Je suis un nain et je vis dans une caverne… CAVERNA [Board Game]

Mais qu’est-ce qu’elle nous chante aujourd’hui Anaverbania ?

Ne vous inquiétez pas, le soleil ne m’a pas tapé sur la tête. Je vais bien.

Non, en fait, je m’apprête simplement à vous présenter CAVERNA, un jeu de plateau pour 1 à 7 joueurs, sorti de l’imagination féconde d’Uwe Rosenberg ! Ce nom vous dit quelque chose ? Normal, on lui doit aussi Agricola et la Route du Verre, pour ne citer que ces deux là.

image

Caverna, c’est un gros jeu, dans tous les sens du terme. En version française, il est édité par Filosofia et vaut dans les 65 €.

La boîte est assez grande, et surtout elle est bien bien remplie. On parle de 4 kilos de matériel ! Prévoyez de sortir la table à rallonges et les petits récipients pour stocker les meeples !

***

Avant de se lancer dans une partie tête baissée, il faut s’assurer d’avoir du temps devant soi, puisque l’on prévoit 30 minutes par joueur, mais surtout… une longue étape de présentation des règles (24 pages de règles à se farcir pour le(s) plus motivé(s) !

Ceci dit, si vous connaissez déjà Agricola, certains mécanismes sont identiques, et vous devriez gagner du temps sur les explications de règles. Pour notre petit groupe, et bien que je n’ai pas joué à Agricola depuis 5 ans environ, nous avons bouclé la soirée, explications incluses, à 4 joueurs, en 3 h 30 !

Je vais dans cette chronique, beaucoup faire référence à Agricola, car les deux jeux sont assez proches. On retrouve le principe de l’agriculture, de l’élevage, et de l’amélioration de l’habitat de nos petits personnages…

***

Dans les grandes lignes…

Dans Caverna, nous incarnons des nains qui vivent dans leurs cavernes, et doivent creuser grottes et tunnels, pour collecter des ressources.

Rubis, minerai, il y a de quoi faire, en plus des habituels blés/légumes/bois/boeufs (…) (que l’on avait déjà dans Agricola). En plus des ressources à collecter, des animaux à faire se reproduire, des récoltes, chaque nain doit veiller à aménager sa caverne, pour pouvoir agrandir sa famille. Je vous rappelle que COMME DANS AGRICOLA (encore une fois) un pion donne droit à une action, donc plus on a de pions, plus on joue ! Mais attention… il faudra penser à les nourrir !

***

image

Voici un « petit » aperçu des aménagements proposés, qui sont finalement autant de stratégies de jeu !

Simple Caverna ? Non. Mais c’est ça qui est bien…

Caverna c’est un jeu plein d’interactivité, qui fait appel à la réflexion, au côté tactique de chacun. Il y a beaucoup de tuiles d’aménagement au centre de la table, qui permettent de scorer, et peuvent former des synergies entre elles. Par exemple, j’avais pour ma part acheté une tuile qui me donnait droit à une pierre supplémentaire à chaque début de tour. Puis, ayant amassé énormément de pierres, j’ai acheté une tuile qui convertissait chaque pierre en point de victoire ! Cela m’a permis de faire 21 points rien que sur la pierre…

Comme pour Agricola, il faut se diversifier un minimum, car si l’on laisse son terrain avec des cases vides, on score en négatif en fin de partie. S’il nous manque certaines ressources (un boeuf par exemple) on prend -1 au moment du décompte…

Caverna est un jeu de ressources certes, mais pas uniquement. C’est un jeu de réflexion, ultra complexe, mais avec des mécanismes logiques, relativement rapides à assimiler. Je ne le conseillerais pas à des joueurs débutants, pour sa complexité qui peut rebuter. Mais pour des gens qui ont l’habitude de jouer à des jeux de plateau un peu originaux (autres que le Monopoly donc), il est tout à fait accessible.

Le prix peut sembler très élevé, mais il faut bien voir que nous sommes face à un jeu complexe, qui offre une infinité de tactiques, et donc une rejouabilité très très grande. Autrement dit, on peut jouer et rejouer à Caverna sans se lasser, et donc rentabiliser son achat !

