Modèna, nous revoilà !

Modena est une belle ville que nous avions déjà visité l’an dernier (vous retrouverez mon premier article ici). Nous étions restés un jour seulement et aurions bien pris plus de temps pour profiter de l’endroit… Alors nous avions prévu une nouvelle étape sur place cette année.

En fait, pour être précis, la ville n’est pas énorme, et on a assez rapidement fait le tour des principaux centres d’intérêt. Mais, il est plaisant de s’y promener, et de prendre le temps de flâner. Donc si la visite en une seule journée est largement faisable, je vous conseillerais de prévoir malgré tout 48 heures minimum, pour goûter pleinement aux charmes de la ville du vinaigre balsamique !

Modène.png

Nous avons rejoint Modena depuis notre hôtel de Campogalliano, en voiture. En nous garant à Giovanni di Tien Anmen gratuitement, il nous a fallu marcher un peu le long du stade et des murs bof bof, avant de rejoindre le centre. Mais ce n’était pas insupportable du tout !

Je vous mets quelques clichés pris le long du chemin, pour l’ambiance !

***

La Chiesa Santa Maria Pomposa est une église petite et assez sobre, qui se visite rapidement. Elle date du XIIème siècle. L’intérieur était un peu trop sombre pour prendre de belles photos, mais honnêtement, je n’ai pas été subjuguée par la visite. Je ne dis pas que cela ne valait pas le détour, pas du tout, mais ce n’est pas dramatique si vous n’avez pas l’occasion de la visiter.

MODENA (6)

***

Nous avons retrouvé la piazza Roma avec ses fontaines que nous aimons tant… Elles n’ont pas vraiment d’intérêt culturel. Ce sont des jets verticaux, récents (j’ai cru comprendre que la place avait été réaménagée en 2015). Mais elles font le bonheur des enfants et des touristes qui n’ont aucune honte à passer tout près (voire carrément dedans) pour se rafraîchir !

Sur les bords de la place, des bancs en marbre recyclé permettent de faire une pause, de se détendre en regardant les mômes qui ne se lassent pas de jouer avec les fontaines. Les bancs ont apparemment coûté 900 € pièce, et fait râler pas mal d’habitants… On peut les comprendre pour le coup.

Il y a peu, on trouvait ici un parking, qui a été supprimé. Les travaux ont été particulièrement coûteux, et pas forcément du goût de tous les habitants, encore une fois. Mais personnellement, je trouve le résultat vraiment réussi…

MODENA (12)

***

Après avoir pris des dizaines de photos et nous être trempés dans les jets des fontaines, nous avons fait un tour à pied jusqu’au Duomo, et admiré la Ghirlandina, la tour dans laquelle il est possible (et même fortement recommandé) de grimper !

Dans le jeu de qui a la plus haute, Modène n’a pas trop à rougir. Sa fameuse tour mesure 89,32 mètres ! Elle est plus petite que la Torre degli Asinelli de Bologne (97,2 mètres), ou que le Campanile de la Place San Marco à Venise (98,6 mètres), mais reste fort imposante !

Et en plus, elle est réellement belle ! Enfin, cela n’engage que moi, mais personnellement je trouve cette tour originale, reconnaissable entre mille.

Au départ, elle assumait un rôle civique, puisqu’elle informait les habitants de l’ouverture et de la fermeture des portes de la ville médiévale.

Pour avoir l’immense bonheur de gravir les marches qui vous porteront en haut de la Ghirlandina, il ne vous faudra débourser que 3 €. Aucune raison alors de se priver de la vue imprenable qu’elle offre sur Modène !

 

 

 

Le duomo me plait particulièrement. Je vous donne son nom complet, pour le principe : La cattedrale metropolitana di Santa Maria Assunta in Cielo e San Geminiano.

Ceci étant dit, il a été bâtie à l’endroit où fut enterré le saint protecteur de Modène, San Geminiano. Avant sa construction, deux églises avaient déjà été implantées au même endroit. C’est souvent ainsi que cela se passe avec les cathédrales ; elles remplacent d’anciens édifices, en reprennent parfois des morceaux, puis évoluent sur plusieurs siècles…

La construction de la cathédrale a débutée en 1099, dans un style roman, et s’est achevée en 1319.

MODENA (40)

 

 

J’aime particulièrement la sublime rosace qui orne sa façade. Celle-ci a été rajoutée par la suite, au XIIIème siècle.

