[Top Ten] en retard – Mes 10 meilleures romans de ces deux dernières années

Les top, challenges et autres lectures communes, je n’ai encore jamais fait. Je trouve l’idée sympa, mais n’arrive pas à me tenir à un calendrier avec des échéances précises. Alors bon, vous ne m’en voudrez pas trop, mais ce top ten des meilleurs romans a fini par me faire de l’oeil, et j’ai eu envie de m’y coller, un jour en retard… je peux ?

Voici la liste des meilleurs livres que j’ai pu lire des deux dernières années ! (Je les liste en vrac, car je serais incapable de vous dire lequel j’ai réellement préféré, tant ils sont différents !).

1- A toi ma soeur – Rosamund Lupton

Je l’ai lu cet hiver, après l’avoir acheté sur les recommandations d’Amazon… C’est un bon thriller, que j’ai dégusté en anglais. Une jeune femme apprend la mort de sa sœur, et ne croit pas à la thèse du suicide. Elle décide de mener l’enquête… L’histoire m’a tenue en haleine de la première à la dernière page. J’ai adoré.

 

2- Le Récital des Anges – Tracy Chevalier

C’est une histoire de suffragettes, de femmes qui cassent les codes de l’époque, et en payent le prix. C’est superbe, et cela nous emporte dans le passé… On a bien le temps de s’attacher aux personnages, et de s’imprégner de l’ambiance. Gros gros coup de cœur pour ce roman !

 

3- Moka – Tatiana de Rosnay

Il s’agit d’une maman qui apprend que son fils a été renversé par un chauffard qui a pris la fuite. Tandis que la chair de sa chair est plongée dans le coma, la narratrice cherche qui est le coupable… Le roman est prenant, plein de sensibilité, sans pathos inutile. C’est un livre que l’on a du mal à refermer…

image

4- Demain j’Arrête – Gilles Legardinier

Inutile de présenter ce roman que tout le monde a lu (non ?). C’est un feel-good tout simple, mais très réussi, une histoire qui donne la pêche !

 

5- Ulik au Pays du Désordre Amoureux – François Lelord

Les relations amoureuses à la françaises, vues et analysées par un inuk (singulier de « inuit »… amusant, mais surtout intéressant… ce roman est une petite pépite trop peu connue !

 

6- Lennon – David Foenkinos

Lue tout dernièrement, cette biographie est un délice. L’écriture de Foenkinos est magnifique, et même si l’on ne connait rien de la vie et de la carrière des Beatles, on peut suivre le récit sans aucune difficulté !

 

7- Collector – Olivier Bonnard

Un bel ovni que ce roman qui explore les thèmes de la nostalgie, de l’enfance, et bien d’autres choses encore… C’est un livre très riche, multifacette, qui se lit sans aucune difficulté. On a du mal à le refermer après le point final, car on sait qu’il est vraiment à part, et qu’on n’en relira pas un comme cela avant longtemps…

 

8- La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert – Joël Dicker

Gros succès pour ce roman pourtant très très épais. Une lectrice me l’a conseillé chez Emmaüs. J’ai craqué malgré l’épaisseur, et j’ai perdu pas mal d’heures de sommeil à cause de ce livre ! C’est une belle histoire, bien écrite malgré ce que peuvent en dire certains (na !). J’ai adoré.

 

9- Clôner le Christ – Didier Van Cauwelaert

Il s’agit d’un livre enquête autour des linges de la Passion. C’est passionnant et très accessible, même pour le lecteur lambda qui n’a aucune connaissance sur le sujet !

 

10- Nos Nuits deviendront des Jours – Marie Fitzgerald

Lu tout dernièrement, c’est un joli Feel Good qui m’a donné le sourire, et permis de passer d’excellents moments en compagnie de personnages tous simples, attachants, et bien crédibles. J’aime ce genre de livre, vraiment !

 

Et voilà… Cette liste a été compliquée à faire, car lister 10 coups de cœur revient à en exclure d’autres… Il y a pleins de livres que j’ai adoré ces deux dernières années… mais il a fallu faire un choix. Le voici, le voilà ! A vous de me dire si vous partagez certains de ces coups de cœur ! 🙂

Publicités

Collector – Olivier Bonnard

Lors des dernières Masses Critiques de Babelio, j’ai tenté ma chance et coché quelques ouvrages qui m’attiraient, parmi lesquels Collector, un roman d’Olivier Bonnard, paru chez Actes Sud.

