Okko, nouvelle formule

Il y a quelques années déjà (2 ou 3) nous avions découvert le concept des hôtels Okko via une promotion sur le site Vente-Privée.

Nous avons passé une nuit chez Okko Strasbourg, pour 99 euros. Le séjour nous avait enchanté ! Nous nous étions senti vraiment bichonnés !

Nous avions donc remis cela à plusieurs reprises, à Strasbourg mais aussi à Lyon. Et nous avions fait découvrir Okko à des amis avec qui nous avions partagé un excellent week-end à Strasbourg.

L’originalité d’Okko tenait au fait que l’offre était tout compris. On payait la chambre (généralement 120 € pour une double, hors périodes spéciales de grande affluence) et l’on avait le petit-dèj buffet, l’accès à la petite salle de sport, au sauna, et surtout au club où du snacking et des boissons chaudes et froides étaient proposées 24 h/24 sans aucun supplément.

L’apéritivo d’avant…

Le prix incluait aussi un aperitivo, avec un verre offert, et un buffet de produits divers et variés (antipasti, charcuterie, fromage en petites portions, crudités, salade verte,…) qui permettait amplement de faire office de repas complet le soir !

Souvent je prenais de la salade, avec quelques crudités, du vinaigre balsamique, et un bout de pain, et hop,cela me faisais un bon petit repas, avant le petit-dèj buffet du lendemain ! 

Les équipements

La salle de sport est rudimentaire, avec un vélo, un tapi de course, quelques haltères et un tapi… mais elle a le mérite d’exister ! Et elle est plutôt agréable, car équipée d’une télévision qui permet de regarder les infos ou d’écouter de la musique en s’entraînant ! Franchement, j’ai vu des salles moins pratiques, car là il y a tout de même quelques jeux d’haltères, qui permettent de s’entraîner correctement.

Le sauna est une petite cabine, riquiqui mais qui offre un bon moment de détente !

Le quartier

View this post on Instagram

Parking

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Une fois l’hôtel réservé, il ne restait qu’à payer environ 15 € pour le parking du cinéma (l’hôtel ne dispose pas de son propre parking) et à profiter du week-end !

Je vous ai ajouté une photo du parking, pour vous faire une idée. C’est un grand parking sous-terrain, où nous n’avons jamais eu de difficulté à dénicher une place. Il se trouve à quelques centaines de mètres de l’hôtel, ce qui est vraiment pratique.

Le quartier Malraux est un tout nouveau quartier, vraiment très agréable et très branché. On y trouve de nombreux restos (surtout des chaines : la Boucherie, Au Bureau, Léon de Bruxelles), des bars, et également un E. Leclerc tout neuf.

Ancien Okko… tu nous manques !

Nous adorions arriver chez Okko, poser nos valises dans la chambre, et descendre au club pour nous servir un grand verre d’eau pétillante, avec un fruit frais. C’était un peu comme à la maison (en mieux !).

Ci-dessus, le club chez Okko Lyon.

Vous l’avez remarqué, j’écris à l’imparfait.

Car chez Okko nouvelle formule, le petit-dèj est désormais en supplément : 14 euros/ personne, 7 euros en prépayant sur le net… mais les habitués comme nous réservent sans faire attention au fait que le dèj n’est plus inclus… Mauvaise surprise en arrivant sur place et en découvrant notre méprise…

Nous ne payerons pas 28 euros pour 2 déj, d’autant que Monsieur ne déjeune presque rien. Tant pis, on se débrouillera autrement ! (et l’on s’est débrouillé, en trouvant une petite boulangerie qui proposait des bretzels et toutes sortes de pains !)

Nous avons été déçus de constater après coup que l’offre n’était plus la même, mais nous réjouissions malgré tout de retrouver le buffet d’aperitivo…

Là encore, déception ! Fini le verre offert, il faut désormais payer minimum 5 € pour trinquer. Mais ça, à la rigueur cela ne me choque pas. On aurait pu garder le vrai concept italien d’aperitivo et faire payer la boisson, pour donner droit au buffet à volonté !

Non. L’aperitivo est servi à table, dans des assiettes. Plus de petite salade, de charcuterie, de crudités. On nous apporte deux tartines, de la tapenade avec un petit morceau de focaccia, des falafels et une brochette chacun de cœur d’artichaut et d’aubergine grillée.

C’est délicieux. C’est inclus dans le prix de la chambre. Mais… ce n’est pas le concept de buffet qui nous avait séduit au départ.

