L’Aventuriste

L’Aventuriste est un roman de J. Bradford HIPPS paru chez Belfond.

Publicités

[Challenge] des langues, c’est parti !

Depuis que je tiens ce blog, je me suis mise à fréquenter le site Livraddict, en plus de Babelio, que je visitais déjà avant. J’ai découvert un forum fort intéressant, sur lequel j’ai plaisir à papoter avec d’autres mordus de lecture. Et je me suis laissée prendre au jeu, jusqu’à proposer mon petit challenge de lecture

J’ai lancé l’idée de lire le plus possible de livres en langues étrangères, à compter du 1er août, jusqu’au mois de septembre… 2017 !

Ce sera l’occasion de lire dans la langue du pays de nos vacances (l’Italie pour moi) et de s’entre-aider si besoin, de s’automotiver.

Car en effet, sauter le pas et lire dans une langue étrangère peut faire un petit peu peur…

Je prévois par la suite, de lister mes livres en anglais/italien et espagnol, pour vous indiquer quelles seront mes lectures dans le cadre de ce challenge, et pourquoi pas, pour vous proposer d’organiser des lectures communes. Imaginez, si nous lisions le même livre, en italien d’un côté, et en anglais de l’autre… Cela pourrait être sympathique non ?

Alors andiamo! , si cela vous botte, les inscriptions se font par ici : http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?pid=2203205#p2203205

C’est gratuit, sans engagement (of course!!). Le seul but est de se faire plaisir, et de lire dans toutes les langues (sauf le français) ! 😀

 

[Top Ten] en retard – Mes 10 meilleures romans de ces deux dernières années

Les top, challenges et autres lectures communes, je n’ai encore jamais fait. Je trouve l’idée sympa, mais n’arrive pas à me tenir à un calendrier avec des échéances précises. Alors bon, vous ne m’en voudrez pas trop, mais ce top ten des meilleurs romans a fini par me faire de l’oeil, et j’ai eu envie de m’y coller, un jour en retard… je peux ?

Voici la liste des meilleurs livres que j’ai pu lire des deux dernières années ! (Je les liste en vrac, car je serais incapable de vous dire lequel j’ai réellement préféré, tant ils sont différents !).

1- A toi ma soeur – Rosamund Lupton

Je l’ai lu cet hiver, après l’avoir acheté sur les recommandations d’Amazon… C’est un bon thriller, que j’ai dégusté en anglais. Une jeune femme apprend la mort de sa sœur, et ne croit pas à la thèse du suicide. Elle décide de mener l’enquête… L’histoire m’a tenue en haleine de la première à la dernière page. J’ai adoré.

 

2- Le Récital des Anges – Tracy Chevalier

C’est une histoire de suffragettes, de femmes qui cassent les codes de l’époque, et en payent le prix. C’est superbe, et cela nous emporte dans le passé… On a bien le temps de s’attacher aux personnages, et de s’imprégner de l’ambiance. Gros gros coup de cœur pour ce roman !

 

3- Moka – Tatiana de Rosnay

Il s’agit d’une maman qui apprend que son fils a été renversé par un chauffard qui a pris la fuite. Tandis que la chair de sa chair est plongée dans le coma, la narratrice cherche qui est le coupable… Le roman est prenant, plein de sensibilité, sans pathos inutile. C’est un livre que l’on a du mal à refermer…

image

4- Demain j’Arrête – Gilles Legardinier

Inutile de présenter ce roman que tout le monde a lu (non ?). C’est un feel-good tout simple, mais très réussi, une histoire qui donne la pêche !

 

5- Ulik au Pays du Désordre Amoureux – François Lelord

Les relations amoureuses à la françaises, vues et analysées par un inuk (singulier de « inuit »… amusant, mais surtout intéressant… ce roman est une petite pépite trop peu connue !

 

6- Lennon – David Foenkinos

Lue tout dernièrement, cette biographie est un délice. L’écriture de Foenkinos est magnifique, et même si l’on ne connait rien de la vie et de la carrière des Beatles, on peut suivre le récit sans aucune difficulté !

