Salaaaade !!! Oui mais de chou !

Voici une petite recette fraîche, parfaite pour la saison, facile à réaliser, et économique !

Et hop au frigo pour ce soir ! #food #salade #veganfood

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Il s’agit d’une salade de chou. Pour la réaliser, il vous faudra du chou blanc, que vous couperez en lanières fines. On prévoit un saladier avec couvercle, et on dispose les lanières de chou à l’intérieur, avant d’arroser de :

-jus de citron,

-sauce soja,

-vinaigre de riz.

On peut aussi ajouter :

-de la citronnelle émincée,

-de l’huile : sésame, noisette, ou encore pépins de raisin…

Selon vos goûts, vous pouvez customiser cette salade de chou, en y incorporant :

-des dés de carottes,

-des tomates fraîches,

-des noix,

-du piment,

-de la pomme coupée très fine…

Ensuite, il faut placer le tout au frigo avant de déguster ! Cette salade est encore meilleure le lendemain !

Bon app !

Celeri mon amour

Hello you ! C’est samedi et chez nous, le samedi est synonyme de courses. Alors si toi-aussi tu prévois de te rendre en magasin, prépare-toi à ajouter quelques ingrédients sur ta liste, à commencer par… un céleri !

*

Longtemps, j’ai cru que je n’aimais pas le céleri. Qu’il s’agisse de la partie souterraine, appelée céleri-rave, ou des tiges aériennes, céleri-branche, j’étais catégorique : c’était non-merci. Il faut dire que comme beaucoup, j’ai été profondément dégoûtée par le céleri rémoulade de la cantine, préparé avec trop de sauce, et servi trop froid dans des ramequins tristes à mourir.

Pour me réconcilier avec ce légume, il a fallu le pimper un petit peu…

Le #céleri c'est sexy ! #veganfood #vegetarien #miam

A post shared by Ana (@chiarastory) on

C’est chez Basilic Instant, la cantine végétarienne de ma ville, que j’ai goûté du céleri au curcuma… J’en ai pris dans mon assiette sans trop savoir de quoi il s’agissait. Et j’ai a-do-ré.

Du coup, j’en ai préparé chez moi…

Pour réaliser un saladier de céleri au curcuma, prévoyez… un céleri-rave, mais aussi :

*une bonne dose de curcuma (frais c’est le top, mais en poudre cela fait aussi l’affaire)

*de l’huile de sésame

*du tahin (en option)

*un peu de jus de citron

et c’est tout… par pitié, pas de sel, de poivre ou que sais-je ! A la rigueur, vous pouvez ajouter des graines de sésame…

Je n’indique pas les quantités, car je fais toujours approximativement, et je goutte.

Dans un premier temps, il faut éplucher le céleri, et le râper. La bête n’est pas des plus dociles, et je vous l’accorde, on commence ici par la partie la plus laborieuse, que je délègue autant que possible à l’homme.

Pour râper le céleri, si vous avez un robot, mettez-le à contribution ! Sinon, bon courage, et faites attention à vos doigts !

Ensuite, il suffit de verser un peu d’huile de sésame, un trait de jus de citron, et de saupoudrer un belle dose de curcuma dans un saladier, avant d’ajouter le céleri râpé par dessus, et de remuer à mains nues.

N’hésitez pas à ajouter du tahin (purée de sésame vendue en magasin bio), ou éventuellement de la sauce soja nature.

Le céleri doit devenir tout jaune, au contact du curcuma.

Vous pouvez manger de suite, mais l’idéal reste de placer le saladier au frigo, et de patienter… Nous mangeons généralement notre plat le lendemain et le consommons pendant 3-4 jours sans aucun souci. Chaque jour il est encore meilleur !

C’est une crudité délicieuse, facile à préparer, peu coûteuse, et même si elle contient du gras (huile de sésame et tahin) ce sont de bonnes graisses, qui consommées en quantités raisonnables, ne vous ferons que du bien ! 🙂 A titre indicatif, je prévois environ trois cuillères à soupe d’huile et deux cuillères à soupe de tahin pour un céleri entier.

Bon app !

Petit-dèj protéiné

J’adore le petit-déjeuner. C’est sans conteste mon repas favori, celui que je ne néglige JAMAIS car j’en ai besoin pour passer une bonne journée. J’essaie de me concocter des petits-déjeuners équilibrés, riches notamment en protéines et en bonnes graisses, et de favoriser les aliments salés, pour éviter le pic glycémique de fin de matinée qui induit du grignotage !

Et le week-end, comme je vais au sport le matin, je mets un point d’honneur à manger bien protéiné, sans trop me remplir le ventre (vous avez déjà essayé de faire un footing avec le ventre plein de tartines de beurre ?).

