Coup de foudre – Manucurist

Il y avait fort longtemps que je ne vous avais pas parlé de solvants et cela me manquait un peu. Il faut dire que le vernis pour moi, c’est un petit plaisir auquel je succombe régulièrement et sans faire preuve d’une résistance bien grande. Rien (ou presque) ne me fait plus plaisir que d’acheter ou de recevoir un nouveau flacon, et de m’en tartiner les extrémités.

Et justement, j’ai eu la chance de gagner un concours Instragram et de recevoir trois flacons de la marque Manucurist, réunis dans un charmant coffret cartonné intitulé Basics M… Le coffret est super élégant, et fleure bon la qualité. A 36,00 € vous me direz « il peut le bougre ! ».

Manucurist est une marque française, qui propose des produits formulés et fabriqués en France.

A l’intérieur du coffret, on trouve une BASE, un flacon de vernis ROUGE n°3 CINABRE, et un top coat FINITION TOTALE.

*

Cinabre késakouakess ? Je n’avais jamais croisé ce terme, et ai donc fureté sur le net pour en savoir plus. Ainsi j’ai appris que cela désignait un rouge orangé, extrait d’une pierre du même nom. Toxique, le pigment n’est plus utilisé, mais on peut l’admirer dans certaines fresques romaines, notamment à Pompéi. Et voilà comment vous aurez (probablement) appris quelque chose en lisant un billet sur un vernis à ongles. Merci qui ?

*

Bon, revenons à nos cuticules et voyons ce que valent les produits Manucurist !

Manucuritst nous promet des produits « éco-responsables, garantis sans ingrédients toxiques comme le formaldéhyde, le camphre, le toluène ou le DBP ».

Ils sont fabriqués en France. Je l’ai déjà écrit.

 

Qu’en est-il des compositions ?

Ces vernis ne sont pas des vernis à l’eau. Ils restent formulés à base de solvants. Mais il faut savoir ce que l’on veut. En effet, les vernis à l’eau, quasiment inodores, ont bien des avantages, mais surtout un inconvénient majeur à mon sens… il leur faut des heures de consolidation avant de pouvoir rencontrer un liquide. Sinon, ils se font la malle.

Les vernis Manucurist sont 7-Free (et on dit « seven free » et pas « sept fri » hein) : sans FORMALDÉHYDE, sans TOLUÈNE, sans DBP, ni CAMPHRE, ni XYLÈNE, ni FORMALDÉHYDE RÉSINE et enfin, sans COLOPHANE. Ce sont des ingrédients mauvais pour les voies respiratoires, ou plus globalement, pour notre santé !

Ils sentent très peu. Je ne me rue pas sur la fenêtre pour aérer après avoir fait ma manucure. C’est appréciable.

View this post on Instagram

Je ne m'en lasse pas… #vernis @manucurist

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Honnêtement, j’ai été bluffée par les vernis Manucurist. Bon, il ne faut pas zapper que le flacon vaut 12 €, et qu’avec sa base et son top coat, on en a pour 36 €, donc on est en droit d’attendre un bon résultat. Heureusement, celui-ci est au rendez-vous.

L’application est facile, avec des pinceaux corrects (moi mon dada c’est la langue de chat, et ici on a un pinceau tout droit… ça me va.), et une texture pratique à étaler sans faire de traces. Au moment de poser le top coat, et bien que j’ai fait cela le lendemain de la pose du vernis coloré, le pinceau récupère des pigments rouges… mais cela n’abîme en rien la manucure. On se retrouve juste avec un pinceau de top coat rougi.

Le vernis rouge seul, sans top coat, est déjà fort joli, brillant, opaque et homogène. Avec le top coat, il devient laqué. Et surtout il acquière une résistance (presque) à toutes épreuves.

Je suis totalement séduite et ravie d’avoir ces produits dans ma vernithèque… et devrais vous en reparler prochainement…

Et vous, vous avez déjà testé (et adopté) Manucurist ? 🙂

[Beauté] Yves on my nails…

On parle peu de beauté par ici non ?

Cela manque un peu de solvants vous ne trouvez pas ?