 

7- Collector – Olivier Bonnard

Un bel ovni que ce roman qui explore les thèmes de la nostalgie, de l’enfance, et bien d’autres choses encore… C’est un livre très riche, multifacette, qui se lit sans aucune difficulté. On a du mal à le refermer après le point final, car on sait qu’il est vraiment à part, et qu’on n’en relira pas un comme cela avant longtemps…

 

8- La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert – Joël Dicker

Gros succès pour ce roman pourtant très très épais. Une lectrice me l’a conseillé chez Emmaüs. J’ai craqué malgré l’épaisseur, et j’ai perdu pas mal d’heures de sommeil à cause de ce livre ! C’est une belle histoire, bien écrite malgré ce que peuvent en dire certains (na !). J’ai adoré.

 

9- Clôner le Christ – Didier Van Cauwelaert

Il s’agit d’un livre enquête autour des linges de la Passion. C’est passionnant et très accessible, même pour le lecteur lambda qui n’a aucune connaissance sur le sujet !

 

10- Nos Nuits deviendront des Jours – Marie Fitzgerald

Lu tout dernièrement, c’est un joli Feel Good qui m’a donné le sourire, et permis de passer d’excellents moments en compagnie de personnages tous simples, attachants, et bien crédibles. J’aime ce genre de livre, vraiment !

 

Et voilà… Cette liste a été compliquée à faire, car lister 10 coups de cœur revient à en exclure d’autres… Il y a pleins de livres que j’ai adoré ces deux dernières années… mais il a fallu faire un choix. Le voici, le voilà ! A vous de me dire si vous partagez certains de ces coups de cœur ! 🙂

Quelques recommandations… [Lectures]

Aujourd’hui ce n’est pas une chronique que je vous propose autour d’un livre en particulier, mais pleins de petites chroniques toutes minuscules, sur différents romans que j’ai eu plaisir à lire ces derniers mois…

 

***

On commence par Jules de Didier Van Cauwelaert, une belle histoire d’amour entre une jeune et jolie aveugle, et un Ingénieur vendeur de macarons… le tout est orchestré par Jules, le chien guide de la jeune femme.

Jules est une romance typique de Didier Van Cauwelaert, qui nous fait découvrir des personnages qui ont tous un petit quelque chose, qui les rend à la fois « à part » et terriblement réels. C’est joli, touchant, et en même temps crédible. Bref, c’est un roman à lire… mais ça, je ne vais pas dire le contraire puisque j’adore cet auteur !

Si vous avez déjà lu Jules, ou que pour une raison X ou Y vous ne voulez pas le lire, mais cherchez un livre qui s’en rapproche, alors je vous recommande les autres histoires d’amour de l’auteur, comme Cheyenne, La Demi-Pensionnaire ou encore Histoire sous X (ce dernier titre est mon préféré dans cette catégorie !).

Si vous souhaitez lire du Cauwelaert, mais n’êtes pas friands d’histoires de cœur, alors vous pouvez tenter La Vie Interdite, qui est un roman sur l’après, après la mort précisément… C’est l’un de mes romans favori de cet auteur… Le narrateur est un homme qui vient de décéder, et observe impuissant ses proches…

***

J’aime aussi lire des biographies, et dans cette catégorie, je garde en mémoire Une si Belle Image, la biographie de Jacqueline Kennedy par Katherine Pancol.

Cela se lit comme un bon roman, et on apprend pas mal de chose sur cette femme hors du commun qu’était Jacqueline Bouvier. On découvre ses origines, son attachement à son père qui la choyait, sa rencontre avec le futur Président, le rôle crucial qu’à joué son beau-père dans leur mariage, l’infidélité de son époux, et la façon dont Jackie (qui détestait ce surnom) a su garder la tête haute. C’est captivant !