Les portes latérales, sont magnifiques également, tout en finesse…

L’intérieur de la cathédrale est tout aussi beau que sa façade. Ce qui saisit immédiatement lorsque l’on entre dans l’édifice, c’est le grand jubé en marbre sculpté.

La première fois, je l’avais cru en bois, pour sa teinte beige-brune. Mais il s’agit bien de marbre, et les sculptures représentent la Passion du Christ.

Le reste est assez sobre, loin des cathédrales baroques où chaque centimètre carré est recouvert de fresques. C’est joli aussi, mais elles se ressemblent. Alors que là, il y a vraiment des éléments marquants, que l’on ne voit qu’ici… dont le fameux jubé.

Sous le jubé, l’on trouve le passage pour accéder à la crypte, dans laquelle se trouve le tombeau de San Gemiano.

MODENA (53)

MODENA (41)

Intérieur de la cathédrale de Modène

 

Le jubé

 

 

 

 

La crypte, avec ses nombreuses colonnes

MODENA (45)

La crypte, avec le tombeau de San Gemiano

MODENA (50)

Détail de marqueterie

Nous avons passé un temps considérable à admirer la cathédrale, que nous avions pourtant déjà visité il y a un an. Je vous confirme que vraiment, celle-ci mérite et re-mérite la visite ! Puis nous sommes ressortis pour continuer notre balade…

Puisque nous étions déjà venus à Modène et que nous avions visité les incontournables, cette année nous étions plus libres de suivre nos envies, et d’aller vers les rues qui nous attiraient, sans même regarder notre plan !

Nous avons fait un petit passage par le centre d’information touristique, qui se situe juste à côté de la Cathédrale. A Modène, l’on peut emprunter des vélos gratuitement. Oui, vous avez bien lu, gratuitement, en laissant juste 20 € de caution par vélo, en espèces. Cela ne prend que 5 minutes maximum, et vous pouvez ensuite vous rendre aux bornes C’Entro in Bici (il y en a une à 2 minutes à pied du bureau touristique) et prendre votre bicyclette !

Alors bien-sûr, ce ne sont pas des vélos de compèt, mais ils sont globalement bien entretenus, et tout à fait fonctionnels ! Pour visiter cette ville toute plate, c’est vraiment au poil !

MODENA (56)

Nous avons donc roulé sur les pavés, sillonné les rues et accroché nos cadenas à une bonne dizaine de poteaux différents, le temps de « visiter » une boutique de fringues ou de bidouilles diverses et variées.

Le seul petit hic, était qu’à la station où nous avons pris nos vélos, aucun n’avait de panier, et que nous avons donc dû nous débrouiller pour pédaler avec nos sacs. Mais cela reste vraiment du détail !

MODENA (80)

MODENA (5)

 

Et puis, une fois que nous avons eu notre dose de pédalage, nous nous sommes assis en terrasse, au bar Cafélivre… avant de découvrir qu’il y avait bien du café, mais pas l’ombre d’un seul livre ! 2,50 € shakerato, c’est le prix, et c’est toujours aussi bon…

Le seul point négatif avec Modène, c’est que l’on y trouve un musée de la Figurine, que nous adorerions visiter, mais qui ferme tous les ans pendant le mois d’août… Or, comme mes vacances tombent invariablement en août, je pense qu’il nous sera difficile de visiter un jour ce musée ! A part cela, la ville a tout pour nous plaire…

Pour les amateurs de belles carosseries, sachez qu’on trouve aussi à Modène, le musée Casa Enzo Ferrari, à ne pas confondre avec le Musée Ferrari tout court, à Maranello. Comme nous avions prévu de visiter le musée de l’auto de Turin pendant les mêmes vacances, nous avons zappé celui de Modène… ce sera pour une autre fois !

Et enfin, je ne vous parlerai pas du vinaigre balsamique de Modène, car… je l’ai déjà fait. L’article est visible ici !

Comme j’ai coutume de le dire pour conclure mes articles, j’espère que la visite vous a plu… Pas de meilleure façon de me le faire savoir que de laisser un commentaire ! A presto !

 

Publicités

Best Western Modena District

 

MODENA BW Modena District (18)

Cet été encore, nous avons passé nos vacances d’été en Italie. J’écris « encore » car cela fait plusieurs années de suite que nous choisissons ce beau pays pour nos congés. Mais d’une année sur l’autre, nous ne retournons pas forcément dans les mêmes villes.

