Se loger à Parma – Ayri Hotel

Ayri Hôtel à côté de Parma est un hôtel que l’on peut hésiter à contacter si l’on dispose d’un budget serré. En effet, son site internet présente un établissement d’un certains standing et on ne s’attend pas à ce que la chambre matrimoniale soit proposée à 48 € seulement, en août… Et pourtant c’est le cas !

En règle générale, sachez qu’en pleine saison touristique (disons août), l’intérieur des terres italiennes est boudé par les touristes et déserté par les voyageurs d’affaires. On peut donc se loger pour vraiment peu cher, dans des hôtels fort confortables…

Coucher de soleil sur #Medesano - campagne parmesane - Italie

Non, ce n’est pas l’hôtel…

À ce prix là, le déjeuner buffet n’est pas inclus, mais on peut néanmoins profiter du parking gratuit. Ce parking est extérieur, non-surveillé. Mais il se trouve juste devant l’hôtel, dispose de très nombreuses places, et comme l’hôtel est à la campagne (à Medesano précisément) il n’y a pas trop à s’angoisser…

Nous sommes arrivés à 10 h 35 et avons patienté 5 minutes dans le hall car la réceptionniste était dans la salle du petit déjeuner. Elle nous a expliqué que la chambre n’était pas encore prête mais qu’elle allait la faire préparer en 15 minutes. En attendant nous avons regardé les documents touristiques et utilisé le wifi gratuit pour préparer notre visite à Parme.

Il n’y a pas de transport en commun tout près de l’hôtel. Celui-ci est un peu au milieu de nulle part. Mais nous avons pris la voiture jusqu’à Fidenza, puis le train jusqu’à Parme.

Ayri Hotel

Fidenza possède un centre outlet, qui regroupe des magasins d’usine. Ce sont des marques de luxe uniquement. Nous n’y sommes pas allés. Mais sachez qu’il existe…

Pour en revenir à l’hôtel Ayri, la chambre est correcte et jolie, avec une grande fenêtre donnant sur le parking, un grand lit, une belle machine à café (2 dosettes en stock_ne prévoyez pas les vôtres car c’est une machine professionnelle qui n’accepte que les dosettes spécifiques !), un minibar avec petite bouteille d’eau à 2 €. Il y a une fleur de plastique sur le bureau.

Ayri Hotel

Le minibar ne semblait pas fonctionner car nous y avons mis quelques bidouilles qui n’ont pas été rafraîchies mais nous n’avons pas eu le courage de prévenir la Réception (pourtant toujours à l’écoute).

Ayri Hotel

La salle de bain accueille une cabine de douche, un grand lavabo, l’incontournable bidet italien, et un WC. Des produits d’accueil sont offerts : 2 petits gels douches, 2 petits shampoos, 1 petit savon. On peut aussi trouver des mouchoirs, et des sachets plastiques pour les protections hygiéniques. Ce fut bien pratique pour emballer mon dissolvant farceur, qui fuyait dans ma trousse de toilette.

Ayri Hotel

Ayri Hotel

Ayri Hotel

La chambre est moderne mais il y a des traces d’usure sur les murs et des moustiques écrasés au plafond. Ceci dit, cela reste globalement propre et on ne manque de rien. Il y a d’ailleurs un sèche-cheveux dans la salle de bain. J’aurais bien aimé avoir une bouilloire pour me faire du thé le matin, mais bon, en Italie pays du café, ce serait être bien relou de se plaindre de cela !!

L’homme a trouvé le lit à son goût. Moi je l’aurais bien aimé un peu plus ferme et j’ai trop senti les ressorts. Mais bon, crevés comme nous étions après nos journées de balades, nous n’avons pas vraiment cherché le sommeil !!

Ayri Hotel

Sur le mail de confirmation reçu lors de ma résa, il était question de trouver un vélo elliptique dans la chambre. Point d’elliptique dans la notre, mais vu les kilomètres de marche que nous faisions chaque jour cela ne nous a pas manqué !

Ayri Hotel

***

Medesano se trouve à une quinzaine de kilomètres de Parme. En train régional depuis Fidenza, nous avons payé 3,05 € pour un aller simple. La gare est équipée de distributeurs automatiques, qui évitent de faire la queue au guichet, et permettent de comparer les prix et les horaires. Le parking Marconi est voisin de la Stazione. Tout recouvert de panneaux photovoltaïque, il est grand et gratuit au moment où j’écris ce billet.

Coucher de soleil sur #Medesano - campagne parmesane - Italie

Eglise de Medesano

À Fidenza on trouve une Cathédrale, imposante de l’extérieur mais assez simple à l’intérieur. Elle abrite quelques peintures, et une petite chapelle. Nous l’avons visitée en attendant l’heure de notre train. Côté shopping, tout près de la gare, on peut passer chez Tigota (cosmétiques et produits d’hygiène) ou OVS (fringues hommes, femmes, maquillage).

