Toyodo, mon chinois préféré

A Besançon, nous avons quelques options pour manger végétarien au resto… Il y a les adresses 100 % végétariennes, et d’autres endroits qui proposent des plats végétariens au milieu d’une carte omnivore, à l’image de Toyodo.

Situé au 16 Rue de Pontarlier, au centre ville, ce resto est assez riquiqui, donc je vous conseille de réserver si vous voulez être sûrs de trouver une place, surtout si comme nous, vous y dînez un samedi !

Toyodo est un resto chinois qui se veut qualitatif et le fait savoir. Ici point de formules à volonté, de lampions en papier rouge, ou de grosses plâtrées de riz.

Sur le site internet, la couleur est annoncée clairement : « Le Toyodoo est un restaurant créé par deux jeunes Chinois de la nouvelle génération. » Ici tout est fait maison, et on pourrait ajouter « avec amour », amour des bonnes choses, des bons ingrédients…

*

La déco est soignée, avec des murs gris-blancs, des fauteuils confortables. L’ambiance est épurée et la petite salle rarement bruyante…

La carte est relativement restreinte, ce qui est à mon sens un signe très positif, mais on trouve néanmoins de quoi régaler tout le monde… D’ailleurs, il nous a été difficile de nous décider, car tout ou presque nous tentait !

Côté entrées, les gotiés végétaliens sont à 4,50 € les 5 pièces, ou 6,50 € les 8. Ils se déclinent aussi en poulet-crevette (4,90 / 6,80 €) et porc (4,80 / 6,50 €). On peut également déguster des nems, ou des rouleaux de printemps au canard, ou encore des aubergines vapeur.

Côté plats, l’offre pour les végétariens est vraiment intéressante, puisqu’il n’y a pas un seul plat, mais bien quatre ! Nouilles sautées, tofu cuisiné de différentes façons, riz aux légumes… vous aurez l’embarra du choix !

Et pour les omnivores, quatre-cinq choix supplémentaires : nouilles, soupe, poulet curry…

L’homme nivor a choisi du porc caramélisé, servi avec du riz et des haricots… Délicieux à ce qu’il parait ! En tout cas je l’ai vu finir son assiette avec application, au point que l’on aurait pu la ranger sans la laver, tant elle semblait propre ! (Et tout ça sans pain, imaginez un peu l’exploit !)

View this post on Instagram

Porc caramélisé, haricots, riz #toyodoo #besançon

A post shared by Ana (@chiarastory) on

 

Moi, j’aurais pu manger végétalien, mais j’ai opté pour un plat à base d’œuf : bibimpap aux légumes. Sur une base de riz à la sauce piquante, il y avait des légumes coupées en petits bâtonnets : carottes, oignons, concombre, et un œuf bio.

 

Les plats coûtent entre 9,50 et 13,50 €.

Il est rare que les restos asiatiques proposent un choix fantastique en matière de desserts, car ce n’est tout simplement pas dans la culture asiatique de clore le repas par un dessert. J’imagine que les fruits ne manquent pas, et que cela suffit pour se faire plaisir… Le Toyodo propose néanmoins une purée de mangue, des litchis au sirop et un cheesecake au thé vert, entre 3,50 et 5,80 €.

Cacahuètes enrobées, offertes pour l’apéro (alors que nous n’avons même pas commandé de boisson !)

 

Nous n’avons pris ni dessert ni boisson chaude, car nous sommes des gourmands au bec salé, mais nous avons vu de belles théières sur les tables voisines… et je pense qu’une prochaine fois nous nous laisserons tenter par un petit thé… Oui, car il y aura une prochaine fois, ne serait-ce que parce-que je meurs d’envie de goûter le tofu épicé à la ciboulette chinoise !

En tout cas, pour environ 35 € à deux, nous nous sommes régalés avec un plat chacun et une entrée à partager. L’accueil est vraiment très très bon, et traduit une réelle volonté de bien faire. Le contenu des assiettes est à la hauteur. Ce resto offre un excellent rapport qualité-prix, et permet de se régaler quand comme moi, on aime la cuisine asiatique ET végétarienne !