Cette fois, nous avons séjourné deux nuit à proximité de Modène.

Modène

L’hôtel Best Western Modena District est un établissement 4 étoiles, situé à Campogalliano, juste à côté de Modène.

En plein mois d’août en Italie, il est relativement facile de trouver des hébergements 4 étoiles à 50-60 € la nuit, pourvu que l’on reste dans les terres. En effet, les beaux hôtels appréciés des voyageurs d’affaires sont désertés à cette période, et baissent considérablement leurs tarifs !

*

 

Cet hôtel dispose d’un grand parking gratuit et le stationnement n’est de toute façon pas du tout problématique puisqu’il est implanté dans une zone industrielle où les places sont nombreuses.

Nous avions trouvé cet établissement sur internet, et réservé en direct pour bénéficier du meilleur tarif possible, en prépayant environ un mois avant notre arrivée.
2 nuits en chambre standard, lit king size, tarif Economy, non-annulable : 119,00 €
Taxe de séjour comprise, sans petit-dèj.

 

Accueil

En arrivant à l’hôtel vers midi, nous avons été accueillis immédiatement, et l’on nous a remis les clefs d’une chambre matrimoniale (c’est ainsi que l’on désigne une chambre avec grand lit en Italie) située au rez de chaussée. La Réceptionniste était professionnelle et polie, mais elle ne nous a pas spécialement détaillé les services proposés par l’hôtel.

 

Nous avons apprécié les couloirs, joliment agencés, avec des matériaux qualitatifs, un beau parquet stratifié, des murs chocolats et une déco sur le thème de l’automobile.

Dans le lobby, se trouve un petit espace avec des tables basses et fauteuils, où l’on peut s’installer pour feuilleter la presse du jour ou quelques magazines mis à disposition.

 

 

 

MODENA BW Modena District (20)

 

 

La chambre

La chambre est très belle également, vaste, avec de gros rideaux opaques, une petite table, réellement pratique pour manger, un grand bureau, un minibar.

Nous découvrirons par la suite que le minibar ne fonctionne pas… Il se coupe sans raison et lorsque nous l’ouvrons, il y a de l’eau qui a coulé sur nos produits. Mais trop tard pour aller le signaler car nous y avons déjà mis nos courses et que nous sommes en petite tenue prêts à nous coucher !

Le lit est un king size, tout blanc, propre et confortable, entourés de deux lampes de chevet.

La salle de bain est très spacieuse. Outre un WC et un bidet, elle inclut une baignoire bien pratique, avec une paroi qui permet de se doucher sans rien inonder.

Bien sûr il y a moult produits d’accueil, des serviettes de toutes les tailles.

Dans la chambre, les rangements ne manquent pas : penderie, placards, meuble à bagages, tables de chevet… et en prime, on trouve une petite bouilloire ô combien pratique quand on déjeune dans la chambre !! Des sachets de thé, camomille et café soluble sont fournis.

Nous avions un petit carton à poser sur les oreillers pour demander que le lit soit refait sans changer les draps. J’ai trouvé cela vraiment bien pour l’environnement. Quand on pense au volume de linge qu’un hôtel peut laver chaque jour, c’est effrayant !

MODENA BW Modena District (3)

 

 

MODENA BW Modena District (7)

MODENA BW Modena District (6)

MODENA BW Modena District (4)

*

Si les locaux sont top, il y a quand-même à redire sur cet hotel… En effet, dans notre chambre nous entendions énormément de bruits

Il faut dire que nous avions la chambre collée à la salle de resto (la 22 précisément). La musique de la salle de resto nous parvenait très nettement, ainsi que des bruits d’eau (la baignoire au dessus de nous ?!).

On entendait aussi des déplacements de meubles. Par rapport aux autres hôtels que nous avions occupés précédemment, le contraste était flagrant.

Le matin des deux jours, nous avons été réveillés malgré les boules quies par un enfant (le même ?!) qui faisait un gros caprice en salle de petit-dèj.

Nous n’avons pas compris pourquoi l’on nous avait attribué une chambre du rez de chaussée, bruyante par sa proximité avec le resto alors qu’en plein mois d’août l’établissement était quasi vide !

