Chère Mamie, Virginie Grimaldi

Le dernier livre de Virginie Grimaldi est un peu différent des précédents, par son format.

Au lieu d’un véritable roman, l’auteure nous offre une compilation de petits billets adressés à sa grand-mère. Elle y raconte avec beaucoup d’humour, des « chroniques du quotidien décalées, rédigées en gloussant ».

A la base, ces cartes étaient postées sur Instagram. Les fans de l’auteure en redemandaient, tant et si bien que l’idée a germé d’en faire un livre.

Et quelle idée !? On se régale à partager les mésaventures de Ginie, et à se trouver des points communs avec elle…

Et pourtant ma Kindle n’affichait pas les images. J’ai dû me contenter du texte, et cela m’a suffi à rire (oui oui véritablement rire) de façon régulière !

Ce petit bouquin se lit en une fois, allez deux au maximum ! Il est difficile d’en sortir, tant on s’amuse en en tournant les pages.

En plus, faites-vous plaisir et faites plaisir en l’offrant, car les bénéfices des ventes sont intégralement reversés à l’association CkeduBonheur, qui offre des moments de bonheur aux enfants hospitalisés !

Publicités

Ma commande sur Happy Bulle

Cela faisait plusieurs fois que je me retrouvais régulièrement sur le site Happy Bulle, à la recherche d’idées cadeaux personnalisées et sympathiques. En décembre, j’avais failli commander un petit bijou personnalisé pour une amie, avant de changer d’avis, et de me raviser. Mais cette fois-ci, j’ai craqué… Je vais vous raconter pourquoi, comment et si j’ai bien fait !

Tout d’abord, le site Happy Bulle est français, et derrière ce joli concept de produits personnalisés, il y a une petite équipe de six personnes qui s’active !

 

Sans titre.png

 

Happy Bulle propose des bijoux en or, en argent, en bois et en plexiglas. Ce sont des objets à destination de tous, femmes, hommes, enfants. Le site affiche également au catalogue, des accessoires, comme des portes-clefs ou encore des planches à découper !

Le concept central est que tous ces articles sont personnalisables. L’on peut soit customiser les objets à partir d’un dessin, soit opter pour un texte que l’on agrémentera ou non d’un dessin déjà proposé sur le site.

Je n’ai pas testé la personnalisation à partir d’un dessin, car j’avais surtout envie d’écrire un message sur mon cadeau. Mais sachez que le dessin peut soit être importé sous forme de fichier, soit être réalisé sur le site directement, à l’aide d’une souris ou d’une palette graphique.

Pour ma part, j’ai opté pour une planche à découper en bambou…

planche.png

22 € la planche, ce n’est pas donné-donné, mais le fait de pouvoir la personnaliser m’a vraiment emballée. C’est ce qui fait toute l’originalité du cadeau, et j’ai adoré ce côté sur mesure, qui permet de montrer que vraiment, l’on a pris le temps de chercher LE cadeau qui passerait un message !

La création de ma planche a été facile et rapide. J’ai saisi mon texte, choisi une police d’écriture et un petit picto, et le tour était joué. Enfin, ça c’était ma contribution ! Le reste s’est joué chez HappyBulle !

View this post on Instagram

Commande @happybulle 👍

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Le produit est fabriqué rapidement (en France), et on nous annonce une expédition sous 48 heures. Les frais de port varient selon le point de livraison. Pour recevoir ma planche en boîte aux lettres, j’ai payé 4,90 € de port (offert à partir de 50 € d’achat).

Ma commande a été enregistrée le 12 mars, expédiée le 13, et reçue le 14 !

J’ai été surprise par sa taille. Il était bien noté qu’elle mesurerait 20×14 cm, mais j’imaginais que cela rendrait plus grand. Là, cela va être juste pour préparer à manger dessus. Elle servira plus de petite planche à découper d’appoint, pour couper une petite bidouille, que de véritable planche pour préparer une ratatouille ou un couscous.
Je suis malgré tout contente de mon achat, car j’ai pu offrir un cadeau original, personnalisé, et qui devrait durer dans le temps.

 

 

La Cuisine des Sorciers

Les Sorciers sont à la mode en ce moment, et peuvent remercier J. K. Rowling notamment, qui a largement contribué à leur rendre leurs lettres de noblesse ! Il est loin le temps où les mômes craignaient les vieilles bonne-femmes au nez boutonneux, qui sillonnaient le ciel sur leur balai !

Les sorciers sont in, et c’est tant mieux !

Si chez vous il y a des fans de sorcellerie, des druides en herbe, des aspirants magiciens, alors voici un joli livre qui pourrait constituer une chouette idée cadeau…

 

 

Il s’agit de La Cuisine des Sorciers, un livre de recettes ensorcelantes, mises au point par Aurélia Beaupommier, et publié chez Solar Éditions.

 

 

Dans ce beau livre de près de 200 pages, vous trouverez cent recettes illustrées, pour réaliser des plats sucrés ou salés, inspirés de différents univers, tel celui de Harry Potter, Ma Sorcière Bien-Aimée,  Narnia, ou encore Donjon et Dragons !