L’aperitivo est toujours à volonté mais on se voit mal demander un second plateau… D’ailleurs, le personnel ne propose pas spécialement.

Sur place, il est désormais possible de se restaurer, en payant un supplément. Mais cela ne nous botte pas. Disons que l’offre de restaurants à proximité est suffisamment abondante, et que c’est justement la possibilité de manger léger sans avoir à quitter les lieux qui nous bottaient, après une journée de crapahutage en ville, et un repas de resto le midi !

La machine à eau chaude ne fonctionne pas lors de notre arrivée. Elle sert uniquement de l’eau froide.

Nous essayons à nouveau le soir, sans plus de succès… Le nombre de sachets de thé à disposition n’a pas varié, ce qui semble confirmé que personne n’a réussi à se servir en eau chaude. Nous n’osons pas demander… Exit le petit thé avant de remonter dans la chambre… Nous irons boire quelque chose en terrasse, car Monsieur a remarqué un bar juste en bas qui proposent différentes bières…

A noter également, lors de nos deux passages au club, nous avons vu d’autres visiteurs chercher les cuillères, disposées sur un meuble à l’opposée du frigo… Choix assez curieux quand on sait qu’elles servent à manger les yaourts mis à disposition. Est-ce voulu, pour dissuader les gourmands ? Nous nous sommes posé la question.

La chambre… parce-que c’est un peu la base de parler de la chambre, non ?

La chambre reste toujours propre et agréable, avec ses draps en lin froissé. Certains ne s’en remettent pas de voir des draps non-repassés, à en croire les avis Tripadvisor. Nous, trouvons cela chouette, comme le reste de la déco et la vue sur le quartier.

View this post on Instagram

La belle chambre classique de @okkohotels #Strasbourg ☺

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La salle de bain est vitrée, avec des panneaux façon store, qui restent fixes et ne masquent pas totalement l’intérieur. Ce n’est pas idéal pour les jeunes couples et les gens les plus pudiques, notamment lorsqu’il s’agit d’aller aux toilettes… mais bon, on se débrouille ! :-p

(Oui concrètement depuis le lit, on voit la tête de la personne assise sur les toilettes.)

View this post on Instagram

Okko

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Les produits fournis pour la toilette sont assez restreints (un gel douche fixé à la cabine, et un petit savon par chambre) mais cela ne me gêne pas. En revanche je note que le petit carnet avec le crayon Okko ne sont plus offerts, et c’est dommage, car j’aime toujours rapporter ce genre de petit souvenir au bureau, et me rappeler ainsi les super week-ends !

Lors de ce séjour, nous avons apprécié l’offre de films à la demande, incluse dans le tarif, et en avons profité pour regarder une comédie américaine à la noix (à notre décharge, nous avions lancé le film Marie Stuart, mais avons vite décroché).

View this post on Instagram

La belle chambre classique de @okkohotels #Strasbourg ☺

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Ce fut un agréable séjour, mais nous avons été tout de même déçus. Il faut dire que l’on adorait le concept de l’ancien Okko. Le fait de se sentir chez soi, de pouvoir se servir un thé ou manger un yaourt était sympa. Avec la nouvelle formule, nous avons eu l’impression que tout visait l’économie. C’est peut-être le cas. Il est clair que la crise de la Covid n’a pas épargné l’hôtelerie ! Mais… sentir l’économie dans un hôtel 4 étoiles… cela fait bizarre.

Le matin, j’aurais bien profité du club, et du snaking inclus dans notre tarif. Mais je n’ai pas osé descendre prendre un café car la machine se trouve dans la salle du petit-dèj, que nous n’avions pas payé. Donc je ne savais pas bien comment profiter du snacking, pendant les horaires du petit-dèj…

Pour le même budget, je pense que je vais regarder lors de notre prochain séjour, pour chercher un hôtel 3 ou 4 étoiles, qui inclut un vrai spa, une piscine ou au moins le petit-dèj buffet. Je ne dis pas que nous ne viendrons plus chez Okko… mais pour l’instant il va nous falloir digérer ce changement un poil déroutant.

Retour dans les années 20 avec l’hôtel Gatsby de Chassieu ! [escapade insolite]

J’aime bien suivre les ventes de Voyage Privé, et nous organiser de temps en temps un petit week-end à quelques heures de route de chez nous, histoire de nous dépayser quelque peu à moindre frais ! J’avais trouvé il y a quelques mois, une offre intéressante : 70 € la chambre double, petit dèj inclus et parking gratuit, à Chassieu, juste à côté de Lyon. L’Hôtel était original, puisqu’il s’agissait du Gatsby, un hôtel qui s’autoqualifie d’ « extravagant ».

