Chacun son lait de soja !

Aujourd’hui, petit article pour comparer les laits de soja !

Je ne vous parlerai pas des laits végétaux en général, car il y aurait beaucoup à dire et que j’essaie dans la mesure du possible, de proposer des articles courts. Mais cela pourra faire l’objet d’un prochain billet !

Dans une autre vie, pas si lointaine que ma vie actuelle, je buvais du lait de vache avec six cuillères à café de poudre cacaotée sucrée. Mais dans cette autre vie, je souffrais de migraines atroces, qui me gâchaient l’existence. Et puis, j’ai découvert qu’en réduisant ma consommation de lait de vache, mes migraines s’espaçaient… jusqu’à totalement disparaître. Loin de moi l’idée de dire à tout le monde que le lait de vache est mauvais et qu’il faut le bannir. L’alimentation est un sujet très personnel, et chacun fera ses choix en fonction de ce qui lui convient ! Je vous dis juste cela pour que vous sachiez pourquoi je suis passée aux laits végétaux !

Le matin, j’aime désormais boire mon mug de lait de soja. Je le prends bien chaud, pour m’apporter une bonne dose de réconfort, en même temps que quelques protéines !

Au rayon des boissons végétales, le soja est roi. On trouve énormément de références, et il est parfois difficile de faire un choix. La première question à vous poser sera : à quoi va me servir ce lait ? Si vous souhaitez le boire tel quel, vous pourrez le choisir sucré. Si au contraire, vous désirez cuisiner avec, alors selon la recette, faites attention de ne pas choisir un lait sucré (pour une quiche c’est moyen).

Ensuite, il vous faudra vous décider entre lait de soja classique, et lait de soja enrichi en calcium… Souvent, les laits enrichis en calcium contiennent un peu de sucre, parfois même du jus de pomme, probablement pour améliorer leur goût. Personnellement, j’évite de consommer du sucre au petit-déjeuner, car j’ai remarqué que les jours où je déjeunais sucré, j’avais faim plus vite dans la matinée.

Sojasun.jpg

Chez Sojasun par exemple, le lait enrichi en calcium et en vitamine D contient du sucre, un arôme naturel, et même du sel.

bjorg.png

L’équivalent chez Bjorg contient également un arôme naturel et du sel, mais il est ici sucré avec du sirop d’agave, et on trouve aussi du jus de citron et de l’extrait d’algue.

Le lait de soja calcium de chez U contient du sucre de canne.

Au final, le seul lait de soja enrichi en calcium, qui ne contient pas de sucre ajouté, que je connais à ce jour, est celui de chez Casino. Mais je n’ai pas regardé toutes les références disponibles dans tous les magasins !

***

Si vous souhaitez un jus de soja nature, prêtez attention aux mentions sur la brique, et choisissiez un soja nature, qui sera fait à base de graine de soja et d’eau, et basta !

 

U

Bien-sûr, la plupart des marques (Bjorg et Sojasun notamment) proposent ce type de boisson.

bjorg.png

Si vous optez pour un lait de soja nature, les goûts varieront peu d’une marque à l’autre. En revanche, je trouve qu’il y a de grandes différences gustatives entre les laits de soja enrichis en calcium, tout simplement car différents ingrédients sont utilisés pour apporter le calcium (et éventuellement la vitamine D), et que les marques cherchent aussi à améliorer le goût. Du coup, il peut être intéressant de goûter les différentes références proposées afin de trouver la boisson qui vous plaira le plus !

Pendant des années j’ai bu du Sojasun Calcium et Vitamine D, que je trouvais délicieux. Et puis j’ai changé car mon magasin a cessé de le référencer, au profit de la marque Casino, qui propose un soja enrichi en calcium, sans sucre ajouté. Le goût est plus « plâtreux » certes, et plaira à moins de consommateurs, mais moi j’aime bien pour mes petits dèj salés !

bjorg.png

Les laits de soja sont globalement riches en protéines complètes, ce qui intéressera probablement les végétariens ! Ils sont aussi dépourvus de lactose et de cholestérol.