Les recettes sont bien présentées, et organisées par thèmes :

*Cuisine Magique du Quotidien

*Festins des Grands Jours

*Gâteaux et Goûters Merveilleux 

On nous précise les temps de préparation, de cuisson, de repos, et bien sûr, la liste des ingrédients.

Puis, la recette est détaillée, avec une bonne dose d’humour à chaque fois. Par exemple, pour l’omelette soufflée de Saroumane, on nous dit de « lance[r] une tornade dans une jatte » avant de préciser entre parenthèses que l’on peut aussi utiliser un batteur !

Puis, il faut « déchaine[r] les vents du Caradhras » pour que la crème épaississe !

***

View this post on Instagram

#lecture #livre

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

Il y a de belles idées, originales, pour toutes les occasions.

Les images sont superbes, et donnent envie de se lancer.

Les instructions sont à la fois amusantes et claires.

Bref, c’est un beau livre, que l’on aura plaisir à consulter !

 

View this post on Instagram

#livre

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Alors, ensorcelés ?

Ce livre coûte 24,90 €.

Un sapin en Lego c’est plus rigolo !

Totalement has been le sapin ? Je ne pense pas non. Nous aimons tous avoir un joli roi des forêts dans notre salon, qu’il soit en sève et en branches ou en plastique. Et nous adorons généralement le décorer (c’est un peu le concept…).

Mais pour avoir le conifère le plus branché de tout le quartier (notez le jeu de mot s’il vous plait), il y a un ouvrage à posséder absolument.

Il s’appelle Noël en Lego et regroupe 15 idées de déco pour élaborer vos propres décorations super stylées…

View this post on Instagram

Décorer le sapin en… @lego ! #livre#idéeCadeau

A post shared by Ana (@chiarastory) on

L’auteur Chris Mc Veigh explique qu’il a voulu à travers cet ouvrage, réunir deux grandes passions de son enfance : jouer aux Lego, et décorer le sapin. Quelle belle idée non ? On peut grâce à lui passer un agréable moment avec les enfants, à préparer ses propres décos, avant de les accrocher à l’arbre de Noël… C’est aussi une façon de faire patienter les plus pressés, qui si on les écoutait, nous feraient décorer le sapin dès le mois d’octobre !

Le livre coûte une quinzaine d’euros. Il fera fureur sous le sapin cette année, accompagné idéalement de quelques boîtes de briquettes de construction… Et on pourra s’en servir pour préparer les décos de Noël 2017 !

View this post on Instagram

De saines #lectures de saison !

A post shared by Ana (@chiarastory) on

A la maison il a tout de suite été adopté par le grand enfant (mon mec) qui n’a pas arrêté de me tirer par la manche « oh t’as vu ça comme c’est marrant ! » / « J’aurais pas pensé à utiliser cette pièce dans ce sens là ! » / « Oh regarde ça ! » … 

C’est sûr, ce livre là… il envoie du bois !

Rendez-vous à Versailles !

Chez Emmaüs, je suis tombée sur une collection de romans ados qui m’ont tentée en raison de leur jolie couverture… La présentation soignée, les pages artificiellement vieillies, m’ont donné envie !

J’ai choisi le journal d’Angélique, une fausse autobiographie d’une fille d’honneur à la cour de Versailles.

Le livre tient en 159 pages, rapides à lire.

Angélique est orpheline et entre à la cour de France sur recommandation de sa marraine. Elle est au service de la princesse palatine, Elisabeth-Charlotte de Bavière, épouse du frère de Louis XIV, Charles Ier.

La jeune fille (elle a 14 ans) va découvrir tout le faste de Versailles, les fêtes organisées pour divertir les grands de ce monde et les empêcher de s’intéresser aux vraies questions… Elle va devoir respecter l’étiquette, s’appliquer à paraître en permanence.

Angélique devra aussi assumer un grand secret, lourd à porter à l’époque, puisqu’elle découvre que ses parents étaient protestants, et qu’ils se sont convertis sous la contrainte…

img_9140

Ce roman est vraiment facile d’accès. Il permet de résumer très rapidement la vie à la cour de Louis XIV, et de nous expliquer brièvement les conversions des protestants et la révocation de l’édit de Nantes.

J’ai trouvé intéressant de redécouvrir cette période avec ce récit. Mais je n’ai pas été non-plus totalement séduite.

L’histoire reste très simple, et assez plate. Il manque un peu de profondeur, un peu d’intrigue pour que l’on ait envie de tourner les pages et du mal à reposer ce livre.

On a vraiment les grandes lignes de ce qui s’est passé à l’époque, mais c’est tout. Un peu d’action n’aurait pas été de refus, pour que l’on s’attache un minimum à la narratrice et que l’on ait envie de savoir ce qui allait se passer…

Du coup, je ne pense pas découvrir les autres livres de la collection. Mais bon, pour le public visé, à savoir les enfants/ados, pourquoi pas ?!