Avec ou sans, seitan tan ! (tentant)

Oui, quand on doit expliquer ses blagues, c’est mauvais signe en général… Je sais.

Au rayon bio du magasin où je faisais mes courses ce soir là, il y avait pleins de petits coupons offrant des remises immédiates, sur la gamme végétarienne de chez Bjorg. C’est pour ça que je me suis laissée tenter, et ai mis dans mon panier, deux petits sachets de chili con seitan.

Sans la promo de 50 centimes, franchement je me serais abstenue, car j’ai beau adorer le seitan, le prix était plutôt dissuasif : 2,85 € le sachet de 220 grammes, qui représente une portion pour une personne… et encore, nous parlerons des valeurs nutritionnelles, et vous verrez qu’un sachet ne peut à mon sens, pas vraiment constituer un repas complet.

Le seitan est une préparation végétalienne (sans aucun ingrédient d’origine animale), obtenue à partir de blé. Elle est riche en protéines, et en gluten.

Dans le petit sachet, on trouve donc 220 grammes de produit, à manger tout seul car cela représente une portion pour une seule personne. C’est noté sur l’avant du sachet !

On nous indique aussi « source de protéines », petite mention qui attire toujours mon attention, car elle diffère de « riche en protéines »… Combien de protéines aux 100 grammes pour ce produit ? Je retourne le sachet… 4,2 grammes ! En effet, c’est une source, mais ce n’est pas riche en protéines. Si on considère que les besoins moyens en protéines sont de 0,9 g par jours et par kilo de poids de corps pour un adulte lambda, il va falloir trouver des protéines ailleurs pour compléter !

Le produit n’est pas très caloriques, puisqu’il apporte 90 kcals aux 100 grammes, soit 198 pour le sachet complet (220 grammes). On trouve avant tout des glucides (10 %).

La liste des ingrédients est plutôt correcte :

Tomates* 13,8%, haricots rouges* précuits 13.5%, seitan* 11,2% (eau, gluten de blé*), riz complet* 6%, oignons*, carottes*, poivrons rouges*, concentré de tomate*, maïs*, huile de tournesol*, amidon de maïs*, sel, ail*, persil*, cumin*, coriandre*, curry*, piment de Cayenne*

Peut contenir des traces de céleri, poisson, moutarde, soja et de graines de sésame.

* Ingrédients biologiques

La préparation est enfantine. On peut mettre le sachet directement dans le micro-onde, ou verser le contenu dans l’assiette, et réchauffer l’assiette (ma préférence).

View this post on Instagram

Chili con seitan #bjorg

A post shared by Ana (@chiarastory) on

J’ai décidé de manger le sachet en deux fois, en ajoutant du quinoa et des légumes frais pour me faire une assiette complète.
Et j’ai bien fait. Le chili con seitan est très bon, mais j’aurais trouvé cela un peu fade de ne manger que cela. Le contenu est moins joli en vrai que sur l’emballage (classique) et les morceaux de seitan sont un peu trop riquiquis à mon goût. J’aurais préféré pouvoir les savourer un peu plus, en plus gros morceaux.

Mais l’ensemble reste fort bon, sans goût « chimique ».

Si je trouve à nouveau une promotion, je rachèterai potentiellement ce produit. Sinon je ferai sans, car je le trouve trop coûteux et pas exceptionnel (je peux faire une recette similaire pour moins cher, et assez rapidement !).

Publicités

Saveurs Veget’Halles [resto Végétarien à Paris]

De passage à Paris pour un week-end, j’en ai profité pour tester des restaurants végétariens. C’est quelque chose que j’adore faire quand j’ai l’opportunité de dénicher des adresses intéressantes !

À Paris on trouve quelques références en la matière, et notamment de nombreux établissements proposant des burgers, soit 100 % végétariens, soit omnivores, avec un choix plus ou moins étendu pour les végétariens/végétaliens.

Mais bon… les burgers on peut facilement les faire à la maison, et puis pour un repas du soir ce n’est quand-même pas l’idéal… À noter cependant que quelques années en arrière, j’avais testé et apprécié East Side Burger (adresse 100 % végétarienne, avec possibilité de commander vegan, et donc de faire remplacer son fromage par du faux-mage). L’homme (nivore ; mon mec donc) avait aimé, sans s’extasier pour autant.

***

Cette fois, j’avais repéré le restaurant Saveurs Végét’Halles… pour sa carte variée (on peut y manger un burger-frites… mais pas que !), ses prix corrects, et sa proximité avec notre hôtel ! Ce resto se trouve dans le premier arrondissement.

 

41 Rue des Bourdonnais, 75001 Paris

Il est ouvert midi et soir, tous les jours, sauf le dimanche soir.

image

Nous avons téléphoné pour bloquer une table pour deux le samedi soir et vu l’affluence, c’était une riche idée ! Rapidement et chaleureusement accueillis, nous avons été installés au fond du resto, et j’ai pu avoir vue sur la cuisine (j’adore cela !). L’endroit pourrait être plus propre (miettes sur les chaises, petites tâches sur les tables) mais il n’y a pas de quoi crier au scandale !

Les menus (entrée + plat / entrée + dessert ou entrée + plat + dessert) fonctionnent même les soirs et week-end. Si ceux-ci ne vous attirent pas, il reste la carte.