Puisque c’est le résumé officiel qui m’a donné envie de lire ce livre, je vous le donne…

***

collector livre.jpg

***

Des thèmes intéressants…

Un livre sur les années 80, la nostalgie, et le retour en enfance, c’était attirant, d’autant que je suis moi-même une enfant des années 80 ! Bon, je suis un poil plus jeune que Thomas Stang, car je suis née en 1987, alors que si mes calculs sont bons (on nous dit qu’il avait 11 ans en 85), il a vu le jour en 74 !

***

image

Une belle couverture et 316 pages de bonheur…

Le livre en lui-même est super beau. J’ai rangé ma liseuse pour lui faire honneur, et retrouvé le plaisir de tourner les pages papier, même si je dois le dire, avec un livre gros format, on se fatigue le poignet !

Sur la couverture, un gros robot est à l’honneur, probablement le fameux robot transformable japonais qui va changer la vie de notre héros…

Le livre fait 316 pages mais elles sont bien vite avalées car le récit est prenant…

***

A la découverte des toy hunters !

Dès les premières pages, le ton est donné. Thomas Stang se présente, et nous explique sa passion, la collection de jouets vintage. Il nous détaille les pratiques des Toyhunters (les « chasseurs de jouets ») qui n’hésitent pas à claquer plusieurs milliers d’euros dans un jouet vintage, encore sous blister…

IMG_5398 (2).JPG

Une histoire plus profonde qu’il n’y parait…

J’ai eu peur de ne pas accrocher, car je ne suis pas du tout collectionneuse (à part de vernis, mais comme je les utilise et ne les achète pas pour la collec mais bien pour les porter, ce n’est pas comparable :-p).

Mais finalement, l’histoire a un vrai fond, et un joli suspens se met en place…

Car Thomas va découvrir une pièce ultra rare, un robot fabriqué en quelques exemplaires… une sorte de légende, qui s’avère bien réelle… Et ce jouet va changer son existence… le menant jusqu’à Venise pour son enquête…

***

Je m’attendais à un roman gentillet et amusant, qui me rappellerait des souvenirs d’enfance. Mais en réalité, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir un livre avec un vrai fond. Cette histoire de collection, vire rapidement au thriller, quand Thomas se retrouve en possession du robot tant convoité. Il est suivi, menacé, ce qui installe une tension intéressante dans le récit.

En plus de cela, nous sommes tenus en haleine par sa quête des autres jouets. En effet, il y a trois robots à réunir pour activer les super pouvoirs promis par le fabriquant. Et bien que notre héros n’y croie pas à 100 %, il sent tout de même un quelque chose chez son robot, et se met en quête des deux autres.

Enfin, le roman explore les motivations des toyhunters, et plus généralement, les mécanismes de la nostalgie.

Il y a quelques réflexions intéressantes… Par exemple :

« On a tort d’être trop heureux, enfant. C’est plus dur, après. »

***

IMG_5388

On a donc un livre très complet. Il nous en apprend plus sur le monde des chasseurs de jouets vintage, nous offre un beau suspens avec une histoire qui a tout du thriller, et nous fait réfléchir sur la nostalgie ! Ce livre est un peu un 3 en 1, et même plus. Il nous offre en bonus une histoire de fesses, avec quelques scènes à la 50 Nuances de Grey !

Je pensais lire un roman dans le style de Timeville, ce livre dans lequel une famille actuelle se retrouve dans les années 80. J’avais été déçue par Timeville, car j’attendais plus d’humour. Et bien en fait, Collector est totalement différent. Il mêle différents genres, et est vraiment très riche. Je parlerais de livre multifacette !

J’avais un doute, mais ce roman m’a énormément plu, et ce même si les souvenirs de Thomas Strang n’étaient pas les miens. Il parle de Grosquick, de Goldorak, ou encore de Jeanne à Serges. Tout cela je n’ai pas vraiment connu, car je suis plus jeune que Strang. Et pourtant, j’ai quand-même dévoré ce roman. Alors j’imagine que pour les lecteurs nés dans les années 70, la lecture sera encore plus délicieuse !

Je vous partage un dernier petit extrait…

IMG_5390 (2)

…et vous quitte en vous recommandant vivement ce livre, qui est pour moi un gros gros coup de cœur ! Le roman se trouve actuellement dans les mains de mon homme, qui viendra peut-être vous livrer sa chronique une fois la lecture terminée !

Merci à Babelio et son opération Masse Critique, pour la superbe découverte !