Ambiance neigeuse

Salut à Tous ! Ce matin j’ai eu la surprise de me lever et de constater qu’il neigeait dehors (il est rare qu’il neige dedans me direz-vous). Par réflexe, j’ai d’abord été plutôt emmerdée par la chose, car j’ai horreur de conduire sur les routes enneigées ; et à partir d’un flocon sur la chaussée je considère qu’une route est enneigée. Mais ensuite, j’ai pensé que cela pourrait être une bonne idée de sortir faire quelques petites photos…

Neige

J’ai donc revêtu ma tenue de reine des neiges… la vraie, pas la robe à paillettes, et j’ai fait un petit tour de 45 minutes, appareil photo à la main.

Neige

Visiblement, je n’étais pas la première à sortir à 9 heures un samedi… mais bon, disons que j’étais le premier bipède. C’est déjà ça !

Neige

Neige

Neige

Neige

Mon appareil photo (c’est un petit Canon compact) n’aime pas trop avoir froid. Il a une fâcheuse tendance à forcer sur le rose, et à faire des photos toutes tristounes, alors qu’en vrai la luminosité était bien là !

Neige

Neige

Neige

Neige

Neige

Neige

Il n’y avait guère que le liquidambar qui avait gardé ses feuilles à l’arboretum.

Neige

Neige

Neige

Neige

Étonnamment il ne faisait pas si froid que cela. Bien habillée, je n’ai même pas frissonné du tout. Mais j’ai malgré tout bien apprécié de rentrer à la maison, et maintenant je vais patienter le temps que les chasse-neiges nettoient la chaussée, pour ressortir faire mes achats de Noël !

Et vous, quel est votre programme du week-end ? Je vous souhaite de bien profiter ! 🙂

Ma Grand-Mère vous Passe le Bonjour

C’est chez Popcorn&Gibberish que j’ai eu la chance de gagner le ebook Ma Grand-Mère vous passe le bonjour. Le titre donnait envie…

***

C’est l’histoire d’Elsa, petite fille de presque huit ans, particulièrement éveillée, et de sa Mamie. Mamie est spéciale. Elle n’hésite pas à rentrer dans le lard de ceux qui ne sont pas d’accord avec elle. Elle braille, montre ses fesses et dit des gros mots. Mais Mamie est néanmoins très attachante, ne serait-ce que pour l’amour sans limite qu’elle porte à Elsa.

***

Quand la petite fille est triste, Mamie l’emmène dans le monde Presqu’Éveillé et lui parle de Miamas et de ses créatures magiques. Mamie et Elsa ont leur propre univers, et leur langage secret…

Quand Mamie quitte ce monde, elle laisse à Elsa une grande mission, celle de remettre des courriers à différentes personnes qui ont comptées pour elle. Commence alors pour la petite fille, un jeu de piste qui lui permettra de découvrir une autre facette de la vie de Mamie, et de comprendre un peu mieux pourquoi Maman aime tout maîtriser, pourquoi l’alcoolique est aussi addict, pourquoi la voisine est aussi tatillonne…

Mamie n’a pas toujours été comme Elsa l’a connue. Elle a eu une vie avant d’être Mamie, et cette vie a été marquée par des rencontres, des drames, des déceptions…

***

J’ai globalement aimé l’histoire et le message principal. On se rend compte que les défauts des uns et des autres ont toujours une explication, et que les apparences sont souvent trompeuses.

En revanche, j’ai trouvé que le récit était parfois un peu trop longuet. J’ai notamment eu du mal au départ, à accrocher à l’intrigue autour du voisin surnommé Le Monstre et du chien de combat (le Worse). Le monde imaginaire créé par Mamie est très intéressant, et joliment présenté. Mais parfois j’avais envie que les passages soient plus rapides, pour que l’on avance dans l’intrigue réelle ! J’étais impatiente. Au milieu du livre, j’ai trépigné. Mais ensuite, j’ai compris que ce que je prenais pour des longueurs, était utile à l’intrigue, car cela permettait de faire évoluer les personnages, et de nous les rendre plus intimes, comme ils devenaient plus intimes avec Elsa justement…

***

L’intrigue tourne autour de tous les personnages qui vivent dans le même immeuble que Mamie et Elsa… On sait qu’il y a des non-dits, des éléments potentiellement tragiques à découvrir… On aimerait bien découvrir ce qui s’est réellement passé et que Mamie a pu vouloir enrober de guimauve…

Le récit nous tient en haleine, malgré une baisse de rythme au milieu du roman.

J’ai été bluffée par cette histoire vraiment originale, et j’ai eu un pincement au cœur au moment de quitter Elsa. Je crois que cela suffit à résumer le fait que ce livre est un BON livre, un livre qui créé un univers dans lequel le lecteur se sent bien…

Petit plus : l’histoire se passe en hiver, et notamment pendant les réveillon de Noël. Allez-y, c’est de saison !