C’est un 4 étoiles, implanté à proximité du parc des Expositions, Eurexpo. Il est entièrement décoré dans le style des années folles, et comporte un bar-restaurant, et une piscine extérieure chauffée !

***

De l’extérieur, le bâtiment est on ne peut plus classique… mais à l’intérieur…

 

Situation, Parkings

L’hôtel se trouve à Chassieu, dans une zone industrielle :

36 Rue des Frères Lumière, 69680 Chassieu

Deux parkings sont proposés aux clients, l’un ouvert, l’autre protégé par un portail. Nous n’avons pas demandé à nous stationner dans le parking clôturé car nous n’avions pas pris notre Maserati ce jour là, et que la C3 semblait suffisamment à l’abri sur le premier parking. 😉

 

Accueil

L’accueil est vraiment digne d’un 4 étoiles, avec du personnel tiré à quatre épingles, très poli, mais néanmoins fort sympathique. Le check-in s’est effectué très rapidement, tout comme le check-out.

View this post on Instagram

#Gatsby #allumettes

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

De nombreux équipements et services…

L’hôtel propose de nombreux équipements : salle de fitness (avec des appareils de cardio), flipper, jeu d’arcade, piste de bowling, billard, baby foot, animations au bar, salle de repassage (cherchez l’intrus !). Tout ceci est accessible gratuitement.

View this post on Instagram

La belle vie… #relax #Hôtel Gatsby

A post shared by Ana (@chiarastory) on

On peut prendre le petit-dèj en chambre, ou se faire livrer de quoi grignoter ou se désaltérer. On peut demander à être réveillé par le standard, emprunter un chargeur de téléphone, ou utiliser les adaptateurs mis à disposition dans les communs. On peut faire la crêpe sur les transats ou dans les petits fauteuils suspendus… Bref, il y a vraiment de quoi s’occuper dans cet hôtel, et se laisser chouchouter !

Seul petit hic, la piscine n’ouvre qu’à 10 h 00 et pour nous qui souhaitions profiter au maximum de notre séjour, pour nous promener à Lyon, cela faisait tard. Mon homme voulait néanmoins piquer une rapide tête, mais comme à 10 h 10 la piscine n’était toujours pas ouverte, il a renoncé, et nous sommes partis sans avoir pu mettre un orteil à l’eau.

 

***

La chambre

En arrivant dans notre chambre, nous avons pu trouver le plateau de courtoisie mis à disposition, avec une petite bouteille d’eau, du café soluble, deux sachets de thé Pagès, un paquet d’oursons en gélatine, etc…

 

 

Si les communs sont très bien décorés, dans le style des années 20, la chambre est plus classique. Les murs sont blancs, le sol moquetté, avec quelques touches orangées, et des objets design (notamment des appliques Tolomeo en guise de liseuses).

L’ensemble est propre (on notera quelques résidus dans les plis de la chaise, et un peu de calcaire dans la baignoire, mais rien d’ignoble.

J’apprécie tout de suite le miroir grossissant dans la salle de bain (pour mettre ses lentilles c’est le pied), et les flacons de produits L’Occitane.

La salle de bain est spacieuse, avec une baignoire équipée d’une vitre articulée. Cela évite d’en mettre partout si l’on souhaite s’y doucher. J’ai apprécié d’avoir du shampoing L’Occitane mis à disposition. En revanche, le flacon de gel douche était vide… donc je me suis lavée au shampoing. Cela marche aussi ! :-p

 

 

 

Il est possible de renoncer au ménage de la chambre si l’on reste plus d’une nuit d’affilée, et de recevoir en échange un bon pour une consommation au bar. Sympa et écolo non ? Nous ne restions qu’une nuit, donc n’avons pas pu tester, mais cela nous a semblé être une belle idée !

L’insonorisation nous a fait un peu peur, car nous entendions très distinctement les conversations de nos voisins de chambre, des allemands avec un enfant en bas âge. Ils parlaient très fort, et nous avons craint que cela dure jusque tard dans la nuit, mais heureusement cela n’a pas été le cas. J’ai dormi comme un bébé grâce aux boules Quies, et l’homme a quant à lui été réveillé par les voisins à 7 h 00… les aléas des nuits en hôtel je dirais…

***

Les communs

Je vous montre quelques détails de la déco des communs… c’est vraiment le point fort de cet établissement.

