C du Jardin

Nous n’avons pas de magasin Bio C Bon à Besançon. Alors que nos voisins de Dijon en ont un, mais en plus, ils ont le resto qui va avec ! Cela s’appelle C du Jardin et c’est tout récent…
On y mange 100 % bio, en pleine rue de La Liberté (la grosse artère de shopping).
Au choix l’on peut prendre un plat servi à table, un sandwich, ou une salade. Les deux derniers plats sont élaborés sur mesure.

View this post on Instagram

#BioCBon #CDuJardin #Dijon @bio_c_bon

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Ce midi là le buddha bowl m’aurait bien tentée (12 €, à base de quinoa, tofu mariné et légumes) et l’homme a hésité à goûter une tarte forestière (lardons, champi), mais nous avons finalement opté pour un sandwich et une salade. J’aime bien quand on peut composer son plat soi-même !

Dans les deux cas nous avons à choisir une sauce (pesto, sauce citron,…), une base (pour le sandwich il ni avait qu’un pain blanc type baguette ; pour la salade : riz blanc/quinoa/salade).

Dans la salade je pouvais choisir 3 éléments. Selon ce que je prenais, les prix variaient. Mais je n’ai pas vraiment eu le temps d’étudier les prix car bien que nous soyons seuls à ce moment là, la serveuse paraissait pressée. J’avais à peine choisi ma base de quinoa qu’elle me demandait « en accompagnement ? » « Des betteraves s’il vous plait. » « Et ensuite ?? »… Bon, j’ai choisi du tofu aux herbes et des tomates séchées, avec un topping de noix (cajoux, pécan, etc).

*

J’ai été un peu frustrée de devoir prendre uniquement trois ingrédients, car j’imaginais que cela fonctionnerait un peu sur le modèle de Subway et que je pourrais prendre de tout ou presque, mais avec une quantité finale définie. Là non, il a fallu choisir, et comme chacun le sait « choisir c’est renoncer ! ».^^
L’homme a opté pour un sandwich fait devant ses yeux : pesto vegan, charcut (pas vegan uhuh), concombre et tomates séchées.
Nous avons eu un peu de pain blanc à côté. Les smoothies ne nous ont pas tentés ce jour là, mais leur prix de 3,50 € n’avait rien de rédhibitoire.
Le café nous a coûté 1,60 € chacun.

*

View this post on Instagram

#CduJardin#resto 100 % bio à #Dijon : C du Jardin

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Dans la pièce à manger, il y avait des tables « classiques » et des hautes. Tout le long de la salle, un tapi magnétique serpentait, faisant circuler des entrées et desserts, à 4 € pièce : oeufs bénédictes, salade avec de l’anchois, île flottante…

Le concept façon resto japonais était amusant, mais nous nous sommes fait la remarque que cela aurait plus hygiénique avec des cloches sur les plats, puisque ceux ci passaient juste devant nous, et plusieurs fois.

 

Nos plats étaient sympas. J’aurais apprécié que la salade soit un peu plus relevée, et pouvoir mettre plus de légumes différents sans payer un bras. Là, je trouvais que mettre 1,80 € par choix faisait vite grimper la note (1,80 € pour des carottes râpées + 1,80 € les concombres etc… Ça chiffre et ça ne nourrit pas). Donc je me suis focalisée sur les ingrédients qui me tentaient le plus… Un poil de carottes râpées aurait pourtant été bienvenu !
L’homme a trouvé son sandwich délicieux. entre le pesto et les tomates séchées, il dégoulinait d’huile, mais Monsieur a été élevé à l’huile et adore ça !! :-p

À part le service qui aurait pu être nettement plus agréable pour moi (il y avait trois personnes ; deux super polies et une troisième absolument pas souriante) nous avons été plutôt satisfaits de notre repas.

Au final, le repas nous a coûté 18 € : 6,90 € le sandwich, 8,50 € la salade et 1,60 € x 2 pour le café.

Cette adresse est à retenir, notamment si vous souhaitez manger végétarien ou même végétalien, sans forcément payer cher, et sans obliger vos « accompagnateurs » à manger végétarien également !

 

Publicités

Balade dijonaise

DIJON est désormais ma capitale régionale, puisque « ma » Franche-Comté a fusionné avec la Bourgogne. J’ai beau habiter Besançon, je ne suis pas rancunière, et continue de me rendre de temps en temps à Dijon

J’étais déjà allée plusieurs fois à là-bas, mais toujours soit pour des spectacles, soit pour du shopping, ce qui explique que je n’avais jamais pris le temps de visiter le centre ville.

