Mulino delle Orti – Piacenza [Italie]

L’été 2016, nous avons découvert la ville italienne de Piacenza, en Emilie-Romagne. Chef-lieu de la province du même nom, Piacenza est à la « frontière » avec la Lombardie, tout près de Milan, et bénéficie donc de l’activité économique de ville lombarde.

Nous étions logés à Piacenza même, à quelques centaines de mètres du centre ville.

Mulino delle Orti

Mulino delle Orti à Piacenza, est un « affitacamere » c’est à dire un établissement proposant des chambres à la location. Ce n’est ni vraiment un hôtel, ni vraiment un B&B. C’est entre les deux et je ne trouve pas vraiment d’équivalent en France.

La nuit en chambre matrimoniale, sans petit-déjeuner, nous a coûté 43 € au mois d’août. Notez cependant que dans les terres, ce n’est pas une période haute du tourisme italien. Donc il est normal de trouver à se loger pour peu cher en août, tant que vous évitez les gros points touristiques et les côtes !

L’établissement est doté d’un parking, gratuit.

J’avais comme d’habitude réservé en contactant le responsable par e-mail, directement. Et aucun pré-paiement ne m’avait été réclamé.

Mulino delle Orti

La cour, où il est possible de laisser la voiture

Nous sommes arrivés au Mulino à midi pile. Les cloches sonnaient ! Sachant que la famille Celio gère aussi le restaurant au rez de chaussée, nous avons débarqué en plein rush ! Malgré tout, nous n’avons attendu que 5 minutes avant d’être accueillis par le fils, qui nous a fait entrer la voiture dans la cour, et accompagnés à notre chambre.

Mulino delle Orti

L’escalier qui mène aux chambres

Mulino delle Orti

Il y avait… 5 lits ! Un grand, et 4 petits ! Mais le top, a été de trouver un petit frigo dans lequel nous avons pu ranger nos pains de glace pour la glacière ! Les routards apprécieront ce genre de bonne surprise !

Mulino delle Orti

La chambre, très sobre, est également vaste, avec une petite télé écran plat, un bureau.

Et la salle de bain, grande également comprend une cabine de douche, un bidet, un lavabo et un sèche-cheveux (quand on voyage léger sans sèche-cheveux, c’est juste énorme !). Il n’y a pas de produits d’accueil, mais les linges sont fournis.

J’ai demandé le code du wifi et pu profiter d’une connexion impeccable ! Ce soir là, j’en ai profité pour envoyer toutes mes photos d’Iphone sur mon compte Flickr, chose que je n’avais pas pu faire avec le réseau mollasson des autres hôtels !

Mulino delle Orti

La chambre est également climatisée. Mais il faisait assez doux le jour de notre passage, donc nous n’avons pas eu à utiliser la clim.

Nous avons fort bien dormi dans un lit large, au matelas super confortable.

Sans boules Quies on entend les voitures qui passent le long de l’hôtel et cela peut potentiellement déranger. On entend aussi l’activité dans les couloirs (le resto est au rez de chaussée et nous étions au troisième étage donc pas de souci de ce côté là), les autres clients etc. Mais ce n’est vraiment pas un gros dérangement !

Par précaution je dors toujours avec des bouchons d’oreilles en vacances, et du coup j’ai dormi comme un bébé !

Mulino delle Orti

L’hôtel est bien situé, car on trouve un arrêt de bus juste en face. Il suffit d’acheter des billets dans le bus ou au bureau de tabac (moins cher, et il y a un tabac à quelques pas de l’arrêt) et on peut rejoindre le centre ville via les lignes 2 et 3. C’est ce que nous avons fait, pour 1,20 € chacun. Nous sommes ensuite revenus à pieds, et c’était largement faisable !

Ce n’est qu’une fois rentrés en France, en visitant à nouveau le site web, que j’ai constaté qu’il était possible d’emprunter gratuitement des vélos ! Cela aurait pu être sympa de le faire.

Mulino delle Orti

Nous étions presque déçus de n’avoir réservé qu’une nuit dans cet établissement. Tout était parfait, avec une chambre très grande, propre, et bien équipée. Rien à redire ni sur les prestations ni sur le prix !

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet endroit, et pourquoi pas… réserver à votre tour, alors le site officiel se trouve ici !

 

Plus d’infos ? C’est par ici !

Publicités

Une visite qui n’a pas tourné au vinaigre #Modène

Je sais, mes titres sont absolument tordants tous moisis, mais bon, vous ne m’en tiendrez pas rigueur, car vous êtes bien urbains.