 

 

 

Un petit espace « bureau » est à disposition, gratuitement, sans avoir à demander la permission à qui que ce soit. Il y a deux ordinateurs de la marque à la pomme, et une imprimante, en libre service… Ce fut pour moi l’occasion de tester un Mac !

 

 

Plutôt originale et réussie cette déco, vous ne trouvez pas ?

Divers petits espaces sont aménagés pour permettre de se retrouver, de s’asseoir quelques minutes. Il y a un salon juste derrière la réception, et des chaises, bancs et fauteuils dehors, sur deux terrasses qui entourent la piscine.

 

J’ai apprécié les chargeurs d’appoint, avec adaptateurs, pour pouvoir redonner un coup de jus à mon smartphone !

***

Le bar, le resto, le petit-dèj 

Enfin l’hôtel dispose d’un bar-restaurant. Nous n’avons pas testé le resto, mais avons en revanche profité du petit déjeuner, proposé sous forme de buffet continental. Il coûte normalement 15 €/personne mais était inclus dans notre offre.

Au programme : pain blanc, pain aux céréales, chouquettes, viennoiseries, céréales (trois sortes, mais toutes sucrées), raisins secs, abricots secs, noisettes, dattes deglet nour, salade de fruits frais, pommes, oranges, kiwis, charcuterie, fromage, faisselle, yaourts, cafés, thés en sachets, café en cafetière électrique, lait, …

image

On pourrait juste regretter l’absence de pain complet, de muesli sans sucre et de banane, si vraiment on voulait chipoter. Mais franchement, il y avait largement de quoi se sustenter !

image

***

L’offre Voyage Privé valait réellement le coup, et je pense que nous pourrions nous laisser tenter à nouveau pour revenir chez Gatsby d’ici quelques mois. Tout n’était pas parfait, mais presque… et puis il serait intéressant de pouvoir tester la piscine à l’occasion d’un prochain séjour ! 🙂

Escapade à Novara [Italie]

IMG_1146

Novara est une ville moyenne, située dans la région Piémont, tout au nord de l’Italie. Elle est la seconde ville du Piémont, après sa capitale : Turin, et chef lieu de la Province du même nom.

Novara compte un peu plus de 100 000 habitants et doit son nom au mois de « novembre » qui signifiait également « nouveau ».

Voilà pour les généralités. Passons maintenant à mon expérience novaraise !

***

IMG_1150

Jusqu’à il y a peu, j’avais une image très négative de Novara. Il y a sept ans, lors de notre première virée italienne, mon homme et moi-même avions débarqués à Novara les mains dans les poches, pensant trouver un hôtel bon marché. Il pleuvait, et tous les hôtels où nous nous rendions proposaient des tarifs au dessus de notre budget. Nous avions alors renoncé et rebroussé chemin, jusqu’à Domodossola, non sans avoir au passage dégusté une sublime pizza… [Certes les pizze ne sont pas originaires du nord de l’Italie, mais on en mange quand-même de bien bonnes, dotées d’une pâte généralement fine].

Pendant des années, nous n’avions plus jamais remis les baskets à Novara… Et puis l’été dernier, l’idée nous a titillés d’y retourner… et nous avons bien fait !

***

IMG_1148

La ville vaut en effet la visite, ne serait-ce que pour admirer la Basilica di San Gaudenzio, bâtie entre 1577 et 1659 sur les plans de Pellegrino Tibaldi. Elle ne paye pas forcément de mine de l’extérieur (disons qu’après quelques jours passés en Italie, on ne s’extasie plus devant les bâtiments religieux !), mais est dotée d’une superbe coupole, que l’on doit à Alessandro Antonelli ; lui-même qui a également construit la mole de Turin.

***

IMG_1154

Il fallut plus de quarante ans pour construire cette coupole, haute de 121 mètres. Elle fut rajoutée à la Basilique, au XIXème siècle.

***

IMG_1159

Novara reste une ville moyenne, et un jour me semble amplement suffisant pour la visiter dans les grandes lignes. On trouve un musée d’histoire naturelle, dont l’entrée est gratuite. Comptez une heure de visite, à moins de vouloir lire tous les panneaux (c’est en italien seulement). Cela peut franchement ravir les enfants, surtout pour la présence d’un vrai lion, et d’autres animaux exotiques comme vous pouvez le voir sur ma photo !

Enfin, je vous conseille un excellent resto asiatique, qui propose un large choix de plats végétaliens, avec un excellent rapport qualité-prix : http://www.longjin.it/

J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette ville relativement peu connue, et vous revoir très prochainement sur le blog ! :-p