Connaissez-vous Caverna ?

Agricola ?

Aimez-vous jouer entre amis ou en famille ? Dites-moi tout !! 🙂

Et Soudain tout Change ! Gilles Legardinier [Livre]

image

 

Il y a quelques temps, j’avais passé un excellent moment avec Demain J’arrête, de Gilles Legardinier. C’était une histoire simple, d’une nana lambda qui faisait une fixette sur son nouveau voisin. C’était léger, positif, et cela se lisait vraiment sans aucune prise de tête. J’avais tellement ri (oui oui carrément ri) grâce à ce roman, que je l’avais ensuite passé à mon homme, qui ne lit pourtant que de la Science-Fiction ou presque. Lui aussi avait passé un bon moment de lecture…

J’avais ensuite acheté un deuxième exemplaire comme neuf, pour garder le livre dans ma collec. C’est super rare que je fasse cela !

Bref, vous l’aurez compris, j’avais eu un énorme coup de cœur pour Demain J’Arrête. J’avais ensuite demandé le roman suivant de cet auteur Complètement Cramé, pour mon anniv, et on me l’avait offert.

Je l’avais mis de côté, pour le lire pendant mes congés, histoire de bien le savourer. Et puis finalement, le temps a passé. C’est à nouveau mon anniv, et je ne l’ai toujours pas lu… Mais… j’ai trouvé un autre roman de Legardinier, Et Soudain tout Change. Et allez savoir pourquoi, je l’ai entamé de suite !

***

La couverture de l’édition Pocket représente un joli petit chaton tigré. On ne peut pas se tromper (rappelez-vous du chat avec le bonnet péruvien pour Demain j’Arrête).

Pourtant même s’il y a quelques passages qui évoquent le chaton de l’héroïne, l’histoire ne parle globalement pas de félidés…

***

Résumé…

Et Soudain tout Change est un roman de la catégorie Feel Good, c’est à dire un livre qui fait du bien, qui rend heureux. Il nous présente Camille, lycéenne en classe de Terminale.

Camille est heureuse de vivre et bien dans ses baskets, même si elle n’est pas parmi les plus populaires de l’établissement. Elle est entourée d’amis, parmi lesquels Léa, sa meilleure amie. Elle en pince pour Axel, mais a juré de ne pas y toucher, car Léa s’intéresse à lui également. Dans la petite bande, on trouve aussi Léo, Marie, Tibor, et bien d’autres…

Camille nous fait partager son quotidien, et nous décrit ses amis, ses profs, avec beaucoup d’humour, et une bonne pointe de sensibilité qui fait du bien.

***

Au départ je me suis demandé un peu où on nous emmenait car il n’y avait pas vraiment de fil conducteur. C’était un peu un « roman d’ambiance », sans suspens. Mais cela ne me gênait pas car l’écriture était limpide, et on tournait les pages rapidement, pour le seul plaisir de lire, et de rester dans le joli petit monde de Camille.

J’ai bien trouvé que l’univers du lycée était un poil édulcoré. Dans mon souvenir ce sont de très belles années, mais il me semble que nous avions quand-même un tout petit peu plus d’angoisses !! Il y a un prof super sympa, qui amène les élèves à se questionner sur les grandes énigmes de l’existence (plausible, mais là il est quand-même super vachement sympa et impliqué le prof !). Et quand un camarade de classe que personne n’aime se retrouve attaché à poil dans le lycée, les coupables ne sont pas inquiétés…

En fait j’ai trouvé que Camille et ses amis avaient plus des attitudes de collégiens, que de lycéens, et qu’ils avaient beau faire parfois de belles bêtises (justifiées) il ne leur arrivait pas grand chose. Ils sont tous mignons, et semblent tous s’entendre, alors que dans mes souvenirs, au lycée nous étions plutôt des bandes rivales !

Bien-sûr, tout n’est pas rose. Il y a un élément perturbateur (et comment !) qui vient tout chambouler. Mais les personnages restent bons et gentils.