Cette fois-ci, nous avons décidé de découvrir le centre de Dijon, et nous ne l’avons pas regretté car c’était bien joli !

D’ailleurs, nous avons réalisé qu’une journée complète n’aurait pas été de trop pour tout voir.

Dijon #Bourgogne #France

Nous avons commencé par nous promener sur la place Président Wilson, très agréable avec sa jolie fontaine (vous avez vu l’arc en ciel ?) et son kiosque. L’endroit est vraiment plaisant, et même en ce samedi matin d’automne, par 4°C, les dijonais s’y baladaient, certains faisaient leur footing,…

Dijon #Bourgogne #France

A côté de la place, se trouve l’église Saint Pierre. Elle date du XIXème siècle « seulement » mais est très jolie avec son clocher pointu. Nous n’avons vu que l’extérieur, car l’homme voulait que nous ayons suffisamment de temps au centre ville, et a préféré que nous changions de secteur.

Dijon #Bourgogne #France

***

Dijon

L’église Saint Michel est probablement plus connue… Elle est déjà belle d’extérieur, mais c’est l’intérieur qui m’a le plus séduite. En effet, on y trouve de nombreux éléments en bois sculptés. Le mariage du bois et de la pierre est assez inhabituel. L’ensemble est très beau, puisque le bois vient comme réchauffer la pierre…

Dijon

Dijon

Les boiseries sont dues au sculpteur sur bois Jérôme Marlet (1731-1810).

Dijon

Dijon

***

À quelques pas de l’église, nous sommes tombés sur une Expo temporaire (et gratuite) de sculptures de François et Sophie RUDE. Les sculptures en elle-mêmes sont impressionnantes. Le lieu dans lequel elles sont présentées les met totalement en valeur…

Dijon

Dijon

Dijon

***

Le temps était limité et nous n’avons pas pu poursuivre notre balade, mais nous nous sommes promis de revenir, car nous avons été un peu dépités de devoir rentrer alors qu’il y avait encore pas ma de choses que nous aurions aimé découvrir…

Dijon

Dijon

Dijon

Dijon

Nous savons désormais que Dijon vaut le coup d’œil, et nous prévoiront une visite en bonne et due forme !

Dijon

 

Et vous, connaissez-vous Dijon ? Avez-vous envie de découvrir la ville autrement qu’en mangeant sa fameuse moutarde ? 🙂

 

Dijon

Toison d'Or #Dijon

Ci-dessus, un aperçu du centre commercial de la Toison d’Or.

Dijon

A Dijon, on trouve aussi des maisons à colombage !

Dijon

#Dijon

Ludimania, le Festival du Jeu de Dijon

Les jeux de société sont en plein boom ces dernières années. Des festivals sont organisés à droite et à gauche. On peut y découvrir les nouveautés, ou jouer à des jeux déjà connus et reconnus.

Ce week-end nous avons visité Ludimania, à Dijon.


Ce festival est organisé par une association et l’entrée est gratuite !
L’ambiance familiale nous a beaucoup plu. Nous avons aussi apprécié le fait que la buvette soit très correcte en terme de prix. Il est clair que l’association n’en profite absolument pas pour dépouiller les visiteurs ! (Thé, café, infusion 0.50 € – coca, Orangina 1 € – sandwich 3,50 € – menu (sandwich, boisson, crêpe 5,50 €… et l’indispensable gobelet consigné à 1 €).

Le Festival s’organise en 3 espaces :

*la salle principale avec les jeux « grand public » présentés par des animateurs,

*la salle au sous-sol avec les jeux plus complexes, à disposition sans explications de règles,

*l’extérieur, avec les jeux pour les enfants essentiellement, mais aussi les jeux apéro type Dobble.

On trouve aussi des jeux rapides à tester debout, dans les couloirs.

image

Nous sommes arrivés le dimanche à l’ouverture (11 h 00), avons pris notre petit badge avec notre prénom, et commencé par faire un tour du Festival, pour repérer les jeux qui nous tentaient le plus.

