Salon de Genève 2016

 

Encore un petit billet sur le Salon de l’Auto de Genève 2016… rassurez-vous, j’ai presque fini de vous raconter tout ce que j’ai à raconter !

J’aimerais vous parler pour commencer de la marque Quant, que personnellement je ne connaissais pas du tout avant ma visite. Cette marque utilise la technologie NanoFlowcell, un mélange de deux liquides, l’un chargé en ions positifs, l’autre en ions négatifs, pour faire fonctionner ses véhicules.

La consommation est d’environ 30 litres aux 100, _mais puisque les liquides utilisés ne sont pas issus du pétrole, au diable l’avarice !_ pour une autonomie annoncée de 1 000 km.

IMG_2792

La Quantino ci-dessus est annoncé comme accessible, sans qu’un prix ait toutefois dors et déjà été communiqué. La Quant E (ci-dessous) reste par contre un prototype.

IMG_2796.JPG

IMG_2847.JPG

Au salon de Genève, la tendance c’est l’électrique, mais c’est aussi… la voiture autonome, dont on parle de plus en plus. Goodyear présentait son pneu sphérique, le Eagle 360, destiné à équiper ce type de véhicule. Particulièrement manœuvrable, Eagle 360 serait connecté à la voiture par champ magnétique. Si ça ne sent pas le futur ça…!

IMG_3006.JPG

De nombreux articles évoquent les hôtesses du salon. Et bien moi je vais changer un peu et vous parler des hôtes, notamment de ceux du stand Mazda, dont la tenue décalée m’a bien plu !

IMG_3008.JPG

 

IMG_3005.JPG

Du coup, la Mazda 2 gagne une petite place dans ce billet !

Sur ce, j’espère que cet article microscopique vous aura plu. Et je vous dis… à bientôt ! 😀

 

Nouvelle DS3

La DS3 restylée est sortie, et à moins de vivre sur Mars depuis quelques semaines, vous n’avez pas pu passer à côté de l’information. Bon, j’en fais un peu des caisses, mais c’est vrai que chez moi en tout cas, les publicités sont partout, et je n’arrête pas de croiser des énormes affiches qui permettent de découvrir la nouvelle version de ce modèle. Et puis il y a la pub télévisée, qui met en scène Iris Apfel, une mamie excentrique qui annonce qu’on lui a dit un jour « Toi tu n’est pas jolie, mais tu as beaucoup, mieux, tu as du style », ça y’est, vous l’avez ?

Sortie en 2010 et déjà restylée une première fois en 2014, la DS3 voit à présent le logo DS remplacer les chevrons de Citroën (DS est devenue une marque à part entière en 2014). Le gros changement réside véritablement dans la calandre, mais les lignes de la voiture reste à mon sens globalement les mêmes.

La DS3 est proposée dans un nouveau coloris : Rouge Aden, et se voit enrichie de nouvelles options comme l’aide au démarrage en côte ainsi que les radars de recul. Le toit est toujours personnalisable, et DS a élargi son catalogue de stickers, pour permettre encore plus de combinaisons !

Côté moteur, elle est toujours proposée en essence 1.2 L Puretech 82 manuelle, en 1.2 110 CV manuelle ou auto, et 1.6 THP 165, ainsi que, et là c’est nouveau, en 1.2 L Puretech… 130 chevaux ! Ce dernier moteur affiche 6 rapports. Pour les diesels, deux choix sont proposés, les 1.6 L BlueHDI en 100 ou 120 chevaux.

La version cabrio (ci-dessus) existe avec 4 coloris de toile différents. 

Globalement, il est toujours possible de personnaliser le toit (couleur et stickers), de choisir ses coques de rétroviseurs, et bien-sûr, ses jantes. La personnalisation on vous dit !

Alors, jolie cette new DS ?

La Smart à Genève

Je vous l’avais annoncé, j’ai visité le Salon de l’Automobile de Genève ce week-end. Et j’en ai profité pour prendre des centaines de clichés, et monter dans un maximum de véhicules ! Je vous proposerai dans les jours à venir, quelques billets, pour vous faire partager ma visite… 

Aujourd’hui je vous invite à découvrir ou redécouvrir la Smart For Two !

