Le mariage du mensonge

Le livre dont je vais vous parler aujourd’hui existe en anglais, en italien et en espagnol. Il n’a à ce jour, pas été traduit en français. Mais comme je l’ai adoré, je vais vous en parler malgré tout.


C’est un thriller de Belle KIMBERLY, qui date de 2016. Je l’ai trouvé dans les promos de la boutique Amazon Kindle.


Nous faisons la connaissance d’Iris et son mari Will, qui se réveillent le lendemain de leur anniversaire de rencontre, follement amoureux l’un de l’autre. Le couple file le parfait amour, et a décidé de faire un bébé.


Alors qu’Iris arrive en retard au travail, après un petit câlin matinal, elle apprend qu’un avion parti du même aéroport que son mari vient de s’écraser. 


Heureusement, quelques minutes plus tard, elle découvre avec soulagement que l’avion n’allait pas à Orlando, mais à Seattle. Ouf, ce n’était pas le vol de Will…


Et pourtant, très vite la compagnie aérienne publie la liste des passagers, sur laquelle figure le nom de Will…
Que s’est-il passé ? Pourquoi Will aurait-il menti à sa femme ? Qu’avait-il à cacher ?


De fil en aiguille, Iris va mener l’enquête, et découvrir d’autres points d’ombre… 


Ce roman m’a captivée depuis les toutes premières pages. Je me suis tout de suite prise au jeu, et ai eu envie de savoir pourquoi Will avait menti. 

L’auteur nous fait vite comprendre qu’il ne s’agit pas d’une banale histoire de double vie ou de tromperie. C’est bien plus compliqué que cela !


J’avais du mal à éteindre la liseuse pour me coucher, car je voulais toujours en savoir plus. J’ai trouvé que le récit était vraiment bien ficelé, facile à suivre, et pleins de fausses pistes !

Alors Voilà, Baptiste Beaulieu

On parle beaucoup des soignants actuellement, et c’est probablement ce qui m’a poussée à choisir ce ebook dans le catalogue Kindle. Le fait d’avoir déjà lu plusieurs livres du même auteur, sans jamais être déçue a joué également.

Dans Alors Voilà, Baptiste Beaulieu nous partage des anecdotes des Urgences. Ce sont des situations qu’il a lui-même vécu, ou que des collègues lui ont racontées, et qu’il a légèrement remaniées pour en faire une compilation tour à tour drôle, touchante, parfois triste.

Le fil rouge est la femme oiseau de feu, une malade du cancer, pour laquelle le narrateur s’est pris d’affection. Telle Shéhérazade, dans les milles et une nuits, il se met à raconter pour elle, espérant faire durer… sa vie.

Ce livre m’a vraiment bottée. Je me suis vite attachée aux différents personnages, au narrateurs et à ses collègues. Je suis passée par tout un arc-en-ciel d’émotions. Baptiste Beaulieu nous fait rire, mais pas que… Sa plume témoigne aussi d’une grande humanité, d’une profonde tendresse vis à vis de ses semblables. C’est vraiment bon à lire, même si toutes les histoires ne se finissent pas toujours bien.

Cette lecture m’a enchantée et je ne peux que vous la conseiller, du fond du cœur !

[Lecture] J’ai une Kindle, ça y’est !

Je n’étais pas spécialement attirée par les liseuses…

J’aimais bien fouiller les rayonnages d’Emmaüs et les cartons sur les vide-greniers, à la recherche de bouquins à petits prix… C’était un peu l’occupation du samedi matin avec mon Chéri… Maintenant je l’attends dans la voiture, ma Kindle dans les mains…

J’aimais bien ranger mes livres sur ma Billy d’Ikéa, et me poster devant à la recherche de ma prochaine lecture. Maintenant je cherche mes prochaines lectures sur le net…

12833427_10154018979317287_1789497210_n

Cela coûte cher ?

Et oui car.. mon homme m’a offert une Kindle. Et je dois reconnaître qu’immédiatement, j’ai été séduite. Il s’agit de la Kindle toute simple, l’entrée de gamme proposée à partir de 69,99 €. (Les modèles Paperwhite et Voyage sont respectivement à 129,99 € et 189,99 €). Mais pour commencer l’aventure des liseuses, le modèle entrée de gamme me semble bien suffisant et je pense qu’il a eu raison de ne pas m’offrir une Royce !

La liseuse est toute petite, format livre de poche, et toute légère. Imaginez un peu, elle ne pèse même pas 200 grammes ! J’avais beau avoir déjà vu des liseuses à droite à gauche, je crois que je n’en avais jamais tenu dans mes mains, et du coup quand j’ai déballé la mienne, j’ai été surprise !

