Un Petit Boulot [Cinéma]

Je vais très peu au ciné. Mais ce jour là, l’homme a ramené des places qu’une collègue devait utiliser avant une date limite. Il a fallu trouver un film tentant à l’affiche… Le seul qui nous faisait envie, et passait à nos horaires était : un Petit Boulot.

C’est une comédie française qui met en scène Romain Duris et Michel Blanc.

Il sort… aujourd’hui, le 31 août 2016 ! (Et oui je l’ai vu en avant première).

***

unpetitboulotaffiche-1467901386 (1).jpg

Jacques travaillait à l’usine, mais depuis qu’il a été licencié, il a tout perdu du peu qu’il avait…

Alors quand le mafieux du coin lui propose 20 000 € pour liquider sa femme, il n’hésite pas bien longtemps.

Jacques devient tueur à gages, comme ça, pour une fois…

***

Quand j’ai lu le synopsis d’Allociné, je me suis demandé à quoi il fallait que je m’attende… Comédie ? Drame ? Un peu des deux ?

Un Petit Boulot est à cheval sur plusieurs genres. C’est une comédie grinçante. On sourit tout du long. Parfois même on rit. Il faut dire que le personnage de Jacques est attachant, et que Duris joue décidément très très bien.

Exécuter la femme du mafieux ne le réjouit pas forcément, mais il prend cela comme un job d’appoint, une façon de se sortir du pétrin. Finalement, il découvre que ce n’est pas si compliqué que cela, et qu’il pourrait même s’arranger avec sa conscience, en flinguant ceux qui lui ont mis le nez dans le caca… une sorte de Robin des Bois avec un pistolet…

On est loin du tueur à gage américain, avec notre Duris national et sa coupe mulet qui s’accorde très bien à la déco de son appart, so 80’s !

Tout ce qu’il veut, c’est mener une vie décente, avec ses anciens potes d’usine, et une petite nana… rien de plus.

Romain Duris est excellent dans son rôle de looser aux cheveux gras. Il aimante la caméra.

Faut-il préciser que Michel Blanc est un mafieux convaincant et attachant également ?

Le scénario est bon, les acteurs sont excellents. Il faut donc absolument voir Un Petit Boulot, et vite ! Même la fin est très très bonne, et nous a ravis, mon homme et moi-même !

***

Réalisateur : Pascal Chaumeil

Scénario : Michel Blanc, d’après le roman de Iain Levison

Une Petite Zone de Turbulences, une bonne comédie familiale !

Une Petite Zone de Turbulences est un film français que j’avais en stock depuis des années (il est sorti en 2009). J’avais oublié que Mélanie Doutey figurait au casting, sinon je l’aurais regardé bien plus tôt ! En effet, j’adore cette actrice depuis qu’elle a joué dans la série Clara Sheller (il y a une dizaine d’années déjà).

Dans Turbulences, Mélanie Doutey joue le rôle de Cathy. Elle s’apprête à épouser son copain, un mec sympa mais que sa famille ne juge pas assez bien pour elle… Cela contrarie son père (Michel blanc), angoisse sa mère (Miou-Miou) et désole son frangin Mathieu (qui était aussi dans Clara Sheller !!).

D’ailleurs, même Cathie n’est pas follement emballée à l’idée d’épouser son compagnon. Elle semble le faire plus par raison que par amour…

Toute l’histoire s’articule autour de l’organisation du mariage, mais aussi du quotidien du père, hypocondriaque et dépressif (et accessoirement cocu).

19204269.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Turbulences (j’abrège, vous ne m’en voudrez pas) est un petit film français bien sympathique, qui met en scène une ribambelle de personnages attachants. Le casting est au poil, et l’histoire ne manque pas d’intérêt, même si elle est toute simple. Des comédies qui tournent autour de la préparation d’un mariage, ce n’est pas ce qui manque. Mais bon, c’est probablement dans la simplicité que le succès de Turbulences réside, car cela pourrait être notre histoire, notre famille ! 

Il y a des scènes amusantes, qui ont le bon goût de ne pas être surjouées. Certes on est à 100 % dans la comédie, mais la comédie un brin subtile. C’est ce qui m’a profondément charmée dans ce film, et la principale raison pour laquelle je vous recommanderais de le visionner !