Okko, nouvelle formule

Il y a quelques années déjà (2 ou 3) nous avions découvert le concept des hôtels Okko via une promotion sur le site Vente-Privée.

Nous avons passé une nuit chez Okko Strasbourg, pour 99 euros. Le séjour nous avait enchanté ! Nous nous étions senti vraiment bichonnés !

Nous avions donc remis cela à plusieurs reprises, à Strasbourg mais aussi à Lyon. Et nous avions fait découvrir Okko à des amis avec qui nous avions partagé un excellent week-end à Strasbourg.

L’originalité d’Okko tenait au fait que l’offre était tout compris. On payait la chambre (généralement 120 € pour une double, hors périodes spéciales de grande affluence) et l’on avait le petit-dèj buffet, l’accès à la petite salle de sport, au sauna, et surtout au club où du snacking et des boissons chaudes et froides étaient proposées 24 h/24 sans aucun supplément.

L’apéritivo d’avant…

Le prix incluait aussi un aperitivo, avec un verre offert, et un buffet de produits divers et variés (antipasti, charcuterie, fromage en petites portions, crudités, salade verte,…) qui permettait amplement de faire office de repas complet le soir !

Souvent je prenais de la salade, avec quelques crudités, du vinaigre balsamique, et un bout de pain, et hop,cela me faisais un bon petit repas, avant le petit-dèj buffet du lendemain ! 

Les équipements

La salle de sport est rudimentaire, avec un vélo, un tapi de course, quelques haltères et un tapi… mais elle a le mérite d’exister ! Et elle est plutôt agréable, car équipée d’une télévision qui permet de regarder les infos ou d’écouter de la musique en s’entraînant ! Franchement, j’ai vu des salles moins pratiques, car là il y a tout de même quelques jeux d’haltères, qui permettent de s’entraîner correctement.

Le sauna est une petite cabine, riquiqui mais qui offre un bon moment de détente !

Le quartier

View this post on Instagram

Parking

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Une fois l’hôtel réservé, il ne restait qu’à payer environ 15 € pour le parking du cinéma (l’hôtel ne dispose pas de son propre parking) et à profiter du week-end !

Je vous ai ajouté une photo du parking, pour vous faire une idée. C’est un grand parking sous-terrain, où nous n’avons jamais eu de difficulté à dénicher une place. Il se trouve à quelques centaines de mètres de l’hôtel, ce qui est vraiment pratique.

Le quartier Malraux est un tout nouveau quartier, vraiment très agréable et très branché. On y trouve de nombreux restos (surtout des chaines : la Boucherie, Au Bureau, Léon de Bruxelles), des bars, et également un E. Leclerc tout neuf.

Ancien Okko… tu nous manques !

Nous adorions arriver chez Okko, poser nos valises dans la chambre, et descendre au club pour nous servir un grand verre d’eau pétillante, avec un fruit frais. C’était un peu comme à la maison (en mieux !).

Ci-dessus, le club chez Okko Lyon.

Vous l’avez remarqué, j’écris à l’imparfait.

Car chez Okko nouvelle formule, le petit-dèj est désormais en supplément : 14 euros/ personne, 7 euros en prépayant sur le net… mais les habitués comme nous réservent sans faire attention au fait que le dèj n’est plus inclus… Mauvaise surprise en arrivant sur place et en découvrant notre méprise…

Nous ne payerons pas 28 euros pour 2 déj, d’autant que Monsieur ne déjeune presque rien. Tant pis, on se débrouillera autrement ! (et l’on s’est débrouillé, en trouvant une petite boulangerie qui proposait des bretzels et toutes sortes de pains !)

Nous avons été déçus de constater après coup que l’offre n’était plus la même, mais nous réjouissions malgré tout de retrouver le buffet d’aperitivo…

Là encore, déception ! Fini le verre offert, il faut désormais payer minimum 5 € pour trinquer. Mais ça, à la rigueur cela ne me choque pas. On aurait pu garder le vrai concept italien d’aperitivo et faire payer la boisson, pour donner droit au buffet à volonté !

Non. L’aperitivo est servi à table, dans des assiettes. Plus de petite salade, de charcuterie, de crudités. On nous apporte deux tartines, de la tapenade avec un petit morceau de focaccia, des falafels et une brochette chacun de cœur d’artichaut et d’aubergine grillée.

C’est délicieux. C’est inclus dans le prix de la chambre. Mais… ce n’est pas le concept de buffet qui nous avait séduit au départ.

L’aperitivo est toujours à volonté mais on se voit mal demander un second plateau… D’ailleurs, le personnel ne propose pas spécialement.

Sur place, il est désormais possible de se restaurer, en payant un supplément. Mais cela ne nous botte pas. Disons que l’offre de restaurants à proximité est suffisamment abondante, et que c’est justement la possibilité de manger léger sans avoir à quitter les lieux qui nous bottaient, après une journée de crapahutage en ville, et un repas de resto le midi !

La machine à eau chaude ne fonctionne pas lors de notre arrivée. Elle sert uniquement de l’eau froide.