Elle existe en noir et en blanc, et je possède le modèle blanc.

 

Elle est belle ?

image

J’ai été vraiment séduite par son aspect robuste. Elle n’a pas l’air toute fragile comme mon Iphone, et même si ce n’est pas une raison pour la laisser traîner n’importe où, j’apprécie.

Pour pouvoir l’emporter partout avec moi sans risquer de l’abîmer, je lui ai trouvé une housse de protection. J’aurais pu en commander une sur le net pour 20 € en moyenne (à 29 € on trouve des modèles superbes), mais j’ai décidé de regarder chez Noz pour commencer, et j’ai bien fait car là j’ai trouvé une pochette toute simple à 0,99 € !! Belle affaire non ?  On verra ce qu’elle dure mais elle me semble correcte.

Dans la boîte, on trouve deux minuscules notices, et un câble USB pour la recharger sur un ordinateur. Mais en réalité, elle tient tellement bien la charge, que je ne l’ai pas encore branchée, et pourtant j’ai déjà lu dessus pendant plusieurs heures !

Il suffit de l’allumer en pressant sur l’unique bouton, pour faire ses premiers pas en suivant le tutoriel. C’est enfantin. On arrive rapidement sur la boutique Amazon, et l’on peut commencer à remplir sa bibliothèque…

 

Elle lit quoi ?

image

Dans un premier temps, j’ai dû me renseigner sur les e-books, car aucun n’est fourni avec la Kindle. D’ailleurs j’ai été un peu désappointée car je m’attendais à avoir un code promo ou un livre offert lors de ma première visite sur Amazon… mais non !

La Kindle s’oppose à d’autres systèmes, notamment à la Kobo. Kindle est la liseuse d’Amazon et lit les fichiers du format Amazon, ainsi que les PDF, documents Excel, et certaines fichiers d’images.

La Kobo a été développée par la FNAC et lit les fichiers epubs, PDF, certains fichiers images, etc…

Mais les problèmes de compatibilité sont facilement contournables en téléchargeant un petit logiciel gratuit : Calibre. J’ai réussi à le trouver et à l’installer rapidement. J’ai aussi pu le faire fonctionner en quelques clics, sans l’aide de personne. C’est bien la preuve que c’est fastoche comme tout !

***

Ce que j’adore avec ma liseuse ?

*Le fait de pouvoir obtenir un livre tout de suite, sans avoir à bouger de chez moi,

*Le fait de savoir où j’en suis dans ma lecture, car je peux afficher le pourcentage de lecture restant, et le temps estimé selon mon propre rythme de lecture,

*Le fait d’emporter avec moi des centaines d’ouvrages, pour seulement 191 grammes !

Et la sensation de lecture ?

Et bien franchement, la prise en main est tip top. La Kindle ne pèse rien du tout (Oui je l’ai déjà dit !) et a un format parfait. J’ai tout de suite trouvé mes marques et lu de façon confortable comme j’en avais l’habitude, aussi bien dans mon lit qu’assise au bureau (je lis pendant ma pause déjeuner). Je lis même en me brossant les dents, chose qui était un peu laborieuse avec un livre papier… Il n’y a que dans le bain où je n’ai pas osé l’emmener, car elle n’est pas étanche (des modèles étanches existent ceci-dit).

Au départ j’ai un peu galéré à trouver les réglages, car j’avais passé le tutoriel sans bien lire les instructions (j’étais trop pressée d’acheter des bouquins !) mais une fois le principe compris, j’ai trouvé la navigation vraiment intuitive (on passe le doigt en haut pour accéder aux réglages, et à droite pour tourner les pages vers la suite (à gauche pour revenir en arrière).

L’écran n’est pas lumineux, donc je ne peux pas lire sans ma lampe, mais cela ne me manque pas, car mes livres papier n’étaient pas lumineux eux non-plus !

Cet écran est en revanche très bien pensé. Il n’éclaire pas comme un écran de smartphone ou de PC et ne fatigue pas mes petits yeux sensibles.

J’ai pris mes marques et changé la police d’écriture, selon mes goûts. J’ai réglé la taille des caractères, les interlignes, les marges. Et j’ai commencé à me servir des notes, pour enregistrer certains passages de mes livres, et les retrouver au moment de rédiger mes chroniques.

Vraiment, je dois dire que si j’ai longtemps hésité avant de passer à la liseuse, aujourd’hui je ne reviendrais pas en arrière… Et du coup je remercie mille fois mon homme d’avoir fait le grand saut pour moi ! 😀

 

Et vous, papier ? Liseuse ? Les deux ?

 

12825208_10154018979262287_2136888502_n.jpg