Là encore nous aurions pu nous plaindre. Mais il faut replacer les choses dans leur contexte. Nous étions en vadrouille toute la journée, arrivions à l’hôtel à 21 heures, affamés et en sueur. Nous n’avions qu’une hâte : manger (et nous doucher, mettre de la crème sur nos piqûres de moustiques, des pansements aux pieds etc). L’idée de devoir perdre du temps à remballer les affaires pour changer de chambre était peu tentante !!

 

Modena Laghetti Cunei (3)

A bicyclette…

Autre point qui nous a un peu déçu, l’hôtel prête des vélos, classiques et à assistance électrique.

L’homme voulait tester les seconds. La receptionniste nous a remis un trousseau de clefs en nous disant « Tout est là. Testez ! »… Nous avons donc essayé une dizaine de clefs… J’ai trouvé celle de mon vélo et mon homme a réussi à utiliser le sien sans clef.

Mais nos deux vélos clignotaient comme s’ils étaient faibles en batterie. Quand nous avons demandé si c’était normal, la dame nous a dit que « normalement » ils étaient rechargés chaque soir… Mais qu’il valait mieux prendre les autres vélos en cas de doute.

Comme elle n’avait pas les clefs pour sécuriser les vélos électriques, nous avons de toute façon laissé tombé et pris d’autres vélos… Là il y avait des cadenas mais pas de clefs donc nous sommes partis sans… Pas topissime car cela nous a empêché de laisser les vélos sans surveillance.

Nous sommes allés aux petits lacs, à 6 km de l’hôtel. La balade était plaisante, et les lacs sont agréables. Même si la baignade est interdite, on peut se détendre dans l’herbe, faire le tour en vélo, etc… Vraiment, je conseille !

 

Modena Laghetti Cunei (2)

Modena Laghetti Cunei (42)

*

Tout près de l’hôtel, il y a un Spar accessible à pied, ainsi qu’un Conforama. Un poil plus loin, pour les clients véhiculés, on peut trouver différents centres commerciaux (la Rotinda et GrandEmila).

Tout cela est fort pratique pour faire quelques emplettes.

*

L’hôtel possède deux « Salles » de sport. Je mets des guillemets car il y a un espace fitness avec des appareils installés dehors, qui permettent de s’entraîner au poids de corps.

La salle intérieure est au second étage. Nous n’avons pas pu y accéder car un monsieur posait du carrelage devant lors de notre arrivée. Les jours suivants nous étions en balade et n’avons pas eu l’occasion d’y retourner. A priori la salle n’était pas accessible, mais je ne saurais l’affirmer à 100 %.

*

Le second jour, nous étions affamés après notre balade à Modène, et nous sommes donc offert le petit-dèj, à 4 € par personne. Là, rien à redire, vraiment pour 4 €, le rapport qualité-prix est exceptionnellement bon !

C’est un beau grand buffet de petit-dèj. Le café et le cappucino sont servis à table. Pour les thés,  ce sont des sachets Twinning posés sur une table avec un thermos d’eau chaude. Il y a aussi des infusions.

Côté solide, on trouve bien sûr des viennoiseries, des pâtisseries (muffins choco, tartes, gâteaux…). Le muffin choco a bien plu à l’homme qui m’a dit que cela semblait être du fait maison.

L’homme a aussi fait honneur à la charcuterie. Nous avons apprécié les œufs brouillés, qui étaient tous simples, sans lardons (merci !!), les fruits frais (melon, ananas, pommes, abricots, raisins), les fruits au sirop (prunes, poires, pêches,…). Il y avait du muesli au chocolat, des corn flakes au choco également, des noix, des biscuits sans gluten, des confitures classiques et allégées, du miel liquide, des petits pains faits maison (pain blanc, pain intégral), des pains de mie classique et intégral faits maison aussi, des fromages, du beurre, du Philadelphia, du vinaigre balsamique (pas de 15 ans d’âge), des mini  portions de Parmesan…

Pour finir, on trouvait des jus de fruits en pichets (ACE_autrement dit « multifruits »,ananas, orange sanguine).

*

Last but not least…

L’hôtel a un accord avec le Best Western Plus Modena Resort, qui se trouve à 15 mn en voiture. Il offre l’utilisation gratuite de la piscine de ce second hôtel.