Erreur en cours de réparation puisque j’aimerais vous dire deux ou trois mots au sujet des vernis de chez Yves Rocher. Je fais référence à la gamme Couleur Végétale et pas aux vernis Brillance ou encore aux formats minis qui existent depuis des années et ne me plaisent pas du tout (pinceau microscopique, tenue généralement ridicule, vernis qui épaissit trop rapidement).

Non, la gamme Couleur Végétale elle, a tout mon amour. Je l’ai découverte au mois de décembre car Yves m’a envoyé un ennième carton d’invitation, avec pleins de cadeaux à la clef si je passais le voir en boutique. Et moi comme une faible, j’ai rappliqué.

J’ai acheté deux vernis, et j’en avais un troisième offert grâce à la cartonnette. J’ai opté pour Anthracite Iridescent, Or et Bleu Nuit Perlé.

Ci-dessous, voici un aperçu de la teinte Anthracite Iridescent (deux couches sans top coat). Je vous posterai probablement des images des autres teintes dans de futurs billets.

IMG_1400

Première bonne nouvelle, ces vernis sont Made in France. Je vous avouerai que ce n’est pas forcément un critère qui importe énormément lors de mes achats de cosmétiques, mais c’est quand-même un plus.

Ensuite, ils ne coûtent que 2,95 € pour un flacon de 5 ml. OK, 5 ml c’est peu, mais cela suffit largement, surtout quand on a une vernithèque riche de plus d’une centaine de flacons. Même s’il me pousse de nouveaux doigts pendant la nuit, je devrais avoir assez de flacons pour tous les vernir jusqu’à la fin de ma vie, et ce en changeant régulièrement.

Comme si cela ne suffisait pas, les couleurs sont variées et il y en a pour tous les goûts. Yves ne s’est pas borné aux roses et aux rouges. Il nous propose aussi de beaux bleus, du gris, du vert, de l’orange, même du jaune ! Il y a cinquante teintes. Autant dire que si vous ne trouvez pas votre bonheur… il y a un hic !

Bon, j’ai déjà une vernithèque bien fournie (plus de 100 flacons, j’ai la flemme de compter) donc finalement j’ai déjà toutes les couleurs ou presque chez d’autres marques. Je devrais arriver à ne pas trop craquer car les coloris proposés par Yves sont assez classiques, à quelques exceptions près.

IMG_1403

Anthracite Iridescent

Passons au côté technique de la chose maintenant… Le flacon est cylindrique, assez classique. Il me plait bien. Une fois le bouchon dévissé, on découvre un pinceau plutôt bien pensé. Il n’est ni trop large, ni trop fin, et son extrémité est taillée en forme de langue de chat. Et là, Yves a bien vu, car c’est LA forme de pinceau que j’affectionne le plus.

Eh oui, c’est selon moi la forme qui permet de réaliser une pose parfaite au ras de la lunule (la partie supérieure de l’ongle). Du coup, je suis séduite, totalement séduite.

A noter cependant que les poils ne sont pas toujours strictement de la même longueur. Dans mon flacon d’Anthracite Iridescent, le pinceau était un peu moins bien fichu que les autres, car certains poils rebiquaient, et m’ont un peu compliqué la tâche.

Les vernis ont une bonne texture, facile à travailler, et qui ne fait pas de paquets. En quelques minutes ma pause de vernis est faite, et je n’ai plus qu’à patienter pour que cela sèche. Niveau séchage, c’est du rapide d’ailleurs. Je compte 2-3 minutes pour un séchage presque complet, et je peux passer à l’application de la seconde couche. Avec mes trois flacons, une seule couche donne un résultat déjà quasiment opaque, bien couvrant. C’est surprenant. Mais pour une meilleure tenue, je préfère toujours en appliquer une deuxième.

IMG_1404

Enfin, le dernier point qui m’a séduite avec ces nouveaux vernis, c’est leur tenue justement… J’ai eu beau ne pas les associer à un top coat, mais les poser simplement sur une base (ma base Essence habituelle), ils ont tenus sans problème trois à quatre jours sans aucune retouche. Et pourtant, je fais la vaisselle sans gants, et je ne ménage pas spécialement mes manucures.

Donc vraiment, si on met bout à bout tous les avantages qu’apportent ces produits, je crois que l’on peut définitivement parler de rapport qualité – prix excellent. Vous n’êtes pas d’accord ?

IMG_1398