La Sicilia, resto italien à Angoulême

De passage à Angoulême (département de la Charente,  en Nouvelle Aquitaine, habitants : les angoumoisin(e)s, connu internationalement pour son festival de la BD… et là t’as déjà appris des trucs, à moins d’être angoumoisin… avoue !) , je devais manger en moins d’une heure.

J’avais repéré un petit resto asiatique fort prometteur, qui s’est avéré être complet… Je me suis donc reportée sur un autre restaurant de la même rue du centre ville, baptisé Sicilia.

Si tu veux te la péter un peu en mode « j’ai fait italien LV3 », sache que cela se lit « sitchilia » !

***

Sicilia

11 Rue des 3 Notre Dame, 16000 Angoulême

***

Je m’attendais à une carte typiquement sicilienne, avec des arancini, de la caponata et pourquoi pas quelques spécialités sucrées comme les fameux cannoli...

Que nenni ! La carte affichait des pizze et des plats de pasta, mais rien de typiquement sicilien. Vous allez me dire… mais les pizze et la pasta, c’est italien, non ? Oui mais la pizza c’est napolitain à la base, et les recettes de pasta varient selon les régions. Donc je m’attendais à trouver des spécialités siciliennes à la carte.

Je veux dire, ce serait comme d’aller dans un resto en Italie qui s’appellerait « le Comtois » et de ne trouver ni Comté ni saucisse de Morteau à la carte. Vous avez l’idée ?

Aucun problème en revanche, pour obtenir une pizza kebab avec des frites, une pizza raclette ou même une crêpe sucrée. Ma che pizza raclette ?

Qu’à cela ne tienne, l’accueil est sympathique ! On nous propose une table pour deux dans l’une des deux salles. La banquette mauve et verte n’est pas de la première jeunesse, mais ce qui compte le plus finalement, c’est le contenu de l’assiette !

Le choix se fait essentiellement entre pizza et pâtes. Il y a aussi des plats de viandes, de poissons, et des feuilletés. Pour les pizze, le choix est vaste, avec des recettes classiques, et d’autres plus originales, comme la pizza raclette évoquée plus haut, ou celle au roquefort (on aurait pu attendre du gorgonzola, plus italien).

Niveau pasta, il n’y a que du très classique, et le type de pâtes n’est pas précisé, ce qui me fait un peu tiquer quand-même… Ne pas préciser si l’on va avoir des penne ou des linguine, dans un resto italien, c’est surprenant… Le premier qui commente « oui ba penne ou linguine, ça reste des pâtes »… non rien.

Je suis intéressée par les « pâtes végétariennes » mais une foultitude d’ingrédients peut se cacher derrière cet adjectif. Sont-ces pâtes à la sauce tomate ? Au fromage ? Aux légumes divers et variés ? Je demande, et on me répond qu’il s’agit de pâtes servies avec un mélange de légumes. Parfait. J’ai le choix entre tagliatelle et spaghetti. Pas de pâtes courtes. Dommage, j’aurais bien pris des penne. Quoi, chiante moi ? Gniarc gniarc.

View this post on Instagram

#pasta #pâtesAuxLégumes #spaghetti

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Les plats de pâtes arrivent rapidement. Il faut dire qu’en ce samedi pluvieux, le centre ville n’est pas très animé et que le resto est plutôt désert. Le serveur dépose les assiettes et précise qu’il va chercher le pain. Le pain ? Avec des pâtes ? Bon, nous ne le contredisons pas. La panière arrive, avec quelques tranches de pain blanc. A la rigueur, pour faire plus traditionnel, on aurait pu nous donner quelques gressins pour patienter, avant les pâtes. :-p

Les pâtes ne sont pas mauvaises, mais pas exceptionnelles non-plus. Il n’y a rien de bien merveilleux. Et pourtant je vous assure que je peux tout à fait juger une sauce tomate comme « merveilleuse ». Là, cela se mange, sans être particulièrement délicieux.
La bolognaise est une sauce tomate à la viande hachée. Classique pour un resto en France.

Pas le temps ni vraiment l’envie de poursuivre avec un dessert. Cette adresse nous aura permis de manger rapidement et pas trop mal, pour une dizaine d’euros par personne. RAS, on est dans les prix pour une assiette de pâtes. Cela dépannait, mais pour une prochaine visite à Angoulême, je chercherai un autre resto à tester !

 

 

Publicités