On compte une trentaine de kilos calories aux 100 millilitres, et environ 3 grammes de protéines.

Voilà pour cette petite entrée en matière… Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à commenter, pour que je sache comment orienter mes prochains billets ! @bientôt !

 

Publicités

Petit-dèj protéiné

J’adore le petit-déjeuner. C’est sans conteste mon repas favori, celui que je ne néglige JAMAIS car j’en ai besoin pour passer une bonne journée. J’essaie de me concocter des petits-déjeuners équilibrés, riches notamment en protéines et en bonnes graisses, et de favoriser les aliments salés, pour éviter le pic glycémique de fin de matinée qui induit du grignotage !

Et le week-end, comme je vais au sport le matin, je mets un point d’honneur à manger bien protéiné, sans trop me remplir le ventre (vous avez déjà essayé de faire un footing avec le ventre plein de tartines de beurre ?).

Je vous livre aujourd’hui une recette 100 % végétale, protéinée et digeste, celle du tofu brouillé !

Bon, ce n’est pas un plat très photogénique, mais ne fuyez pas, car c’est absolument délicieux ! Même mon homme-nivore adore !

image

Recette de base…

Il suffit de prévoir 100 à 150 grammes de tofu par personne, selon l’appétit : 50 % de tofu ferme (type tofu Bjorg vendu en grande surface) et 50 % de tofu soyeux, vendu au rayon des produits du monde, ou en magasin asiatique.

Dans une poêle (avec un peu d’huile de sésame/ou à défaut, d’huile d’olive), émiettez le tofu ferme avec vos doigts. Faites-le dorer légèrement tout en rumuant, avant d’ajouter le tofu soyeux. Ne cessez jamais de mélanger avec une cuillère en bois. Puis ajoutez du curry. Pour ma part j’adore le curry donc j’en mets la gomme. Mais chacun dosera selon ses envies !!

 

Variantes !

Selon les goûts, vous pouvez aussi préparer votre tofu avec des champignons de Paris, des courgettes en petits dés, du brocoli… Je sais qu’en France on fait un peu la grimace à l’idée de manger des légumes le matin, mais bon, c’est une habitude à prendre. Personnellement j’adore.

Ce tofu brouillé se sert idéalement avec du bon pain de seigle, ou du pain complet. Évitez le pain blanc qui tient beaucoup moins au ventre et apporte moins de minéraux (logique, on a retiré l’enveloppe des grains de céréales).

Pour encore plus de peps et de gourmandise, vous pouvez prendre un peu de tahin (beurre de sésame) ou de beurre de cacahuète pour les tartines, du houmous (tartinade à base de pois chiches, facile à faire soi-même, et riche en protéines), quelques fruits secs (les dattes sont géniales pour les sportifs), et bien-sûr, une boisson chaude idéale à ce moment de la journée (avec un gros faible pour le thé vert). 🙂

Bon app !

Le Potager de Charlotte [Manger Végétarien à Paris]

À l’occasion d’un court (trop court) séjour à Paris, nous avons visité Montmartre avec une copine parisienne. Nous étions convenus de manger ensemble et avions choisi un resto végétarien à proximité de notre lieu de visite : Le Potager de Charlotte.

12 Rue de la Tour d’Auvergne, 75009 Paris

Première impression, la salle est jolie et une attention particulière a été portée à la déco. Les chaises et tables en bois clair s’inscrivent dans un cadre lumineux, où les légumes tiennent lieu de déco.

On nous apporte la carte, en nous expliquant que comme nous sommes dimanche, un brunch est également proposé, au prix de 28 €.

image

Nous optons pour la carte avec entrée et plat. Il y a trois entrées et trois plats. Nous sommes trois et allons tout goûter !

