Aide-Moi – Nicci French

Est-il encore nécessaire de présenter Nicci French ? Ce pseudonyme qui cache en réalité un couple (Nicci Gerrard et Sean French) a signé plusieurs romans, parmi lesquels Charlie n’est pas Rentrée, que j’avais beaucoup apprécié…

Il faut dire que j’ai plaisir à lire des thrillers que je qualifie de « soft », à base de disparitions inquiétantes, sans cadavres ou alors très très peu !

téléchargement.jpg

Aide-Moi est paru en 2007. Ce roman met en scène le personnage de Holly, une jeune femme associée de sa propre entreprise, heureusement mariée à un homme attentif et aimant. Malgré un environnement qui semble des plus favorable, Holly enchaîne les erreurs de parcours, et se met de plus en plus en danger.

Le roman s’ouvre sur une nuit de débauche, au cours de laquelle elle finit au lit avec un parfait inconnu. Au réveil, Holly ne se remémore que des bribes de sa soirée.

*

Autant le dire de suite, j’ai eu du mal à avancer dans ce roman. Je n’accrochais pas au personnage de Holly que je n’arrivais pas à comprendre. Je ne ressentais aucune empathie pour cette femme qui paraissait prendre un malin plaisir à se mettre dans des situations dangereuses et désagréables, sans raison apparente.

La clef d’un bon thriller, avant même d’avoir un dénouement qui vaut le coup, c’est de proposer un personnage principal auquel on s’identifie, et pour lequel on tremble tout au long du récit, non ?

Ici, Holly enchaîne les confrontations violentes, les prises de risques, et creuse toujours plus profond, comme si elle recherchait le désastre.

En prime, la personnalité des personnages est assez peu travaillée. On se penche beaucoup sur le trouble psychologique de Holly, mais cela ne suffit pas à la connaître, et à la rendre réelle pour le lecteur. Du coup, j’ai eu l’impression de rester en dehors de ce roman.

L’écriture du duo est efficace, comme toujours, et c’est ce qui a sauvé ce livre, et m’a permis de ne pas l’abandonner en cours de route. Mais malgré cela, je n’ai pas été transportée. J’avais deviné la fin assez rapidement, ce qui est très rare quand je lis un thriller.

Mon impression est donc des plus mitigée. S’il fallait vous conseiller ou non ce roman, je pense que je vous dirais de lire déjà d’autres titres de Nicci French, car Aide-Moi n’est clairement pas le meilleur !

Publicités

Charlie n’est pas Rentrée – Nicci French

Avant d’ouvrir ce blog, je sévissais sur le site d’avis de consommateurs Ciao.Fr. Je lisais notamment les avis lectures, et publiais les miens. C’était sympa pour découvrir de nouveaux livres, de nouveaux auteurs, et d’échanger avec d’autres mordus de bouquins. Et puis le site a décidé de ne plus rémunérer les avis culturels, et du coup, j’ai pris une décision moi-aussi, celle de me faire la malle. Car tant qu’à faire, à publier des avis pour la gloire, autant en rester propriétaire, et donc alimenter son propre site !

C’est par le biais de Ciao que j’ai connu Nicci French, deux auteurs cachés derrière un seul pseudo. Nicci Gerard et Sean French sont mari et femme et écrivent des histoires à suspens avec leurs quatre mains !

J’avais commencé ma découverte par la lecture d’un recueil de courtes nouvelles, toutes plus angoissantes les unes que les autres. Cela m’avait bien plu, et donné envie de me lancer dans un vrai livre de ces auteurs… Et puis j’ai trouvé Charlie n’est pas Rentrée, un roman datant de 2008.

***

Pour ses quarante ans, Nina a prévu de partir en vacances pendant les congés de fin d’année, et de quitter sa petite île anglaise pour un séjour en Amérique. Elle s’envolera avec ses deux enfants, et son nouveau compagnon…

Tout est quasiment prêt. Il ne reste plus qu’à finaliser les bagages. Charlie, la fille adolescente de Nina a tenu à passer la nuit chez une camarade de classe, mais a promis de rentrer tôt, de nourrir le chien et de pendre la machine de linge…

Mais l’heure du départ approche, et Charlie n’est toujours pas rentrée… Très vite, Nina a un mauvais présentiment…

***

J’adore les thrillers que je qualifierais de « soft« , ceux qui traitent de disparitions inquiétantes, plus que de meurtres. Je n’aime pas trop lorsque c’est sanglant, ou que le personnage est retenu par un psychopathe.

Ici ce n’est pas le cas. Nous n’en savons pas plus que Nina, et tout au long du roman, nous collectons les indices en espérant retrouver Charlie saine et sauve.

Il y a très peu d’éléments, mais le suspens est bien là, sans longueurs. J’ai eu beaucoup de mal à chaque fois, à reposer mon livre et à passer à autre chose. Je voulais toujours en savoir plus, et avancer dans ma lecture !

***

J’ai dévoré ce livre, me plongeant dans ses pages (numériques) dès que j’avais un instant de libre. J’en ai rêvé la nuit. J’en ai parlé autour de moi. Je l’ai vécu ! Franchement, c’est une lecture qui m’a totalement tenue en haleine et que je vous recommande chaudement ! Le style est limpide. On ne se perd jamais dans les personnages. Et il y a un vrai bon gros dénouement !