Finalement, c’est la salle principale qui nous a le plus attirés et nous y avons testé le jeu Edenia, de chez Blackrock.

image

Il s’agit d’un jeu de conquête, où chaque joueur possède 3 moutons qu’il doit faire fuir sur une nouvelle planète. Les moutons ont épuisé les ressources de leur planète d’origine et doivent rejoindre Edenia pour survivre… Pour ce faire, ils emprunteront différents types de chemins, rencontreront des planètes sur lesquelles ils pourront planter leur drapeau pour marquer des points de victoire, collecteront des artefacts…

image
La carte se construit au fur et à mesure du jeu, par l’ajout de tuiles (à la Tikal).
Edenia est donc un jeu d’exploration, facile et rapide à prendre en main, amusant, et familial.

Une partie nous a duré 45 minutes environ. Nous avons globalement aimé sans avoir pour autant un gros coup de cœur. Cela me semble être un bon jeu pour s’amuser en famille (à partir de 8 ans), avec des non-joueurs ou en seconde partie de soirée.

image

Ensuite nous avons découvert Chimère de chez Game Flow. Annoncé pour environ 45 mn de jeu, c’est aussi un « petit » jeu. Le concept est amusant. On crée chacun 4 animaux en assemblant une tête, un tronc et un derrière. Chaque pièce a des caractéristiques. Et on retrouve ces caractéristique au centre de la table, selon les saisons.

image

Le but est de former la bête la plus adaptée à chaque saison.

Chaque pièce piochée doit être placée, sur son plateau ou… sur celui des autres !

Tout le monde joue en même temps. Après la première phase de construction, on passe à une seconde, pendant laquelle chaque joueur arrange son plateau, échange ses pièces entre elles.


On compte les points selon les caractéristiques de chaque chimère, pour déterminer quel animal survit le mieux à chaque saison.

Puis vient le concours. Ici on doit élire la chimère la plus mignone/féroce/… Pour cela les joueurs ont droit à un petit argumentaire pour défendre leur bestiole…

image

Cette phase a été la moins convaincante. Nous étions d’accord pour dire que ce n’était pas super amusant, et que cette phase tombait un peu comme un cheveu sur la soupe…

Globalement les impressions sur ce jeu ont été mitigées. J’ai été celle qui a préféré ce jeu. J’ai aimé le principe de fabriquer des créatures, et de pourrir le plateau des autres. Mais il faut néanmoins reconnaître que la phase de concours est peu convaincante et que le jeu est un peu fouillis par moment. On s’amuse mais on n’enchaîne pas 3-4 parties !

imageCi-dessus : Pandémie, jeu collaboratif que je connais par ailleurs et vous conseille. 🙂

Après le casse-croute, nous avons testé le prototype de Dice Forge chez Libellud. Il s’agit d’un jeu de « dice building » dont la sortie est prévue pour mai 2017.

Au lieu de construire son jeu de carte, on améliore ici ses dés ! Oui vous avez bien lu ! Le jeu n’est pas encore finalisé mais l’idée sera d’avoir un dé aux faces interchangeables…

image

Le dé permet d’obtenir des ressources : sous, rubis, énergie, points de victoire…

On cumule les ressources sur un compteur, que l’on peut étendre en achetant une ou plusieurs plaques d’extension.

Les ressources servent à acheter de nouvelles faces de dés et des cartes. Les cartes permettent de scorer des points de victoire ou d’obtenir des pouvoirs (par exemple, celui de relancer un dé lorsque l’on est premier joueur).

image

Ce jeu a été un coup de cœur pour toute la table… Nous avons aimé la rapidité des explications et le fait que le jeu soit immédiatement accessible. La mécanique est toute simple, et l’on n’a pas besoin de se référer à la notice toutes les 2 minutes.

Malgré tout, les cartes et le système d’amélioration du dé offrent de multiples possibilités de stratégie…

Je n’entrerai pas dans les détails des règles du jeu, car ce n’est pas ma tasse de thé, mais vraiment je voudrais insister sur l’intérêt de ce jeu !
J’ai vraiment hâte de pouvoir y rejouer pour tester d’autres stratégies, essayer de scorer sur les cartes au lieu de viser directement les points de victoire… J’ai hâte également de voir à quoi ressemblera la version définitive du jeu, les dés et le plateau de ressources…

Nous avons passé un excellent moment à Ludimania, et découvert de bons jeux. J’étais presque déçue de ne pas être venue les deux jours de suite, mais finalement je ne suis pas sûre que j’aurais trouvé de quoi jouer une deuxième journée (quoi que…).

L’ambiance était au top. Le lieu est pratique et sympa. Et on trouvait de quoi amuser tout le monde, des jeux tous simples et rapides aux gros jeux de plusieurs heures. On reviendra, c’est certain ! 🙂