Nous essayons à nouveau le soir, sans plus de succès… Le nombre de sachets de thé à disposition n’a pas varié, ce qui semble confirmé que personne n’a réussi à se servir en eau chaude. Nous n’osons pas demander… Exit le petit thé avant de remonter dans la chambre… Nous irons boire quelque chose en terrasse, car Monsieur a remarqué un bar juste en bas qui proposent différentes bières…

A noter également, lors de nos deux passages au club, nous avons vu d’autres visiteurs chercher les cuillères, disposées sur un meuble à l’opposée du frigo… Choix assez curieux quand on sait qu’elles servent à manger les yaourts mis à disposition. Est-ce voulu, pour dissuader les gourmands ? Nous nous sommes posé la question.

La chambre… parce-que c’est un peu la base de parler de la chambre, non ?

La chambre reste toujours propre et agréable, avec ses draps en lin froissé. Certains ne s’en remettent pas de voir des draps non-repassés, à en croire les avis Tripadvisor. Nous, trouvons cela chouette, comme le reste de la déco et la vue sur le quartier.

View this post on Instagram

La belle chambre classique de @okkohotels #Strasbourg ☺

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La salle de bain est vitrée, avec des panneaux façon store, qui restent fixes et ne masquent pas totalement l’intérieur. Ce n’est pas idéal pour les jeunes couples et les gens les plus pudiques, notamment lorsqu’il s’agit d’aller aux toilettes… mais bon, on se débrouille ! :-p

(Oui concrètement depuis le lit, on voit la tête de la personne assise sur les toilettes.)

View this post on Instagram

Okko

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Les produits fournis pour la toilette sont assez restreints (un gel douche fixé à la cabine, et un petit savon par chambre) mais cela ne me gêne pas. En revanche je note que le petit carnet avec le crayon Okko ne sont plus offerts, et c’est dommage, car j’aime toujours rapporter ce genre de petit souvenir au bureau, et me rappeler ainsi les super week-ends !

Lors de ce séjour, nous avons apprécié l’offre de films à la demande, incluse dans le tarif, et en avons profité pour regarder une comédie américaine à la noix (à notre décharge, nous avions lancé le film Marie Stuart, mais avons vite décroché).

View this post on Instagram

La belle chambre classique de @okkohotels #Strasbourg ☺

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Ce fut un agréable séjour, mais nous avons été tout de même déçus. Il faut dire que l’on adorait le concept de l’ancien Okko. Le fait de se sentir chez soi, de pouvoir se servir un thé ou manger un yaourt était sympa. Avec la nouvelle formule, nous avons eu l’impression que tout visait l’économie. C’est peut-être le cas. Il est clair que la crise de la Covid n’a pas épargné l’hôtelerie ! Mais… sentir l’économie dans un hôtel 4 étoiles… cela fait bizarre.

Le matin, j’aurais bien profité du club, et du snaking inclus dans notre tarif. Mais je n’ai pas osé descendre prendre un café car la machine se trouve dans la salle du petit-dèj, que nous n’avions pas payé. Donc je ne savais pas bien comment profiter du snacking, pendant les horaires du petit-dèj…

Pour le même budget, je pense que je vais regarder lors de notre prochain séjour, pour chercher un hôtel 3 ou 4 étoiles, qui inclut un vrai spa, une piscine ou au moins le petit-dèj buffet. Je ne dis pas que nous ne viendrons plus chez Okko… mais pour l’instant il va nous falloir digérer ce changement un poil déroutant.

Petite virée strasbourgeoise…

Pour la première fois, j’ai réservé un petit voyage via le site Vente Privée, et plus particulièrement, Voyage Privé. Je regarde souvent les offres proposées mais je n’avais jusque là jamais trouvé d’hôtel particulièrement intéressant, jusqu’à cette offre d’Appart’City à Strasbourg Centre, à seulement 39 € la nuit pour deux.

IMG_1669[1].JPG

Le prix incluait une nuit en studio double, en hébergement seul. Le paiement se faisait à la réservation (j’ai réservé le 28/01 pour un séjour du 20 au 21/02) et la réservation était non-annulable et non-modifiable.

J’avais regardé à l’époque quel était le prix en réservant directement sur le site de l’hôtel, et le tarif Voyage Privé était plus intéressant (je gagnais 10 € environ, ce qui sur un total de 39 € n’est pas négligeable !).

***

Le studio

imageAppart’City, je n’avais encore jamais testé. Je suis plus habituée aux Ibis et Ibis Budget ! Le concept est pas mal. Comme le nom l’indique, ce sont des appartements situés en centre ville. Ils sont tous équipés d’une petite cuisine, d’un coin séjour, d’une salle de bain, et d’un coin nuit. Il y a différents niveaux de standing, mais nous avions choisi le studio double simple, le moins cher ! Pour une seule nuit, pas besoin de dépenser plus pour l’hébergement.

L’appart City Strasbourg Centre se trouve au 11 rue de Molsheim à Strasbourg même. Il y a une station de tram au pied de l’hôtel : Musée d’Art Moderne.

