Dégustation [Thé] blanc Pêche Blanche Lushan

Quand on aime le thé, on aime généralement en découvrir de nouveaux, et varier les plaisirs. C’est en tout cas ma façon de voir les choses… Même s’il y a des classiques dont je ne me lasse pas (le thé vert à la Menthe, celui au Jasmin…), des références que je rachète avant même de tomber en panne, j’ai plutôt pour habitude de chercher la nouveauté…

J’avais déjà goûté et apprécié le thé à la Mirabelle de chez Lu Shan, dont je vous avais parlé sur ce blog. J’ai donc pensé à nouveau à cette boutique, et ai décidé de me payer le culot de demander à la marque si elle aurait la gentillesse de m’adresser quelques échantillons… Ma question a obtenu une réponse positive, et je remercie encore vivement Lu Shan pour cela. Peu de marques font confiance à des blogueuses débutantes (bon, en fait je blogue depuis des années, mais CE blog est tout récent^^).

J’ai reçu un assortiment de thés que j’ai pu déguster, et que je vais maintenant vous présenter… en toute objectivi’Thé bien-entendu !

***

image

Le soir où j’ai réceptionné mon petit colis, j’ai laissé mon homme choisir le thé qui l’attirait le plus, et son choix a été vite fait : Pêche ! OK.

Le thé Blanc à la Pêche Blanche est un thé bio, qui coûte 14,50 € les 100 grammes, et est composé de thé blanc biologique, d’arômes de vanille et de pêche, et de pétales de tournesol.

J’ai fait chauffer mon eau à 70°C (le thé blanc se prépare avec une eau à 70-75°C en général) et j’ai laissé infuser entre 5 et 7 minutes, dans ma tisanière à couvercle, pour garder ma boisson bien chaude. L’homme a fait de même, à la différence près qu’il a ajouté un sucre (oui vous pouvez le huer). 🙂 Attention, je vous conseille vivement de ne pas être trop pressés, et de bien laisser infuser ce thé, car il mérite bien 5 minutes minimum, pour profiter au maximum des arômes !

Ce thé sent très bon, avant même d’entrer en contact avec l’eau chaude. Il développe des odeurs fruitées, gourmandes, absolument irrésistibles.

Les feuilles sont de bonne taille, et je vous conseillerais d’éviter les infuseurs trop petits, pour laisser les feuilles se déployer et exprimer au mieux leurs arômes ! Dans une tisanière, ou une théière en fonte, c’est parfait !

Les arômes sont présents et charment aussi bien les narines que les papilles. L’homme apprécie les thés aromatisés, mais déteste lorsque l’on sent « trop » le thé. Je crois arriver à comprendre à force de dégustations, que c’est l’amertume de certains thés qui le gêne. Ici il est séduit. C’est la pêche qui domine, le côté fruité prenant le dessus sur le goût de thé en lui-même.

Il a affirmé au moins trois fois que ce thé était vraiment délicieux. Il avait déjà beaucoup aimé le thé à la mirabelle, et là c’est un deuxième coup de cœur pour lui.

Quant à moi, je suis charmée également, même si j’ai déjà goûté d’autres bons thés à la pêche. Ici il s’agit de mon premier thé blanc aromatisé avec ce fruit. J’apprécie la finesse, la présence d’arômes à juste dose, ni trop timide, ni écœurante.

Je ne parlerai pas de coup de cœur, mais probablement parce-que j’avais déjà goûté d’autres thés à la pêche, et que l’effet de nouveauté était donc passé pour moi. Par contre, il est clair que pour mon homme c’est un coup de foudre, car il a demandé à en boire et re-boire à chaque fois que je lui ai proposé de préparer du thé après le repas. Pourtant, j’ai du choix dans mon étagère à thés, et nous pourrions changer à chaque tasse !!

Pour en savoir plus, c’est par ici !

Publicités

Lu Shan – Les 4 Souveraines d’Orient

image

J’ai une petite habitude dans ma vie de tous les jours, qui consiste à me réveiller largement avant l’heure à laquelle je devrais normalement me réveiller, pour prendre du temps pour moi le matin. J’ai constaté que ce n’était pas stupide, car cela me permettait de profiter un peu plus de ma journée, et de ne pas avoir à sauter hors du lit pour me rendre immédiatement au travail.

Finalement, ces minutes qui peuvent sembler « sacrifiées » par rapport à des minutes que j’aurais pu passer à dormir, sont utilisées pour moi, rien que pour moi, et me permettent de passer une meilleure journée que si je m’étais levée directement !

Mon rituel est souvent le même. Je commence par me préparer un bon thé, que je bois au lit, avec ma liseuse. Je n’y passe pas des heures. Généralement je prends entre dix minutes et une demi-heure, grand grand [énorme] maximum… mais cela me fait le plus grand bien !