Smart, dans l’esprit de beaucoup d’entre nous, c’est le petit pot de yaourt, la voiture que l’on peut garer perpendiculairement au trottoir, et caser facilement dans des places qui n’en sont pas vraiment. C’est une minuscule voiture super pratique notamment dans des villes où le stationnement est un véritable casse-tête, comme Paris, ou encore Lyon.

Je pense que pour beaucoup de personnes, le nom de Smart évoque encore cela, la toute première Smart For Two.

Pourtant, la marque allemande propose désormais plusieurs modèles… Il y a la nouvelle For Two, et la nouvelle For Four, une quatre places compacte dont la pub passe en boucle à la télé, et me fait bien marrer. Vous l’avez vue ?

C’est un type qui va pour se garer avec sa Smart, et qui pousse un petit cri aigü en voyant ses copains à l’arrière. Et oui, la voiture est si petite, qu’il en avait oublié que c’était une quatre places ! Il ne m’en faut pas plus pour pouffer devant ma télé !

IMG_3352.JPG

Ci-dessus, la Smart version 4 places. J’adore cette couleur…

Si pour les premières versions, la For Four différait franchement niveau look, de la For Two, pour les versions actuelles, on ne peut pas en dire autant. Les deux voitures se ressemblent beaucoup, avec leurs lignes toutes en courbes. Mais bon, je m’égare, car c’est bien de la deux places que je veux vous parler aujourd’hui !

Parlons un peu de la For Two alors, et précisons que moteur et boîte de vitesse sont implantés à l’arrière de la voiture. Elle se décline en trois motorisations, essence uniquement (61, 71 et 90 chevaux), ce qui ne semble pas déconnant pour un véhicule typiquement citadin.

La For Two est équipée du Start&Stop de série. Quelques mois en arrière j’aurais dit que c’était plutôt cool. Mais depuis j’ai acquis un véhicule équipé de cette option, et je peux vous dire que je ne m’en sers jamais. Il n’est que très rarement disponible, et du coup je n’ai pour ainsi dire jamais l’opportunité d’y avoir recours… Cependant, je ne saurais vous dire ce qu’il en est sur la Smart… car vous l’aurez compris, je n’ai pas eu la chance de la conduire.

IMG_3359

La For Two est toujours aussi compacte. Elle mesure 2,69 m de long, exactement comme l’ancienne ; et reste vraiment unique sur le marché, en ce sens que même la Toyota IQ, minus parmi les minus, affiche une longueur de 2,98 m.

Le coffre s’ouvre en deux parties, comme sur une C2. A mon sens ce n’est pas toujours super pratique, mais il faut savoir ce que l’on veut, et là en l’occurence, on parle de petite citadine et pas d’un break familial ! Ce coffre offre un volume de 260 litres. A noter toutefois, le moteur étant à l’arrière comme sur la Twingo, attention si vous transportez des surgelés…

La For Two existe en de nombreuses combinaisons de coloris, car oui, elle est bicolore… Vous pouvez la choisir toute noire, avec panneaux de carrosserie et cellule de sécurité (ce sont les noms des différentes parties de la carrosserie) de la même couleur. Mais vous pouvez aussi vous lâcher et opter pour une voiture orange et noire, ou grise et jaune !

Si l’on se réfère au site officiel (car à Genève, les prix sont en CHF, logique), la For Two est proposée à partir d’environ 10 000 €. Ensuite, tout dépendra des options choisies, comme toujours…

Moi je la trouve mignonne, mais je garde ma Ka que j’aime d’amour. Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Salon de Genève – Quelques détails

Bonjour à toutes et tous !

Aujourd’hui je vous retrouve pour un nouveau billet entièrement consacré au 86ème salon de l’Automobile de Genève.

Voici quelques clichés et informations livrés un petit peu en vrac, il faut bien le reconnaître !

IMG_2817

 

Ci-dessus, voici la Corvette Grand Sport dévoilée à l’occasion du salon par Chevrolet. 460 chevaux sous le capots, pour 7 rapports sur la boîte manuelle (8 sur l’automatique), ce nouveau bolide embarque un moteur V8. On ignore encore quel sera son prix, mais on sait qu’elle sera proposée en versions coupé et cabriolet !