Les entrées sont servies rapidement, avec de fines tranches de pains : pain au maïs, au lin, pain complet. La panière étant vide, on nous redonne du pain pour le plat, et on nous en re proposera en fin de repas. J’ai apprécié car je n’ai pas l’habitude que cela se passe ainsi !

image

 

Les asperges vertes aux baies de goji de ma copine sont délicieuses (oui j’ai goûté), l’avocat façon œuf dur de mon homme (mais sans oeuf, vegan donc) est en réalité un demi-avocat mais il est délicieux. Quant à moi, je savoure mes épaisses crêpes à la farine de riz servies avec une crème de pois chiches.

Tout est joli, coloré, présenté avec soin… Même la salade est réellement bonne !

Les plats ne nous déçoivent pas non-plus : une belle salade composée pour notre amie, avec quinoa, pamplemousse, graines germées etc… (normalement il aurait dû y avoir du tempeh, mais ne pouvant pas consommer de soja, elle a demandé à le faire retirer) ; du chou fleur avec riz rouge et champignon Portobello pour l’homme, et des cubes de patate douce sauce tahini (beurre de sésame) pour ma pomme.

C’est délicieux, et on mange le pain (délicieux également) car les portions sont un peu justes pour combler nos estomacs bien éprouvés par la montée des 300 marches du Sacré Cœur !

L’homme ne prend habituellement pas de dessert mais là il a encore faim alors il demande un dessert à base de kiwi et de sirop d’agave.

Nous les filles,choisissons un thé. On ne nous apporte pas de carte, mais on nous liste les thés disponibles oralement_deux Choix de thés verts : menthe ou citronnelle… J’opte pour la citronnelle, et mon amie prend Menthe ! Les thés arrivent rapidement… qui s’avéreront être des sachets Kusmi facturés 4,50 €. Outch, je pense que si j’avais connu le prix avant, je me serais passée de thé… même si j’apprécie le Kusmi. Disons que le thé Detox je l’ai chez moi en plus !

image

 

Au final, c’était bon, très bon même, mais pas forcément adapté aux « gros » appétits (je ne suis pas un ogre, mais quand je passe ma matinée à grelotter et à marcher sous la pluie, j’ai faim à midi !). Les recettes restaient assez simples et possibles à reproduire chez soi.

Les prix nous ont semblé élevés… Le menu entrée + plat + dessert est à 25 €. Il n’y a pas de menu entrée + plat ou plat + dessert.

L’entrée crêpe était à 8 €, 7 € pour les asperges, et respectivement 14,50 et 13,50 € pour la patate douce et la salade.

À faire une fois… mais je ne pense pas que nous reviendrons forcément dans ce restaurant, même si encore une fois, nous avons apprécié les plats.

 

image

Et pour encore plus de détails, je vous invite à lire l’avis de Veve, qui a partagé ce repas avec nous ! C’est par ici !

[Assiette] une saucisse de tofu ?

Ce blog parle un peu de tout, et du coup je me suis dit que cela pourrait être pas mal d’isoler un peu les billets qui évoquent le végétarisme, pour permettre aux lecteurs qui s’intéressent à ce sujet, mais pas forcément aux thés et aux livres, de ne suivre que cette partie. Je vais donc vous proposer un billet hebdomadaire, qui sera posté systématiquement le jeudi, parce-que… le jeudi c’est veggie !

J’espère que l’idée vous plaira, sinon n’hésitez pas à râler en commentaires !

 

Les végétariens de 2016 sont bien plus gâtés que ceux des années 90, car j’ai comme l’impression que le végétarisme est revenu à la mode. On peut désormais trouver des substituts de viande et alternatives végétales assez facilement, et en se ruinant beaucoup moins qu’avant. Il paraitrait même que Mc Donald’s vient de sortir un veggie burger. Par contre, je vous le dis de suite, je suis assez têtue et je doute vraiment d’aller goûter ce burger, même pour pouvoir vous donner mon avis.