-Menu entrée + plat ou plat + dessert : 15,90 €

-Menu complet entrée + plat + dessert : 18,90 €

image

Nous avons commandé un assortiment tapenade – houmous pour l’Homme-nivor et des beignets de légumes pour ma pomme, puis une escalope de seitan et ses champignons pour moi et une terrine de champignons pour Monsieur. Le plat était accompagné des féculents du jour : lentilles vertes, riz rouge et petite purée de pomme de terre. J’ai bien aimé le principe des féculents qui sont les mêmes pour tous, et surtout, j’ai adoré avoir trois accompagnements dans mon assiette, au lieu d’un seul en plus grande quantité. J’aime pouvoir changer de goût, picorer un peu de tout !

Mon compagnon a eu du pain blanc avec sa tapenade et son houmous. Dès que ce pain a été terminé, on lui en a rapporté sans que n’ayons à demander !

image

Les beignets de légumes (sachant que l’un a déjà trouvé « refuge » dans l’assiette en face) et le houmous-tapenade.

 

Le service était rapide, efficace et toujours ultra agréable, avec des serveurs polis et souriants. On ne nous a pas pressés. Plusieurs fois, on nous a même demandé si tout se passait bien.

Les assiettes étaient soignées, généreuses et leur contenu délicieux !

Les beignets étaient servis par 6 et j’en ai donné 2 à mon homme car c’était beaucoup pour une entrée ! Mais, mieux vaut trop que pas assez, et l’homme n’a pas rechigné à manger un peu de ma part!

image

Nous avons picoré chacun dans l’assiette de l’autre. Je peux vous dire qu’il était difficile de départager le houmous et la tapenade tant l’un comme l’autre était exquis.

Mon seitan et ses champignons m’ont ravie. Même la purée était une petite folie… toute simple mais très bonne.

La terrine de champignons de l’homme m’a bien plu mais nous n’avons pas terminé sa sauce aux myrtilles, très sucrée.

J’ai opté pour un thé en fin de repas, car j’avais pu constater la présence de boîtes de thé en vrac… youpi cela s’est confirmé rapidement, je n’ai pas payé 3,60 € pour un sachet de Lipton ! J’ai eu du mal à me décider car plusieurs thés me donnaient envie. Mais j’ai craqué pour un thé vert pêche-mangue absolument délicieux.

Mon charmant compagnon a hésité lui entre le tiramisu’ (végétarien) et le crumble (vegan) avant de trancher pour le second… On lui a servi une belle part de crumble de fruits rouges encore tiède, avec deux cuillères !

image

J’ai donc goûté un petit morceau… Il avait un goût de paradis… Bien fruité, pas trop sucré…

Au final, nous avons payé 38,40 €, pour un menu complet, un menu entrée + plat, et un thé. Difficile de trouver meilleur rapport qualité-prix !

Ce restaurant offre selon moi un excellent rapport qualité-prix. On y mange très bien (bon et sainement), pour un prix correct, et en prime on est vraiment bien accueillis. Le choix est étendu, le service rapide.  Mon homme s’est régalé, et serait totalement d’accord pour retourner à cette adresse. Je dois rappeler encore une fois qu’il est omnivore, et amoureux de viande, mais son assiette vegan lui a apporté entière satisfaction. Du coup, cette sortie resto a fait véritablement deux heureux ! C’est une adresse que je retiendrai pour un futur passage à Paris, car vraiment, nous avons été conquis !

[Assiette] A la découverte du Seitan !

Pas fan de la viande ?

Marre du tofu ?

Et si on goûtait le seitan ?

De passage dans mon magasin bio, je suis tombée sur une petite boîte de seitan en tranches de marque Soy. Son prix était de 3,39 €, soit presque 1,70 € la portion de 125 grammes, puisque le paquet contient deux tranches.

IMG_2410

J’ai voulu essayer… J’ai trouvé cela fort bon, et en ai racheté. Alors je vais vous en parler !

IMG_2409

Le seitan est une alternative à la viande, riche en protéines (19 grammes aux 100 grammes, soit quasiment 24 grammes dans une portion de 125 grammes chez Soy). Il est préparé à base de gluten de blé, et se cuisine comme un steak. Je vous poste bien-entendu la liste complète des ingrédients, avec les valeurs nutritionnelles !

Vous pouvez soit le poêler tel quel avec sa sauce, soit le paner, soit le découper en dés, ou encore le hacher pour l’incorporer à différentes recettes.

Pour ma part,je l’adore en steak, donc je trouverais dommage de le découper et de le modifier ! Je me contente de le réchauffer à la poêle, et de le servir en accompagnement d’un bon wok de légumes !

seitan

Je vous l’accorde, comme ça dans son emballage, il n’est pas bien ragoûtant… et pourtant, une fois poêlé avec sa petite sauce, c’est un délice !

Le goût est difficile à décrire car il ne me rappelle rien de connu. Je peux juste vous dire que la texture un peu élastique est surprenante. Mais c’est aussi cela qui me plait ! Mon homme a goûté… et bien qu’il ne soit pas végétarien pour un sous, il a trouvé que c’était vraiment bon. Lui-aussi trouve que cela ne rappelle rien de connu et ne peut donc pas m’aider à vous décrire le goût du seitan Soy !

IMG_2418

 

IMG_2420

Voilà pour la présentation du seitan. J’espère vous avoir donné envie de goûter si vous ne l’avez pas encore fait ! Pour les végétariens, cela peut permettre de varier et de sortir un peu du tofu ! Pour les autres, et bien cela amène de la variété également, et finalement, cela reste accessible comparé au prix d’un steak de bœuf, non ?