IMG_2837.JPG

Chez Bugatti, c’est la nouvelle Chiron qui fait le buzz, et franchement il fallait bien de la persévérance pour approcher du stand et voir la belle.

2,4 millions d’euros, c’est le prix de cette magnifique voiture… hors taxes ! Je vous laisse calculer avec les 20 % ! Le coffre est situé à l’avant, et il est de 44 litres seulement, soit une petite valise… En même temps, ce n’est pas vraiment une voiture pour aller faire le courses ou partir en vacances en famille ; vous en conviendrez.

Quoi que, avec ses 420 kilomètres heure max, on arriverait rapidement à la mer…

500 exemplaires seront mis en vente, et selon la marque française (eh oui, Bugatti est une marque française, filiale de l’allemand Volkswaggen) un tiers est déjà vendu en pré-commande.

 

Sur le stand Audi, la marque allemande présentait son tout nouveau SUV, le Q2, disponible en six motorisations (3 diesels, 3 essences), qui varient entre 116 et 190 chevaux.

 

Ce SUV offre un grand nombre d’options, avec notamment un freinage d’urgence associé à la détection automatique des piétons… Intéressant non ?

J’ai beaucoup apprécié le Budd-e, un concept car VW inspiré du mythique Combi… Du transporter des années 50 il ne reste plus grand chose à part la taille ! Budd-e est électrique et pourrait selon le constructeur, atteindre les 180 km/h. Volant tactile, banquette bleue super design, portes géométriques, Budd-e a de l’allure… y’a pas à dire !

 

Cette année encore, le stand Renault m’a bien plu. On retrouvait les poufs imitant des cailloux, déjà présents sur une ancienne édition. Et au plafond, pendaient des suspensions ovales, qui montaient et descendaient dans un jeu de lumières !

Enfin, chez Nissan, nous avons pris place à bord de l’électrique Leaf. Sympa, mais un intérieur un peu plus futuriste (comme dans la Zoé) aurait pu convenir à cette berline !

Salon de l’Automobile de Genève – en route pour l’édition 2016 !

IMG_3954

Cette année encore, pour la troisième fois, je vais me rendre au salon de l’Automobile qui se tient tous les ans à Genève. Je n’y vais pas tous les ans, car c’est un budget, et que mine de rien, c’est aussi très fatigant de piétiner toute la journée dans un hall d’exposition, mais j’aime quand-même y faire une petite visite tous les deux ou trois ans.

Pour la faire courte, je paye 40 € par personne pour le transport en car au départ de Besançon, entrée au salon incluse. Cela reviendrait moins cher d’y aller en voiture par nos propres moyens, mais j’apprécie de pouvoir me reposer dans le car, et de me laisser traîner !!

Je vous proposerai bien-entendu un billet de  compte-rendu, riche en photos de belles carrosseries, sitôt ma visite terminée (samedi prochain !) et mes photos classées ! J’espère que cela vous plaira. :-p

Mais avant cela je voulais vous parler du salon en général, et vous partager quelques photos d’anciennes éditions !

IMG_3979.JPG

 L’Opel Adam, lors de sa sortie…

IMG_3980

Où et quand ?

Cette année, il s’agit de la 86ème édition de ce salon, qui s’intitule Salon International de l’Automobile et Accessoires. Il se tient au centre des expositions de Genève (Palexpo) du 3 au 13 mars 2016.

 

Il est ouvert de 10 h 00 à 20 h 00 du lundi au vendredi, et de 09 h 00 à 19 h 00 le samedi et le dimanche.

Pour les adultes, l’entrée est à 16 frances suisses (11 CHF pour les groupes, 9 CHF en tarif réduit pour les enfants notamment, jusqu’à 16 ans).

 

Idéalement, il vaudrait mieux pouvoir visiter ce salon en semaine, pour éviter l’affluence record des week-ends, mais avec mon travail ce n’est guère possible, donc cette année encore je viendrai m’ajouter à la foule du samedi !

Sur certains stands, il y a vraiment énormément de monde, et il faut patienter pour pouvoir approcher les véhicules (quand on peut les approcher). Mais globalement j’ai toujours réussi à voir ce que je voulais voir, et à monter dans les voitures (les voitures « accessibles » j’entends, car pour les grosses marques de luxe il faut avoir une invitation. Eh oui, on ne monte pas dans la Bugatti Veyron aussi facilement que dans la Fiat 500. Cela vous surprend ?

