Chroniques d’un Médecin Légiste

Novembre, le mois de la Toussaint, Halloween vient à peine de passer, les Chrysantèmes sont partout… est-ce pour toutes ces raisons que je me suis lancée dans cette lecture un poil lugubre ? Je l’ignore.

Chroniques d’un Médecin Légiste est un livre de Michel Sapanet, paru en 2009 chez J.-C. Gawsewitch. D’autres livres ont suivis, Les Nouvelles Chroniques d’un Médecin Légiste, et Autres Chroniques d’un Légiste.

Dans ce premier opus, le spécialiste de la médecine légale partage avec nous des anecdotes souvent surprenantes, parfois drôles, ou au contraire totalement tragiques, qui ont toutes un lien avec son métier.

Nous découvrons comment il parvient à mettre à jour des éléments parfois cruciaux pour la résolution d’une enquête criminelle, en autopsiant des corps.

Le livre est vraiment facile d’accès, et j’ai souvent repoussé l’heure d’éteindre la lumière, tant j’étais plongée dans le récit ! Les anecdotes sont courtes, donc il est facile de craquer, pour en lire une de plus, puis encore une…

Si vous aimez les faits divers, les histoires de Bellemare, les émissions de Christophe Hondelatte, alors ce livre devrait vous plaire…

Publicités

Dans la tête des criminels

Psychologues du crime

Le livre Psychologues du crimes, est un essai paru chez Fayard le 12 septembre 2018. On le doit à deux psychologues, Emma Oliveira-Christiaen et Florent Gathérias, qui posent sur la couverture.

cover148057-medium

Florent Gathérias a créé le service de psychocriminologie de la PJ française en 2009. Cette discipline, peut-être plus connue sous le terme anglais « profilage » consiste à mettre la psychologie au service de la police, pour déterminer le profil de l’auteur d’un crime.

Emma Oliveira travaille aux côtés de Florent Gathérias depuis 2012. Les deux auteurs retracent dans l’ouvrage la création ce service, et partagent avec nous les affaires marquantes qu’ils ont eu à traiter.

***

Je suis assez friande des histoires criminelles, comme celles qu’à pu raconter Pierre Bellemare pendant des années à la radio. J’ai d’ailleurs lu plusieurs livres qui relatent ces faits divers. Je suis également Hondelatte raconte en podcast… Alors forcément, ce livre m’a attirée !

Les affaires évoquées dans ce livre m’ont toutes intéressée, de celle du tueur de l’Essonne, à celle du violeur des balcons, en passant par le bois de Phalampin, et son cadavre… A part l’affaire Merah que nous avons encore tous en tête, je ne connaissais aucune des affaires traitées dans ce livre.

J’ai trouvé que les récits étaient bien ficelés ; la lecture facile et agréable. Et l’on ne nous perdait pas dans des détails inutiles, ou en employant inutilement du jargon de spécialiste.

J’ai découvert avec ce livre, que le métier de psychologue pour la police, n’était pas évident. Il n’est pas toujours simple visiblement, de se faire une place au milieu des enquêteurs, et d’être reconnu à sa juste valeur.

Visiblement, les deux auteurs ont réussi à le faire, mais pour autant, ils reconnaissent que leur discipline n’est pas infaillible loin de là !

Ce livre m’a bien plu, et je remercie donc les éditions Fayard et Netgalley pour ce bon moment de lecture !