Legumiô – semoule de lentilles corail

Depuis quelques années, le flexitarisme est à la mode. De plus en plus de personnes cherchent à réduire leur consommation de viande, sans pour autant sauter le pas du végétarisme. Les marques sont nombreuses à vouloir tirer leur épingle du jeu, en proposant des produits qui se veulent des alternatives à la viande. C’est ainsi que l’on a pu voir apparaitre des gammes de similis carnés (plus ou moins intéressantes d’un point de vue nutritionnel, mais là n’est pas le débat), et aussi des préparations à base de légumineuses.

Je dois dire que pour la plupart, ces produits ne me convainquent pas. Beaucoup de palets végétaux (on ne peut plus parler de steak selon la loi) sont très riches en glucides, et ne permettent pas de se substituer réellement à la viande. Certains ont des compositions longues comme le bras, avec arômes, amidons modifiés et autres joyeusetés. Quand c’est trop modifié, je passe ma route !

Bonduelle fait partie des marques qui ont sorti des pasta de légumineuses (je dis volontairement « pasta » car l’appellation « pâtes » est réservée aux préparations à base de blé dur). Les pasta de lentilles ou de pois chiches, j’adore et en consomme déjà régulièrement quelques années. La marque a également élaboré de la semoule de lentilles corail et butternut.

Pendant mes courses, je suis tombée nez à nez avec la petite boîte en carton… et j’ai craqué ! Il faut dire qu’à 3.30 € les 250 grammes, j’aurais eu tort de me priver… Bon, ce n’est pas ultra donné, comparé à l’équivalent en semoule standard. Mais… ce n’est pas non-plus la même chose !

La petite boîte ne contient que 2 ingrédients : de la farine de lentilles corail (95 %) et de la courge butternut déshydratée (5 %). Aucune trace de sel, d’épaississant, d’arôme ou autre. Une compo au top, qui justifie un nutriscore A !

Le produit apporte 362 kcal aux 100 grammes, qui se décomposent comme suit : 2.2 % de lipides (matières grasses) / 59.9 % de glucides / 21.9 % de protéines.

L’apport calorique est identique à celui que l’on aurait avec de la semoule de blé classique. Mais l’on a quasiment le double de protéines. C’est intéressant pour un végétarien ou flexitarien…

Ce produit est donc avant tout composé de glucides, comme le seraient des pâtes ou du riz. On pourra le consommer en guise de féculent, et pourquoi pas lui associer du tofu, de l’oeuf, ou encore des haricots rouges !

La première fois, je l’ai testée au sein d’un poke maison, c’est à dire une sorte de salade composée géante !

Et sinon… ça se cuisine comment ?

Et bien tout bêtement, comme de la semoule de blé ! Il suffit de faire bouillir de l’eau et de la verser sur les graines de couscous, préalablement versées dans un plat. On couvre cinq minutes, et il ne reste plus qu’à égrainer à la fourchette avant de savourer !

C’est très simple, et cela peut se faire partout, même le midi au bureau puisqu’il n’y a besoin ni de cuisinière, ni de casserole !

On nous précise même que 70 grammes de couscous sèche représentent ensuite 150 grammes de couscous réhydraté. Ah oui, il faut prévoir 1.2 volume d’eau pour 1 volume de graines de couscous. Mais bon… personnellement je fais à vue de nez !

J’ai goûté la semoule Bonduelle dans des pokebowls, c’est à dire des salades composées à base de… de tout en fait !

J’ai adoré le petit goût de courge qui apportait de l’originalité à ce produit ! Mon chéri l’a même reconnu à l’aveugle !

Cette semoule a plus de goût que la semoule classique, mais pour autant, elle reste assez neutre, et peut se manger avec tout ou presque. Je l’ai mangée avec un mélange de légumes que j’avais cuisiné au Cookeo, avec des épices à couscous, et l’ensemble se mariait bien !

C’est une chouette découverte, pour changer un peu et pour préparer rapidement le repas ! Désormais, la semoule de lentilles corail sera dans mes placards ! :-p

Chacun son lait de soja !

Aujourd’hui, petit article pour comparer les laits de soja !

Je ne vous parlerai pas des laits végétaux en général, car il y aurait beaucoup à dire et que j’essaie dans la mesure du possible, de proposer des articles courts. Mais cela pourra faire l’objet d’un prochain billet !

Dans une autre vie, pas si lointaine que ma vie actuelle, je buvais du lait de vache avec six cuillères à café de poudre cacaotée sucrée. Mais dans cette autre vie, je souffrais de migraines atroces, qui me gâchaient l’existence. Et puis, j’ai découvert qu’en réduisant ma consommation de lait de vache, mes migraines s’espaçaient… jusqu’à totalement disparaître. Loin de moi l’idée de dire à tout le monde que le lait de vache est mauvais et qu’il faut le bannir. L’alimentation est un sujet très personnel, et chacun fera ses choix en fonction de ce qui lui convient ! Je vous dis juste cela pour que vous sachiez pourquoi je suis passée aux laits végétaux !

Le matin, j’aime désormais boire mon mug de lait de soja. Je le prends bien chaud, pour m’apporter une bonne dose de réconfort, en même temps que quelques protéines !

Au rayon des boissons végétales, le soja est roi. On trouve énormément de références, et il est parfois difficile de faire un choix. La première question à vous poser sera : à quoi va me servir ce lait ? Si vous souhaitez le boire tel quel, vous pourrez le choisir sucré. Si au contraire, vous désirez cuisiner avec, alors selon la recette, faites attention de ne pas choisir un lait sucré (pour une quiche c’est moyen).