Ce livre est sympathique, et se lit facilement, mais j’ai moins accroché à cette histoire un peu trop Bisounours, qu’à Demain J’Arrête. Il manquait une intrigue, pour me tenir en haleine, et surtout, tout était trop rose…

Si je devais donner une note sur 5, j’attribuerais 3 à ce roman, une note moyenne sup’, car cela divertit, mais ne marque pas la mémoire pendant des jours et des jours !

Et vous, avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?

[Film] Blue Valentine

Pour la Saint Valentin, j’avais proposé à mon homme que nous regardions un film tranquillement installés chez nous. Il pleuvait, et nous n’avions pas spécialement accroché sur un film en particulier au cinéma.

Comme j’avais le DVD de Blue Valentine en stock, je me suis dit que cela pourrait être un bon choix puisque cela parlait d’une histoire d’amour… Je crois que j’ai suffisamment traîné, et qu’il est temps de vous parler de ce film !

image.jpg

En fait, mettons les choses au point tout de suite… Blue Valentine n’est absolument pas une comédie romantique. C’est avant tout un drame.

Au générique de ce film, on retrouve Ryan Gosling (Drive, The Place Beyond the Pines, Only God Forgives…) et Michelle Williams (Jennifer dans la série Dawson, mais pas que bien-sûr !). Les deux acteurs forment un couple fort crédible, au milieu duquel évolue une petite fille.

 

Au début du film,

…on voit Dean avec sa fille, très complices. Ils ont l’air épanouis, et cela fait plaisir à voir. Le chien de la famille a disparu, et ils le cherchent ensemble tout en s’amusant… Tout se corse lorsqu’ils décident d’aller réveiller Cindy. La mère de famille se montre très grognon et pas très affectueuse… Cela n’ira pas en s’améliorant ce jour là, puisque Cindy va retrouver le chien qui s’est visiblement fait percuter par une voiture…

 

Et puis,

…et puis nous allons suivre la journée du couple, et constater qu’il n’y a plus beaucoup d’amour du côté de Cindy, alors que Dean semble lui encore totalement épris de son épouse. Il se donne du mal pour lui redonner le sourire, et arriver à un semblant d’intimité avec elle, mais ses efforts ne portent pas vraiment leurs fruits…

Ce film est en fait un film qui traite de l’érosion de l’amour… vous comprenez pourquoi je vous précisais que ce n’était pas une comédie romantique ?

Nous revivons avec Cindy et Dean, les moments forts de leur histoire, à travers différents flash backs, qui alternent avec les scènes du présent. Nous découvrons ce qui a pu les amener à vivre ce qu’ils vivent aujourd’hui…

 

image.jpg

Et cela m’a plu ?

Oui j’ai beaucoup aimé ce film. J’ai trouvé qu’il y avait une vraie réflexion sur la construction du couple et sur les éléments qui le marquent sur la durée. J’ai aimé la sensibilité qui se dégageaient de l’histoire, et trouvé que le couple Gosling-Williams fonctionnait très très bien. A noter en revanche que ce n’est pas le film qui met le plus en valeur Ryan Gosling puisqu’il joue ici un red neck aux lunettes d’aviateur.^^

Par contre, mon homme n’a pas accroché… Dès les premières dizaines de minutes, il gigotait et retenait des soupirs. Je lui ai demandé pourquoi et il m’a répondu qu’il trouvait l’histoire vraiment triste. Le film était bien fait, mais les histoires de couples qui se déchirent, ce n’est globalement pas sa tasse de thé… et en effet je peux le comprendre, d’autant plus que dans ce film, c’est bien Dean qui est le dindon de la farce, et qui souffre plus que sa femme…

Alors bon, que vous dire ? Maintenant vous savez à quoi vous attendre. Libre à vous de choisir de visionner ou non Blue Valentine ! Ce n’était pas forcément un choix judicieux pour un jour de Saint Valentin, mais je ne regrette pas d’avoir regardé ce film, car je l’ai trouvé très réussi !

