Hello de la Planète Zèbres – Sam. B. Sam

Sur Netgalley, je regardais les dernières parutions, quand mon curseur s’est arrêté sur un titre original : Hello de la Planète Zèbres. La couverture verte représentant un zèbre à lunettes annonçait plutôt un ouvrage à destination des plus jeunes. Mais cela ne m’a pas empêché de cliquer, par curiosité.

hello-a31.jpg

Paru aux éditions LiLys, ce court roman a été écrit par un jeune homme de onze ans, dans le cadre d’un projet scolaire. C’est le premier titre proposé par Lilys dans la collection Génération Z.

Ce livre retrace le quotidien d’un garçon différent, avec des mots simples, qui permettent de s’immerger immédiatement dans l’histoire, pour n’en ressortir qu’après le dernier point !

Sam est différent de ses camarades. Il ne sait pas bien dire pourquoi au juste, au début du livre, mais au fil des jours, il va le découvrir, et mettre des mots sur ce qui le différencie.

J’ai beaucoup aimé lire ce livre, très joliment écrit soit dit en passant, et ai appris également en tournant ses pages.

La lecture est rapide. Disons que vous pouvez lire ce livre en une seule fois. Et pour cela, je le recommande aussi bien aux plus jeunes, qu’aux adultes curieux !

 

Publicités

Ikéa reproduit des dessins enfantins en peluches !

Hier nous avons décidé sur un coup de tête, de nous rendre à Dijon pour aller chez Ikéa. Nous aimerions en effet changer de table basse. Mais bon, ce n’était qu’une excuse pour justifier la balade, et passer le temps en cette journée pluvieuse !

Malgré le choix que je qualifierais de « gigantesque », avec des tables de toutes formes, dans tous les matériaux possibles et imaginables, nous n’avons pas trouvé notre bonheur. Mais… j’ai néanmoins apprécié la « visite ». Car oui, Ikéa est un magasin qui se visite !

***

image

Deux choses ont retenu mon attention : une boîte lumineuse, que vous voyez à gauche sur la photo ci-dessus. Vendue 35 €, elle permet de ranger ce que vous souhaitez, et de le mettre en valeur grâce à un éclairage intégré. Original non ?!

Ensuite, j’ai découvert des peluches bizaroïdes, qui ont été réalisées à partir de dessins d’enfants.

image

Un concours a été organisé par le géant suédois auprès des moins de douze ans, et dix petits gagnants ont été choisis. Leur oeuvre a ensuite été reproduite en peluche et est désormais vendue dans les magasins Ikéa ! Génial non ? Et attendez, vous ne savez pas tout… Pour chaque peluche vendue, Ikéa reverse 1 € pour l’éducation des enfants, en partenariat avec l’Unicef et Save the Children.

 

image

Je trouve l’idée géniale sur tous les plans. Les peluches sont vraiment marrantes, d’autant plus quand on regarde le dessin d’origine exposé à côté. On imagine la joie des enfants qui ont remporté le concours et vu leur dessin réalisé. Et enfin, on fait une bonne action en achetant le produit.

Ainsi s’achève ce court billet shopping… Mais qu’ai-je acheté me demanderez-vous ? Et bien j’ai réalisé l’exploit de sortir d’un Ikéa les mains presque vides… J’ai seulement craqué pour des herbes aromatiques prêtes à pousser, dans des gobelets en carton ! :-p

Un Tout Petit Rien – Camille Anseaulme

Il y a des livres comme cela, qui sont entrés dans ma PàL tout discrètement, sans faire de bruit… Un Tout Petit Rien était de ceux-là. Je n’aurais pas su dire où je l’avais trouvé, ni quand, mais il était là… Et un jour j’ai eu envie de le lire !

Ce joli roman tient en 288 pages. C’est le premier livre que je lis de Camille Anseaulme, et du coup j’ai voulu en savoir un peu plus sur cette auteure. J’ai appris qu’elle était Journaliste et Blogueuse. Son blog Café de filles a été élu coup de cœur du magazine Elle !

Camille Anseaulme a également écrit Ta Façon d’Être au Monde, et différents livres que l’on pourrait décrire comme des guides pratiques : L’homme, mode d’emploi, Emménager avec Jules et Rester Zen,…

Un Tout Petit Rien est un livre sensible, à la fois drôle et touchant, dans lequel Camille (tiens, c’est autobiographique ?) nous raconte comment à vingt-cinq ans elle est tombée enceinte. Le problème, c’est que le papa n’était pas vraiment l’homme de sa vie, et qu’il a bien vite pris la poudre d’escampette, laissant la jeune femme seule face au choix difficile de garder ou non l’enfant…

Un Tout Petit Rien est finalement le récit de la naissance d’une mère. On suit les hésitations de la jeune femme, l’évolution de ses sentiments. Un jour c’est oui, le lendemain c’est non. Elle a peur de faire le mauvais choix, puis au contraire, elle se dit qu’elle n’en sait rien, que quelque soit son choix elle s’en fiche, ce sera bien…

Chacun dans son entourage y va de ses conseils, ajoute son grain de sel, mais ne l’aide pas forcément à y voir plus clair…

C’est un livre très rapide et facile à lire, rempli de jolies phrases que l’on a envie de retenir pour se les ressortir mentalement par la suite. Ce sont des réflexions très personnelles, des anecdotes, des analyses. Le tout est très juste, très réel, et enrobé d’une belle dose d’humour et de sensibilité, pour former un roman absolument délicieux.

Je ne saurai jamais comment ce livre a atterri dans ma PàL mais une chose est sûre, c’est tant mieux qu’il s’y soit retrouvé car j’ai passé un excellent moment de lecture grâce à Camille Anseaulme.