Sur certains stands, des animations sont proposées, comme des défilés de mode, des spectacles de danse, etc… Il faut parfois jouer des coudes pour voir le spectacle, mais si ce n’est pas dans vos habitudes, il est tout à fait possible de zapper ces animations, et de visiter les stands moins pris d’assaut !

***

IMG_4023

 

Ce que j’aime au salon de l’auto, c’est pouvoir regarder toutes les voitures, monter dans celles qui m’intéressent. J’apprécie tout autant de découvrir les nouveautés des constructeurs comme Peugeot ou Ford, que de regarder des modèles de luxe que je ne conduirai probablement jamais. Même les petites citadines que l’on croisera dans quelques mois sur nos routes sont mises en valeur, polishées, chaussées de belles jantes, et ont superbe allure !

 

IMG_4207.JPG

 

Il peut être intéressant parfois de discuter avec les vendeurs présents sur les stands. Certains se contentent de lire les informations dispensées par leurs tablettes. Une année une hôtesse m’assurait que la voiture HDI que j’avais sous les yeux était un modèle essence (sic) alors que HDI signifie « high pressure diesel injection »… Dommage !

D’autres sont vraiment calés et passionnés par leur sujet. Ainsi nous avons eu la chance un jour de discuter avec un hôte du stand BMW qui nous a présenté un modèle électrique qui était encore au stade d’essai. C’était vraiment passionnant ! Il nous est arrivés aussi de nous retrouver un peu coincés, à laisser nos coordonnées à des vendeurs qui nous pensaient intéressés par l’achat d’un véhicule, alors que nous étions juste curieux… hihi. Qu’importe, c’est aussi le jeu !

Je me rappelle m’être retrouvée dans une Peugeot 208 avec un visiteur italien totalement emballé, qui s’est mis à me parler de ses anciennes voitures, et de son amoure pour les Peugeot, le tout en italien. C’est ça aussi le salon de Genève !

 

IMG_4194.JPG

***

Personnellement je n’ai pas de projet d’achat de véhicule car je viens renouveler ma petite voiture. Mais visiter le salon peut aider à se tenir informés des nouveautés, de ce qui se fait en matière d’automobile, pour un achat à court ou moyen terme. Cela peut permettre également de changer de vision sur une marque. Par exemple, j’ai pu me rendre compte que certaines voitures qui me plaisaient beaucoup d’extérieur avaient des finitions vraiment bof bof à l’intérieur. Et pourtant croyez-moi, à Genève ce ne sont pas les plus petites finitions qui sont exposées !

IMG_4304

***

Les nouveautés de 2016…

Quelles nouveautés doit-on attendre pour l’édition de 2016 ? Au niveau des voitures de Monsieur et Madame Tout le Monde, il y aura le nouveau Scénic de Renault qui sera dévoilé, ainsi que la Mégane Break. Chez Peugeot, on attend la 2008 restylée, tandis que Seat devrait présenter son nouveau Crossover.

Mais bon… ce ne sont pas les modèles de tous les jours qui font le show à Genève ! Je vous parlerai de ces modèles accessibles, mais je pense aussi vous présenter les stands mythiques : Ferrari, Maserati, Mac Laren… de loin cependant car je n’ai malheureusement pas de pass pour entrer sur ces stands ! 😉

Dans les premium, DS devrait présenter un concept car destiné à relancer les ventes… suspens !

IMG_4060

***

Pour profiter au maximum de votre visite, je vous donnerais quelques conseils de bon sens comme de prévoir des chaussures confortables (on marche beaucoup !), des vêtements pas trop chauds (on est nombreux et on se réchauffe vite), et des petites bouteilles d’eau (l’eau coûte cher sur les stands…). Vous pourrez vous restaurer sur place, mais lors de mes précédentes visites j’avais opté pour le sandwich, afin de gagner du temps et de l’argent, en mode radine !

Maintenant je vous laisse avec quelques dernières photos, et vous dis à tout bientôt pour le compte-rendu de l’édition de 2016 ! 🙂

 

IMG_4280.JPG

IMG_4016

IMG_4050IMG_4051