Mes Podcasts favoris

Pendant des années, j’ai eu l’habitude d’écouter la radio au travail. Non elle n’était pas allumée en permanence, car je n’arrive pas à me concentrer à 100 % en écoutant une émission. Mais pendant que je faisais certaines tâches notamment de saisie, c’était bien agréable d’écouter des émissions pour laisser mon esprit vagabonder, et pourquoi pas, me cultiver un peu ! Il y a eu France Info, Europe 1, RTL… Et puis je me suis lassée notamment car à certains horaires, rien ne me bottait vraiment. Par exemple, je dois dire qu’à partir de 16 heures, c’est un peu le vide sidéral sur les ondes à mon sens… Désolée pour Hanouna et Ruquier mais ils ne sont vraiment pas ma tasse de thé !

Alors petit à petit je me suis mise à écouter des podcasts grâce à l’application du même nom sur Iphone !

Voici ma sélection du moment…

IMG_3141.PNG

*France Bleu – On se Dit tout avec Vanessa Lambert

C’est une émission qui aborde des thèmes variés comme L’amitié homme-femme, Vivre avec une double culture, Les Jeux de Société, l’Hypnose, Les Troubles alimentaires,… Elle est normalement diffusée à 21 h 00 et des auditeurs peuvent appeler pour témoigner en direct. Les podcasts durent en moyenne 30 minutes chacun. J’apprécie le ton de l’émission, l’empathie dont fait preuve la présentatrice, et les thèmes retenus ! Le format court mais pas trop, est à mon sens impeccable. Pas besoin d’avoir une heure complète devant soi pour écouter une émission en entier.

https://www.francebleu.fr/emissions/se-dit-tout-sur-france-bleu

 

*RTL – L’heure du Crime avec Jacques Pradel

Je suis très friande de faits divers. Par exemple j’aime bien lire les histoires de Pierre Bellemare… alors forcément, l’émission de Jacques Pradel me plait bien.

L’animateur revient sur des faits divers dont nous avons pour la plupart entendu parler… Comme l’Affaire OJ Simpson, l’Affaire Dominici, ou encore l’Affaire Pichon. J’aime bien cette émission car cela me rappelle une émission que j’apprécie, à savoir Faites Entrer l’Accusé… L’animateur commence par rappeler les faits, puis nous entendons des morceaux de témoignages. Le tout est très clair, et il n’y a pas de longueurs inutiles. C’est bien rythmé et cela s’écoute facilement, d’une seule oreille ou des deux !

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime

 

*RTL – On est fait pour s’entendre avec Flavie Flament

C’est amusant car normalement je ne peux pas encadrer Flavie Flament. A une certaine époque, on la voyait beaucoup à la télévision, et cela avait le don de m’agacer. Allez savoir si c’est elle qui a changé, ou mes goûts qui ont évolués, désormais j’écoute son émission !

Pendant environ quarante minutes, elle évoque des thèmes d’actualité et de société, variés et généralement intéressants, comme :

*Avons-nous tous un accent régional ?

*Qui sont les hommes d’aujourd’hui ?

*Des entreprises humanistes, une utopie ?

L’animatrice reçoit des spécialistes pour nous informer, et prend à l’antenne des auditeurs, qui souhaitent réagir.

 

*Timeline avec Richard Fremder et Prem Carriou

IMG_3142.PNGTimeline est un podcast que j’ai découvert via l’application pré-installée sur mon Iphone. Il s’agit d’émissions consacrées à des thèmes historiques, divers et variés : La Commune, les Borgia, La Prostitution au Moyen-Âge, Le Sexe au Fil du Temps… Le ton est décontracté, et l’émission très accessible, même si vous n’êtes pas très calés en Histoire ! Cela s’écoute bien, pour se divertir, et s’instruire sans effort !

http://temporium.podomatic.com/

 

***

 

Voici pour ma petite sélection… Et vous, écoutez-vous des podcasts ? Avez-vous quelques bonnes émissions à me conseiller ? N’hésitez pas à commenter sur le sujet ! 🙂