Aujourd’hui, je vous propose de chausser vos baskets et de me suivre dans les rues de Modène, en Emilie-Romagne !

Nous avons visité la belle Modène en août 2016, sur une journée seulement !

***

Modène, dans l’assiette et sous le capot…

Avec ses 180 000 habitants, Modène est une ville à taille humaine, connue surtout pour sa gastronomie (le vinaigre balsamique, le Lambrusco, les tortellini par exemple, sont originaires du coin). On associe également son nom à l’automobile, puisque des marques prestigieuses ont vu le jour à Modène et alentours : Ferrari, Maserati, mais aussi Lamborghini et Pagani !

Modène depuis la torre Ghirlandina

Vue sur la place depuis la tour Ghirlandina

Cet été, nous avons passé une dizaine de jours en Italie du nord, et découvert presque autant de villes. Sur tout le séjour, l’étape que nous avons préféré a été celle de Modène. Je vais tâcher de vous expliquer pourquoi et de vous inciter à découvrir cette belle ville, à votre tour !

Nous avons pris le train depuis Fidenza pour 6,65 € chacun (train régional – 45 minutes !). J’avais prévu de finir Le Cercle Littéraire des Amateurs de Patates pendant le trajet. Je m’en réjouissais car j’adore lire dans le train. Mais une dame a fait de la visio en chinois sur son smartphone pendant tout le voyage, en face de nous. Et vu que le train était vieillot et bruyant, il fallait qu’elle soit encore plus bruyante pour se faire entendre de son interlocuteur… Grmffff.

Modena - #Italia

La gare

 

Arriver par le train… et rejoindre les principaux points d’intérêt

Depuis la gare de Modène il est facile de rejoindre le centre à pieds. Sur le chemin nous avons vu l’église protestante (fermée car en cours de réparation) et fait un crochet par le Museo Casa Enzo Ferrari. L’entrée coûte 26 € par personne et nous avions plutôt envie de découvrir la ville. Mais sachez que cela peut être sympa de voir le musée malgré tout, sans forcément le visiter, car le bâtiment est en forme de capot de Ferrari. La boutique de produits dérivés est surprenante. Vous pourrez casser votre tirelire pour vous offrir une montre Ferrari à 395 €, un volant à 3 500 €, ou rester plus raisonnable en rapportant le T-shirt à 21 €, la casquette à 30 € ou encore le câble d’Iphone au même prix !

Modena - #Italia

 

***

 

Nous avons repris notre balade et sommes arrivés sur la piazza Roma, avec ses fontaines récentes. Ce sont des jets qui jaillissent du sol et font le bonheur des gamins (…et de certains touristes…). Ma caméra sportive a pris sa première douche et a aimé cela !

Modena - #Italia

Le palazzo Ducale (sur la piazza Roma) accueille l’académie Militaire.

Modena - #Italia

À côté, la chiesa S. Giorgio était fermée. Nous avons donc poursuivi pour nous rendre au musée de la Figurine (LIEN). Mais pas de bol, celui-ci était fermé du 15/07 à fin août. Tsoin tsoin tsoin, grosse déception pour l’homme qui se faisait une joie d’admirer Goldorak, Fonzie et Sailor Moon ! En plus l’entrée était gratis !

 

***

Manger végéta(R/L)ien à Modène : possible !

Du coup nous avons revu nos plans, et entamé la visite de la ville en elle-même ! Avant cela nous avons rejoint un resto vegan en bus. Je vous presenterai Io Veg dans un billet spécifique. En attendant sachez juste que le ticket de bus coûte 1,50 € et qu’on l’achète dans les machines, à l’intérieur des bus ! Prévoyez de la monnaie, car les machines ne prennent pas la carte. (D’ailleurs si vous ne connaissez pas l’Italie, sachez que globalement, la carte bancaire a encore du mal à s’imposer autant qu’en France !!).

Modena 2016

***

Le Duomo

Qui visite Modène, visite la Cathédrale. C’est une évidence. En partant de ce point central, on trouve alors facilement les points d’infos touristiques et la principale rue commerçante…

Modena - #Italia

Le duomo (Cathédrale de Modène date du XIème siecle (il possède un style roman). Les murs sont en brique, avec des piliers en briques et marbre. Je l’ai trouvé vraiment beau, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. La place qui l’entoure est animée, comme une vraie place italienne. Il y a de la vie, et on a plaisir à y rester pour prendre un café, ou juste pour admirer !

