrait être révélé par l’irruption de son frère, Richard.

Lorsque tout l’univers de Dan menace de s’effondrer, celui-ci perd pied… 

Ce roman est très court, mais il est néanmoins intense. Très violent, il est truffé de scènes de sexe. La sexualité quasi animale est au centre de l’intrigue, et se conjugue avec le meurtre et la violence en général.

C’est un livre très bref, et je crains de gâcher l’intrigue en vous en dévoilant plus… Alors à vous de voir si vous êtes attirés… !

 

Conditions du concours :

 

Le concours débute aujourd’hui et se terminera le jeudi 26/01/17 à minuit. C’est court en effet, mais quelque chose me dit qu’un second concours pourrait être proposé d’ici là…

Pour participer il vous suffit de :

*Laisser un commentaire sous ce message, en indiquant que vous participez. Pensez à laisser un mail valide, ou à utiliser votre identifiant WordPress, pour que je puisse vous contacter en cas de victoire !

Une fois le concours clos, le tirage au sort désignera le/la gagnant(e) que je contacterai par e-mail pour lui demander son adresse postale.

Le lot sera envoyé en FRANCE uniquement, donc autrement dit, le concours n’est pas ouvert à l’international.

Vous pouvez remporter des chances supplémentaires en partageant le concours sur les réseaux sociaux, en mode public (sinon je ne peux pas vérifier)…

Pensez à ajouter vos liens de partage dans le commentaire !

+1 pour Facebook

+1 pour Twitter

+1 pour Google +

etc… !

Bonne chance !

N.B.: Le ou la gagnant(e) aura jusqu’au 5 février 2017 à minuit pour me communiquer une adresse postale en France, pour l’envoi de son lot. Au delà, sans réponse de sa part, le livre sera remis en jeu.

C’est ReveuseduSud qui remporte le concours. J’attends ton adresse postale en France métropolitaine, pour pouvoir t’envoyer ton livre ! 🙂