Quelques films pour votre PàV

Cela se dit Pile à Voir ? Allez, moi je valide ce terme pour désigner la liste des films que l’on a envie de regarder !

Et je vous propose une sélection de (jolis) films pour l’allonger !

*

Jusqu’à Toi est une comédie romantique française sortie en 2007.

View this post on Instagram

Allez : weekend ! #dvd #melanieLaurent #film

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Comme la jaquette du DVD le laisse deviner, Mélanie Laurent tient le rôle principal. Elle incarne Chloé une jeune parisienne fleur bleue, qui mène une existence sans remous.

Chloé n’a pas vraiment de passion. Elle travaille pour gagner sa vie, et ce n’est pas toujours simple entre sa phobie du téléphone et sa collègue faux-cul. La jeune femme n’a pas énormément de potes. Sa vie sociale se résume à sa voisine, jouée par la regrettée Valérie Benguigui, et au loueur de DVD…

Et puis, Chloé va croiser Jack, ou plutôt sa valise…

Jack est un bel américain, fraîchement largué par sa copine. Il gagne un séjour à Paris, et sa valise se retrouve égarée par la compagnie aérienne. Le hasard fera bien les choses, puisque c’est Chloé qui va récupérer la valise de Jack… Cédant à sa curiosité, elle ouvre le bagage…

C’est ainsi, qu’à partir des objets contenus à l’intérieur, Chloé va tomber amoureuse de Jack, et essayer de le rencontrer…

Ce film est très joli, même si l’idée de base a un goût de déjà vu (cela m’a rappelé l’Appel de l’Ange de Guillaume Musso avec les deux protagonistes qui échangent leurs portables par mégarde). L’histoire est plaisante, et les acteurs jouent bien. Je ne dirais pas que ce film est un chef d’oeuvre. Mais il se regarde bien et nous laisse le sourire aux lèvres.

C’est frais, léger, et il y a un joli petit côté poétique qui ne fait pas de mal !

*

Phénomènes est un film catastrophe, sorti un an plus tard, en 2008.

téléchargement (1).jpg

Il y a quelques années j’avais adoré La Fille de l’Eau, du réalisateur américain Night Shyamalan. C’est pour cela que j’ai regardé Phénomènes, que l’on peut classer entre le thriller et le film catastrophe, avec une petite touche d’horreur. Tout cela ?

Oui. Mais pour commencer, il faut que je vous présente le synopsis.

Nous sommes à New-York et un étrange phénomène semble frapper la population. Soudain des dizaines de personnes se donnent la mort de façon subite et violente, sans raison apparente.

On envisage d’abord une attaque terroriste, qui aurait pollué l’air… Mais dans l’immédiat, Elliott Moore (Mark Wahlberg), prof de sciences en lycée, n’a pas vraiment le temps de comprendre les tenants et les aboutissants. Il pense d’abord à sauver sa peau et à se mettre à l’abri, avec sa femme (Zooey Deschanel), son collègue (John Leguizamo) et la fille de ce dernier…

Ce film a le mérite de présenter un scénario plutôt original, et assez crédible finalement… Cela se regarde bien, même si parfois j’ai pu regretter une baisse de rythme et quelques longueurs. Il y des scènes assez eurk nieurk nieurk, mais l’âme sensible que je suis n’a pas passé de nuit blanche pour autant.

Bref. Un bon film catastrophe à vous mettre sous la dent…

*

Quatre Étoiles est une comédie de 2006, qui met en scène Isabelle Carré et José Garcia.

téléchargement.jpg

Malgré la présence de deux bons acteurs au casting, que dis-je, trois bons acteurs, puisqu’il y a également François Cluzet, brillant dans un rôle de neuneu, cette comédie ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

L’histoire est amusante. C’est une prof d’anglais qui touche un héritage absolument inattendu, et décide de l’utiliser tout de suite, pour s’offrir un séjour à Cannes, dans un grand hôtel.

Sur place, elle rencontre Stéphane, un bel escroc qui lui met rapidement le grappin dessus.

Isabelle Carré est attachante comme toujours, et José Garcia, même s’il ne tient pas là son meilleur rôle, parvient à nous faire sourire… Mais l’ensemble manque malgré tout de charme et d’un minimum de crédibilité. Quatre Étoiles s’en sort, grâce à son casting et à la bonne volonté des spectateurs !

*

Ce sera tout pour notre liste de films du jour… mais je vous dis à très bientôt pour de nouvelles critiques !

Anna M. – DVD

Bonjours à tous et merci d’être toujours plus nombreux à me lire et à réagir à ce blog. Cela fait diaboliquement plaisir et je ne prends pas souvent le temps de le dire, alors hop, une fois de plus, THANKS !

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous présenter un film de Michel Spinosa, sorti en 2007. Ce n’est pas une nouveauté, mais c’est un film que j’ai eu plaisir à visionner, et que j’aimerais donc partager avec vous.

image

Anna M. est un film à part, un film angoissant et dérangeant, qui met en scène Isabelle carré et Gilbert Melki. Il dure 1 h 46, et appartient à la catégorie des drames.

Elle, incarne une jeune femme douce et discrète, qui travaille dans la restauration de vieux livres. Lui est un Docteur, qu’elle rencontre lors d’un séjour à l’hôpital. L’attitude du-dit Docteur n’a rien d’ambigu, pourtant Anna s’imagine qu’il cherche à la séduire, et tombe totalement sous son charme. Si cela s’arrêtait là, il n’y aurait pas de film… vous vous en doutez.

Mais Anna va complètement se monter la tête, et s’imaginer que le Docteur Zanevsky est amoureux d’elle.

La voilà qui se met à le suivre, à l’épier, et à récolter un maximum d’informations sur l’objet de son fantasme… Commence alors une horrible période pour le Docteur, qui voit sa vie chamboulée. Anna va jusqu’à se faire embaucher comme baby sitter par le voisin de Zanevsky, pour se rapprocher un peu plus de son amant imaginaire…

 

***

Le film se lance rapidement, et très vite on ressent l’angoisse du Docteur Zanesky, face à l’obsession de la jeune Anna. Il a beau essayer de lui expliquer qu’il ne ressent rien pour elle, et qu’elle s’est tout imaginé, Anna réagit de façon violente et imprévisible. Pire que tout, les autres ne peuvent pas comprendre ce qui se trame, car Anna a l’air tout à fait normal de l’extérieur. C’est même elle qui passe plusieurs fois pour la victime…

***

Je ne dirai pas que j’ai adoré ce film, car il met mal à l’aise. Ce n’est pas vraiment un film à regarder pour se divertir et s’éclater. Vous l’aurez compris je pense ! Mais il est néanmoins intéressant, et bien ficelé. On comprend bien le piège dans lequel tombe le Docteur, et on n’a aucun mal à imaginer qu’il lui est très difficile d’en sortir. Quoi qu’il fasse, la situation tourne à son désavantage.

Anna M. est un film réussi, avec de bons acteurs, un vrai scénario, et une réalisation à la hauteur. Je n’ai pas vu le temps passer, et vous recommanderais donc de le regarder à votre tour si ce n’est déjà fait…