 

Pour plus d’infos, c’est par ici : site officiel Toyodoo

Thaï Wok – Besançon (vegan friendly)

Manger végétarien au restaurant peut parfois sembler compliqué, surtout quand on ne vit pas dans une grande ville. Pourtant, je trouve que ces dernières années, c’est devenu de plus en plus facile, même chez moi, à Besançon.

je ne consomme ni viande, ni poisson, ni lait, mais cela reste possible d’aller au resto, et de varier !

Par exemple, il y a un fast food situé rue Claude Pouillet, en plein centre-ville, qui propose des plats thaï, dont certains sont végétariens, et d’autres carrément vegétaliens.

Il s’agit de Thaï Wok.

image

 

De l’extérieur, l’endroit ne paye pas de mine et l’on peut facilement passer devant sans le remarquer. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pendant plusieurs années.

Mais si l’on pousse la porte de ce petit resto, on est immédiatement accueillis par la Cuisinière, toujours très souriante.

On nous remet la carte, sur laquelle les photos des plats font toutes plus envie les unes que les autres… il y a le classique mais néanmoins délicieux Pad Thaï (plat de nouilles accompagnées de cacahuètes, pousses de soja, haricots verts…), des riz frits, des soupes au lait de coco…

***

Le choix est vaste et on peut « customiser » son plat en ajoutant du tofu ou de la viande (pour les omnivores) en payant un supplément de 1 € (2 € pour les crevettes).

Voici un petit aperçu de ce que vous pourrez manger chez Thaï Wok. Les tarifs sont donnés à titre indicatifs, et peuvent bien-entendu évoluer.

*Entrée poulet satay ou salade thai : 4,50 €

*Pad Thaï œuf et tofu 9 €

*Preaw Wan : légumes sautés à la sauce aigre-douce et riz blanc 7,50 €

*Khaow Pad : riz sauté sauce soja, légumes et œuf : 7 €

*Khaw pad Kang keaw wan : riz sauté, curry vert, légumes 6 €

-supplément tofu ou poulet 1 € / crevettes ou calamar 2 €

***

image

Les soupes sont vendues 10 € et sont accompagnées de riz blanc ou de nouilles de riz. Aucune n’est végétarienne, mais j’imagine qu’il est possible de demander de remplacer le poulet par du tofu, ou de retirer la viande tout simplement, puisque tout est cuisiné à la demande…

Je n’ai pas relevé les desserts ni leurs prix, mais je peux vous dire qu’il y avait pas mal de choix pour un restaurant asiatique, avec notamment de la glace (mon amie a pris coco-ananas), du riz gluant, etc… Pour ma part j’ai opté pour une infusion thaï toute bleue, qui m’a coûté 2 €.

Les plats sont préparés à la demande comme je vous le disais, donc il arrive qu’il y ait un peu d’attente, surtout le soir, mais globalement c’est rapide, et en prime le sourire arrive en même temps que les plats. C’est vraiment super appréciable, d’où le fait que je le souligne deux fois !

Les plats sont simples, mais c’est bien connu, ce sont les choses les plus simples qui sont les meilleures. Et là encore le proverbe ne ment pas ! J’ai pu goûter à peu près tous les plats végétariens de la carte, et me suis régalée à chaque fois. Les portions sont généreuses, et vous ne ressortirez jamais de ce resto avec la faim ! (D’autant qu’il est possible de prendre entrée, plat et même dessert).

Ici on sert aussi du thé, notamment du matcha japonais et des infusions thaï très sympas.

Bref, c’est une belle petite adresse à connaître si vous souhaitez manger rapidement, sainement, et veganement à Besançon ! La cuisinière est aux petits soins, et ne manque jamais de demander si tout se passe bien.

Vous devez trouver que je m’enthousiasme bien facilement pour un simple resto de wok. Mais franchement, les restos de ce type qui proposent des plats faits maison, et sont capables de renseigner le client sur ce que contient l’assiette et même la sauce, c’est rare… Combien de fois ai-je dû poireauter pour avoir la confirmation que la sauce contenait de l’huître !

Plus d’infos par ici !