J’ai acheté ce livre car je l’ai trouvé d’occasion et que j’apprécie l’auteur. La vie de Jacqueline Kennedy m’intéressait assez peu. Et au final, j’ai été totalement prise par le récit.

***

Le Voyage d’Anna de Henri Gougaud m’a été offert, par une amie qui a voulu me faire un clin d’oeil (puisque mon surnom est Ana). C’est un livre que j’ai dévoré et dont je garde un excellent souvenir même des mois après avoir tourné la dernière page.

Nous sommes à Pragues en 1620, et c’est le début de la Guerre de Trente Ans. Les protestants sont massacrés, et parmi eux, le maître d’Anna, jeune servante catholique. Anna parvient à sauver l’enfant de ce dernier, et prend la fuite avec lui, instinctivement.

Nous la suivons dans sa fuite, et vivons avec elle ses aventures. Elle rencontrera différentes personnes, plus ou moins bien intentionnées, et fera de nombreuses expériences…

Ce livre m’a énormément plu car il nous emmène dans le passé, sans être pour autant compliqué à lire, même si l’on a peu de souvenirs de ses cours d’Histoire ! Moi qui aime lire des romans qui se situent quelques siècles en arrière, j’ai été servie !

***

Merci par avance pour vos réactions en commentaires et à très bientôt ! :-p

 

Vu de l’Extérieur – Katherine Pancol

Doudou pourrait passer pour une femme comblée. Vu de l’extérieur, son sort est plutôt enviable… Elle a un mari qui l’aime, deux gentils gamins, et une maison. Oui mais, ce n’est pas aussi simple que cela… Doudou étouffe. Doudou n’est pas heureuse, et ne veut pas se résoudre à accepter ce quotidien dans lequel elle n’a pas l’impression d’être à sa place. Un jour elle abandonne mari et enfants et taille la route avec Guillaume…

image

De Katherine Pancol j’avais déjà lu pas mal de titres : Les Yeux Jaunes des Crocodiles (il me reste les deux suites à lire), Encore une Danse (bof bof), Moi d’Abord, Une Si Belle Image (biographie de Jacqueline Kennedy, à lire absolument !), Embrassez-Moi

J’avais été déçue une seule fois, par Encore une Danse que j’avais trouvé ennuyant à mourir… Sinon j’avais entière confiance en l’auteur pour me divertir, et me changer les idées avec des histoires faciles d’accès, mais néanmoins dotées d’une certaine profondeur.

Pour moi, Katherine Pancol réalise la belle performance de proposer des histoires de femmes lambdas, auxquelles on peut s’identifier assez facilement, tout en ne versant jamais dans les longueurs. Ce sont des histoires simples, mais prenantes, notamment car l’auteure décrit formidablement bien les sentiments, les ressentis.

Avec Vu de l’Extérieur, c’est le cas une nouvelle fois !

***

On découvre Doudou, ménagère de moins de cinquante ans, mariée, mère de deux enfants. Doudou nous raconte sa vie par bribes, dans le désordre. A nous de relier les points, pour comprendre ce qui ne va pas, et ce qui l’a amenée à quitter son foyer… Dit comme cela, on pourrait penser que le livre est décousu, et que l’on va s’y perdre, mais pas du tout !

Au départ j’ai eu un peu de mal à m’intéresser véritablement à l’histoire, et à trouver l’envie de me plonger dans ma lecture, et puis petit à petit, j’ai eu envie de découvrir ce qui s’était passé dans la vie apparemment sans histoires de Doudou.

Et il s’en est passé des choses, des choses compliquées, douloureuses, qui l’ont empêchée de vivre une vie planplan !

C’est une belle histoire, une histoire forte, que j’ai trouvé différente des histoires que nous conte généralement Katherine Pancol. La sensibilité est toujours là, mais c’est plus dur, plus noir que d’habitude.

Je vous conseillerais ce livre, car il offre une galerie de portraits intéressante, et une fois le début un peu longuet dépassé, il sait nous tenir en haleine jusqu’aux dernières pages…