Je vous livre aujourd’hui une recette 100 % végétale, protéinée et digeste, celle du tofu brouillé !

Bon, ce n’est pas un plat très photogénique, mais ne fuyez pas, car c’est absolument délicieux ! Même mon homme-nivore adore !

image

Recette de base…

Il suffit de prévoir 100 à 150 grammes de tofu par personne, selon l’appétit : 50 % de tofu ferme (type tofu Bjorg vendu en grande surface) et 50 % de tofu soyeux, vendu au rayon des produits du monde, ou en magasin asiatique.

Dans une poêle (avec un peu d’huile de sésame/ou à défaut, d’huile d’olive), émiettez le tofu ferme avec vos doigts. Faites-le dorer légèrement tout en rumuant, avant d’ajouter le tofu soyeux. Ne cessez jamais de mélanger avec une cuillère en bois. Puis ajoutez du curry. Pour ma part j’adore le curry donc j’en mets la gomme. Mais chacun dosera selon ses envies !!

 

Variantes !

Selon les goûts, vous pouvez aussi préparer votre tofu avec des champignons de Paris, des courgettes en petits dés, du brocoli… Je sais qu’en France on fait un peu la grimace à l’idée de manger des légumes le matin, mais bon, c’est une habitude à prendre. Personnellement j’adore.

Ce tofu brouillé se sert idéalement avec du bon pain de seigle, ou du pain complet. Évitez le pain blanc qui tient beaucoup moins au ventre et apporte moins de minéraux (logique, on a retiré l’enveloppe des grains de céréales).

Pour encore plus de peps et de gourmandise, vous pouvez prendre un peu de tahin (beurre de sésame) ou de beurre de cacahuète pour les tartines, du houmous (tartinade à base de pois chiches, facile à faire soi-même, et riche en protéines), quelques fruits secs (les dattes sont géniales pour les sportifs), et bien-sûr, une boisson chaude idéale à ce moment de la journée (avec un gros faible pour le thé vert). 🙂

Bon app !

Crumble d’épinards vegan

Aujourd’hui je vous propose une petite recette 100 % végétale à base d’épinards, tofu et farine de pois chiches.

La farine de pois chiches est facilement trouvable en magasin bio, mais aussi au rayon cuisine du monde des grands magasins. Elle n’est pas très coûteuse et surtout elle est bourrée de protéines, d’où son utilisation assez répandue chez les végétariens !

image

Cette recette je l’ai inventée et faite  « à l’arrache » donc les quantités sont approximatives. Désolée !

Tout d’abord, il vous faudra des épinards en branches. N’en ayant pas de frais j’ai opté pour des congelés que j’ai laissé à température ambiante une journée entière. Je les ai pressés pour retirer un maximum d’eau, puis les ai disposés dans deux petits plats à gratin. Si vous avez des épinards frais, je vous conseille de les utiliser en priorité par rapport aux congelés, bien-sûr !

image

J’ai ajouté une gousse d’ail par plat, coupée en trois, pour le goût ! Sur la photo ci-dessus il y en a bien plus, car j’adore l’ail, mais à la base, l’ail est à placer dans les épinards, pour rehausser les saveurs !

J’ai mélangé 50 grammes de farine de pois chiches dans l’équivalent d’un verre d’eau. J’ai ajouté quelques morceaux d’olives vertes. Puis j’ai émietté à la main 200 grammes de tofu ferme (Bjorg en l’occurence).

 

J’ai ajouté environ 1/2 verre de tonyu (lait de soja). Puis j’ai disposé la mixture par dessus les épinards.

J’ai ensuite mélangé 10 grammes de graines de sésame, 2 cuillères à soupe de flocons de seigle et 2 cuillères à soupe de son de blé, que j’ai étalé par dessus (le son d’avoine et les flocons d’avoine vont bien également, tout comme les germes de blé !).

j’ai enfourné 30 minutes à 200 degrés et… nous nous sommes régalés !

J’espère que cette recette vous plaira. Je la trouve originale, et elle permet de se faire plaisir en consommant un gratin 100 % végétalien, gourmand ET sain à la fois !

Je vous récapitule les ingrédients dont vous aurez besoin pour 2 portions :

*50 g de farine de pois chiches

*200 g de tofu ferme

*quelques olives vertes (disons 4-5 par personne)

*1/2 verre de lait de soja

*une poignée de flocons d’avoine/seigle (avec éventuellement un peu de son d’avoine ou de blé, selon ce que vous avez sous la main et vos goûts !)

*une cuillère à soupe de graines de sésame

*de l’ail

*des épinards (de quoi remplir vos plats, donc à vous de définir la quantité !)

A chacun de saler et poivrer selon les goûts. Pour ma part, à peine de poivre sur le gratin avant de servir, et c’était parfait !

À bientôt !

image