 

***

Pour terminer avec l’Ayri Hôtel, signalons qu’il fait aussi resto traditionnel le soir. Le menu est affiché à la réception (plusieurs choix de pasta en entrée, puis viande et accompagnement). Nous n’avons pas testé et je ne saurais vous renseigner sur les prix.

À l’accueil, on peut lire différents quotidiens italiens (je ne crois pas avoir vu de journaux étrangers). Il y a aussi une petite étagère de book crossing (on laisse un livre pour en prendre un autre à la place). Je n’ai rien trouvé à mon goût mais j’adore le concept !

Les Réceptionnistes sont présentes de 7 à 23 h, toujours prêtes à rendre service. J’ai pu reposer ma langue et laisser l’homme s’exprimer en anglais, car le personnel est bilingue.

Enfin, le wifi est gratis, sans code. Au rez de chaussée il fonctionne au poil. En chambre il rame comme l’internet du début des années 2000.

***

 

Pour 48 € la nuit, cet hôtel offre une solution d’hébergement des plus correctes. Les chambres sont propres et plutôt pratiques, même s’il y a des points d’amélioration possibles. L’accueil est tip top. La présence d’un grand parking et de la gare à 15-20 mn en voiture sont de vrais plus.

Publicités

Se loger à proximité de Bergamo [Italie]

En Italie, outre les hôtels et les bed and breakfast, on peut trouver des affitacamere, littéralement « loue-chambres ». Ce sont des équivalents de nos maisons d’hôtes, mais avec plus d’indépendance, selon ce que nous avons pu constater. Il est possible d’y prendre le petit-déjeuner, mais ce n’est nullement obligatoire.

Généralement on nous remet les clefs de la chambre et de l’entrée, car il n’y a pas de réception.

Pour notre dernière étape piémontaise (en août 2016), nous avons trouvé l’affitacamere Carlo Cacciami à Grignasco (province de Novara). La nuit pour deux était à 48 € sans petit-dèj.

View this post on Instagram

#chambre

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Grignasco se trouve à :

-1 h 20 de Côme

-1 h 30 de Bergame

-1 h 50 de Brescia

-45 minutes de Novara

Je vous mentionne ces différentes villes, car elles ont toutes un intérêt touristique. Nous n’avons à ce jour, pas encore visité Côme, mais nous sommes amoureux de Bergame, et recommandons également de découvrir Brescia et Novara !

D’ailleurs, pour Novarra, il y a des infos par ici…

*

View this post on Instagram

Affitacamera #voyage

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Nous avons trouvé facilement l’endroit grâce au GPS et au panneau à l’entrée du parking.

Le parking est vaste et il y a des places sous les arbres ; c’esfort appréciable vu la chaleur de ce mois d’août.

À côté, se trouve un resto chinois-japonais, que nous n’avons pas testé.

Le gérant de l’affitacamere nous a accueillis immédiatement et nous a fait visiter la chambre.

View this post on Instagram

Affitacamere

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

RAS côté propreté. C’était rutilant et on voyait que tout était entretenu avec soin. Un lit double, un petit lit, un beau bureau en bois massif, quatre chaises, on trouvait aussi plusieurs placards, un pèse personne électronique, et un sèche cheveux. La télé écran plat est grande et de bonne qualité. Dans certains hôtels nous avions eu des écrans catalytiques cathodiques pleins de parasites alors là cela changeait !

Dans la salle de bain, Italie oblige, il y a ZE bidet, mais aussi une petite baignoire, un lavabo et des savons. Je n’ai pas trouvé cela super hygiénique de proposer des savons solides de grosse taille, qui sont destinés à resservir d’un client à l’autre. Mais de toute façon rien ne nous forçait à les utiliser car nous avions nos propres produits.

View this post on Instagram

Salle de bain

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Le Gérant nous a donné le code du wifi sans que nous ayons à demander. Le réseau était très faiblard. Mes mails ont daignés se télécharger au bout d’une longue attente, mais je n’ai pas pu charger une seule application.

La chambre est confortable et offre tout le nécessaire pour passer un séjour agréable (une bouilloire serait bienvenue mais en Italie c’est rare !).

J’ai bien dormi car j’avais mes boules Quies et que j’étais lessivée après une journée au soleil. Mais l’homme a eu du mal à se reposer, car malgré les boules Quies il entendait une sorte de climatisation. En effet il y avait comme une grosse soufflerie, qui s’arrêtait parfois en faisant des « tac tac tac » et reprenait de plus belle quelques minutes plus tard. Nous avions coupé la climatisation de notre chambre pourtant… Nous avons pensé qu’il devait s’agir de celle du couloir. Mais impossible d’en être surs et de trouver comment l’arrêter…

À 6 h 30, les occupants d’une autre chambre sont partis et le bruit fait par leur porte et par leur discussion d’un bout à l’autre du couloir m’a réveillée malgré les bouchons d’oreille.

*

En résumé, cet affitacamere offre un bon compromis entre le camping et l’hôtel. Pour un budget moyen, il permet de se loger de façon confortable, pour peu que l’on soit prêt à accepter quelques petites imperfections…

Pour plus d’infos, et pour réserver, voici le site officiel : ICI