***

image

En ce moment, c’est l’excellent Manderley Forever de Tatiana de Rosnay qui accompagne mes réveils, et je vous en parlerai dans un billet, une fois que je l’aurai terminé… je le déguste avec un thé oolong de la marque Lu Shan.

Les 4 Souveraines d’Orient®

Il s’agit d’un thé fruité, aromatisé avec 4 fruits : prune, datte, figue et raisin.

Je prépare ce thé bien chaud, avec une eau entre 85 et 90°C (merci la bouilloire à thermostat !) et le laisse infuser pendant 3 à 4 minutes.

image

 

J’apprécie beaucoup le oolong, surtout le matin quand mes papilles ne sont pas encore tout à fait réveillées… Ce thé ne manque pas de goût, sans pour autant être trop fort. Entendez par là que je ne suis pas une adepte des thés noirs le matin au saut du lit !

Le oolong m’apporte juste ce qu’il me faut de goût, sans pour autant me « brutaliser ». Les fruits sont bien présents, sans être écœurants pour autant. Je reconnais la datte que j’aime tant, et qui est souvent présente dans mes petits-déjeuners. Elle se marie très bien aux autres fruits, pour un ensemble fruité, harmonieux, tout à fait adapté à mes envies du matin ! Il n’y a aucune âpreté, aucune rugosité.

***

image

Vous l’aurez compris, ce thé oolong aromatisé m’a beaucoup plu. Et vous, vous tente t-il ?

Ce thé coûte 6 € les 100 grammes, un prix que je juge correct.

Vous pourrez le trouver en suivant ce lien…

***

Et pour mémoire, je vous redonne les liens de mes précédents billets sur les thés Lu Shan :

[Thé] Un sublime thé à la mirabelle…

Un thé à la Châtaigne… [Coup de ♥]

***

A bientôt pour de nouvelles aventures ! :-p

[Thé] – Envol du Phoenix – Lu Shan

image.jpg

Sur le petit sachet qui contient Envol du Phoenix, il n’y a pas la liste des ingrédients. J’ai donc tenté la dégustation à l’aveugle, en sachant juste qu’il s’agissait d’un thé vert.

Après 4 minutes d’infusion à 75 degrés, je retire le couvercle de la tisanière. Un parfum très gourmand monte jusqu’à mes narines. C’est fruité, avec peut-être une pointe de caramel… Cela s’annonce bien.

En bouche, aucun doute, nous sommes en présence de fruits rouges. C’est délicieux, et même si après vérification il s’avère qu’il n’y a pas de caramel, je perçois comme une note délicatement sucrée… Je suis surprise, car je reconnais bien les fruits rouges, mais il y a une note d’originalité, qui fait que je n’ai pas l’impression de boire un thé « seulement » aux fruits rouges. On sort des sentiers battus…

Je ne résiste pas, et consulte le descriptif de ce thé…

Fruits rouges, fruits exotiques, pétales de rose et de bleuet, fleur d’oranger.

Hum… ! C’est super original en tout cas !

Il s’agit probablement des fruits exotiques que j’ai senti en fin de gorgée… De l’ananas probablement ? Maintenant que je sais qu’il y a du bleuet, en effet je le repère, car j’ai déjà goûté du thé au bleuet, et je connais son goût…

Le résultat est très réussi. C’est un thé équilibré, dépourvu d’amertume. Il est délicieux, réconfortant et jamais écœurant. J’ai plaisir à le déguster le matin, au saut du lit.

Pour profiter aux mieux des arômes n’hésitez pas à prévoir 4 à 5 minutes d’infusion, pas moins. Et buvez-le à 75 degrés environ. Trop chaud vous ne percevriez pas aussi bien tous les parfums.

***

Ce thé est proposé par la marque Lu Shan et coûte 5,90 € les 100 grammes.

Vous pourrez le retrouver en suivant ce lien : ICI

Merci pour vos réactions et… à très bientôt !

Un thé à la Châtaigne… [Coup de ♥]

image

 

En matière de thés, il y a les classiques que tout le monde connait, comme les thés à la menthe, au jasmin, aux fruits rouges… On les aime. Ce sont des valeurs sûres, que l’on a plaisir à avoir dans ses placards et dans sa tasse. Et puis il y a les originaux, ceux qui sortent des sentiers battus… Ceux que tu proposes à tes invités pour savoir s’ils sont tentés ou non… Généralement il n’y a pas trop d’hésitation, on récolte un « non » plutôt franc ou un « oui » intrigué selon que l’ingrédient principal plait ou non !

Le jour où j’ai testé La Clairière aux Châtaigniers, j’ai proposé à mon homme… Il n’est pas très amateurs de châtaignes. Quand j’en achète en bocal pour les cuisiner, il passe volontiers son tour. Mais par curiosité il a accepté une tasse de thé…

***

La Clairière aux Châtaigniers est un thé vert aromatisé. Sur une base de thé Sencha, on trouve un mélange de châtaignes et de vanille, parsemé de pétales de fleurs, de morceaux de noisettes et de chocolat blanc.