Ensuite, il vous faudra vous décider entre lait de soja classique, et lait de soja enrichi en calcium… Souvent, les laits enrichis en calcium contiennent un peu de sucre, parfois même du jus de pomme, probablement pour améliorer leur goût. Personnellement, j’évite de consommer du sucre au petit-déjeuner, car j’ai remarqué que les jours où je déjeunais sucré, j’avais faim plus vite dans la matinée.

Sojasun.jpg

Chez Sojasun par exemple, le lait enrichi en calcium et en vitamine D contient du sucre, un arôme naturel, et même du sel.

bjorg.png

L’équivalent chez Bjorg contient également un arôme naturel et du sel, mais il est ici sucré avec du sirop d’agave, et on trouve aussi du jus de citron et de l’extrait d’algue.

Le lait de soja calcium de chez U contient du sucre de canne.

Au final, le seul lait de soja enrichi en calcium, qui ne contient pas de sucre ajouté, que je connais à ce jour, est celui de chez Casino. Mais je n’ai pas regardé toutes les références disponibles dans tous les magasins !

***

Si vous souhaitez un jus de soja nature, prêtez attention aux mentions sur la brique, et choisissiez un soja nature, qui sera fait à base de graine de soja et d’eau, et basta !

 

U

Bien-sûr, la plupart des marques (Bjorg et Sojasun notamment) proposent ce type de boisson.

bjorg.png

Si vous optez pour un lait de soja nature, les goûts varieront peu d’une marque à l’autre. En revanche, je trouve qu’il y a de grandes différences gustatives entre les laits de soja enrichis en calcium, tout simplement car différents ingrédients sont utilisés pour apporter le calcium (et éventuellement la vitamine D), et que les marques cherchent aussi à améliorer le goût. Du coup, il peut être intéressant de goûter les différentes références proposées afin de trouver la boisson qui vous plaira le plus !

Pendant des années j’ai bu du Sojasun Calcium et Vitamine D, que je trouvais délicieux. Et puis j’ai changé car mon magasin a cessé de le référencer, au profit de la marque Casino, qui propose un soja enrichi en calcium, sans sucre ajouté. Le goût est plus « plâtreux » certes, et plaira à moins de consommateurs, mais moi j’aime bien pour mes petits dèj salés !

bjorg.png

Les laits de soja sont globalement riches en protéines complètes, ce qui intéressera probablement les végétariens ! Ils sont aussi dépourvus de lactose et de cholestérol.

On compte une trentaine de kilos calories aux 100 millilitres, et environ 3 grammes de protéines.

Voilà pour cette petite entrée en matière… Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à commenter, pour que je sache comment orienter mes prochains billets ! @bientôt !

 

Petit-dèj protéiné

J’adore le petit-déjeuner. C’est sans conteste mon repas favori, celui que je ne néglige JAMAIS car j’en ai besoin pour passer une bonne journée. J’essaie de me concocter des petits-déjeuners équilibrés, riches notamment en protéines et en bonnes graisses, et de favoriser les aliments salés, pour éviter le pic glycémique de fin de matinée qui induit du grignotage !

Et le week-end, comme je vais au sport le matin, je mets un point d’honneur à manger bien protéiné, sans trop me remplir le ventre (vous avez déjà essayé de faire un footing avec le ventre plein de tartines de beurre ?).

Je vous livre aujourd’hui une recette 100 % végétale, protéinée et digeste, celle du tofu brouillé !

Bon, ce n’est pas un plat très photogénique, mais ne fuyez pas, car c’est absolument délicieux ! Même mon homme-nivore adore !

image

Recette de base…

Il suffit de prévoir 100 à 150 grammes de tofu par personne, selon l’appétit : 50 % de tofu ferme (type tofu Bjorg vendu en grande surface) et 50 % de tofu soyeux, vendu au rayon des produits du monde, ou en magasin asiatique.

Dans une poêle (avec un peu d’huile de sésame/ou à défaut, d’huile d’olive), émiettez le tofu ferme avec vos doigts. Faites-le dorer légèrement tout en rumuant, avant d’ajouter le tofu soyeux. Ne cessez jamais de mélanger avec une cuillère en bois. Puis ajoutez du curry. Pour ma part j’adore le curry donc j’en mets la gomme. Mais chacun dosera selon ses envies !!

 

Variantes !

Selon les goûts, vous pouvez aussi préparer votre tofu avec des champignons de Paris, des courgettes en petits dés, du brocoli… Je sais qu’en France on fait un peu la grimace à l’idée de manger des légumes le matin, mais bon, c’est une habitude à prendre. Personnellement j’adore.

Ce tofu brouillé se sert idéalement avec du bon pain de seigle, ou du pain complet. Évitez le pain blanc qui tient beaucoup moins au ventre et apporte moins de minéraux (logique, on a retiré l’enveloppe des grains de céréales).

Pour encore plus de peps et de gourmandise, vous pouvez prendre un peu de tahin (beurre de sésame) ou de beurre de cacahuète pour les tartines, du houmous (tartinade à base de pois chiches, facile à faire soi-même, et riche en protéines), quelques fruits secs (les dattes sont géniales pour les sportifs), et bien-sûr, une boisson chaude idéale à ce moment de la journée (avec un gros faible pour le thé vert). 🙂

Bon app !