Si j’ai  mis longtemps à y venir, j’y suis quand-même venue… aux substituts.

IMG_0522

En fait, pendant des années, je n’ai pas vu l’intérêt d’acheter des ersatz à l’apparence de viande, car la viande ne me manquait pas. Consommer des légumineuses et du tofu m’allait très bien. Et puis un jour, au restaurant, j’ai eu l’opportunité de goûter des saucisses de soja… et là cela a été le coup de foudre !

Cela peut sembler excessif de parler de coup de foudre pour des saucisses, mais franchement, cela ne l’est pas tant que ça. Il faut dire que ces petites saucisses végétales sont vraiment bonnes !

Je vous les présente sans plus tarder…

On peut en trouver de différentes marques, et en différentes quantités. Pour ma part je suis fidèle à la marque Soy que je trouve facilement en magasins bio, et qui me coûte en moyenne 3 € le paquet de 4. Généralement je profite des dates courtes pour m’en offrir, car elles sont alors vendues à -50 %, et cela vaut franchement le coup !

Les Soy’ciss existe en trois variétés :

*naturesIMG_0619

*fumées

*paprika

Je n’ai à ce jour goûté que les fumées.

Voici ce que contiennent les saucisses Soy :

Tofu*(1) 86,6% (eau, soja* décortiqué 21,6%, gélifiants : sulfate de calcium, nigari), gluten de blé*, huile de tournesol*, sauce de soja* (eau, soja* entier, blé* entier, sel marin, alcool*, ferment), ail*, extrait de levure*, sel de mer, paprika* doux , gélifiants : agar-agar*, farine de graines de caroube*, muscade*, poivre*.

*Ingrédients issus de l’agriculture biologique.
(1)Soja français sans OGM issu d’une filière Bio Solidaire contrôlée par Ecocert Environnement.

Vous pouvez donc constater que ce produit ne convient pas aux intolérants au gluten, mais qu’il est autrement 100 % vegan. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve cette composition fort correcte.

Et qu’en est-il des valeurs nutritionnelles moyennes ?

100 grammes de Soy’ciss apportent 198 kcal, ce qui est correct également, même si cela représente un apport calorique supérieur à celui du tofu. Toujours aux 100 grammes, nous avons 13 g de lipides (graisses) dont 1,9 g d’acides gras saturés ; 1,6 g de glucides, 17 g de protéines, 1,2 g de sel et 170 mg de calcium.

Un paquet de Soy natures contient 4 saucisses, pour un poids total de 160 grammes.

Et sinon, c’est bon ?

OIMG_0521ui oui oui ! Je me régale avec ces Soy’ciss, que je mange soit en accompagnement de légumes, soit dans une choucroute ! J’achète alors un bocal de choucroute Jardin Bio (cela évite qu’elle contienne de la graisse animale), et je prépare mon plat avec 2 Soy’ciss et quelques légumes.

Ces Soy’ciss peuvent être consommées chaudes ou froides. Elle se réchauffent dans l’eau bouillante pendant une minute, ou à la poêle. On peut même les préparer au barbecue ! De mon côté, je les trouve délicieuses simplement réchauffée avec un peu d’eau à la bouilloire. En plus cela me permet de les préparer rapidement même au bureau !

Elles sont fondantes, et ne manquent pas de goût. Je ne dirais pas qu’elles se confondent avec des knacks de viande. A l’aspect oui, au goût c’est différent. Mais je vous dirais en toute honnêteté, que je les trouve meilleures que les knacks que j’ai en mémoire (cela fait plus de 10 ans que je n’en ai pas mangé donc mes souvenirs sont un peu flous).

Mon homme, omnivore convaincu, les a goûtées, et a validé le fait que ce n’était vraiment pas mauvais… Et vous, vous laisserez-vous tenter par ces drôles de saucisses ? 🙂