Des foulards sont prêtés à l’entrée de la cathédrale pour le touriste décontracté qui serait venu en mini-short et/ou crop top ! D’ailleurs, j’ai été un poil agacé de voir une dame en débardeur, lever les yeux au ciel en soupirant quand le gardien lui a demandé poliment de couvrir ses épaules. Cela me semble tellement basique de respecter certaines règles de ce genre quand on entre dans un bâtiment religieux !

Le grand jubé fait l’originalité de cette cathédrale. De loin il semble être en bois mais en réalité il est en pierre. On peut monter sur le jubé et voir la nef depuis le haut. Je n’ai pas le souvenir d’avoir pu faire cela dans une autre cathédrale.

Modena - #Italia

Comparativement à d’autres, notamment celle de Parme avec ses peintures, la cathédrale de Modène est plutôt simplement décorée. Mais elle ne mérite pas moins la visite ! Je l’ai trouvée très belle et même si elle n’en met pas plein la vue dès que l’on pousse la porte, il s’avère qu’il y a des détails à découvrir à chaque recoin !

Modena 2016

Modena 2016

Ci-dessus, le jubé

Sur le coté gauche, on trouve une fresque, dite « Madonna di Piazza » ou « Madonna delle Ortolane » qui provient d’un côté extérieur de la cathédrale (env. 1345).

Modena 2016

Dans la crypte, superbement décorée, ce qui surprend, ce sont les nombreuses colonnes. On peut découvrir le tombeau de pierre de San Gemignano, ancien évêque et Saint patron de la ville.

Modena 2016

***

Modena - #Italia

A Modène, en vélo…

À Modène, nombreux sont les gens qui font du vélo ! La ville s’y prête bien car elle est plutôt plate, et on trouve de belles pistes cyclables par endroits. Super surprise, des vélos en livre service sont proposés pour les habitants et pour les touristes ! En deux minutes et contre une carte d’identité laissée en gage au point d’infos touristiques de la Piazza Grande (celle du Duomo), on peut louer une belle bicyclette jaune ! (prévoir 20 € de caution en monnaie).

Modena 2016

 

Au même endroit, on peut profiter du wifi gratuit et sans inscription !

C’est pas un peu de la folie autant de services pour zéro euro ?!

 

Modena 2016

Nous avons fait une balade découverte en vélos et roulé dans toute la ville. C’était ultra sympathique ! Sur les pavés cela secoue mais c’est aussi ce qui fait le charme de Modène ! Boing boing boing, j’ai pédalé comme une gamine sur la place du duomo, histoire de me fabriquer un souvenir inoubliable de ma visite à Modène !

En une heure nous avions sillonné tout le centre et avons donc rapporté nos petits vélos pour pouvoir reprendre la balade à pieds et faire quelques boutiques.

 

***

Note de cosmetic addict, comme ça rapidos…

J’ai découvert Mina, un magasin de cosmétiques espagnol, dans lequel une vendeuse bien sympathique m’a accueillie. Elle m’a demandé si je connaissais Mina et m’a expliqué qu’il s’agissait ici du second magasin en Italie, le premier étant à Milan.

Cela ressemble pas mal à Kiko, avec des présentoirs de produits, des testeurs et des remises sur certains produits…

Pour 2,95 € je me suis offert un vernis… jaune ! Celui-ci est made in France (comme les Kiko ou les Wycon).

 

***

Modena 2016

Nous avons ensuite fait une pause au Bar Molinari (Shakerato 3 €, pour moi, Marochino 2,00 € pour Monsieur !). C’était plaisant et nous avons ainsi repris des forces pour grimper dans la tour Ghiflandina ! Celle-ci se trouve à côté du Duomo. Pour 3 € on gagne le droit de monter les marches jusqu’en haut (enfin presque) pour profiter d’une jolie vue sur la ville. Attention, les fenêtres sont grillagées et les gros objectifs auront donc des photos… et bien grillagées aussi !

Mais cela vaut franchement le coup malgré tout de grimper dans la tour, car on profite d’un beau panorama sur Modène !

Modena 2016

Modena 2016

Modena 2016

J’allais oublier de vous parler de la Preda Ringadora, une pierre rose de 3 mètres de long, qui peut passer inaperçu sur la Piazza Grande mais était en fait le promontoire sur lequel montaient les prédicateurs. Aujourd’hui on y pause ses fesses le temps de manger une glace, de se bécoter ou de reposer ses mollets avant de reprendre la visite de la ville !

Modena 2016

La visite de Modène nous a beaucoup plu. Nous avons adoré visiter la ville en vélos et grimper dans la tour. La ville est réellement agréable, et le touriste n’y est pas pris pour un pigeon. Rien que pour cela, on recommande vivement la visite !

Modena 2016

Modena 2016