Le GPS nous y a amenés sans difficulté et nous avons contourné les sens uniques pour trouver l’entrée du parking. Le portail était fermé et j’ai gardé la voiture pendant que mon homme courait à la réception pour récupérer le badge. Nous avions téléphoné à la réception, mais il n’était pas possible de nous ouvrir à distance. C’est logique, et finalement cela constitue un gage de sécurité.

image

 

Le check-in s’est fait rapidement et avec politesse. On nous a remis le code du wifi (réseau fonctionnel y compris dans la chambre). On nous a aussi gentiment photocopié un plan de la ville et proposé des explications au besoin ! J’ai vraiment apprécié.

image

Nous sommes montés à notre étage en prenant l’ascenseur. Malheureusement, la carte magnétique n’a jamais voulu ouvrir la porte. Mon homme est redescendu à la réception et revenu avec le Réceptionniste.

J’étais un peu agacée par ce petit imprévu car j’avais hâte de filer aux WC et de me doucher pour ensuite enfiler ma tenue de glandouille, mais il fallait attendre que le réceptionniste nous ramène un nouveau badge… Voyant qu’une demi-heure plus tard il n’était pas revenue, j’ai quand-même pris ma douche…

 

***

 

Là, bon courage pour trouver où accrocher la serviette. Il y a un chauffe serviette, mais trop loin pour attraper la serviette depuis la douche (à moins d’avoir des bras de 2,50 m mais je ne suis pas Monsieur Chatouilles). J’hésite et laisse ma serviette au sol… Bingo, en sortant de la douche, de l’eau a fuité et mon linge est trempé.

IMG_1569[1].JPG

Sous la douche je vous laisse observer le manque d’emplacement pour poser les produits de base (gel douche et shampoo)… Certes un produit 2 en 1 est mis à disposition, mais… je ne pense pas être la seule à aimer utiliser mes propres produits, si ?

Bon. Malgré tout, malgré la couette tâchée, la moquette constellée de spots de toutes les couleurs, la chambre est cosy. On est crevés de toute façon donc on apprécie le grand lit sous la mansarde !

image

IMG_1581[1].JPG

Mais avant de profiter d’un sommeil bien mérité, on réchauffe quelques haricots dans la kitchenette !

IMG_1582[1].JPG

Dans notre studio double, la cuisine était équipée de plaques de cuisson vitrocéramique, d’un petit réfrigérateur, d’un four micro-ondes, mais aussi… d’un lave-vaisselle, et selon les studios, on trouve normalement soit une cafetière soit une bouilloire… j’ai bien cherché et nous n’avions ni l’une ni l’autre. Cela ne m’a pas gênée. Le micro-onde suffisait pour chauffer l’eau de mon thé !

Il y a aussi une hotte aspirante, de la vaisselle, et des ustensiles de cuisine (1 poêle et 2 casseroles notamment).

La cuisine est riquiqui mais elle est bien pensée et bien équipée !

Le wifi était gratuit et illimité, et on pouvait aussi se connecter en ethernet, c’est à dire par un câble. Les studios sont climatisés, ce qui ne nous a pas vraiment servi en février… Nous n’avons pas réussi à faire fonctionner le chauffage et avons donc opté pour la bonne vieille méthode qui consiste à enfiler un pull !

Il y avait la télévision, avec des chaines du satellite, un petit bureau, des rangements, et le téléphone.

IMG_1620[1].JPG

J’ai été déçue de constater que le ménage était fait de façon assez aléatoire. Le mur à côté du lit était tâché. J’ai pris une éponge et réussi à enlever les tâches suspectes… Ouf. Je vous ajoute des photos. Je sais que ce n’est guère ragoutant mais bon, si je veux que mon avis soit le plus complet et objectif possible…

Je ne demande pas une chambre neuve et repeinte entre deux clients mais les tâches suspectes sur le mur je n’aime pas bien cela surtout quand il est si facile de les effacer !

IMG_1605[1].JPG

Globalement, pour 39 €, je n’ai pas été déçue mais presque. Ajoutons que nous avons dû redescendre chercher notre badge car le réceptionniste nous avait oubliés. Le badge n’a jamais fonctionné donc nous avons laissé tomber…

Je ne pense pas choisir à nouveau cet hôtel, car j’aime quand la chambre est vraiment propre, et là j’ai été gênée par le manque d’attention portée aux détails. Certes nous n’avons pas payé cher, mais cela ne justifie pas tout… A noter également que nous avons entendu le mécanisme de l’ascenseur depuis la chambre, même en pleine nuit. Certes nous étions très fatigués donc cela ne nous a pas empêché de dormir, mais sans cela, ajouté au bruit du tram qui circule juste en bas de l’hôtel, il y aurait eu de quoi passer une nuit agitée.

Ceci dit, je vous rassure, notre séjour à Strasbourg s’est malgré tout très bien passé, et j’aurai le plaisir de vous proposer une petite visite dans un prochain billet… A bientôt !

IMG_2540

En attendant, je vous souhaite un joli week-end. Avez-vous des projets ?

Pour moi ce sera Salon de l’Auto à Genève, et bien-entendu je reviendrai avec pleins de photos pour vous faire un petit compte-rendu ! 🙂