Pas de doute… il s’agit d’un thé gourmand ! Et vu le week-end pluvieux et frisquet que nous avons eu en Franche-Comté, j’étais bien contente d’avoir ce thé en stock ! Il correspondait tout à fait à mes envies cocooning du moment !

***

image

Je chauffe mon eau à environ 80°C et laisse infuser entre 2 et 3 minutes. Le thé sent bon la châtaigne. Cela m’inspire la crème de chataigne, les MaronSui’s de mon enfance, avec cette pointe de vanille bien présente et tellement régressive…

Dans la tasse, je perçois toujours le parfum si caractéristique des châtaignes, alors que l’homme trouve que c’est la vanille qui domine.

Je goûte et m’extasie. Pour la passionnée de châtaignes que je suis, c’est un délice absolu. On reconnait bien la châtaigne, qui se marie à merveille avec la vanille. C’est vraiment succulent.

L’homme avait prévu un demi sucre. Il rajoute l’autre moitié, et affirme que « c’est bon mais je préfère celui à la Pêche Blanche » (c’est un autre thé Lu Shan dont je vous parlerai très prochainement) !

Normal, il n’est pas un adorateur des châtaignes, lui… Et en un sens tant mieux, car cela en laissera plus pour moi !

A noter cependant que lorsque je lui ai proposé une deuxième tasse de ce thé le lendemain, il n’a pas refusé… ce qui sous-entend que bien que cela n’ait pas été un coup de cœur pour lui, il l’a néanmoins apprécié…

***

A vous de voir. Si vous aimez les châtaignes, ce thé ne pourra que vous séduire. Si en revanche vous n’en raffolez pas, alors pas de mystère, il vaudra mieux choisir un autre thé !

Pour ma part, j’ai eu du mal à boire d’autres thés ce week-end, tant j’étais séduite par la Clairière aux Châtaigniess, mais j’ai essayé de varier quand-même pour ne pas terminer tout mon petit sachet en deux jours ! Heureusement, ce thé a suffisamment de goût pour être infusé deux fois, ce qui permet de l’économiser !!

*

En attendant, 100 grammes de cette petite douceur valent 6,20 € ; un prix totalement dans la moyenne, et accessible !

Pour plus d’infos, c’est par ici : LU SHAN.

image

 

 

 

[Thé] Un sublime thé à la mirabelle…

J’aime beaucoup la mirabelle. C’est un fruit qui me rappelle mon enfance car mon grand-père avait des mirabelliers, et que nous en mangions souvent, fraîches ou en bocaux, mais aussi en confitures et en tartes. Alors forcément, quand une amie m’a envoyé un sachet de thé à la mirabelle, je me suis mise à saliver !!

En plus, ce thé était proposé par une marque qui m’était jusque là totalement inconnue, et tant mieux car j’aime les découvertes !

Lu Shan, est une maison de thé avec une boutique en ligne. C’est un importateur direct qui possède deux boutiques physiques, à Grenoble et Annecy.

Lanterne de Joie coûte 3,50 € les 50 grammes en vrac. Il est aussi vendu en boîtes métalliques et en plus grandes contenances, à des prix dégressifs. Comptez 14,40 € les 100 grammes dans une belle boîte multicolore, 25,65 € les 500 grammes, etc etc…

IMG_0989 (2)

Ce thé est un thé vert sencha parfumé à la mirabelle, et parsemé de jolies fleurs de tournesol.

Personnellement je n’avais encore jamais eu l’occasion de goûter du thé à la mirabelle, et j’avais un peu peur que le goût ne me rappelle pas forcément celui du fruit, ou soit trop peu présent. J’ai toujours cette peur quand mes espoirs sont grands !

Et bien, Lanterne de Joie a su me séduire à la première gorgée… C’est un thé rond, très agréable au nez et au goût. Il sent la mirabelle bien mûre, et tient toutes ses promesses. On croirait boire de la mirabelle. C’est bien simple, à peine ai-je ouvert le sachet, avant même d’y plonger la petite cuillère, je sens déjà la mirabelle de mon enfance. C’est comme d’ouvrir un pot de confiture de mirabelle !

Je l’ai servi à plusieurs reprises à des invités, et à chaque fois cela a été un franc succès, et j’ai dû refaire une ou plusieurs théières ! Même mon homme, pas forcément grand amateur de thé, a trouvé que ce thé était vraiment délicieux.

Je conseillerais de le déguster plutôt l’après-midi, pour une pause gourmande, même si rien n’empêche de s’en préparer une tasse dès le petit-déjeuner. Mais il appartient vraiment à la catégorie des thés plaisir, que l’on appréciera pour un petit goûter avec une tranche de tarte !

IMG_0990