Nous avions vu cela sur le site internet. Mais l’info ne nous a pas été donnée à l’hôtel et quand nous avons demandé les horaires de la navette (annoncée sur le site), la réceptionniste nous a expliqué d’un air embarrassé, qu’elle ne fonctionnait pas en août. Nous avons donc pris notre voiture.
Le Modena Resort est un gros hôtel avec une piscine entourée d’herbe et de transats. Il y a énormément de monde, notamment car ils distribuent des bons aux clients de certains magasins, qui viennent ainsi profiter de la piscine. Mais cela reste assez abordable. Nous avons pu utiliser un transat et l’homme a nagé un peu.

Nous avons trouvé que l’endroit était un peu trop blindé de monde pour vraiment se détendre. Mais malgré tout, l’accord entre les deux hôtels est pratique. Je pense que cela peut être super appréciable pour les familles avec enfants !

 

MODENA piscine (8)

 

*

Revenons une dernière fois au Modena District (notre hôtel). Nous avions une télé dans la chambre, avec de nombreuses chaines. Nous n’avons pas réussi à mettre Euronews, alors nous nous sommes contentés des chaines d’info en italien, que je traduisais pour mon copain.

Au check out, nous avons signalé que les bruits de la salle de resto nous avaient gênés. La réceptionniste nous a dit qu’elle était « very sorry ». Nous n’avons pas insisté, mais cela nous semblait utile de le mentionner car nous avons réellement été déçus par cette attribution de chambre. Cela n’a pas totalement ruiné notre séjour, mais nous nous serions peut-être mieux reposés au camping !

En conclusion, je ne pense pas que nous reviendrons dans cet hôtel. Sa position est pratique pour visiter Modène et les chambres sont réellement belles et bien pensées.

Mais le service dont nous avons bénéficié n’était pas celui que nous attendions d’un quatre étoiles. Les services sont trop peu mis en valeur (pas de navette pour la piscine, salle de sport inaccessible, bruits, matériel qui ne fonctionne pas). Cela peut sembler dérisoire, mais mis bout à bout, tous les petits inconvénients listés plus haut nous ont laissé un souvenir plutôt négatif.

Le vinaigre balsamique – Tout est dans la nuance…

Oui nous avons visité et adoré Modène (je vous en parlerai en détails). Mais nous n’y avons pas goûté une seule goûte de vinaigre balsamique. Pourquoi ?

Il faut savoir que le vinaigre balsamique n’est en réalité pas un vinaigre. Le vinaigre est normalement obtenu par la fermentation de l’alcool du vin. Tandis que le vinaigre balsamique provient de la cuisson du moût du raisin (le jus de raisin avant fermentation).

Le vrai vinaigre de Modène est produit dans une région bien précise, en Emilie-Romagne, à partir de cépages spécifiques. Et il est ensuite mis en fermentation dans des tonneaux en bois, d’essences et de contenances différentes (le bois de cerisier donne du fruité, le chêne apporte des notes vanillées, etc…).

Pour obtenir un vrai vinaigre balsamique de Modène, il faut au moins 12 années de fermentation. Certains vinaigres restent en tonneaux parfois jusqu’à 100 ans !

On a véritablement affaire à un produit très précieux et vous imaginez bien que votre vinaigre payé 3 € en surpermarché n’a pas vieilli pendant 100 ans… ni même pendant 12 ans d’ailleurs…

Lorsque nous avons mangé à Modène, dans un bon petit fast food vegan, on nous a déposé du vinaigre balsamique sur la table… Pas besoin de vérifier l’étiquette. Si la bouteille est mise à disposition, c’est que nous n’avons pas affaire à du vrai ! (Et puis bon, on parle de fast food !)

L’explication ? Il n’y a pas de protection de l’appellation « vinaigre balsamique »… et les vinaigres bon marché sont en réalité des vinaigres de vin, qui ont été colorés avec un colorant caramel (le même que dans les sodas en général)… Tsoin tsoin tsoin… vous êtes déçus ? Je le conçois…

On peut se consoler avec des vinaigres balsamiques qui ont vieilli quelques années (3 à 5 ans environ), et seront meilleurs que les faux vinaigres (l’indication « moût de raisin » doit précéder celle de « vinaigre » dans la liste des ingrédients) ou craquer son slip et s’offrir du vinaigre « traditionnel », en mettant le prix… Quelques goûtes suffisent pour ensoleiller un plat…

Je vous laisse, et vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures italiennes ! 🙂